top of page

Peut on avoir le sens de Moralité sans l'existence de Dieu?

Eternaldamnation-PixTeller.png

 

Faut-il nécessairement connaître Dieu pour distinguer le bien du mal? Peut-on éliminer Dieu et s'attendre à ce que les êtres humains aient automatiquement le bons sens? Est-il logique pour l'athée de parler de moralité sans y associer Dieu?

 

Selon la vision athée, l’humain est primordialement un éclat de particules subatomiques de protons, neutrons, et électrons qui pendant des milliards d’années s’est développé de manière aléatoire en microbe, en poisson, en singe, etc, pour finalement devenir cette créature compliquée que nous voyons.

Ils conçoivent que l'humain est un animal très avancé qui est arrivé à ce niveau en apprenons à s'adapter et survivre dans un monde férocement concurrentiel où les loups se mangent entre eux. Il s'est débarrassé des espèces les plus faibles et, ce faisant, il a appris à tirer parti des animaux qui n'avaient ni l'intelligence ni les capacités de fabrication d'outils.

 

Les athées soutiennent aussi que notre sens de moralité est soit une réaction humaine typique, soit inhérente a nos parents, soit un trait de caractère évolutif, ou encore provient de nos systèmes judiciaires. Mais si nos lois juridiques sont établies par des humains alors d'ou tirent t'ils leur sens de moralité? 
 

Selon la vision athée, c'est la société humaine qui détermine la moralité. Si tel est le cas, il devient alors impossible de justifier la nécessité du sens de moralité, car en se basant sur leur propre vision, faire le mal aux autres pour son propre bénéfice est essentiel à la survie de l’être humain. Sur la base de leurs propres hypothèses, il serait alors contradictoire, illogique et irrationnel pour un athée de condamner les guerres et les injustice, ou encore une personne qui commet des actes répréhensibles contre une autre, car par ces actes les êtres humains font juste ce que des molécules subatomiques feraient pour leur propre survie dans un univers qui n'est pas gouverné par Dieu. 

  • Romains 1:20-23 "En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles.

Or La bible dit que ELOHIM était conscient de lui-même avant la création du monde et Il a créé l'homme à son image pour que ce dernier pense comme Lui et fasse l'évaluation morale comme Lui-même le fait. Ceci voudrait dire que la vision des athées peut-être erronée car la moralité ne vient pas de nous, vu qu'il y a une norme plus élevée qui nous transcende. 

  • Matthieu 5:48 "Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait"

 

La Bible enseigne que la Justice qui est la base de son trône et son amour perpétuel sont les principaux constituants de Sa loi.

  • Psaumes 89:15 "La justice et l'équité sont la base de ton trône. La bonté et la fidélité sont devant ta face."

 

La Loi de ELOHIM qui prône justice et amour n'a pas juste été dicté à Moïse, elle est aussi imprimée dans nos cœurs de sorte que tout être humain est automatiquement et naturellement équipé de la conscience et du sens de moralité. 

  • Romains 2:14-15 "Quand les païens, qui n'ont point la loi, font naturellement ce que prescrit la loi, ils sont, eux qui n'ont point la loi, une loi pour eux-mêmes; ils montrent que l'oeuvre de la loi est écrite dans leurs cœurs, leur conscience en rendant témoignage, et leurs pensées s'accusant ou se défendant tour à tour."

 

C'est cette empreinte qui cause dans nos relations humaines cette envie d’être aimé et ce besoin constant de justice. Voici un exemple simple: Une personne que vous aimez de tout votre cœur (époux, épouse, enfants, parents, amis, etc) vous cause du tort, malgré l'amour que vous portez à cette personne vous voudriez quand même que le mal qu'elle vous a fait ne reste pas impuni. Cette punition peut avoir différentes formes: le refus de lui adresser temporairement la parole, la réprimande, des poursuites judiciaires, etc. Ce besoin de justice imprégné dans l’amour, témoigne que le fondement de notre sens de moralité provient de Dieu. Nous sommes juste comme Lui.

ELOHIM s'est révélé dans la Création. Nous ne ne pouvons pas avoir une connaissance de ELOHIM sans prendre connaissance du bien et du mal, et simultanément ne pouvons pas avoir la connaissance du bien et du mal sans évoquer Sa Loi et Ses Commandements. Il est la source de normes morales objectives et la condition préalable nécessaire à notre sens de moralité.

  • Romains 7:7 "Mais je n'ai connu le péché que par la loi. Car je n'aurais pas connu la convoitise, si la loi n'eût dit: Tu ne convoiteras point

 

Lorsqu'une personne n'arrive plus à différencier le bien du mal, cela est une indication qu'elle a perdu son bon sens. Dans la majorité des cas ceci est causé par la présence d'un ou des esprits autres que celui de ELOHIM qui ont fait irruption et réside en elle.

  • Luc 8:27-35 "Lorsque Jésus fut descendu à terre, il vint au-devant de lui un homme de la ville, qui était possédé de plusieurs démons. Depuis longtemps il ne portait point de vêtement, et avait sa demeure non dans une maison, mais dans les sépulcres...Ils vinrent auprès de Jésus, et ils trouvèrent l'homme de qui étaient sortis les démons, assis à ses pieds, vêtu, et dans son bon sens; et ils furent saisis de frayeur."

 

Que le Saint-Esprit vous guide dans la compréhension de ce message.

 

bottom of page