top of page
6sceau-PixTeller.png

LE LIVRE DE L'ECCLÉSIASTIQUE

Prologue

La Loi, les Prophètes et les livres qui leur font suite nous ont transmis de nombreuses et grandes leçons, et il faut, à ce sujet, louer Israël pour son enseignement et sa sagesse. Or, il ne suffit pas d’acquérir le savoir par la lecture ; il faut encore, une fois gagné par la passion d’apprendre, se rendre utile aux autres tant par la parole que par l’écrit.  Jésus mon ancêtre, après s'être appliqué avec un grand soin à la lecture de la loi, et des prophètes, et des autres livres que nos pères nous ont légués a été amené à écrire lui-même sur l’enseignement et la sagesse. De la sorte, ceux qui ont la passion d’apprendre s’y appliqueront à leur tour et progresseront plus encore dans la vie selon la Loi. 

Vous êtes donc invités à faire la lecture de cet ouvrage avec une bienveillante attention et à vous montrer indulgents s’il vous semble que, en dépit de nos efforts de traduction, nous avons échoué à rendre telle ou telle expression. En effet, ce qui est exprimé à l’origine en hébreu n’a plus la même force une fois traduit dans une autre langue. D’ailleurs, non seulement pour cet ouvrage, mais aussi pour la Loi elle-même, les Prophètes et les autres livres, la traduction présente des différences considérables avec l’original.

C’est la trente-huitième année du règne de Ptolémée Évergète que je me suis rendu en Égypte. Au cours de mon séjour, j’ai trouvé une copie de cette importante instruction. J’ai jugé alors qu’il était de la plus haute nécessité de mettre tout mon zèle et tous mes efforts à traduire ce livre. J’ai donc consacré beaucoup de veilles et de science, pendant cette période, pour mener à terme cet ouvrage et le publier à l’intention de ceux qui, à l’étranger, ont la passion d’apprendre et veulent réformer leurs mœurs afin de vivre selon la Loi.

 

Chapitre 1

  1. TOUTE SAGESSE vient du Seigneur, et demeure auprès de lui pour toujours.

  2. Le sable des mers, les gouttes de la pluie, et les jours de l’éternité, qui pourra en faire le compte?

  3. La hauteur du ciel, l’étendue de la terre, la profondeur de l’abîme, qui pourra les évaluer?

  4. Avant toute chose fut créée la sagesse; et depuis toujours, la profondeur de l’intelligence. La source de la sagesse, c’est la parole de Dieu au plus haut des cieux. Ses chemins sont les commandements éternels.

  5. La racine de la sagesse, qui en a eu la révélation, et ses subtilités, qui en a eu la connaissance? La science de la sagesse, à qui fut-elle manifestée, et qui a profité de sa grande expérience?

  6. Il n’y a qu’un seul être sage et très redoutable, celui qui siège sur son trône. C’est le Seigneur,

  7. Lui qui a créé la sagesse; il l’a vue et mesurée, il l’a répandue sur toutes ses œuvres, parmi tous les vivants, dans la diversité de ses dons, et ceux qui aiment Dieu en ont été comblés.

  8. L’amour du Seigneur est une éminente sagesse; Dieu en accorde une part à ceux dont il veut se laisser voir.

  9. La crainte du Seigneur est gloire, exhaltation, joie et couronne d’allégresse.

  10. La crainte du Seigneur réjouira le cœur; elle procure plaisir, joie et longue vie. La crainte du Seigneur est un don du Seigneur; car elle fait persévérer sur les voies de l’amour.

  11. Celui qui craint le Seigneur connaîtra une fin heureuse; au jour de sa mort, il sera béni.

  12. La sagesse commence avec la crainte du Seigneur: elle est formée en chaque fidèle dès le sein maternel.

  13. Elle a bâti son nid chez les humains, fondation d’éternité: elle sera fidèle envers leurs descendants.

  14. La sagesse s’accomplit dans la crainte du Seigneur; elle les enivre de ses fruits. Elle remplira leurs maisons de biens désirables, et leurs greniers, de ses produits.

  15. La sagesse est couronnée par la crainte du Seigneur, elle fait refleurir la paix et le bien-être. L’un et l’autre sont des dons de Dieu qui mènent au bonheur, une juste fierté épanouit ceux qui aiment Dieu.

  16. La sagesse répand comme une ondée la science et la connaissance avisée, elle exalte la gloire de ceux qui la possèdent.

  17. La sagesse s’enracine dans la crainte du Seigneur, et sa ramure est longue vie.

  18. La crainte du Seigneur éloigne les péchés, et qui s’attache à elle détourne la fureur. Une injuste colère ne peut être justifiée: le poids de cette colère entraîne la chute.

  19. Celui qui a de la patience résistera autant qu’il le faut et, plus tard, la joie lui sera rendue.

  20. Autant qu’il le faut, il gardera pour lui ses paroles; l’éloge de sa perspicacité sera sur toutes les lèvres.

  21. Dans les trésors de la sagesse sont les proverbes du savoir; le pécheur, lui, a la religion en horreur.

  22. Désires-tu la sagesse? Garde les commandements, et le Seigneur la conduira vers toi.

  23. Car la crainte du Seigneur est sagesse et instruction; la douceur et la fidélité attirent sa faveur.

  24. Ne te dérobe pas à la crainte du Seigneur, ne viens pas à lui avec un cœur double.

  25. Quand tu parles aux gens, ne sois pas hypocrite; veille à tes lèvres.

  26. Ne t’élève pas, de peur de tomber et d’attirer sur toi le déshonneur: le Seigneur dévoilerait tes secrets et te jetterait à terre au milieu de l’assemblée, pour n’être pas venu à la crainte du Seigneur et parce que ton cœur regorge de fausseté.

 

Chapitre 2

  1. Mon fils, si tu viens te mettre au service du Seigneur, prépare-toi à subir l’épreuve.

  2. Fais-toi un cœur droit, et tiens bon; ne t’agite pas à l’heure de l’adversité.

  3. Attache-toi au Seigneur, ne l’abandonne pas, afin d’être comblé dans tes derniers jours.

  4. Toutes les adversités, accepte-les; dans les revers de ta pauvre vie, sois patient.

  5. Car l’or est vérifié par le feu, et les hommes agréables à Dieu, par le creuset de l’humiliation. Dans les maladies comme dans le dénuement, aie foi en lui.

  6. Mets ta confiance en lui, et il te viendra en aide; rends tes chemins droits, et mets en lui ton espérance.

  7. Vous qui craignez le Seigneur, comptez sur sa miséricorde, ne vous écartez pas du chemin, de peur de tomber.

  8. Vous qui craignez le Seigneur, ayez confiance en lui, et votre récompense ne saurait vous échapper.

  9. Vous qui craignez le Seigneur, espérez le bonheur, la joie éternelle et la miséricorde: ce qu’il donne en retour est un don éternel, pour la joie.

  10. Considérez les générations passées et voyez: Celui qui a mis sa confiance dans le Seigneur, a-t-il été déçu? Celui qui a persévéré dans la crainte du Seigneur, a-t-il été abandonné? Celui qui l’a invoqué, a-t-il été méprisé?

  11. Car le Seigneur est tendre et miséricordieux, il pardonne les péchés, et il sauve au moment de la détresse.

  12. Malheur aux cœurs lâches et aux mains négligentes, au pécheur qui suit deux sentiers.

  13. Malheur au cœur négligent, qui ne fait pas confiance: il ne sera pas protégé.

  14. Malheur à vous qui avez perdu la persévérance: que ferez-vous lors de la visite du Seigneur?

  15. Ceux qui craignent le Seigneur ne désobéiront pas à ses paroles, ceux qui l’aiment suivront ses chemins.

  16. Ceux qui craignent le Seigneur chercheront à lui plaire, ceux qui l’aiment se rassasieront de sa loi.

  17. Ceux qui craignent le Seigneur prépareront leur cœur et s’humilieront devant lui, disant:

  18. «Nous voulons tomber dans les mains du Seigneur, et non dans celles des hommes. Car telle est sa grandeur, telle est aussi sa miséricorde.»

 

Chapitre 3

  1. Mes enfants, écoutez-moi, qui suis votre père, et agissez en conséquence, afin d’être sauvés.

  2. Le Seigneur glorifie le père dans ses enfants, il renforce l’autorité de la mère sur ses fils.

  3. Celui qui honore son père obtient le pardon de ses péchés, celui qui glorifie sa mère est comme celui qui amasse un trésor.

  4. Celui qui honore son père aura de la joie dans ses enfants, au jour de sa prière il sera exaucé.

  5. Celui qui glorifie son père verra de longs jours, celui qui obéit au Seigneur donne du réconfort à sa mère, il servira ses parents comme des maîtres.

  6. Honore ton père en acte et en parole, afin que sa bénédiction vienne sur toi.

  7. Car la bénédiction d’un père affermit la maison de ses enfants, mais la malédiction d’une mère en sape les fondations.

  8. Ne te glorifie pas en rabaissant ton père, car l’abaissement de ton père n’est pas une gloire pour toi.

  9. La gloire d’un homme vient de la notoriété de son père, et c'est une honte pour les enfants de ne pas respecter leur mère.

  10. Mon fils, soutiens ton père dans sa vieillesse, ne le chagrine pas pendant sa vie, même si son esprit l’abandonne, sois indulgent, ne le méprise pas, toi qui es en pleine force.

  11. Car ta miséricorde envers ton père ne sera pas oubliée, et elle relèvera ta maison si elle est ruinée par le péché. Au jour de la détresse, le Seigneur se souviendra de toi; comme givre au soleil, ainsi fondront tes péchés.

  12. Qui abandonne son père est un blasphémateur; qui met en rage sa mère est maudit du Seigneur.

  13. Mon fils, accomplis toute chose dans l’humilité, et tu seras aimé plus qu’un bienfaiteur.

  14. Plus tu es grand, plus il faut t’abaisser, ainsi tu trouveras grâce devant le Seigneur.

  15. Beaucoup sont haut placés et glorieux, mais c’est aux humbles que le Seigneur révèle ses secrets. Grande est la puissance du Seigneur, et les humbles lui rendent gloire.

  16. Ne cherche pas ce qui est trop difficile pour toi, ne scrute pas ce qui est au-dessus de tes forces.

  17. Médite ce qu’on t’a prescrit: tu n’as pas à t’occuper des choses cachées.

  18. Ne sois pas curieux de ce qui te dépasse: déjà ce qu’on t’a enseigné est au-delà de l’esprit humain.

  19. Leur présomption a égaré bien des gens, leur manque de jugement a fait dévier leurs pensées.

  20. Si tes yeux n’avaient pas de prunelles, tu serais privé de lumière; alors, si tu es dénué de science, ne te vante pas !

  21. Un cœur endurci finira dans le malheur, celui qui aime le danger s’y perdra. Un cœur endurci sera écrasé de peines, le pécheur entasse péché sur péché.

  22. La condition de l’orgueilleux est sans remède, car la racine du mal est en lui.

  23. Celui qui est intelligent médite les maximes de la sagesse; l’idéal du sage, c’est une oreille qui écoute.

  24. L’eau éteint la flamme du feu, et l’aumône obtient le pardon des péchés.

  25. Celui qui sait rendre les bienfaits pense à l’avenir; s’il vient à tomber, il trouvera un soutien.

Chapitre 4

  1. Mon fils, ne retire pas au pauvre ce qu’il lui faut pour vivre, ne fais pas attendre le regard d’un indigent.

  2. Ne fais pas souffrir un affamé, n’exaspère pas un homme qui est dans la misère.

  3. N’ajoute pas au trouble d’un cœur irrité, ne fais pas attendre ton aumône à celui qui en a besoin.

  4. Ne repousse pas celui qui supplie dans la détresse, ne détourne pas du pauvre ton visage.

  5. Ne détourne pas du miséreux ton regard, ne donne pas à un homme l’occasion de te maudire.

  6. Car s’il te maudit dans l’amertume de son âme, celui qui l’a créé entendra sa prière.

  7. Rends-toi aimable à toute l’assemblée, et baisse la tête devant celui qui commande.

  8. Penche l’oreille vers le pauvre, et réponds avec douceur à son salut de paix.

  9. Délivre l’opprimé du pouvoir de l’oppresseur, et ne sois pas timide quand tu rends la justice.

  10. Sois comme un père pour les orphelins, et pour leur mère sois comme un mari. Alors tu seras comme un fils du Très-Haut, il t’aimera plus que ta propre mère.

  11. La sagesse conduit ses fils à la grandeur, elle prend soin de ceux qui la cherchent.

  12. L’aimer, c’est aimer la vie; ceux qui la cherchent dès l’aurore seront comblés de bonheur.

  13. Celui qui la possède obtiendra la gloire en héritage; là où il entre, le Seigneur donne sa bénédiction.

  14. Ceux qui rendent un culte à la sagesse célèbrent le Dieu saint, ceux qui l’aiment sont aimés du Seigneur.

  15. Celui qui l’écoute jugera les nations, celui qui s’attache à elle sera en sécurité dans sa demeure.

  16. S’il se confie en elle, il en prendra possession, et tous ses descendants la recevront en héritage.

  17. Pour commencer, elle le conduira par des chemins sinueux, elle fera venir sur lui la peur et l’appréhension, elle le tourmentera par la sévérité de son éducation, jusqu’à ce qu’elle puisse lui faire confiance; elle l’éprouvera par ses exigences.

  18. Puis elle reviendra tout droit vers lui, elle le comblera de bonheur en lui dévoilant ses secrets.

  19. Mais s’il s’égare loin d’elle, elle l’abandonnera et le laissera aller à sa perte.

  20. Sois sur tes gardes, évite le mal, et n’aie pas honte d’être toi-même.

  21. Car il y a une honte qui conduit au péché, et une honte qui est gloire et grâce.

  22. Ne te laisse pas impressionner, allant contre ta conscience, par l’apparence des personnes. Ne cède pas aux pressions qui te feraient tomber.

  23. Ne t’interdis pas de parler quand il le faut. et ne cache pas ta sagesse.

  24. La sagesse se reconnaît à la parole, et l’instruction, aux propos de la langue.

  25. Ne parle pas contre la vérité, rougis plutôt de ton ignorance.

  26. N’aie pas honte de confesser tes péchés, ne lutte pas contre le courant du fleuve.

  27. Ne t’aplatis pas devant un sot, ne te laisse pas intimider par le puissant.

  28. Lutte pour la vérité jusqu’à la mort, et le Seigneur Dieu combattra pour toi.

  29. Ne te montre pas hardi dans ton langage, mou et négligent dans tes actes.

  30. Ne sois pas comme un lion chez toi, cherchant à faire illusion à ceux de ta maison.

  31. Que ta main ne soit pas tendue pour prendre, et fermée lorsqu’il faut rendre.

 

Chapitre 5

  1. Ne t'appuie pas sur les richesses injustes, et ne dis point: J'ai suffisamment de quoi vivre; car cela ne servira de rien au temps de la vengeance et de l'obscurité.

  2. Ne te laisse pas entraîner par ton instinct et ta force à suivre les désirs de ton cœur.

  3. Ne dis pas: «Que je suis puissant! qui donc pourra me contraindre au sujet de mes actions?», car le Seigneur ne manquerait pas de te châtier.

  4. Ne dis pas: «J’ai péché, et rien ne m’est arrivé», car le Seigneur sait attendre longtemps.

  5. Ne sois pas assuré du pardon au point d’entasser péché sur péché.

  6. Ne dis pas: «Sa miséricorde est grande, il pardonnera bien tous mes péchés», car, en lui, il y a la pitié mais aussi la colère; son indignation s’abattra sur les pécheurs.

  7. Ne tarde pas à te retourner vers le Seigneur, ne remets pas ta décision de jour en jour; car brusquement éclatera la colère du Seigneur, et à l’heure du châtiment, tu seras anéanti.

  8. Ne t’appuie pas sur des richesses injustement acquises: elles ne te serviront de rien au jour de l’adversité.

  9. Ne tourne point à tout vent, et ne va pas par toutes les routes, car c'est ainsi que le pécheur se fait connaître par une langue double.

  10. Sois ferme dans tes convictions et n’aie qu’une parole.

  11. Sois prompt à écouter, mais pour donner ta réponse, prends ton temps.

  12. Si tu as de l'intelligence, réponds à ton prochain; sinon, que ta main soit sur ta bouche.

  13. La gloire comme le déshonneur sont dans la parole; la langue de l’homme peut être sa ruine.

  14. Ne te fais pas traiter de médisant et que ta langue ne soit pas un piège et un sujet de confusion: comme le voleur est couvert de honte, la langue double sera durement condamnée.

  15. Ne te mets en faute ni dans les grandes ni dans les petites choses.

 

Chapitre 6

  1. D'ami ne deviens pas l'ennemi de ton prochain. Car une mauvaise réputation héritera la honte et l’opprobre, comme il en va pour le pécheur à la langue double.

  2. Ne te laisse pas emporter par ta passion, de peur que ton âme ne finisse dépecé comme un bœuf;

  3. Tu dévoreras ton propre feuillage, tu perdras tes fruits et tu te retrouveras comme du bois sec.

  4. Une passion mauvaise perd celui qui la possède et fait de lui la risée de ses ennemis.

  5. La parole agréable attire de nombreux amis, le langage aimable attire de nombreuses gentillesses.

  6. De bonnes relations, tu peux en avoir avec beaucoup de monde; mais des conseillers? n’en choisis qu’un seul entre mille !

  7. Si tu veux acquérir un ami, acquiers-le en le mettant à l’épreuv; n’aie pas trop vite confiance en lui.

  8. Il y a celui qui est ton ami quand cela lui convient, mais qui ne reste pas avec toi au jour de ta détresse.

  9. Il y a celui qui d’ami se transforme en ennemi, et qui va divulguer, pour ta confusion, ce qui l’oppose à toi.

  10. Il y a celui qui est ton ami pour partager tes repas, mais qui ne reste pas avec toi au jour de ta détresse.

  11. Quand tout va bien pour toi, il est comme ton égal et commande avec assurance à tes domestiques; mais si tu deviens pauvre, il est contre toi, et il se cache pour t’éviter.

  12. Tes ennemis, tiens-les à distance; avec tes amis, sois sur tes gardes.

  13. Un ami fidèle, c’est un refuge assuré, celui qui le trouve a trouvé un trésor.

  14. Un ami fidèle n’a pas de prix, sa valeur est inestimable.

  15. Un ami fidèle est un élixir de vie que découvriront ceux qui craignent le Seigneur.

  16. Celui qui craint le Seigneur choisit bien ses amis, car son compagnon lui ressemblera.

  17. Mon fils, dès ta jeunesse, accueille l’instruction, et jusqu’à l’âge des cheveux blancs tu trouveras la sagesse.

  18. Comme celui qui laboure et fait les semailles, cultive-la et attends ses bons fruits. Tu peineras un peu pour la travailler, mais bientôt, tu mangeras de ses produits.

  19. Aux ignorants, elle semble terriblement dure, et qui n’a pas d’intelligence n’y persévère pas.

  20. Elle pèse sur lui comme une lourde pierre, et il ne tarde pas à la rejeter.

  21. Car la sagesse mérite bien son nom: elle n’est pas accessible au grand nombre.

  22. Écoute, mon fils, et reçois mon avis; ne rejette pas mon conseil.

  23. Engage tes pieds dans les entraves de la sagesse et ton cou dans son carcan.

  24. Incline ton épaule pour la porter et ne te rebiffe pas contre ses liens.

  25. Viens à elle de toute ton âme, et de toute ta force suis ses chemins.

  26. Mets-toi sur sa trace et cherche-la: elle se fera connaître, et, quand tu l’auras saisie, ne la laisse pas s’échapper.

  27. Car à la fin, tu trouveras en elle ton repos, et elle deviendra ta joie.

  28. Alors, ses entraves seront pour toi une puissante protection, et son carcan, un vêtement de gloire.

  29. Son joug est une parure d’or, ses liens sont un ruban de pourpre.

  30. Tu la porteras comme un vêtement de gloire, tu la ceindras comme une couronne d’allégresse.

  31. Si tu le veux, mon fils, tu deviendras instruit; à force d’application, tu auras du savoir-faire.

  32. Si tu prends plaisir à écouter, tu apprendras, et si tu prêtes l’oreille, tu deviendras sage.

  33. Tiens-toi dans la compagnie des anciens; si tu trouves un sage, attache-toi à lui.

  34. Écoute volontiers tout discours qui vient de Dieu, et ne néglige aucun proverbe sensé.

  35. Si tu vois quelqu’un de bon sens, cours vers lui dès le matin, et que tes pieds usent le seuil de sa porte.

  36. Réfléchis aux préceptes du Seigneur, applique-toi toujours à étudier ses commandements; lui-même affermira ton cœur, et ton désir de sagesse sera comblé.

 

Chapitre 7

  1. Ne fais pas le mal, et aucun mal ne t’arrivera.

  2. Éloigne-toi de l’injuste, et il s’écartera de toi.

  3. Mon fils, ne sème pas dans les sillons de l’injustice, de peur d’en récolter sept fois plus.

  4. Ne demande pas au Seigneur une situation en vue de t'élever au dessus des autres, ni au roi une place d’honneur.

  5. Ne joue pas au juste devant le Seigneur, ni au sage devant le roi.

  6. Ne brigue pas la fonction de juge, si tu n’es pas armé pour briser l’injustice; de peur que tu ne te laisse intimider par un puissant, et compromettes ton intégrité.

  7. N'offense pas toute la multitude d'une ville, ne perds pas la considération publique.

  8. Ne commets pas une deuxième fois le même péché, car pour le premier tu ne resteras pas impuni.

  9. Ne dis pas: «Le Dieu Très-Haut verra l’abondance de mes offrandes; quand je les présenterai devant lui, il les acceptera.»

  10. Ne te décourage pas dans ta prière, et ne néglige pas de faire l’aumône.

  11. Ne te moque pas d’un homme qui est dans la peine, car le Dieu qui humilie est aussi celui qui élève.

  12. Ne cultive pas le mensonge contre ton frère, et pas davantage contre ton ami.

  13. Ne consens jamais au mensonge: l’habitude de mentir ne produit rien de bon.

  14. Ne sois point un grand discoureur dans l'assemblée des anciens, et ne multiplie pas la parole dans tes prières

  15. Ne prends pas en dégoût les travaux pénibles, ni le travail des champs institué par le Très-Haut.

  16. Ne te joins pas à la compagnie des pécheurs, souviens-toi que la colère ne tardera pas.

  17. Humilie-toi profondément, car l’impie aura pour châtiment le feu et les vers.

  18. Ne vends pas un ami pour de l’argent, ni un frère de sang pour l’or d’Ophir.

  19. Ne te détourne pas d’une épouse sage et vertueuse, car sa valeur surpasse l’or.

  20. Ne maltraite pas l’esclave qui travaille fidèlement, ni le journalier qui se dévoue sans compter.

  21. Aime de tout ton cœur l’esclave intelligent, ne lui refuse pas la liberté.

  22. As-tu du bétail? Prends-en soin; s’il te rapporte, ne t’en défais pas.

  23. As-tu des fils? Éduque-les; dès le jeune âge, apprends-leur à obéir.

  24. As-tu des filles? Veille à leur vertu, et montre-toi à elles avec un visage sérieux.

  25. Donne ta fille en mariage, et tu auras conclu une affaire importante, mais donne-la à un homme de bon sens.

  26. As-tu une femme selon ton cœur? Surtout, ne la renvoie pas! Mais si elle odieuse, méfie-toi d’elle!

  27. Honore ton père de tout ton cœur, et n’oublie pas les douleurs de ta mère.

  28. Souviens-toi que tu leur dois d’être né; comment leur rendras-tu ce qu’ils ont fait pour toi?

  29. Crains le Seigneur de toute ton âme, et respecte ses prêtres

  30. Aime ton Créateur toutes tes forces et n'abandonne pas ceux qui le servent.

  31. Crains le Seigneur et honore les prêtres, donne-leur comme il t'a été ordonné: leur part des prémices, sacrifice de réparation, épaules des bêtes immolées, sacrifice de consécration et prémices saintes.

  32. Tends aussi ta main au pauvre, afin de rendre parfaite ta propitiation et ta bénédiction.

  33. Que ta générosité s’étende à tous les vivants; même envers les morts sois généreux.

  34. Ne te détourne pas de ceux qui pleurent, afflige-toi avec les affligés.

  35. Ne sois point paresseux à visiter les malades; car c'est ainsi que tu seras aimé.

  36. Quoi que tu fasses, souviens-toi que ta vie a une fin, et tu ne pécheras jamais.

 

Chapitre 8

  1. N’entre pas en conflit avec un homme puissant, de peur que tu ne tombes entre ses mains.

  2. Ne te querelle pas avec un homme riche, de peur de ne pas faire le poids, l'or et l'argent ont perdu bien des hommes, ils ont même fait fléchir le cœur des rois.

  3. Ne te dispute pas avec un bavard: tu ne ferais qu’entasser du bois sur son feu.

  4. Ne plaisante pas avec quelqu’un de mal élevé, de peur d’entendre insulter tes parents.

  5. Ne fais pas de reproches au pécheur repentant; souviens-toi que nous sommes tous passibles de châtiment.

  6. Ne méprise aucun homme dans sa vieillesse, car ceux qui vieillissent ont été comme nous..

  7. Ne te réjouis pas de la mort de quelqu’un; souviens-toi que tous nous devrons mourir.

  8. Ne méprise point les discours des sages vieillards, mais entretiens-toi de leurs paraboles; car tu apprendras d'eux la sagesse, la doctrine de l'intelligence, et l'art de servir les grands sans reproche.

  9. Ne fuis pas la conversation des vieillards – eux-mêmes ont appris de leurs pères – car auprès d’eux tu acquerras l’intelligence et l’art de répondre en temps voulu.

  10. N’attise pas les ardeurs du pécheur, de peur de te brûler au feu de sa flamme.

  11. Ne tiens pas tête à l’effronté; il pourrait te prendre au piège de ton propre discours.

  12. Ne prête pas à plus fort que toi, et si tu le fais, considère ton bien comme perdu.

  13. Ne te porte pas garant au-delà de tes moyens, et si tu le fais, prépare-toi à payer.

  14. Ne sois pas en procès avec un juge, car on s’en remettra à son jugement.

  15. Ne fais pas route avec l’aventurier, de peur qu’il ne t’épuise, car il n’en fera qu’à sa tête et sa folie vous perdra tous les deux.

  16. Ne te dispute pas avec un coléreux, et ne t’engage pas avec lui dans un lieu désert, car le sang n'est rien pour lui, et loin de tout secours il t’abattra.

  17. Ne prends pas conseil d’un insensé, car il ne pourra tenir sa langue.

  18. Devant un étranger, ne fais rien qui doive rester caché, car tu ignores ce qu’il en tirera.

  19. Ne révèle pas ton cœur au premier venu, de peur qu'il ne te témoigne une fausse amitié et qu'il ne médise de toi.

Chapitre 9

  1. Ne sois pas jaloux de la femme qui t'est unie, de peur qu'elle n'emploie contre toi la malice que tu lui auras apprise.

  2. Ne donne point à la femme autorité sur ton âme, de peur qu'elle ne pénètre au sein de ta force, et que tu ne sois couvert de honte.

  3. Ne regarde pas une femme volage, de peur que tu ne tombes dans ses filets.

  4. Ne fréquente pas la danseuse, et ne l'écoute pas, de peur que tu ne périsses par ses artifices.

  5. N'arrête point tes regards sur une jeune fille, de peur que sa beauté ne te soit un sujet de chute.

  6. N'abandonne jamais ton âme aux prostituées, de peur que tu ne perdes et toi-même et tout ton patrimoine.

  7. Ne promène pas tes regards dans les rues de la ville et ne rôde pas dans les coins déserts.

  8. Détourne les yeux d’une jolie femme, ne fixe pas ton regard sur une belle étrangère. La beauté féminine en a égaré beaucoup, car la convoitise s'y embrase comme le feu.

  9. Ne t’assieds jamais près d’une femme mariée, et dans un banquet ne t’enivre pas avec elle, de peur que tu t’en éprennes et que ta passion entraîne ta perte.

  10. N’abandonne pas un vieil ami, car le nouveau ne lui ressemblera pas. Le nouvel ami est un vin nouveau; qu’il vieillisse, tu le boiras avec plaisir.

  11. N’envie pas la gloire et les richesses du pécheur, tu ne sais pas comment il finira.

  12. Ne te réjouis pas, avec les impies, de leur succès, souviens-toi qu’ils ne mourront pas impunis.

  13. Tiens-toi loin de l’homme capable de tuer, et tu n’auras pas à craindre la mort. Mais si tu viens à lui, évite tout faux pas, de peur qu’il ne t’enlève la vie; sache que tu t’avances au milieu de pièges, et que tu t’exposes aux créneaux d’une ville assiégée.

  14. Fréquente tes voisins autant que tu le peux, et demande conseil aux sages.

  15. Aime à t’entretenir avec les gens intelligents, et consacre tes conversations à la loi du Très-Haut.

  16. Recherche des hommes justes pour prendre avec eux ton repas, mets ta fierté dans la crainte du Seigneur.

  17. Pour son ouvrage on loue la main de l’artiste, et le chef d’un peuple pour la sagesse de sa parole.

  18. Le bavard est redouté dans la ville, l’homme emporté par ses discours se fait détester.

Chapitre 10

  1. Le gouvernant sage éduque son peuple, et le gouvernement de l'homme sensé sera stable

  2. Tel le gouvernant, tels ses ministres; tel celui qui dirige la cité, tels les habitants.

  3. Un roi ignorant conduit son peuple à la ruine, une ville s’édifie sur l’intelligence de ses chefs.

  4. Le gouvernement de la terre est dans la main du Seigneur, c'est Lui qui y suscitera en son temps un gouverneur utile.

  5. La réussite de l’homme est dans la main du Seigneur, sur la personne du magistrat il fait reposer sa gloire.

  6. Ne garde pas rancune à ton prochain, quels que soient ses torts, et ne fais rien dans un mouvement de violence.

  7. l’orgueil est haï de Dieu et de l’homme; pour tous deux l’injustice est une faute.

  8. La royauté est transférée d'une nation à l'autre à cause des injustices, des violences, des outrages et des fraudes de tout genre. Il n’y a pire criminel que l’avare; il va jusqu’à vendre son âme.

  9. De quoi pourrait s’enorgueillir celui qui est terre et poussière, alors que ses entrailles pourrissent déjà de son vivant?

  10. Une Longue maladie défie le médecin; tel est roi aujourd’hui qui mourra demain.

  11. À sa mort, l’homme reçoit en héritage larves, bêtes et vers.

  12. L’orgueil de l’homme commence quand il s’écarte du Seigneur, quand son cœur s’éloigne de celui qui l’a créé. Car l’orgueil commence avec le péché, et qui s’y attache provoque un déluge d’abominations. Voilà pourquoi le Seigneur inflige aux orgueilleux d’éclatantes punitions, avant de les détruire complètement.

  13. Le Seigneur a renversé les princes de leurs trônes et installé les doux à leur place.

  14. Le Seigneur a déraciné les nations païennes, et, à leur place, il a planté les humbles.

  15. Le Seigneur a dévasté les territoires des païens, il les a ravagés jusqu’aux fondements de la terre.

  16. Il en a desséché plusieurs et Il les a exterminés, et Il a effacé leur mémoire de dessus la terre.

  17. L'orgueil n'a point été créé avec l'homme, ni la colère avec la postérité des femmes

  18. La race des hommes qui sera honorée, c'est celle qui craint Dieu, et la race qui sera déshonorée, c'est celle qui transgresse les préceptes du Seigneur.

  19. Comme un chef est à l’honneur au milieu de ses frères, ainsi sont aux yeux du Seigneur ceux qui le craignent.

  20. La faveur divine commence avec la crainte du Seigneur, la disgrâce commence avec l’obstination et l’orgueil.

  21. Le riche, le noble et le pauvre n’ont de fierté que dans la crainte du Seigneur.

  22. Il est injuste de mépriser un homme intelligent qui est pauvre, et il ne convient pas d’honorer un pécheur.

  23. Les grands, les juges, les puissants sont couverts de gloire, mais nul ne surpasse celui qui craint le Seigneur.

  24. Les hommes libres seront assujettis à l'esclave sage, et l’homme de bon sens n’y trouvera pas à redire.

  25. Ne joue pas au sage quand tu es au travail, et ne te vante pas quand tu es dans la gêne.

  26. Mieux vaut un travailleur dans l’abondance qu’un flâneur qui se vante et manque de pain.

  27. Mon fils, reste modeste dans ton opinion sur toi-même, et estime-toi à ta juste valeur.

  28. Qui justifierait celui qui se fait tort à lui-même ? Et qui estimera celui qui se méprise?

  29. On honore le pauvre pour son savoir, et le riche pour sa richesse.

  30. Si quelqu’un est honoré dans la pauvreté, combien plus le serait-il dans la richesse! Mais s’il est méprisé dans la richesse, combien plus le serait-il dans la pauvreté!

Chapitre 11

  1. La sagesse de celui qui est humble relèvera sa tête, et le fera asseoir au milieu des grands.

  2. Ne loue pas un homme pour sa beauté, et ne le méprise point pour son apparence extérieure.

  3. L'abeille est petite parmi les volatiles, et néanmoins son fruit est ce qu'il y a de plus doux.

  4. Ne mets pas ta fierté dans le vêtement que tu portes, et ne t'enorgueillis point au jour où tu seras en honneur; car le Très-Haut fait seul des oeuvres admirables, et glorieuses, et cachées, et inconnues.

  5. Beaucoup de souverains ont été déposés, et un inconnu a porté le diadème.

  6. Beaucoup de puissants ont été violemment châtiés, et des hommes glorieux ont été livrés entre les mains d’autrui.

  7. Ne blâme pas avant de t’être informé, réfléchis d’abord, et tu pourras critiquer.

  8. Ne réponds pas avant d’avoir écouté, et n’interromps pas celui qui parle.

  9. Ne t’enflamme pas dans une affaire qui ne te regarde pas, ne prends pas parti dans une querelle de pécheurs.

  10. Mon fils, ne te lance pas dans beaucoup d’entreprises, si tu les multiplies, tu ne t’en tireras pas sans dommage. Même en courant, tu n’aboutiras à rien et tu ne pourras pas t’en sortir par la fuite.

  11. Un tel travaille, et se hâte, et souffre; mais, comme il est impie, plus il en fait, moins il est riche.

  12. Un tel autre est faible, il a besoin de soutien, il manque de moyens et ne surabonde que de misère. Mais les yeux du Seigneur l’ont regardé avec bienveillance, pour le relever de son abaissement et redresser sa tête, à l’étonnement de tous.

  13. Bonheur et malheur, vie et mort, richesse et pauvreté viennent du Seigneur.

  14. Sagesse, science et connaissance de la Loi viennent du Seigneur, amour et pratique des bonnes œuvres viennent de lui. L’égarement et les ténèbres ont été créés pour les pécheurs, ceux qui se complaisent dans le mal vieillissent dans le péché. Le Seigneur maintient ses dons envers ceux qui sont religieux; sa bienveillance les conduit à jamais.

  15. Un tel s’enrichit à force d'épargnes et économie, mais voici ce qu’il y gagne:

  16. Quand il dit: «Enfin le repos! Maintenant je vais jouir de mes biens», il ne considère pas que le temps s'écoule, et que la mort approche, et qu'il devra laisser ses biens à d’autres et mourra.

  17. Reste attaché à ton métier, sois assidu, continue ton ouvrage jusqu’à la vieillesse.

  18. Ne sois pas admiratif devant les œuvres du pécheur, fais confiance au Seigneur et persévère dans ta besogne. Car il est facile au Seigneur d’enrichir le pauvre à l’improviste, en un instant.

  19. La récompense de qui est religieux, c’est la bénédiction du Seigneur: en peu de temps, il fait fleurir cette bénédiction.

  20. Ne dis pas: «De quoi pourrais-je avoir besoin? Quels biens puis-je avoir encore?»

  21. Ne dis pas non plus: «J’ai tout ce qu’il me faut. Quel mal pourrait encore m’atteindre?»

  22. Au jour du bonheur, on oublie le malheur; au jour du malheur, on oublie le bonheur.

  23. Mais au jour de la mort, il est facile, pour le Seigneur, de rendre à l’homme selon sa conduite.

  24. La peine d’un moment fait oublier le bien-être, et les œuvres d’un homme se révèlent à ses derniers instants.

  25. Avant sa mort, ne déclare personne heureux, car c’est au terme de sa vie que l’on connaît un homme.

  26. N’introduis pas n’importe qui dans ta maison, car un escroc a plus d’un tour dans son sac.

  27. Comme la perdrix qui sert d’appât dans une cage, tel est le cœur de l’orgueilleux: comme un espion, il guette et attend ta chute. Pour tendre un piège, il tourne le bien en mal; il jette le discrédit sur ce qui est estimable.

  28. Une seule étincelle allume un incendie, et un seul fourbe multiplie les meurtres; le pécheur à l’affût va jusqu’au meurtre.

  29. Garde-toi de l'homme pernicieux qui fabrique le mal, de peur qu'il n'amène à jamais la moquerie sur toi.

  30. Si tu introduis chez toi l’étranger, il y jettera le trouble et te rendra étranger aux gens de ta maison

 

Chapitre I2

  1. Si tu fais le bien, sache à qui tu le fais, l'on te sera très reconnaissant de tes bienfaits.

  2. Fais du bien au juste, et tu recevras une grande récompense, sinon de lui, du moins du Seigneur.

  3. Car il n'y a rien de bon pour celui qui s’obstine dans le mal et refuse de faire l’aumône.

  4. Donne au miséricordieux, et n'assiste point le pécheur.

  5. À celui qui est humble fais du bien, mais ne donne pas à l’impie, refuse-lui son pain, ne lui donne rien; il pourrait devenir plus fort que toi, et tu recevrais alors double mal pour tout le bien que tu lui aurais fait.

  6. Car le Très-Haut lui-même déteste les pécheurs, il rendra aux impies ce qu’ils méritent, il se les réserve pour le jour du châtiment.

  7. Donne à l’homme de bien, mais ne viens pas en aide au pécheur.

  8. Dans le bonheur on ne peut pas reconnaître l’ami, dans le malheur l’ennemi ne sera plus masqué.

  9. Quand un homme est heureux, ses ennemis sont dans la tristesse; et quand il est malheureux, on connaît son ami.

  10. Ne fais jamais confiance à ton ennemi, car sa méchanceté se cache comme le bronze sous l’oxyde.

  11. Même s’il se fait humble et s’avance avec un air penché, prends garde, méfie-toi de lui. Traite-le comme un miroir qu’il faut polir, sache que la rouille ne le dissimulera pas toujours.

  12. Ne l'établis pas auprès de toi; il te renverserait pour prendre ta place. Ne le fais pas asseoir à ta droite, de peur qu'il ne convoite ta place et n'occupe ton siège. Tu comprendrais enfin mes paroles et, plein de regrets, tu te rappellerais mes conseils.

  13. Qui aura pitié du charmeur mordu par un serpent et de ceux qui vont au-devant des fauves?

  14. Il en est de même de celui qui s'unit avec le méchant, et qui se trouve enveloppé dans ses péchés.

  15. Il restera un moment à tes côtés, mais dès que tu auras le dos tourné, il ne se contiendra plus.

  16. L’ennemi n’a que douceur sur les lèvres, mais dans son cœur il cherche à te précipiter à la fosse. L’ennemi peut avoir les larmes aux yeux, mais s’il en a l’occasion, il sera insatiable de ton sang.

  17. S’il t’arrive malheur, il sera le premier auprès de toi, et, sous prétexte de t’aider, il te fera un croc-en-jambe.

  18. Il hochera la tête, se frottera les mains et ne fera que ricaner, laissant voir son vrai visage.

Chapitre 13

  1. Celui qui touche à du goudron se salit, celui qui fréquente un orgueilleux lui devient semblable.

  2. Ne te charge pas d’un fardeau trop pesant, ne t’associe pas à plus fort ou plus riche que toi. Comment le pot de terre s'associera-t-il au pot de fer? car, lorsqu'ils se heurteront, le pot de terre sera brisé.

  3. Le riche commet une injustice, et c’est lui qui se fâche! Le pauvre subit l’injustice, et il doit encore demander pardon.

  4. Tant que tu lui es utile, le riche se sert de toi; mais quand tu seras dans le besoin, il te laissera tomber.

  5. Si tu as quelques biens, il vivra avec toi, pour te dépouiller sans remords.

  6. Si tu lui es nécessaire, il te trompera, il te donnera de bonnes espérances en souriant, il te racontera de belles choses, et dira: De quoi as-tu besoin?

  7. Il te séduira par ses festins, jusqu'à ce qu'il t'ait ruiné deux ou trois fois, et à la fin il se moquera de toi; puis, te regardant de haut, te laissera tomber et hochera la tête à ton sujet.

  8. Fais attention: ne te laisse pas abuser ni humilier par ta naïveté.

  9. Lorsqu'un homme puissant t'invite, fais preuve de réserve; et il t'invitera d'autant plus souvent.

  10. Ne sois pas importun, de peur qu'il ne se dégoûte de toi; et ne t'éloigne pas trop de lui, de peur qu'il ne t'oublie.

  11. Ne t’avise pas de lui parler d’égal à égal, ne te fie pas à son bavardage, car par ce flot de paroles il te met à l’épreuve; il te scrute, même quand il te sourit.

  12. Il divulguera impitoyablement tes propos et ne t’épargnera ni les coups ni les chaînes.

  13. Garde le silence et sois très vigilant, car tu es en train de marcher vers ta propre perte.

  14. Tout animal aime son semblable et tout homme, son pareil. Toute chair s’unit selon son espèce, et l’homme s’attache à son semblable.

  15. Comme le loup n'a jamais de commerce avec l'agneau, ainsi le pécheur n'en a point avec le juste.

  16. Quelle paix possible y'a t'il entre la hyène et le chien? Et quelle paix a un homme riche avec un pauvre?

  17. L’âne sauvage du désert est la proie des lions, comme le pauvre est la proie des riches.

  18. L’orgueilleux déteste l’humiliation, comme le riche déteste le pauvre.

  19. Si le riche chancelle, ses amis le soutiennent; mais lorsque le pauvre tombe, ses amis eux-mêmes le repoussent.

  20. Quand le riche fait un faux pas, il trouve beaucoup d’appuis; s’il dit des sottises, on lui donne raison. Mais quand un pauvre trébuche, on lui fait des reproches; même s’il a des choses sensées à dire, on ne lui en donne pas l’occasion.

  21. Quand le riche prend la parole, tous font silence et portent son discours aux nues. Si le pauvre veut s’exprimer, on demande: «Quel est celui-ci» et s’il bute sur un mot, on l’enfonce.

  22. Les richesses sont bonnes à celui dont la conscience est sans péché, et la pauvreté est très mauvaise au dire de l'impie

  23. Le cœur de l'homme change sa physionomie soit en bien, soit en mal

  24. La marque d'un cœur heureux est un visage joyeux, mais élaborer des proverbes demande une réflexion approfondie.

 

Chapitre 14

  1. Heureux l’homme qui n’a pas failli en paroles et n’est pas tourmenté du regret de ses fautes.

  2. Heureux celui que sa conscience ne condamne pas et qui n’a pas perdu l’espoir.

  3. La richesse ne sied pas à l’homme homme cupide et avare, et, pour l’homme envieux, quelle fortune suffirait? 

  4. Qui amasse en se privant amasse pour autrui; avec ses biens, d’autres vivront dans le plaisir.

  5. Celui qui est dur envers lui-même, pour qui sera-t-il bon? Il ne jouira même pas de sa fortune.

  6. Nul n’est pire que celui qui se ronge d’envie; et c'est là le salaire de sa malice; s’il fait le bien, c’est par mégarde; il finit toujours par laisser voir sa méchanceté.

  7. Celui qui a l’œil envieux est mauvais, il détourne son regard et méprise les gens.

  8. L’œil de l’avare n’est pas satisfait de ce qui lui revient; une avidité malsaine dessèche l’âme.

  9. L’avare est chiche de pain, il en manque, lui-même, à sa table.

  10. Mon fils, fais-toi plaisir avec ce que tu as et présente au Seigneur des offrandes dignes de lui.

  11. Souviens-toi que la mort ne tardera pas, et que l’heure fixée ne t’a pas été révélée.

  12. Avant de mourir, fais plaisir à tes amis; sois généreux, donne à la mesure de tes moyens.

  13. Ne te prive pas d’un jour de bonheur, ne refuse pas ta part de satisfactions.

  14. Ne devras-tu pas laisser à d’autres le fruit de tes peines? Le produit de ton labeur ne sera-t-il pas tiré au sort?

  15. Donne, reçois, et réjouis-toi, car au séjour des morts il ne se trouve aucun plaisir.

  16. Toute chair se fripe comme un vêtement; c’est la loi depuis toujours: Tu dois mourir.

  17. Comme parmi les feuilles d’un arbre touffu les unes tombent et les autres poussent, ainsi font les générations de chair et de sang: l’une meurt, et l’autre naît.

  18. Toute œuvre corruptible disparaît, et son auteur s’en va avec elle.

  19. Heureux celui qui s’exerce à la sagesse et réfléchit avec intelligence, qui médite en son cœur ses chemins et pénètre dans ses secrets.

  20. Il suit sa piste, comme un chasseur, il guette son passage,

  21. Il regarde par sa fenêtre, il écoute à sa porte.

  22. Il se tient près de sa maison et fixe dans ses murs le piquet de la tente qu’il dresse tout près de chez elle; il campe ainsi au séjour du bonheur.

  23. Sous la protection de la Sagesse, il place ses enfants; sous ses branches, il demeure sous son ombre.

  24. Il est protégé de la chaleur; et il s’établit dans sa gloire.

 

Chapitre 15

  1. Ainsi agit celui qui craint le Seigneur. Celui qui est maître de la Loi atteindra la Sagesse.

  2. Elle vient à sa rencontre comme une mère; comme une épouse vierge, elle l’accueillera.

  3. Elle-même le nourrit du pain de l’intelligence et lui donne à boire l’eau de la sagesse.

  4. Il s’appuie sur elle et ne chancelle pas; il s’attache à elle et n’en rougit pas.

  5. C’est elle qui l’élève au-dessus de ses proches; au milieu de l’assemblée, il ouvrira la bouche.

  6. Il trouvera la joie et recevra une couronne d’allégresse, il aura pour héritage une renommée éternelle.

  7. Jamais les insensés n’atteindront la Sagesse, les pécheurs ne la verront pas.

  8. Elle se tient loin de l’orgueil, et les menteurs ne songent pas à elle.

  9. La louange sonne faux dans la bouche du pécheur, parce que le Seigneur ne l’y a pas placée.

  10. C’est la Sagesse qui fait jaillir la louange, et le Seigneur la mène à bien.

  11. Ne dis pas: «Dieu est cause que je n'ai pas la sagesse», car il ne fait pas ce qu’il a en horreur.

  12. Ne dis pas: «C’est lui qui m’a égaré», car il n’a que faire du pécheur.

  13. Le Seigneur abhorre toutes les abominations de l'erreur, et elles ne doivent pas plaire à ceux qui Le craignent

  14. Dieu dès le commencement a créé l'homme, et il l’a laissé à son libre arbitre.

  15. Si tu le veux, tu peux observer les commandements, il dépend de ton choix de rester fidèle.

  16. Le Seigneur a mis devant toi l’eau et le feu; étends la main du côté que tu préfères.

  17. Devant l'homme sont la vie et la mort, le bien et le mal: ce qu'il aura choisi lui sera donné;

  18. Car la sagesse du Seigneur est grande, fort est son pouvoir, et il voit tous les hommes.

  19. Ses regards sont tournés vers ceux qui le craignent, il connaît toutes les oeuvres des hommes.

  20. Il n’a commandé à personne d’être impie, il n’a donné à personne la permission de pécher.

 

Chapitre 16

  1. Ne souhaite pas beaucoup d’enfants qui ne seraient bons à rien, et ne mets pas ta joie dans tes fils, s’ils sont impies.

  2. Aussi nombreux qu’ils soient, ne t’en réjouis pas s’ils n’ont pas la crainte du Seigneur.

  3. Ne t’attends pas à ce qu’ils aient longue vie et ne te fie pas à leur nombre, car tu te lamenteras dans un deuil prématuré et tu seras surpris par leur fin. Un seul vaut mieux que mille; il est préférable de mourir sans enfants que d’avoir des enfants impies.

  4. Il suffit d’une personne intelligente pour que la ville prospère, mais la race des sans-loi sera anéantie.

  5. J’ai vu de mes yeux bien des exemples, et entendu de mes oreilles des cas plus graves encore.

  6. Dans une assemblée de pécheurs, le feu s'est embrasé et la colère de Dieu s’est enflammé contre un peuple rebelle.

  7. Il n’a pas pardonné aux géants d’autrefois, qui, sûrs de leur puissance, s’étaient révoltés.

  8. Il n’a pas épargné les habitants de Sodome qu'il détestait à cause de leur insolence.

  9. Il n’a pas eu pitié d’un peuple allant à sa perte qui se glorifiait dans ses péchés, ni des six cent mille Israélites qui s’étaient ligués contre lui par dureté de cœur.

  10. Et si un seul fût resté opiniâtre, c'eût été une merveille qu'il demeurât impuni;  Il châtie et prend pitié car dans le Seigneur, il y a miséricorde mais aussi colère.

  11. Telle sa miséricorde, telle sa sévérité; il jugera les hommes selon leurs actes.

  12. Le pécheur n'échappera pas avec ses rapines, et l'attente de celui qui exerce la miséricorde ne sera pas déçue.

  13. Toute action de miséricorde procurera à chacun une place selon le mérite de ses oeuvres et chacun sera traité selon ses œuvres.

  14. Ne dis pas: «Je me cacherai du Seigneur et là-haut, qui se souviendra de moi? Au milieu de la foule je ne serai pas reconnu; que suis-je dans l’immense création?»

  15. Voici que le ciel, et les cieux des cieux, l'abîme, et toute la terre et tout ce qu'ils contiennent seront ébranlés lors de sa visite. 

  16. Les montagnes aussi bien que les fondements de la terre seront saisis d’un même effroi sous son regard.

  17. Mais le cœur ne réfléchit pas à tout cela. Qui prête attention à la manière dont Dieu agit?

  18. Comme la tempête que l’homme ne peut prévoir, la plupart des œuvres de Dieu sont tenues cachées.

  19. Ne dis pas: «qui annoncera les effets de Sa justice, ou qui les soutiendra? Car Ses arrêts sont loin, pour quelques-uns, et l'examen de toutes choses n'aura lieu qu'au dernier jour.»

  20. C’est manquer de bon sens que penser ainsi; l'homme imprudent et égaré ne s'occupe que de folies.

  21. Écoute-moi, mon fils, et acquiers le savoir, applique ton cœur à ce que je dis.

  22. Je te révélerai peu à peu ce que j’ai à t’apprendre, je te transmettrai le savoir avec exactitude.

  23. Par un décret du Seigneur, ses œuvres existent dès l’origine; dès leur création, il les a séparées pour les répartir.

  24. Il a mis en ordre sa création pour toujours et réglé pour la suite des temps l’activité des astres; ils ne connaissent ni la faim ni la fatigue et n’interrompent jamais leur tâche.

  25. Aucun ne heurte son voisin, et, jamais, ils n’enfreindront la parole divine.

  26. Après cela, le Seigneur a regardé la terre et l’a comblée de ses bienfaits. de toute espèce d’êtres vivants il en a couvert la surface, et c’est à la terre qu’ils retourneront.

 

Chapitre 17

  1. Le Seigneur a créé l’homme en le tirant de la terre, et il l’a fait retourner à la terre.

  2. Il a donné aux humains des jours comptés, un temps déterminé, et il lui a donné le pouvoir sur tout ce qui est sur la terre.

  3. Il les a revêtus d’une force pareille à la sienne, il les a faits à son image.

  4. Il l'a fait craindre de toute chair, afin que celui-ci commande en maître aux bêtes sauvages et aux oiseaux.

  5. Les humains ont reçu du Seigneur l’usage des cinq sens; il leur a donné en partage un sixième sens, l’intelligence, et un septième, la parole, qui permet d’interpréter ses œuvres.

  6. Il les a remplis de savoir et d’intelligence, il leur a fait connaître le bien et le mal.

  7. Il a posé son regard sur leur cœur, leur montrant la grandeur de ses œuvres; il leur a donné de se glorifier à jamais de ses merveilles.

  8. Ils raconteront la grandeur de ses œuvres, et ils célébreront le Nom très saint.

  9. Il leur a aussi accordé le savoir, il leur a donné en héritage La Loi de vie.

  10. Il a établi avec eux une Alliance éternelle, et il leur a fait connaître ses jugements.

  11. Leurs yeux ont vu la grandeur de sa gloire, leurs oreilles ont entendu la majesté de sa voix.

  12. Il leur a dit: «Gardez-vous de toute injustice», et à chacun il a donné des commandements au sujet du prochain.

  13. Leurs chemins sont toujours à découvert devant lui, Ses yeux considèrent sans cesse leurs voies. Leurs chemins les mènent au mal dès l’enfance, et, de leurs cœurs de pierre, ils ne peuvent faire des cœurs de chair.

  14. Quand le Seigneur a réparti les peuples sur toute la terre, il a mis un chef à la tête de chaque nation, mais la part du Seigneur, c’est Israël. C’est son premier-né, qu’il nourrit et qu’il forme; il lui donne en partage la lumière de l’amour et ne l’abandonne jamais.

  15. Toutes les actions des hommes sont, devant Dieu, en plein soleil: il a constamment les yeux sur leur conduite.

  16. Leurs injustices ne lui échappent pas, tous leurs péchés sont à découvert devant le Seigneur. Mais le Seigneur est bon et connaît ses créatures, loin de les abandonner ou de les perdre, il les épargne.

  17. L’aumône d’un homme est marquée d’un sceau devant Dieu qui veille sur une bonne action comme sur la prunelle de l’œil et accorde le repentir à ses fils et à ses filles.

  18. À la fin il se lèvera et fera les comptes, il rendra à chacun ce qui lui revient.

  19. À ceux qui se repentent, Dieu ouvre le chemin du retour; il réconforte ceux qui manquent de persévérance.

  20. Convertis-toi au Seigneur, et renonce à tes péchés; mets-toi devant lui pour prier, et diminue tes occasions de chute.

  21. Reviens vers le Très-Haut et détourne-toi de l’injustice, c’est lui qui conduit des ténèbres à la lumière de la vie; les actions abominables, déteste-les.

  22. Qui pourra célébrer le Très-Haut dans le séjour des morts, remplacer les vivants qui lui rendent gloire?

  23. La louange est enlevée au mort puisqu’il n’est plus; c’est le vivant, le bien-portant, qui célébrera le Seigneur.

  24. Qu’elle est grande, la miséricorde du Seigneur, qu’il est grand, son pardon pour ceux qui se convertissent à lui!

  25. Les humains n’ont pas la toute-puissance car un fils d’homme n’est pas immortel.

  26. Quoi de plus lumineux que le soleil? Et pourtant il disparaît. À plus forte raison, celui qui médite le mal, l’être de chair et de sang.

  27. Dieu passe en revue les astres dans les hauteurs du ciel, et, à plus forte raison, les humains qui sont tous terre et cendre.

Chapitre 18

  1. Celui qui vit éternellement a créé toutes choses. Seul le Seigneur sera reconnu juste, il n’y en a pas d’autre que lui. Il tient le gouvernail du monde avec la paume de sa main, tout obéit à sa volonté, car, par sa puissance, il est roi de l’univers; les choses saintes, il les sépare des profanes.

  2. À personne, il n’a donné d’énumérer ses œuvres. Qui fera le tour de ses grandeurs?

  3. Qui mesurera la puissance de sa majesté ? Et qui pourrait raconter ses miséricordes?

  4. Rien à en retrancher, rien à y ajouter. On ne peut faire le tour des merveilles du Seigneur.

  5. Lorsque l'homme aura fini ses recherches, il ne fera que commencer; et lorsqu'il s'arrêtera, il sera saisi d'étonnement.

  6. Qu’est-ce que l’homme, et à quoi est-il bon? Quel sens a le bien qu’il fait, quel sens a le mal?

  7. La durée de sa vie est de cent ans tout au plus. Le moment du repos éternel est imprévisible pour chacun.

  8. Ces courtes années, comparées à l'éternité, seront réputées comme une goutte d'eau dans la mer, ou un grain de sable.

  9. C’est pourquoi le Seigneur est patient avec les humains et répand sur eux sa miséricorde.

  10. Il voit et sait combien leur fin est misérable; c’est pourquoi il pardonne sans compter.

  11. L’homme a pitié de son proche; le Seigneur, lui, a pitié de toute créature. Il corrige, il instruit, il enseigne; comme un berger, il fait revenir son troupeau.

  12. Il a pitié de ceux qui accueillent son enseignement et qui observent avec empressement ses décrets.

  13. Mon fils, quand tu fais le bien, n’y joins pas le reproche, et quand tu donnes, n’ajoute pas des paroles amères.

  14. La rosée ne rafraîchit-elle pas dans la chaleur brûlante? De même, une parole peut faire plus de bien qu’un cadeau.

  15. La parole ne vaut-elle pas mieux que le don le plus excellent? Mais l'une et l'autre se trouvent dans l'homme juste.

  16. L'insensé montre sa mesquinerie par ses reproches, et le cadeau de l’envieux fait monter les larmes aux yeux.

  17. Avant de parler, informe-toi; et prends soin de ta santé pour éviter de tomber malade..

  18. Avant le jugement, fais ton examen de conscience et lors de la visite du Seigneur, tu trouveras le pardon.

  19. Avant même de tomber malade, humilie-toi et, quand tu as péché, montre du repentir.

  20. Que rien ne t'empêche de t'acquitter rapidement d'un engagement, et n'attends pas la mort pour t'en libérer

  21. Avant de prendre un engagement, prends tes dispositions, et ne sois pas comme un homme qui tente le Seigneur.

  22. N’oublie pas la colère qui sévira au dernier jour, quand il châtiera en détournant sa face.

  23. Au temps de l’abondance, souviens-toi du temps de famine; aux jours de richesse, rappelle-toi la pauvreté et le dénuement.

  24. Du matin au soir les situations changent, tout passe si vite devant le Seigneur.

  25. Un homme sage est toujours sur ses gardes; aux jours où le péché menace, il évite toute faute.

  26. Quiconque est intelligent reconnaît la sagesse et il rend honneur à celui qui l'a trouvée.

  27. Ceux qui parlent avec intelligence sont eux-mêmes des sages; ils répandent, comme une ondée, de justes proverbes. Mieux vaut faire confiance au Maître unique que s’attacher d’un cœur mort à ce qui est mort.

  28. Ne te laisse pas entraîner par tes passions, et réfrène tes appétits.

  29. Si tu donnes pleine satisfaction à tes désirs, ils feront de toi la risée de tes ennemis.

  30. Ne mets pas ta joie dans une vie de plaisir, ne t’endette pas pour de telles dépenses.

  31. Ne tombe pas dans la misère à force d’emprunter pour rivaliser en dépenses avec d'autres, alors que tu n'as rien dans ta bourse. Ce serait en vouloir à ta propre vie.

Chapitre 19

  1. Un travailleur sujet au vin ne deviendra jamais riche; celui qui néglige les petites choses peu à peu tombera.

  2. Le vin et les femmes égarent même les hommes intelligents et celui qui fréquente les prostituées deviendra corrompu.

  3. La pourriture et les vers s’empareront de lui, et sa corruption lui coûtera la vie.

  4. Qui fait trop vite confiance est une tête légère; qui commet un péché se fait tort à lui-même.

  5. Celui qui se réjouit de la méchanceté sera condamné, et pour celui qui déteste les ragots, le châtiment est atténué.

  6. Ne répète jamais les on-dit et tu n'en éprouveras pas de dommage.

  7. Ne colporte de racontars ni devant ton ami ni devant ton ennemi, et ne révèle rien, sauf si ton silence te rendait complice Certes, on t’écouteras, mais on se méfiera de toi, et on en viendra à te haïr.

  8. As-tu entendu une parole contre ton prochain, qu'elle meure en toi! Et sois sûr qu'elle ne te fera pas éclater.

  9. Pour une parole qu’il retient, l'insensé en éprouve des douleurs, tel une femme prête à accoucher!

  10. Telle une flèche enfoncée dans la chair de la cuisse, la parole est insupportable aux entrailles d’un sot.

  11. Questionne ton ami: peut-être n’a-t-il rien fait, et, s’il a fait quelque chose, reprends-le afin qu'il ne recommence pas..

  12. Interroge ton prochain, peut-être ne l'a-t-il pas dit ; mais s'il l'a dit, pour éviter qu'il ne le répète.

  13. Questionne ton ami, car la calomnie est monnaie courante, et ne va pas croire tout ce que l’on dit.

  14. On peut déraper bien malgré soi car quel est celui qui ne pèche point par sa langue?

  15. Questionne ton prochain avant d’en venir aux menaces et tiens compte de la loi du Très-Haut, sans garder de ressentiment.

  16. Toute sagesse se fonde sur la crainte de l'Éternel, et dans toute sagesse il y a l'accomplissement de la Loi.

  17. L'habileté à faire le mal n'est pas sagesse, et le discernement n’est pas dans le conseil des pécheurs.

  18. Il y a une intelligence qui est détestable, mais il y a un fou qui manque simplement de sagesse.

  19. Mieux vaut peu d’intelligence avec la crainte de Dieu qu’un esprit très subtil qui transgresse la Loi.

  20. Il y a une intelligence qui est scrupuleuse mais injuste, et il y a des gens qui déforment la bienveillance afin de remporter un verdict.

  21. Il y a un scélérat qui fait la courbette en se lamentant, mais intérieurement il est plein de fourberie.

  22. Il baisse le visage et fait semblant de ne pas entendre; s’il n’est pas démasqué, il prendra le pas sur toi.

  23. S’il s’abstient de pécher par manque de force; à la première occasion, il commettra le mal.

  24. On reconnaît un homme à son aspect; à l’expression du visage, on reconnaît quelqu’un d’avisé.

  25. La manière dont quelqu’un s’habille, sa façon de rire et sa démarche révèlent ce qu’il est.

Chapitre 20

  1. Certains reproches sont intempestifs; certains silences dénotent quelqu’un d’intelligent.

  2. Mieux vaut s’expliquer que rester en colère.

  3. Qui avoue ses faiblesses évite d’être humilié.

  4. Qui veut établir la justice par la violence est comme l’eunuque qui voudrait déflorer une jeune fille.

  5. Tel se montre sage en gardant le silence, tel autre se rend odieux par son bavardage.

  6. Tel garde le silence, car il n’a rien à répondre, tel autre se tait parce qu'il sait à quel moment il doit parler..

  7. L’homme sage se tait jusqu’au moment opportun, mais le fanfaron et l'imbécile vont au-delà du moment opportun.

  8. Qui parle trop se rend insupportable, qui se croit tout permis devient odieux.

  9. D’un malheur on peut tirer profit, et une aubaine peut tourner au désastre.

  10. Certains cadeaux sont offerts en pure perte, et d’autres te rapportent le double.

  11. Parfois la gloire conduit à l’humiliation, et parfois d’humbles gens ont pu relever la tête.

  12. Voici quelqu’un qui achète beaucoup pour pas cher, mais paie encore sept fois le prix.

  13. Le sage se fait aimer pour ses seules paroles, mais les largesses des sots sont prodiguées en vain.

  14. Le cadeau de l’insensé ne te profitera pas – pas plus que celui de l’envieux qui donne à contrecœur – car ses yeux attendent bien plus en retour.

  15. Il donne peu et reproche beaucoup, il ouvre grand la bouche comme un crieur public, il prête aujourd’hui et demain redemande: quel homme détestable!

  16. Le sot déclare: «Je n’ai pas d’ami, nul n’a de gratitude pour mes bienfaits; ceux qui mangent mon pain sont mauvaises langues.»

  17. Que de gens, si souvent, le tournent en ridicule! Ce qu’il possède, il ne l’apprécie pas à sa juste valeur.

  18. Mieux vaut glisser sur le pavé que glisser par la langue; ainsi la chute des méchants est-elle soudaine.

  19. Un homme mal élevé est comme l’histoire malvenue que l’imbécile a toujours à la bouche.

  20. Le proverbe qui sort des lèvres d'un insensé sera rejeté, car il ne le dit pas au bon moment.

  21. Un homme peut être protégé du péché par sa pauvreté, de sorte que lorsqu'il se repose, il est libre de tout remords.

  22. Un homme peut perdre sa vie en raison de sa honte, ou la perdre à cause de son comportement insensé.

  23. Tel autre, par timidité, promet l’impossible à son ami et tout ce qu’il y gagne est de s’en faire un ennemi.

  24. Le mensonge est une vilaine étiquette sur un homme; il est continuellement sur les lèvres de l'ignorant.

  25. Un voleur est préférable à un menteur invétéré, mais tous deux courent à leur perte.

  26. Mentir par habitude entraîne la disgrâce, et la honte du menteur lui colle à la peau.

  27. Le sage, par ses discours, se fait apprécier, l’homme de bon sens est estimé des grands.

  28. Celui qui travaille la terre voit son blé s’entasser, celui qui gagne l’estime des grands se rachète de l'injustice.

  29. Les dons et les cadeaux aveuglent les yeux des sages; comme une muselière sur la bouche, ils étouffent les réprimandes.

  30. La sagesse cachée et le trésor invisible, quel avantage y a-t-il à l'un ou à l'autre ?

  31. Mieux vaut un homme qui dissimule sa folie qu'un homme qui dissimule sa sagesse.

Chapitre 21

  1. Mon fils! tu as péché? Ne recommence plus et implore le pardon de tes fautes passées. 

  2. Comme tu fuirais le serpent, fuis la faute, si tu l'approches elle te mordra; ses dents sont des dents de lion qui ôtent la vie aux hommes. 

  3. Toute transgression est une épée à deux tranchants dont la blessure est incurable.

  4. La terreur et la violence dévastent la richesse, ainsi la maison de l'orgueilleux sera détruite. 

  5. La prière du pauvre frappe les oreilles du Seigneur, dont le jugement ne saurait tarder. 

  6. Qui hait la réprimande emprunte le sentier du pécheur, celui qui craint le Seigneur se convertit en son coeur. 

  7. Le beau parleur est connu partout mais l'homme réfléchi en connaît les faiblesses. 

  8. Bâtir sa maison avec l'argent d'autrui, c'est amasser des pierres pour sa tombe. 

  9. L'assemblée des pécheurs est un tas d'étoupe qui finira dans la flamme et le feu. 

  10. Le chemin des pécheurs est bien pavé, mais il aboutit au gouffre du shéol. 

  11. Celui qui garde la loi contrôle ses instincts, la perfection de la crainte du Seigneur c'est la sagesse. 

  12. Tel ne peut rien apprendre faute de dons naturels, mais il est des dons qui engendrent l'amertume. 

  13. La science du sage est riche comme l'abîme et son conseil est comme une source vive. 

  14. Le coeur du sot est comme un vase brisé qui ne retient aucune connaissance. 

  15. Si un homme instruit entend une parole sage, il l'apprécie et y ajoute du sien; qu'un débauché l'entende, elle lui déplaît, il la rejette derrière lui. 

  16. Le discours du sot pèse comme un fardeau en voyage, mais sur les lèvres du sage on trouve la grâce. 

  17. La parole de l'homme sensé est recherchée dans l'assemblée, ce qu'il dit, chacun le médite dans son coeur. 

  18. Une maison en ruines, telle est la sagesse du sot, et la science de l'insensé, ce sont des discours incohérents. 

  19. La discipline pour l'insensé, ce sont des entraves à ses pieds et des menottes à sa main droite. 

  20. Le sot éclate de rire bruyamment, le rire de l'homme de sens est rare et discret. 

  21. Pour l'homme sensé la discipline est un bijou d'or, un bracelet à son bras droit. 

  22. Le sot se hâte de faire son entrée, l'homme expérimenté prend une attitude modeste.

  23. De la porte l'insensé regarde à l'intérieur, l'homme bien élevé reste dehors. 

  24. C'est le fait d'un mal élevé que d'écouter aux portes, un homme sensé en sent le déshonneur. 

  25. Les lèvres des bavards répètent les paroles d'autrui, les paroles des sages sont soigneusement pesées. 

  26. Le coeur des sots est dans leur bouche, mais la bouche des sages c'est leur coeur. 

  27. Quand l'impie maudit le Satan, il se maudit soi-même. 

  28. Le médisant se fait tort à soi-même et se fait détester de son entourage.

 

Chapitre 22

  1. Le paresseux est semblable à une pierre crottée, tout le monde parle de lui avec mépris

  2. Le paresseux est semblable à une poignée d'ordures, quiconque le touche secoue la main. 

  3. C'est la honte d'un père que d'avoir donné le jour à un fils mal élevé,  la naissance d’une fille lui est un préjudice.. 

  4. Une fille sensée trouvera un mari, mais la fille indigne est le chagrin de celui qui l'a engendrée. 

  5. Une fille éhontée déshonore son père et son mari, l'un et l'autre la renient. 

  6. Une remontrance inopportune est comme de la musique un jour de deuil; mais le fouet et la correction sont sagesse en tout temps. 

  7. C'est recoller des tessons que d'enseigner un sot, c’est vouloir réveiller quelqu’un abruti de sommeil.

  8. Raisonner un sot c'est raisonner un homme assoupi, à la fin il dira: "De quoi s'agit-il?" 

  9. Pleure un mort: il a perdu la lumière, pleure un insensé: il a perdu l'esprit; pleure plus doucement le mort, car il a trouvé le repos, pour l'insensé la vie est plus triste que la mort. 

  10. Pour un mort le deuil dure sept jours, pour l'insensé et l'impie, tous les jours de leur vie. 

  11. N'adresse pas de longs discours à l'insensé, ne va pas au-devant du sot, garde-toi de lui pour n'avoir pas d'ennuis, pour ne pas te souiller à son contact. Ecarte-toi de lui, tu trouveras le repos, ses divagations ne t'ennuieront pas. 

  12. Qu'y-a-t-il de plus lourd que le plomb? Et quel autre nom lui donner, si ce n'est celui d'insensé

  13. Le sable, le sel, la masse de fer sont plus faciles à porter que l'insensé. 

  14. Une charpente de bois assemblée dans une construction ne se laisse pas disjoindre par un tremblement de terre; un coeur résolu, après mûre réflexion, ne se laisse pas émouvoir à l'heure du danger. 

  15. Un cœur qui s’appuie sur une réflexion intelligente tient bon, comme le crépi de mortier d’un mur sans défaut.

  16. De petits cailloux au sommet d'un mur ne résistent pas au vent, de même, un cœur lâche, nourri de sottes pensées, ne résiste pas à la peur.

  17. En frappant l'oeil on fait couler des larmes, en frappant le coeur on fait apparaître les sentiments. 

  18. Qui jette une pierre à des oiseaux les fait fuir; qui offense un ami brise l’amitié. 

  19. Si tu as brandi l’épée contre un ami, ne désespère pas; un retour est possible.

  20. Si tu as ouvert la bouche contre ton ami, ne crains pas: une réconciliation est possible, sauf le cas d'outrage, mépris, trahison d'un secret, coup perfide, car alors ton ami s'en ira. 

  21. Gagne la confiance de ton prochain dans sa pauvreté afin que, dans sa prospérité, tu jouisses avec lui de ses biens; aux jours d'épreuve demeure- lui fidèle afin de recevoir, s'il vient à hériter, ta part de l'héritage. 

  22. Vapeurs et fumées précèdent l’incendie ; de même, les injures annoncent l’effusion de sang.

  23. Je n'aurai pas honte de protéger un ami et de lui je ne me cacherai pas; et s'il m'arrive du mal par lui, tous ceux qui l'apprendront se garderont de lui. 

  24. Qui mettra une garde à ma bouche et sur mes lèvres le sceau du discernement, afin que je ne trébuche pas par leur fait, que ma langue ne cause pas ma perte.

 

Chapitre 23

  1. Seigneur, père et maître de ma vie, ne m'abandonne pas à leur caprice, ne me laisse pas trébucher par leur fait. 

  2. Qui dressera mes pensées par le fouet et mon cœur par une discipline de sagesse, sans laisser passer mes erreurs ni fermer les yeux sur mes péchés? 

  3. De peur que mes erreurs ne se multiplient et que mes péchés ne surabondent, que je ne tombe aux mains de mes adversaires et que mon ennemi ne se moque de moi. 

  4. Seigneur, Père et Dieu de ma vie, ne m’abandonne pas à leur caprice, ne laisse pas mes yeux être effrontés, et détourne de moi l'envie, que la sensualité et la luxure ne s'emparent pas de moi, ne me livre pas au désir impudent.

  5. Enfants, écoutez mon enseignement, celui qui le garde ne sera pas confondu. 

  6. Le pécheur sera pris au piège de ses propres lèvres, le médisant et l’orgueilleux s’y empêtrent.

  7. N'accoutume pas ta bouche à faire des serments, ne prends pas l'habitude de jurer par le nom du Saint. 

  8. Car de même qu'un domestique toujours surveillé n'échappera pas aux coups, ainsi celui qui jure et invoque le Nom à tort et à travers ne sera pas exempt de faute. 

  9. Un homme prodigue de serments est rempli d'impiété et le fléau ne s'éloignera pas de sa maison. S'il pèche, sa faute sera sur lui; s'il a agi à la légère, il a péché doublement; s'il a fait un faux serment, il ne sera pas justifié, car sa maison sera pleine de calamités. 

  10. Il y a un langage qui conduit à la mort: qu’il soit banni de l’héritage de Jacob! Car ceux qui sont religieux doivent s’en abstenir et ne pas se vautrer dans le péché.

  11. N'habitue pas ta bouche à l'impureté grossière où se trouve la parole du péché. 

  12. Souviens-toi de ton père et de ta mère quand tu sièges parmi des grands, de peur de te laisser aller devant eux et de dire une insanité, par habitude. Tu en viendrais à regretter d’être né et à maudire le jour de ta naissance.

  13. Un homme habitué à parler grossièrement ne se corrigera de sa vie. 

  14. Deux sortes d’individus multiplient les péchés, et une troisième attire la colère : celui dont la passion brûle comme un brasier – elle ne s’éteindra pas avant d’être assouvie ; puis, l’homme qui livre son corps à la débauche – il n’aura pas de repos avant d’être consumé par le feu, pour ce débauché, toute pâture est délectable, il ne se calmera qu’une fois mort.

  15. L'homme infidèle au lit conjugal dit en son coeur: "Qui me voit? L’obscurité m'environne, les murs me cachent, personne ne me voit, que craindrais-je? Le Très-Haut ne se souviendra pas de mes fautes." 

  16. Ce qu'il craint ce sont les yeux des hommes, il ne sait pas que les yeux du Seigneur sont 10.000 fois plus lumineux que le soleil, qu'ils observent toutes les actions des hommes et pénètrent dans les recoins les plus secrets. 

  17. Avant qu'il créât, toutes choses lui étaient connues, elles le sont encore après leur achèvement. 

  18. L’adultère recevra son châtiment sur la place publique, pris sur le fait quand il ne s’y attendait pas.

  19. Il en va de même pour la femme qui trompe son mari et lui donne un héritier conçu d’un autre homme.

  20. Premièrement, elle a désobéi à la Loi du Très-Haut ; deuxièmement, elle a commis une faute contre son mari ; troisièmement, elle s’est débauchée dans l’adultère et elle a des enfants conçus d’un autre homme.

  21. Elle sera traduite devant l'assemblée et on examinera ses enfants. 

  22. Ses enfants n'auront pas de racines, ses branches ne porteront pas de fruit. 

  23. Elle laissera un souvenir de malédiction et sa honte ne sera jamais effacée.

  24. Et ceux qui viennent après elle sauront que rien ne vaut la crainte du Seigneur et que rien n'est plus doux que de s'attacher aux commandements du Seigneur.

 

Chapitre 24

  1. La Sagesse divine proclame son propre éloge, au milieu de son peuple elle célèbre sa gloire. 

  2. Dans l’assemblée du Très-Haut elle prend la parole, devant le Dieu puissant elle se glorifie.

  3. "Je suis issue de la bouche du Très-Haut et comme la brume j'ai couvert la terre. 

  4. J’ai dressé ma tente dans les hauteurs du ciel, et la colonne de nuée était mon trône. 

  5. J’ai parcouru seule la voûte des cieux et me suis promenée dans le fond des abîmes. 

  6. Des flots de la mer, de la terre entière, de tout peuple et de toute nation j’ai fait mon domaine.

  7. Parmi eux tous, j’ai cherché le lieu de mon repos, une part d’héritage où m’établir.

  8. Alors le créateur de l'univers m'a donné un ordre, celui qui m'a cr&eacut