top of page

Vérités sur la Postérité de Japhet

 

 

Japhet est le fils cadet de Noé. Il engendra Gomer, Magog, Madaï, Javan, Tubal, Méschec et Tiras​

Il a historiquement été démontré que les descendants de Japhet ont émigré vers les montagnes du Caucase, et ils donnèrent naissance aux races Caucasoid, Aryenne et Mongolienne dont les premiers peuples étaient de très grande taille. Le Caucase est une région située entre la mer Noire et la mer Caspienne. Il comprend le sud de la Russie, la Géorgie, l'Arménie et l'Azerbaïdjan. La région est considérée comme faisant partie de la frontière naturelle entre l'Europe et l'Asie.

Gomer

Ses descendants sont les peuples Celtes originaires du Caucase. Plus vous vous approcherez du Caucase, plus ils seront grands de taille. De nombreux historiens tel que Pausanias, les appelait le peuple le plus grand au monde. Les descendants des géants de l'Europe centrale et occidentale rétrécirent en taille suite aux unions qu'ils eurent avec les populations locales qu'ils avaient conquises. De nos jours les celtes sont les peuples bretons (La Bretagne), cornouailles (Royaume-Uni), irlandais, manx (L’île de Man), écossais et gallois (pays de Galles). Le nom "German" qui décrit les peuples germaniques est dérivé du nom Gomer. 

Il engendra Aschkenaz, Riphat et Togarma.​

Aschkenaz: dans les sources juives, l'Ashkénaz est largement utilisé pour désigner l'Allemagne.

  • À l'origine, en hébreu, un ashkénaze était un habitant d'Allemagne, mais au fur et à mesure que les peuples de l'état Juif ont migré de l'Allemagne vers l'est et le nord, vers les terres slaves, emportant avec eux "la langue d'Ashkenaz" ou le yiddish d'Europe de l'Est, le terme "ashkénaze" en est venu à désigner tout descendant de l'état Juif parlant yiddish, une division ethnique juive qui s'est formée dans l'Empire romain germanique vers la fin du 1er millénaire.

  • Ashkenaz, est aussi apparenté au Assyriens sous le nom d'Ishkuza, et au Scythes sous le nom Grec Skythoi. Les Scythes étaient une puissante confédération de tribus indo-européennes qui parlaient un idiome iranien; ils vivaient à l'origine dans les régions montagneuses au nord de la mer Noire, dans ce qui serait aujourd'hui le sud de l'Ukraine.

  • Le Targum Jerushalemi identifie Ashkenaz avec les Barbari, et dans l'Antiquité, le mot Barbar était utilisé comme synonyme du mot "hébreu". Les Barbares et les Allemands sont accociés avec Edom. De nos jours, les Ashkénazes désignent les Juifs d'Europe centrale et orientale qui peuplent l'état d'Israël.

 

Sir William Smith a décrit comme suit les Allemands du Nord: "Les Allemands étaient une branche de la grande race indo-germanique qui, avec les Celtes, a migré en Europe depuis le Caucase et les pays entourant les mers Noire et Caspienne, à une période bien antérieure aux archives historiques. Ils sont connus comme un peuple de haute stature et de grande force physique, au teint pâle, aux yeux bleus et aux cheveux blonds ou roux." |Smith W. A smaller classical dictionary of biography, mythology, and geography. Harper, 1877. Original from Harvard University, Digitized Jan 24, 2008, p. 175|

Les recherches révèlent que les origines de la lignée matrilinéaire des Juifs ashkénazes proviennent d'Europe. Cela va à l'encontre de la croyance commune selon laquelle le peuple juif est arrivé en Europe centrale après la guerre entre Byzance et la Syrie (602-628) et n'a commencé à s'installer en Allemagne qu'à l'époque médiévale.Voici ci-dessous, un extrait de ce que Frederic Rougemont, un géographe, historien, philosophe et théologien suisse du 19e siècle a écrit concernant les Ashkénazes, dans son Livre Le peuple primitif. 1,2 pg.168

Les Scandinaves distinguaient les Ases, les Vanes, les Géants et les Nains. Chacun de ces quatres mythes est formé d'un triple élément: la tradition antédiluvienne et humanitaire, les événements de la primitive histoire nationale, et le travail d'une imagination puissante qui idéalise toutes choses selon les lois de l'analogie. Ainsi les Ases sont proprement le Forts, La race (KENAZ, hébr.) des forts (AZ), les Askenazites, descendants de Gomer et aïeux des Scandinaves. Mais leur postérité a vu en eux les héritiers de la piété, de la sagesse, de la puissance Sethites, les Elohim, les Dewas, les dieux; elle les a identifiés et confondus avec ses théothées et ses physiothées, et les Ases sont ainsi devenus les objets de son culte. Les Vanes ont peut- être été un peuple contemporain des Askenasites, rival, ennemi d'abord, puis allié, auquel ils auront emprunté une partie de leur dieux. Mais les Vanes passaient pour être les héritiers et les représentants, dans le monde actuel, des antiques Caïnites et en particulier des voluptueux et industrieux Lémécides. Les Géants partagent, avec les Vanes et les hommes, la surface de la terre; et l'on croit reconnaître en eux une race d'une grande force physique qui, tels que les Nephilim, aurait fait de fréquentes invasions sur les terres des Scandinaves. 

Riphat: Selon le dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet, il y a plusieurs speculations concernant le territoire qui fut peuplé par les descendants de Riphat.

  • Le Chaldéen et l’Arabe croient que c’est la France.

  • Eusèbe croit que ce sont les Sauromates qui etaient un euple nomade des montagnes de la Russie méridionale.

  • La Chronique d’Alexandrie croit que ce sont les Garamantes

  • Josèphe croit que ce sont les Paphlagoniens qui avait peuplé la Paphlagonie et étaient anciennement appelés Riphatoei, ou Riphaces.

  • D’autres croient qu’il peupla les monts Riphées, une chaîne de montagnes que les Grecs plaçaient vaguement dans les confins septentrionaux (le Nord).

Diodorus Siculus, un historien romain, a écrit: “ § 5.28. Les Gaulois sont grands, avec des muscles saillants, la peau blanche, et leurs cheveux sont blonds, et ceci non seulement naturellement, mais aussi par des moyens artificiels pour augmenter la couleur distinctive que la nature leur a donnée... § 5.31. Les Gaulois ont un aspect terrifiant et leur voix est profonde et rauque; lorsqu'ils se réunissent, ils conversent avec peu de mots et par énigmes, faisant la plupart du temps de sombres allusions et employant un mot quand ils en signifient un autre; ils aiment parler en termes superlatifs, afin de pouvoir s'exalter et dévaloriser tous les autres hommes. Ils sont aussi vantards et menaçants et aiment le langage pompeux, et pourtant ils ont l'esprit vif et ne manquent pas d'intelligence pour apprendre... § 5.32. Les peuples les plus sauvages d'entre eux sont ceux qui habitent sous les Ours et aux confins de la Scythie, et certains d'entre eux, nous dit-on, mangent des êtres humains, comme le font les Britanniques qui habitent l'Iris [Irlande], comme on l'appelle... Dans le cadre de leurs pratiques sauvages, ils font preuve d'une impiété hors du commun en ce qui concerne leurs sacrifices. Ils emprisonnent leurs criminels pendant cinq ans, puis les empalent en l'honneur des dieux, les sacrifiant avec de nombreuses autres offrandes de prémices et construisant des bûchers de grande taille. Ils utilisent aussi des captifs comme victimes pour les sacrifices en l'honneur des dieux... Bien que leurs femmes soient jolies, ils n'ont pas grand-chose à faire avec elles, mais ils ont une envie folle de s'approcher des mâles. Ils ont l'habitude de dormir à même le sol sur des peaux de bêtes sauvages et de sauter avec un amant mâle de chaque côté. Et le plus étonnant, c'est qu'ils ne se soucient pas de leur propre dignité, mais qu'ils prostituent à d'autres sans aucun scrupule la chair de leur corps; ils ne considèrent pas non plus cela comme une chose honteuse, mais plutôt lorsque l'un d'entre eux est ainsi approché et refuse la faveur qui lui est offerte, ils considèrent cela comme un acte de déshonneur..." |Library of History (Books III – VIII), trans. C. H. Oldfather. Cambridge: Harvard University Press, 1935|

Togarma: Dans la Septante et dans certains manuscrit hébraïques, Torgama est considéré comme signifiant Turkmène, ou les hordes turkmènes dont les Turcs sont issus. Cependant, du point de vue géographique, Togarma est lié à l'Arménie. Il est considéré comme le père des Phrygiens, une ancienne nation de la Turquie occidentale. Leur capitale était Gordium. Ils créèrent un grand royaume, qui occupait la plus grande partie de la Turquie à l'ouest du fleuve Halys, et ils avaient des contacts avec Delphes à l'ouest, et avec Urartu et l'Assyrie à l'est. Dans la Bible, Les descendants de Togarma sont mentionnés parmi les marchands qui faisaient du commerce avec des chevaux, des cavaliers et des mules en association avec Tyr. 

  • Ezéchiel 27:14 "Ceux de la maison de Togarma Pourvoyaient tes marchés de chevaux, de cavaliers et de mulets."

  • Ezéchiel 38:6 "Gomer et toutes ses troupes, La maison de Togarma, A l'extrémité du septentrion, Et toutes ses troupes, Peuples nombreux qui sont avec toi."

Magog

Son peuple habitait dans les confins du nord. Il était l'ancêtre direct des Magogiens. Leur nom était identifié à la terreur et à la brutalité. Certains historiens indiquent que les Magogiens étaient une nation de gens identifiés à plusieurs tribus incluant: tous les Goths, les Russes, les Ukrainiens, les Hongrois, les Finlandais, les Sibériens, les Yougoslaves, les Croates, les Bosniaques, les Serbes, les Slovaques, les Bulgares, les Polonais, les Tchèques, les Suédois ainsi que les Scythes ou les Tartares. Selon certains experts les descendants de Magog se sont également installés en Suède, en Finlande, en Allemagne, en Irlande et en Écosse. Ils ont également migré vers le nord-ouest de l'Europe, le nord de la Russie et l'est de l'Asie.

Certains tels que le maître géographe du Moyen Age Al-Édrisi, pensent que les Magogiens font aussi partie des peuples de Mongolie, de Mongolie intérieure et centrale et d'une grande partie de la Chine du nord et du sud, de la Corée et du Japon, les Aléoutes et les Inuits. Voici une copie de ce qu'il a écrit dans son livre Géographie d'Édrisi 2, Dixième Section pg 349

La présente section est relative à la partie supérieure du Iadjodj (Gog), pays très bien cultivé, habité par une population innombrable, qui possède des terrains fertiles, des eaux courantes, des plaines, des collines, de nombreux troupeaux. Ces peuples sont issus de Sem, fils de Noé, et ce sont eux qui sont désignés sous la dénomination d’hommes corrompus (qui souillent la surface) de la terre. Au delà de ce pays il existe des peuples de basse stature; mais dans le Iadjodj, la taille des hommes et des femmes ne surpasse pas celle des habitants de nos pays. On ignore quelles sont leurs religions et leurs croyances. 

Quant aux peuples du Madjodj (Magog), ils habitent une terre inférieure à la précédente, et sont de si petite taille que les hommes et les femmes n’ont pas plus de 3 choubras de haut. Leur face est complètement ronde; ils sont entièrement couverts d’une espèce de duvet, et portent des oreilles grandes, rondes et pendantes, à tel point qu’elles atteignent leurs épaules. Leur langage ressemble à un sifflement. Ces peuples sont essentiellement méchants, de mauvaise foi et livrés à une honteuse dépravation. La neige et les rigueurs de l’hiver se font ressentir chez eux durant tout le cours de l'année sans exception. On dit que Gog et Magog furent deux frères issus d’un père commun. 

Les couleurs dominantes du teint de ces peuples sont le blanc et le roux.

Les divers descendants de Magog ont une histoire tumultueuse de terreur allant du tir à l'arc à cheval des premiers Scythes aux missiles nucléaires de la Fédération de Russie.

Il engendra Baath Mac Magog (Boath), Jobhath, et Fathochta. 

 

Baath Mac Magog (Boath): il est l'un des fils de Magog, à qui la Scythie revint en héritage lors du partage de la Terre. Selon l'Encyclopédie Britannica: "Les Scythes étaient une nation qui s'est déplacée de l'Asie centrale vers le sud de la Russie au cours des 8e et 7e siècles avant Jésus-Christ" |15e édition, vol. 16, macropédie, "Scythes", p.438|. L'historienne Tamara Talbot Rice a confirmé dans son livre "The Scytians" qu'au 7e siècle avant J.-C., les Scythes s'étaient fermement établis dans le sud de la Russie.

 

Jobhath: il est l'ancêtre des Bactriens, des Parthes et des Amazones.

  • Les Gréco-Bactriens étaient une dynastie de rois grecs qui contrôlaient la Bactriane et la Sogdiane, une région comprenant le nord de l'Afghanistan actuel et certaines parties de l'Asie centrale, la zone la plus orientale du monde hellénistique, de 250 à 125 avant J.-C.. Leur expansion dans le nord de l'Inde a donné naissance au royaume indo-grec, qui a duré jusqu'à l'an 10 de notre ère.

  • L'empire parthe occupait l'ensemble de l'Iran, de l'Irak et de l'Arménie modernes, des parties de la Turquie, de la Géorgie, de l'Azerbaïdjan, du Turkménistan, de l'Afghanistan et du Tadjikistan, et - pendant de brèves périodes - des territoires au Pakistan, en Syrie, au Liban, en Israël et en Palestine. 

  • Les Amazones étaient une race de femmes guerrières dans la mythologie grecque, qui vivaient dans la région de l'Ukraine actuelle. Les hommes n'étaient pas autorisés à vivre avec les Amazones. Cependant, afin de perpétuer leur règne, elles rendaient visite une fois par an à une tribu voisine appelée les Gargaréens. Ils sont un peuple de l'Antiquité établi dans le nord du Caucase et sont considérés comme les ancêtres des Tchétchènes et des Ingouches. C'était une tribu exclusivement masculine. Ils copulaient annuellement avec les Amazones afin de maintenir la reproduction des deux tribus. Des récits variables suggèrent qu'elles ont pu être enlevées, violées et assassinées dans ce but, ou qu'elles ont pu avoir des relations de leur plein gré. Les Amazones gardaient les filles, les élevant comme des guerrières, mais les bébés mâles étaient soit tués, soit envoyés à leurs pères, soit abandonnés dans la forêt pour mourir exposés aux éléments.

 

Fathochta: il est l'ancêtre des Partholans, des Némédiens, des Firbolgs et des Tuatha de Danann.

  • Dans la légende chrétienne irlandaise médiévale, les Partholans ont débarqué en Irlande à Beltaine, qu'ils y ont vécu pendant trois cents ans après le déluge et seraient responsables de l'introduction d'activités telles que l'agriculture, la brasserie et la construction. Brièvement, Beltaine est une fête païenne qui marque la fin du printemps et le début de l'été; et est associée à l'allumage de feux rituels ainsi qu'à la fertilité. À l'origine, Beltaine était célébré dans les régions celtiques gaéliques des îles britanniques, notamment en Écosse, en Irlande, au Pays de Galles, sur l'île de Man, dans le Devon et en Cornouailles. 

  • La Némédie est principalement inspirée de l'Empire Romain Germanique, et son emblème est un dragon rouge. Selon le Livre "L'Histoire des Invasions", le nom Némédie dérive peut-être de "Nemed", un descendant du géant Magog et une figure mythologique du folklore Irlandais tel que Conan le Barbare. Ses descendants ont quitté la Scythie pour l'Irlande. Les Némédiens entretenaient une armée puissante composée de chevaliers nobles, et de cavalerie lourde; ils sont de type caucasien avec des yeux et les cheveux de couleur claire, et la peau relativement pâle.

  • Les Firbolgs étaient une race recluse de semi-géants, qui vivaient dans des forêts et collines isolées. Ils ressemblaient à des humains normaux avec des tailles gigantesques et un poids d'environ 400 kg. Ils étaient à la fois les plus intelligents et les plus puissants des géants. Il est dit d'eux qu'ils avaient la peau rose et dense, de longs cheveux et des barbes épaisses; avec des voix douces aux consonances profondes et graves. A l'origine, ils se sont installés en Irlande et selon l’ancienne tradition, c'est à eux que l'on devrait la division de l’Irlande en cinq royaumes. Ils furent vaincus durant la première bataille de Mag Tuireadh et s'enfuirent vers la Grèce, pendant que les Tuatha Dé Danann prirent possession de l'Irlande.

  • Les Tuatha de Danann s'installèrent au nord de l'Irlande avant l'arrivée des Milesiens, les ancêtres des Gaëls modernes. Ils étaient considérés comme une race de dieux ainsi qu'une race de héros. Les textes médiévaux expliquent qu'ils étaient devenus très habiles en magie et ils enseignaient leurs compétences dans les sciences, y compris l'architecture, les arts, l'occultisme, et la nécromancie. 

Il y a des Écritures qui semblent indiquer qu'une partie des descendants de Gog et Magog sont actuellement retenus derrière le mur de glace aux confins du Nord et sont destinés à la destruction des riches de ce monde. 

 

Brièvement, Alexandre le Grand naquit à Macédoine en l'an 356 avant J.-C. et mourut 32 ans plus tard, il n'a régné que 13 ans. Sa conquête légendaire de la quasi-totalité du monde donna naissance à l'un des plus grands empires de l'histoire antique. Alexandre renversa l'ensemble de l'empire perse: l'Asie mineure, la Perse,  la grece, l'Inde, l'Égypte et tout ce qui se trouvait entre les deux, y compris Israël. Alexandre est mort invaincu au combat mais sans héritier précis, ce qui entraîna la division de son empire entre quatre de ses généraux. 

 

Selon le Livre des Glaneurs - Livre de l'Abeille, lorsqu' Alexandre devint roi, qu'il eut subjugué des pays et des villes, et qu'il arriva aux confins de l'Orient, il vit des descendant de Gog et de Magog, fils de Japhet, plus méchants et plus impurs que tous les habitants du monde, des peuples immondes, d'aspect hideux, qui se nourrissaient de souris et de reptiles de la terre, de serpents et de scorpions. Ils n'enterraient jamais les corps de leurs morts, et mangeaient comme friandises les enfants que les femmes avortaient et les placentas. Des gens qui ne connaissaient pas Dieu, qui n'étaient pas doués de raison, et qui vivaient dans ce monde sans intelligence, comme des animaux sauvages.

 

Alexandre, voyant leur méchanceté, avec de grandes larmes, appela le Seigneur à son secours. ELOHIM, les regroupa, les conduisit et les fit entrer dans les limites du Nord, là ou se trouve la porte du monde au Nord, et il n'y a pas d'autre entrée ou sortie des confins du monde de l'Est au Nord. Puis, Il ordonna aux deux hautes montagnes qu'on appelle "les fils du nord" de se rapprocher l'une de l'autre jusqu'à ce qu'il reste entre elles environ 12 coudées. Il construisit devant elles un édifice solide, et lui fit une porte d'airain, qu'il oignit intérieurement et extérieurement d'huile de Thesnaktîs, de sorte que, si on y introduisait des outils de fer pour l'ouvrir, on ne pourrait pas la faire bouger, et que, si on voulait la faire fondre par le feu, elle s'éteindrait; en outre, elle ne se soumettrait ni aux opérations des démons ni à celles des sorciers, et ne pourrait pas être brisée. À la fin du monde et lors de la consécration finale, alors que les hommes croiront que la paix et l'unité mondiale ont finalement été instaurés dans le monde, soudainement les portes du Nord s'ouvriront et les armées des nations qui y sont enfermées sortiront afin de combattre contre les riches, les puissants et ceux qui se croiront en sécurité dans des bunkers. |Le Livre des Glaneurs - Le Livre de l’Abeille, Chap. 54|

  • Ézéchiel 39:6 "Et j'enverrai un feu en Magog et parmi ceux qui habitent les îles en sécurité; et ils sauront que je suis l'Éternel."

  • Jérémie 6:1 "Fuyez, fils de Benjamin, sortez de Jérusalem. Sonnez du cor à Tékoa, dressez un signal sur Beth-Ha-Kérem, car un malheur vient du Nord, une véritable catastrophe."

  • Ézéchiel 38:14=16 "C'est pourquoi prophétise, fils de l'homme, et dis à Gog: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Oui, le jour où mon peuple d'Israël vivra en sécurité, Tu le sauras.. Tu viendras de ton lieu, des confins du Nord, toi et des peuples multiples avec toi, monteurs de chevaux, eux tous, un grand rassemblement, une armée multiple. Tu t'avanceras contre mon peuple d'Israël, Comme une nuée qui va couvrir le pays."

  • Job 38:22-23 "Es-tu parvenu jusqu'aux amas de neige? As-tu vu les dépôts de grêle, (Antarctique), Que je tiens en réserve pour les temps de détresse, Pour les jours de guerre et de bataille?"

Madai

​Selon le Livre des Jubilés (10:35-36), Madaï avait épousé une fille de Sem et préférait vivre parmi les descendants de Sem, plutôt que de s'installer dans l'héritage attribué à Japhet au-delà de la mer Noire; il a donc supplié Élam, Asshur et Arphaxad, jusqu'à ce qu'il reçoive finalement d'eux le pays qui porte son nom, Media.

Madai est le nom hébreu des Mèdes, ses descendants étaient un peuple d'origine aryenne, qui vivaient dans la partie occidentale et nord-ouest de l'Iran actuel, au sud et à l'ouest de la mer Caspienne, et étaient les ancêtres des Iraniens modernes. Au 6ème siècle avant JC, les Mèdes ont pu établir un empire qui s'étendait d'Aran (la République d'Azerbaïdjan moderne) à l'Asie centrale et à l'Afghanistan. Notez que le terme aryen était à l'origine utilisé pour décrire la racine "arya" qui était l'ethnonyme adopté par les indo-iraniens pour les décrire. Vers le 18e siècle ceux qui parlaient des langues indo-européennes et leurs descendants constituaient une race ou un sous-motif distinctif de la race caucasienne. Vers la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, le mot aryen fut adopté pour désigner non seulement les peuples indo-iraniens, mais également l'ensemble des locuteurs indo-européens, y compris les Romains, les Grecs et les peuples germaniques. Les Mèdes ont combattu avec Babylone contre l'Assyrie, puis avec les Perses contre Babylone. C'est le roi Darius le Mède qui fit jeter Daniel dans la fosse aux lions, en signant un document qui, selon la loi des Mèdes et des Perses, ne pouvait être modifié.

  • Daniel 6:8-9 "Maintenant, ô roi, confirme la défense, et écris le décret, afin qu'il soit irrévocable, selon la loi des Mèdes et des Perses, qui est immuable. Là-dessus le roi Darius écrivit le décret et la défense."

 

La Bible ne mentionne pas les noms de ses fils.

Javan

​Il est considéré comme l'ancêtre des Grecs. Ses descendants ont colonisé la côte ouest de l'Asie mineure et l'extrémité sud-est de l'Europe et devinrent les Grecs et ceux qui vivent à Chypre. Les premiers Grecs se sont appelés Hellènes et leur pays était Hellas. Historiquement, les Grecs étaient en quelque sorte des Romains, car ils étaient gouvernés par la République romaine, l'empire romain et l'empire romain oriental. Jusqu'en 1700, certains Grecs se disaient encore romains. Selon Josèphe, Javan a fondé Ionia, dont tous les Grecs sont issus. Nennius, un moine gallois du 9e siècle à qui on attribue la paternité de l'Historia Brittonum, fait remonter l'ascendance de nombreuses nations européennes à Javan, notamment les Romains, les Britanniques, les Albans, les Saxons, les Bavarois (ancien peuple germanique), les Thuringiens (l'Allemagne) et les Lombards (peuple germanique). Il est aussi connu qu'un certain nombre d'empereurs romains et de généraux notables dans l'armée romaine étaient des géants. 

  • Daniel 8:21 "Le bouc, c'est le roi de Javan, La grande corne entre ses yeux, c'est le premier roi."

  • Daniel 10:20 "Il me dit: Sais-tu pourquoi je suis venu vers toi? Maintenant je m'en retourne pour combattre le chef de la Perse; et quand je partirai, voici, le chef de Javan viendra."

 

Les Javanites étaient les ennemis des Israélites, même au troisième millénaire avant J.-C. Ils étaient des commerçants d'esclaves et des constructeurs de navires en bronze.

  • Joël 3:6 "Vous avez vendu les enfants de Juda et de Jérusalem aux enfants de Javan, Afin de les éloigner de leur territoire."

  • Ézéchiel 27:13 "Javan, Tubal et Méschec trafiquaient avec toi; Ils donnaient des esclaves et des ustensiles d'airain En échange de tes marchandises."

 

Il engendra Elishah, Tarsis, Kittim, et Dodanim

 

Elishah: Ses descendants sont identifiés aux Grecs et aux habitants du sud de l'Italie ou de Chypre. Ezéchiel 27:7 fait mention de Elishah comme à un peuple côtier qui faisait le commerce des teintures pourpres très prisées auprès des habitants de Tyr en Phénicie. Elishah était probablement l'ancêtre des Eoliens, ou Elysiens, qui sont fréquemment mentionnés dans l'histoire et la mythologie grecques. Deux villes grecques, Elis et Elissus, ainsi que la région Ellas ont été nommées en référence à son nom. Il est probablement à l'origine de Hellas, le nom grec de la Grèce, de la description Hellenic, et du paradis grec Elysium, autrement connu sous le nom de Champs Elysées ou de Plaines Elysées, qui est une conception de l'au-delà et a été maintenue par certaines sectes. ainsi que des cultes religieux et philosophiques grecs.

Tarsis: il était associé à la ville de Tartessus, dans le sud-ouest de l'Espagne, près de Gibraltar; d'autres régions possibles pour Tarsis sont Tarsus dans le sud-est de l'Asie Mineure, et Tharros en Sardaigne en Asie Mineure. Ses descendants sont devenus un peuple maritime lié au commerce méditerranéen et au transport de l'or, de l'argent, de l'ivoire, du fer, de l'étain et du plomb (1 Rois 10:22; Psaume 48:7; Ezéchiel 38:13). Les Phéniciens ont construit une classe de navires connus sous le nom de navires de Tarsis qui opéraient à la fois sur la mer Rouge à Ezion Geber et sur la Méditerranée (2 Chroniques 20:36-37; Ézéchiel 27:35).

Kittim: Les anciens documents phéniciens désignent Kittim par le nom de Kt, ou Kty, un peuple qui s'est établi sur l'île de Chypre, ce qui a donné son nom à l'ancienne ville chypriote de Kition, connue sous le nom de Citium par les Romains, qui est aujourd'hui la ville de Larnaca. 

 

Si Kittim est l'ancien nom de l'île de Chypre, Pourquoi alors Kittim représente Rome? Après la chute de Rome, tous les rois romains ont régné sur l'empire Byzantin, à Constantinople, la nouvelle capitale romaine qui comprenait toute l'Italie et les régions côtières environnantes de la mer Méditerranée. Le nom Kittim est la forme plurielle du mot et désigne une multitude d'îles. En parlant de Kittim, ELOHIM évoquait Rome qui controle toutes les îles de la mer Méditerranée et leurs côtes., c'est-à-dire l'empire byzantin.

  • Nombres 24:24 "Mais des navires viendront de Kittim, Ils humilieront l'Assyrien, ils humilieront l'Hébreu; Et lui aussi sera détruit."

 

Dans la Bible, il est mentionné que le mont Séir est étroitement lié à la terre d’Edom ou Idumée. En effet, avant que les Edomites occupent le pays, celui-ci était appelé mont Séir et était habité par les Horites. C'est dans cette région qu'Ésaü, le frère jumeau aîné de Jacob, s'est installé du vivant de son père. Là, il détruit les Horites et sa postérité a progressivement pris possession du pays. Ainsi Séir c'est Edom, le pays des Edomites les descendants d'Ésaü. Après la mort de Joseph, Tsepho petit-fils d'Esaü, et chef des armées d’Angeas roi de Dinhaba, tenta de convaincre le roi d’aller combattre les Fils d'Israël en Egypte. Mais lorsque Angeas refusa, Tsepho alla à Kittim et s’allia à eux pour combattre Angeas. Il délivra Kittim d’ Angeas et réussit aussi à assujettir les fils de Tubal et les îles environnantes. Gagnant ainsi la confiance de Kittim, il fut proclamé roi de Kittim et régna sur eux pendant 50 ans (Jasher 61:23-24). Après l'exode des Hébreux, une guerre éclata entre Hadad roi d’Edom et Abianus roi de Chittim. Abianus tua Hadad et assujetti Edom. Ainsi, Edom et Kittim devinrent une seule et même nation (Jasher 90:1-8).

Notez aussi que ELOHIM a déclaré aux Israélites qu'ils feraient la guerre à Amalek dans toutes les générations.

  • Exode 17:14-16 "L'Éternel dit à Moïse: Écris cela dans le livre, pour que le souvenir s'en conserve, et déclare à Josué que j'effacerai la mémoire d'Amalek de dessous les cieux... Il dit: Parce que la main a été levée sur le trône de l'Éternel, il y aura guerre de l'Éternel contre Amalek, de génération en génération."

Amalek était l'un des fils d'Éliphaz et un petit-fils d'Ésaü. Il est né d'Eliphaz par sa concubine Timna et fut l'un des chefs de tribu d'Edom. Lorsque ELOHIM parle d'Amalek il fait reference a Kittim ou Rome.

 

Les montagnes de Séir = Edom = Esau = Eliphaz = Amalek = Tsepho = Kittim = Rome = le Vatican

  • Genèse 36:8 “Ésaü s'établit dans la montagne de Séir. Ésaü, c'est Édom”

  • Esaïe 34:8-10 "C’est le jour où le Seigneur se venge des Édomites, l’année où le défenseur de Sion leur demande des comptes. Les torrents du pays d’Édom deviendront des fleuves de goudron, son sol se changera en poussière brûlante. Ce pays sera comme du goudron en feu qui ne s’éteindra ni la nuit, ni le jour."

  • Jérémie 49:10-18 "Car moi, j'ai mis Esaü à nu, j'ai exposé son repaire, il ne pourra plus se cacher; sa descendance, ses frères, ses voisins seront livrés au ravage, et il ne sera plus.... Car je le jure par moi-même – déclaration du Seigneur  – Botsra sera livrée à la dévastation, aux outrages, à la ruine et aux malédictions ; toutes ses villes deviendront des ruines pour toujours... Ta présomption – l'arrogance de ton cœur – t'a trompé, toi qui demeures dans les creux des rochers et qui occupes la hauteur des collines. Quand tu placerais ton nid aussi haut que l'aigle, je t'en ferais descendre... Edom sera dévasté ; tous ceux qui passeront près de lui seront atterrés et siffleront d'horreur à cause de toutes ses plaies. Comme lors de la destruction de Sodome et de Gomorrhe, et des villes voisines, dit le Seigneur, personne n'habitera plus là, aucun être humain n'y séjournera."

  • Ézéchiel 35:10-11 "Tu as dit : “Les deux royaumes d’Israël et de Juda seront à moi, je vais prendre ces pays où le Seigneur habite.” Tu étais jaloux d’eux et tu as agi contre eux avec violence. Tu les détestais. Eh bien, aussi vrai que je suis vivant, voici ce que je déclare, moi, le Seigneur Dieu : Je te traiterai de la même façon. Ainsi, je montrerai aux Israélites qui je suis, quand je te demanderai des comptes."

Dodanim: Selon l'hébreu Strongs #01721, Dodaniym, par erreur d'orthographe est aussi traduit par Rodaniym, Ses descendants ont habité les îles de la mer Égée, près de l'île de Rhodes. Le nom "îles de la mer Égée orientale" désigne les îles grecques situées dans la partie la plus orientale de la mer Égée. Le groupe d'îles de la mer Égée orientale est situé, comme le Dodécanèse, beaucoup plus près de la Turquie que du continent grec. 

Tubal

Il est rapporté qu'il est l'ancêtre des Italiens, des Espagnols et des Ibères du Caucase. Les Ibères sont les habitants d'une région située entre la mer Caspienne et la mer Euxine, qui correspond presque à la Géorgie moderne. En bref, la Géorgie est un pays situé au carrefour de l'Europe et de l'Asie. C'est une ancienne république soviétique avec des villages de montagne dans le Caucase et des plages sur la mer Noire.  Les Géorgiens contemporains descendent des Ibères du Caucase. De nos jours, les Géorgiens affirment qu'ils viennent des nations de Tubal, Togarmah et Meshech. La région qu'ils occupaient fait actuellement partie de l'Empire russe, ce qui concorde bien avec leur association avec Rosh (Russie) et les Moscovites mentionnés dans Ezéchiel 38. Dans la Bible, il est écrit que ses descendants approvisionnaient Tyr en esclaves et en cuivre.

  • Ezéchiel 27:13 "Javan, Tubal et Méschec trafiquaient avec toi; Ils donnaient des esclaves et des ustensiles d'airain En échange de tes marchandises.

  • Ezéchiel 32:26 "Tous ces incirconcis sont morts par l'épée, Car ils répandaient la terreur dans le pays des vivants, Et ils ont porté leur ignominie vers ceux qui descendent dans la fosse; Ils ont été placés parmi les morts. Là sont Méschec, Tubal, et toute leur multitude, Et leurs sépulcres sont autour d'eux; Tous ces incirconcis sont morts par l'épée, Car ils répandaient la terreur dans le pays des vivants. Ils ne sont pas couchés avec les héros,

  • Ezéchiel 38:2-3 "Fils de l'homme, tourne ta face vers Gog, au pays de Magog, Vers le prince de Rosch, de Méschec et de Tubal, Et prophétise contre lui! Tu diras: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, j'en veux à toi, Gog, Prince de Rosch, de Méschec et de Tubal!

  • Ezéchiel 39:1 "Et toi, fils de l'homme, prophétise contre Gog! Tu diras: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, j'en veux à toi, Gog, Prince de Rosch, de Méschec et de Tubal!"

Meshech

On estime que la nation de Meshech est originaire du nord-est de l'Asie mineure, notamment de la région occupée par la Turquie. Ils ont ensuite migré vers le nord et se sont installés à Rosh, la Russie moderne. Meshech et Tubal sont identifiés à la Russie, et les deux nations sont ainsi liées aux villes russes modernes de Moscou et de Tobolsk. La théorie proposée par la Scofield Study Bible reconnaît que la référence principale à Meshech et Tubal (Moscou et Tobolsk) est une marque claire d'identification aux puissances du Nord dirigées par la Russie. Par conséquent, le nom de Moscou, la capitale de la Russie moderne, provient du nom tribal Meshech, et Tobolsk, le principal État de la Russie asiatique, provient du nom tribal Tubal. Meshech et Tubal seraient donc des noms représentant la Russie en Europe et en Asie mineure.

On pense que Meshech est l'ancêtre de la nation barbare et brutale des Moschis qui habitaient les montagnes moschiennes qui reliaient les terres du Caucase aux montagnes de l'Anti-Taurus. Les Moschis, qui étaient étroitement liés à la nation de Madai et Tubal, étaient connus pour être des gens robustes et brutaux, avec lesquels il n'était pas recommandé de cohabiter ou, surtout, d'être en conflit. Le nom de Moscou vient du terme Moschi.  ​

  • Psaumes 120:5-6 "Malheureux que je suis de séjourner à Méschec, D'habiter parmi les tentes de Kédar! Assez longtemps mon âme a demeuré Auprès de ceux qui haïssent la paix."

 

Dans le texte ci-dessous, le psalmiste dit qu'il aspirait à la paix, car il avait longtemps vécu avec Meshech et dans les tentes de Kedar, deux nations qui "détestent la paix" ; il parlait de la Russie et de l'Arabie.

  • Genèse 25:13 "Voici les noms des fils d'Ismaël, par leurs noms, selon leurs générations: Nebajoth, premier-né d'Ismaël, Kédar, Adbeel, Mibsam."

  • Jérémie 2:10 "Passez aux îles de Kittim, et regardez! Envoyez quelqu'un à Kédar, observez bien, Et regardez s'il y a rien de semblable!"

  • Jérémie 49:28 "Sur Kédar et les royaumes de Hatsor, que battit Nebucadnetsar, roi de Babylone. Ainsi parle l'Éternel: Levez-vous, montez contre Kédar, Et détruisez les fils de l'Orient!"

 

Pourquoi de tous les fils d'Ismaël, la Bible désigne le nom de Kédar et pas l'un des 11 autres fils d'Ismaël?

Brièvement, Kedar fils d'Ismaël, fils d'Abraham et d'Agar l'Égyptienne, est l'ancêtre d'une importante tribu vivant dans le nord-ouest de l'Arabie. Bien que le terme "Kedar" soit probablement utilisé pour désigner les Arabes en général, certains érudits pensent que le terme est très certainement utilisé en référence au prophète Muhammad, puisqu'il est issu de Bani Hāshim, un sous-clan de Bani 'Abd Manāf, l'un des principaux clans des Quraysh qui seraient des descendants de Kedar. Moshe ben Maimon, communément appelé Maïmonide, un philosophe juif séfarade qui devint l'un des érudits de la Torah les plus prolifiques et les plus influents du Moyen Âge, a interprété ce verset comme une prophétie concernant l'asservissement de la nation d'Israël par les Arabes, en raison du péché d'idolâtrie des Juifs.

Tiras

Il est associé à la nation Thrace. Ils habitaient à Thrace, bordée à l'ouest par les Alpes dinariques, au sud par le plateau grec et à l'est par la mer Noire. C’est une région de la péninsule balkanique d’aujourd’hui où se trouvent la Roumanie, la Moldavie, la Bulgarie, la Grèce orientale et l’Ouest de la Turquie.

bottom of page