top of page

Les secrets d'Hénoch - Livre II

Également connu sous le nom de "Hénoch slave" ou "Hénoch 2"

Le deuxième livre d'Hénoch (généralement abrégé Hénoch 2) est également connu sous le nom d'Hénoch slave ou de Secrets d'Hénoch. Il est distinct du livre d'Hénoch, connu sous le nom d'Hénoch 1. Le texte est généralement considéré comme faisant partie de la littérature apocalyptique, et la période généralement admise pour la rédaction d'Hénoch 2 se situe vers la fin du 1er siècle de notre ère. Le texte n'a été conservé dans son intégralité qu'en slavon ; le grec est la langue à partir de laquelle la version slavonne a été traduite. La plupart des érudits considèrent qu'Hénoch 2 a été composé par un groupe sectaire juif inconnu, certains auteurs pensent qu'il s'agit d'un texte chrétien du 1er siècle, et d'autres considèrent qu'il s'agit d'une œuvre chrétienne plus tardive. Hénoch 2 n'est pas considéré comme une écriture sacrée par les juifs ou tout autre groupe chrétien, bien qu'il ait été largement lu dans de nombreux cercles au cours des trois premiers siècles de l'Église et qu'il ait laissé davantage de traces de son influence que d'autres livres bien connus de la même littérature. Toutefois c'est sans aucun doute une écriture beaucoup plus important en ce qui concerne l'exégèse.

Hénoch est emmené par deux anges à travers les différents cieux. Guidé par Gabriel, il s'entretient face à face avec Dieu. Il est ensuite oint par Michael et devient semblable aux anges. Le Seigneur lui-même révèle alors à Hénoch les secrets de la création jusqu'au déluge: comment le visible est apparu, la création de l'eau et de la foudre, les constituants de l'être humain, et bien d'autres choses encore. Hénoch est ensuite renvoyé sur Terre pour une période de trente jours.

01. La rencontre d'Hénoch avec les deux anges de Dieu

Il y avait un sage, un érudit prestigieux, et le Seigneur conçut de l'amour à son endroit et le retira, afin qu'il contemplât les demeures les plus sublimes et qu'il soit témoin oculaire du royaume judicieux, immense, inconcevable et immuable du Dieu tout-puissant, de la merveilleuse, glorieuse, éclatante et innombrable fonction des serviteurs du Seigneur, de son trône inaccessible, des degrés et des manifestations des armées incorporelles, des diverses apparitions et manifestations inexprimables de la multitude des éléments, et de la multitude de la terre, de l'eau, du vent et de l'air, des degrés et des manifestations des armées incorporelles, du ministère ineffable de la multitude des éléments, des apparitions diverses et du chant inexprimable de l'armée des Chérubins, et de la lumière sans borne.

1. A cette époque, dit-il, lorsque j'eus accompli ma 165e année, j'engendrai mon fils Mathusal.

2. Après cela, j’ai vécu encore 200 ans puis j'ai achevé toutes les années de ma vie à 365 ans.

3. Le premier jour du mois, j'étais seul dans ma maison, allongé sur mon lit et je dormais.

4. Alors que je dormais, une grande angoisse me monta au cœur, et je pleurais les yeux fermés, sans pouvoir comprendre ce qu'était cette angoisse, ni ce qui allait m'arriver.

5. Deux hommes m'apparurent, d'une grande stature telle que je n'en ai jamais vu de pareils sur la terre; leur visage était resplendissant comme le soleil, leurs yeux aussi étaient comme une lumière ardente, et de leurs lèvres sortait du feu, paré de vêtements à l'aspect de pourpre et chantant de diverses manières; leurs ailes étaient plus brillantes que l'or, et leurs mains plus blanches que la neige.

6. Ils se tenaient debout devant mon lit et se mirent à m'appeler par mon nom.

7. Je me levai de mon sommeil et je vis distinctement ces deux hommes qui se tenaient devant moi.

8. Je les ai salués et je fus saisi d'effroi alors mon visage se transforma en terreur, et ces hommes me dirent:

9. Courage, Hénoch, ne crains pas; le Dieu Éternel nous a envoyés vers toi, et voici qu’aujourd'hui tu monteras avec nous dans les cieux, puis tu annonceras à tes fils et à toute ta famille tout ce qu'ils devront faire dans ta maison, sur terre en ton absence, et que personne ne te cherche jusqu'à ce que le Seigneur te rende à eux.

10. Je me suis hâté d'obéir, et sortant de ma maison, je me suis dirigé vers les portes, comme on me l'avait ordonné. J'ai appelé mes fils Mathusal, Regim et Gaidad, et leur fit part de toutes les merveilles que ces hommes m'avaient racontées.

02. L'instruction d'Hénoch à ses fils

1. Écoutez-moi, mes enfants, je ne sais ni où je vais, ni ce qui m'arrivera.

2. Maintenant, mes enfants, je vous le dis: ne vous détournez pas de Dieu devant l'imposteur, qui n'a pas créé le ciel et la terre, car ces derniers périront, ainsi que ceux qui les adorent.

3. Et que le Seigneur affermisse vos cœurs dans la crainte qu'il inspire.

4. Et maintenant, mes enfants, que personne ne pense à me chercher, jusqu'à ce que le Seigneur me rende à vous.

03. L'ascension d'Hénoch; comment les anges l'emmenèrent dans le premier ciel

1. Lorsque j'eus parlé à mes fils, ces hommes me convoquèrent, me prirent sur leurs ailes et me placèrent sur les nuages. Et voici, les nuages se mirent à bouger.

2. Et de nouveau (en allant) plus haut, je vis l'étendue et (en allant encore) plus haut, je vis l'éther, et ils me placèrent dans le premier ciel.

3. Et ils me montrèrent une mer très grande, plus grande que la mer terrestre.

04. Les anges qui gouvernent les étoiles

1. Ils firent venir devant moi les anciens et les chefs des corps stellaires, et ils me montrèrent deux cents anges qui gouvernent les étoiles et les services qu'ils rendent dans les cieux.

2. Ils volent avec leurs ailes et parcourent tous (les astres) en flottant.

05. De la façon dont les anges gardent les réceptacles de la neige

1. Je regardai en bas, et je vis les entrepôts de la neige, et les anges qui gardent leurs terribles réceptacles.

2. Et les nuages d'où ils sortent et où ils vont.

 

06. De la rosée et de l'huile d'olive, et des fleurs variées

1. Ils me montrèrent la demeure de la rosée, semblable à l'huile d'olive, et l'aspect de sa forme était comme celle de toutes les fleurs de la terre; ils me montrèrent aussi la multitude des anges qui gardaient les trésors innombrables de ces choses, et la manière dont ils en ferment et ouvrent l'accès.

07. Hénoch est emmené au second ciel

1. Ces hommes me prirent et me conduisirent au second ciel, où ils me montrèrent des ténèbres plus grandes que les ténèbres terrestres. Là, je vis des anges prisonniers suspendus, sous surveillance, dans l'attente du grand et infini jugement.

  • Jude 1:6-7 “qu'il a réservé pour le jugement du grand jour, enchaînés éternellement par les ténèbres, les anges qui n'ont pas gardé leur dignité, mais qui ont abandonné leur propre demeure; que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l'impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d'un feu éternel.”

2. Ces anges avaient l'air obscur, plus sombre que les ténèbres terrestres, et ils ne cessaient de pleurer à toute heure du jour et de la nuit. Je dis aux hommes qui m'accompagnaient: Pourquoi ces êtres sont-ils sans cesse torturés?

3. Ils me répondirent: "Ce sont des apostats de Dieu, qui n'ont point obéi aux ordres du Seigneur, mais qui ont pris conseil dans leur propre volonté, et se sont détournés avec leur prince, qui est lui-même confiné au cinquième ciel.

4. Je fus saisi d'une grande pitié pour eux; ils me saluèrent et me dirent: Ô Homme de Dieu, implore le Seigneur en notre faveur.

5. Et je leur répondis: Qui suis-je, moi un homme mortel, que je devrais prier pour des anges? Qui connaît où je vais, et ce qui m'arrivera? Et qui donc priera pour moi?

08. L'ascension d'Hénoch au troisième ciel

1. Ces hommes me prirent de là et me conduisirent jusqu'au troisième ciel, où ils me placèrent. Je regardai vers le bas et je vis les richesses de ces lieux, telles qu'on n'en a jamais connues de si bonnes.

2. Je vis tous les arbres aux fleurs odorantes, leurs fruits exhalaient une odeur agréable, et toutes nourritures qu'ils produisaient dégageaient des effluves parfumés.

3. Et au milieu de ces arbres, je vis l'arbre de la vie, celui sur lequel le Seigneur assoit son trône lorsqu'il entre dans la hauteur du paradis; cet arbre est d'une splendeur et d'un parfum ineffables.

4. Il est plus magnifié que tout ce qui a été créé; il a de tous côtés l'aspect de l'or et de la vermeille, transparent comme le feu, il ombrage tout, et produit des fruits de toutes sortes. Sa racine se trouve dans le Jardin, aux confins de la terre.

5. De sa racine, sortent quatre ruisseaux qui répandent le miel et le lait, l'huile et le vin, et qui sont séparés dans quatre directions, et dont le cours est paisible.

6. Ils descendent jusqu'au Jardin d'Eden, entre la corruption et l'incorruptibilité. De là, ils longent la terre et ont un cycle rotatif, identique à celui des autres éléments.

7. Et il y a un autre arbre, un olivier qui ne cesse de distiller de l'huile. En ce lieu, il n'y a pas d'arbre infructueux, et tous les coins sont bénis..

8. Il y a 300 anges très lumineux qui gardent le jardin, et qui, par un chant doux et incessant, avec des voix qui ne se taisent jamais, servent le Seigneur pendant tous les jours et toutes les heures.

10. Je dis alors: "Comme ce lieu est très agréable! Et ces hommes me répondirent:

09. On montre à Hénoch le lieu des justes et des compatissants.

1. Ce lieu, Ô Hénoch, est préparé pour les justes, qui supportent toutes sortes d'outrages de la part de ceux qui exaspèrent leur âme, qui détournent les yeux de l'iniquité et rendent un jugement juste, qui donnent du pain à ceux qui ont faim, qui couvrent de vêtements ceux qui sont nus, qui relèvent ceux qui sont tombés, qui secourent les orphelins éprouvés, qui marchent sans faute devant la face du Seigneur et qui ne servent que lui, et c'est pour eux qu'est préparé ce lieu pour leur héritage éternel.

10. On montre à Hénoch un endroit terrible et divers tourments.

1. Les hommes me conduisirent sur le versant septentrional (Nord), et me montrèrent là un lieu terrible.

2. Il y a en ce lieu toutes sortes de tortures. Il y règne une obscurité extrême et des ténèbres impénétrables; il n'y a pas de lumière, mais un feu lugubre brûle en permanence dans les airs, et un fleuve de feu en sort. Et tout ce lieu présente de tous côtés du feu, et de tous côtés du froid et de la glace, de sorte qu'il brûle et gèle.

  • Jérémie 36:30 "Aucun des siens ne sera assis sur le trône de David, et son cadavre sera exposé à la chaleur pendant le jour et au froid pendant la nuit."

  • Ezéchiel 38:22 "J'exercerai mes jugements contre lui par la peste et par le sang, Par une pluie violente et par des pierres de grêle; Je ferai pleuvoir le feu et le soufre sur lui et sur ses troupes."

3. Les prisonniers sont très violents et les anges redoutables et sans pitié, portant des armes effroyables, et infligeant des tortures sans pitié.

4. Alors je m'écriai: "Malheur, malheur, que ce lieu est effrayant! Et ces hommes me dirent: Ce lieu, Ô Enoch, est préparé pour ceux qui déshonorent Dieu, qui commettent des actes maléfiques sur la terre, vitium sodomiticum*, sorcellerie, enchantements, magie diabolique; et qui se glorifient de leurs actes maléfiques: vols, mensonges, calomnies, convoitises, mauvaises pensées, fornication et meurtre."

5. Ceux qui kidnappent les âmes des malheureux, oppriment les pauvres et les dépouillent de leurs biens, et s'enrichissent eux-mêmes en accaparant les biens d'autrui et en leur infligeant des sévices. Ceux qui, lorsqu'ils peuvent nourrir les affamés, les laissent mourir de faim; qui, lorsqu'ils peuvent les vêtir, les dépouillent.

  • 1 Timothée 1:10 "en sachant bien que la loi n’est pas faite pour les justes mais pour les malfaiteurs et les rebelles, les impies et les pécheurs, les sacrilèges et les profanateurs, ceux qui tueraient père et mère, les meurtriers, ceux qui vivent dans l’immoralité sexuelle, les homosexuels, les trafiquants d’esclaves, les menteurs, les parjures et tout ce qui est contraire à la saine doctrine.

6. Ceux qui, ne connaissant pas leur Créateur, ont adoré des dieux sans vie, qui ne voient ni n'entendent, des dieux vains, qui se sont façonné des images d'idoles, et qui se prosternent devant une chose méprisable, faite de main d'homme, c'est pour tous ceux-là que ce lieu est préparé comme héritage éternel.

Vitium Sodomiticum

Le plus grand théologien médiéval, Saint Thomas d'Aquin ( Janvier 1225 - March 1274), fournit sa definition lucide et rigoureuse des péchés sexuels: Ce sont ceux qui empêchent la reproduction qui est la finalité des actes sexuels et sont donc des péchés contre nature (peccata contra naturam). Ils sont plus graves que des actes de fornication ou l'adultère qui n'empêchent pas la reproduction, et qui sont donc en accord avec la nature (peccata secumdum naturam). Saint Thomas distingua quatre vices contre nature, qui sont, par ordre croissant de gravité:

1. la masturbation (mollities).

2. les relations hétérosexuelles où les organes reproducteurs sont mal employés.

3. le vice sodomitique (vitium sodomiticum), commis avec une personne du même sexe; la corruption des enfants à la manière des sodomites.

4. la bestialité, commise avec un être d'une espèce différente.

Dans cette catégorie de violations de la nature, la sodomie désigne les relations charnelles entre homme avec homme, ou femme avec femme, bien que saint Thomas ait mis davantage l'accent sur les premières, qu'il appelle coitus masculorum, rapports anaux entre hommes, ou encore concubitus masculorum, hommes dormant ensemble, ce qui peut désigner un éventail plus large de pratiques sexuelles. 

  • Genèse 18:20 "Et le Seigneur dit: parce que le cri contre Sodome et Gomorrhe est grand, et que leur péché est très grave."

  • Esaïe 3:8-9 Parce que leurs paroles et leurs œuvres sont contre l’Eternel, Bravant les regards de sa majesté. L’aspect de leur visage témoigne contre eux, et ils déclarent leur péché comme Sodome, ils ne le cachent pas. Malheur à leur âme! Car ils ont attiré le mal sur eux-mêmes.

  • Romains 1:26-32 "leurs femmes ont remplacé les rapports sexuels naturels par des relations contre nature; de même, les hommes ont abandonné les rapports naturels avec la femme et se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres; ils ont commis homme avec homme des actes scandaleux et ont reçu en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.... Et bien qu’ils connaissent le verdict de Dieu déclarant dignes de mort les auteurs de tels actes, non seulement ils les commettent, mais encore ils approuvent ceux qui agissent de même."

  • Lévitique 20:13 "Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils commettent tous deux un acte abominable. Ils seront punis de mort, leur sang retombera sur eux"

11. On fait monter Hénoch au quatrième ciel, où se trouve la course du soleil et de la lune.

1. Ces hommes me prirent et me conduisirent jusqu'au quatrième ciel, et ils me montrèrent tous les mouvements successifs et tous les rayons de la lumière du soleil et de la lune.

2. J'ai compté leurs allées et leurs venues, et j'ai évalué leur lumière. Et je constatai que le soleil a une lumière sept fois plus forte que celle de la lune.

3. J'ai examiné leur cercle, et leur chariot, sur lequel chacun avance tel un vent qui passe avec une vitesse surprenante, allant et venant, et ils n'ont de repos ni le jour ni la nuit.

4. Son passage et son retour sont accompagnés par quatre grandes étoiles à droite de la roue du soleil, et par quatre à gauche, et chaque étoile a sous elle mille étoiles, en tout huit mille, qui sortent continuellement avec le soleil.

5. Quinze myriades d'anges sortent avec le soleil et l'accompagnent pendant le jour, et mille pendant la nuit.

6. Chaque ange a six ailes. Ils précèdent le char du soleil. Et cent anges sont chargés de maintenir le soleil au chaud et de l'enflammer.

12. Les merveilleux éléments du soleil

1. Je regardai et je vis d'autres composantes volatiles du soleil, magnifiques et merveilleuses, dont les noms sont Phénix et Chalkydri dont les pieds et la queue ressemblent à ceux d'un lion et la tête à celle d'un crocodile. Leur apparence est empourprée, semblable à l'arc-en-ciel; leur taille est de 900 mesures, leurs ailes sont comme celles des anges, chacun en a douze, et ils assistent et accompagnent le soleil, supportant l'ardeur et la rosée, comme cela leur a été ordonné par L’Éternel.

2. C'est ainsi que le soleil se déplace et se lève sous les cieux, et sa course se poursuit continuellement sous la terre avec la lumière de ses rayons.

 

13. Les anges prennent Hénoch et le placent à l'est, aux portes du soleil.

1. Ces hommes m'emmenèrent à l'orient et me placèrent devant les portes du soleil, là où le soleil sort selon la règle des saisons et le circuit des mois de l'année entière, et le nombre des heures du jour et de la nuit.

2. Je vis six portes ouvertes, dont chacune avait 61 stades et un quart de stade; je les ai véritablement mesurées, et je compris que c'était la dimension par laquelle le soleil sort et se dirige vers l'occident, puis devient uniforme, se levant tout au long des mois, et revenant par les six portes selon la succession des saisons; c'est ainsi que s'achève le cycle d'une année entière, après le retour des quatre saisons.

 

14.  Ils emmènent Hénoch à l'ouest

1. Puis ces hommes me conduisirent à l'ouest des cieux et me montrèrent six grandes portes ouvertes, correspondant aux portes orientales. En face des portes orientales, où le soleil se couche, selon le nombre des jours, 365 et le quart d'un jour, il se couche par les portes occidentales.

2. Il se couche donc par les portes occidentales. Lorsqu'il se retire par les portes occidentales, quatre cents anges prennent sa couronne et l'apportent au Seigneur. Le soleil pivote sur son char et reste sans lumière pendant sept heures entières dans la nuit. Et lorsqu'il s'approche de l'Orient à la huitième heure de la nuit, les quatre cents anges apportent la couronne de son éclat et le couronnent de sorte que le soleil devient plus flamboyant que le feu.

15. Les éléments du soleil, le Phénix et le Chalkydri, entonnent des chants..

1. Puis, les éléments du soleil, appelés Phénix et Chalkydri, entonnent des chants; c'est pourquoi tous les oiseaux (les coqs) battent des ailes, se réjouissant de la présence de celui qui donne la lumière, et ils entonnent des chants sur l'ordre de l'Éternel.

2. Le dispensateur de la lumière vient éclairer le monde entier, et la lueur du matin prend forme dans les rayons du soleil, alors le soleil de la terre sort et reçoit sa clarté afin d'éclairer toute la surface de la terre, et ils m'ont montré ce procédé de la course du soleil.

3. Les portes qu'il franchit sont les grandes portes du calcul des heures de l'année; pour cela le soleil est une grande création, dont le circuit dure 28 ans, et reprend à zéro.

Quelques faits sur les coqs

C'est un fait que les coqs chantent quelques heures avant le lever du jour, légèrement avant le lever du soleil. Le coq chante également en réponse à la lumière du jour, et les humains ont tendance à remarquer ce moment particulier de chant parce que nous aussi, nous commençons tout juste à émerger d'un sommeil profond. La science n'arrive pas à expliquer la question du rituel du chant matinal des coqs.

En 2013, Takashi Yoshimura et Tsuyoshi Shimmura ont réalisé des expérimentations concernant le chant matinal des coqs, dans lesquelles ils ont exposé les coqs à un environnement constant, proche de l'obscurité, 24 heures sur 24. Yoshimura et Shimmura ont observé que l'obscurité constante ne semblait pas influencer leur comportement puisqu'ils commençaient automatiquement à chanter à la même heure chaque jour, juste avant l'aube.

Selon les légendes et croyances populaires, les fantômes nocturnes, les esprits et les démons disparaissent au premier cri du coq. Dans la tradition chrétienne, le coq est le symbole du Christ, comme l'aigle et l'agneau, en insistant particulièrement sur le symbolisme solaire, la lumière et la résurrection. Tout comme le Christ, le coq annonce la lumière qui remplace les ténèbres.

16. Ils prennent Hénoch et le placent à nouveau à l'est, sur le parcours de la lune.

1. Ces hommes me montrèrent l'autre course, celle de la lune, et il y a douze portes immenses, couronnées de l'ouest à l'est, par lesquelles la lune entre et sort de manière coutumière, selon les temps fixés.

2. Elle entre dans les lieux occidentaux du soleil, par la première porte exactement en 31 jours, par la deuxième porte exactement en 31 jours, par la troisième exactement en 30 jours, par la quatrième exactement en 30 jours, par la cinquième exactement en 31 jours, par la sixième exactement en 31 jours, par la septième exactement en 30 jours, par la huitième exactement en 31 jours, par la neuvième exactement en 31 jours, par la dixième exactement en 30 jours, par la onzième exactement en 31 jours, par la douzième exactement en 28 jours.

3. Elle franchit les portes occidentales suivant l'ordre et le nombre des portes orientales et accomplit les 365 jours et un quart de l'année solaire, tandis que l'année lunaire en compte 354 et qu'il lui manque 12 jours du cercle solaire, qui sont les épactes lunaires de l'année entière.

4. Par conséquent, le grand cercle contient lui aussi 532 années.

5. Le quart de jour est soustrait chaque trois ans, puis entièrement accompli la quatrième.

6. C'est pourquoi ils sont retirés des cieux pendant trois ans et ne sont pas ajoutés au nombre des jours, parce qu'ils changent la période des années en deux mois supplémentaires vers l'achèvement, à deux autres vers la réduction.

7. Et quand le passage des portes occidentales est achevé, elle revient et se dirige vers les lumières orientales, elle va ainsi jour et nuit en parcourant les sphères célestes, moins haute que toutes les sphères, plus rapide que les vents célestes, les esprits, les entités et les anges qui volent avec six ailes.

8. Et sept (mois) sont comptabilisés dans le cercle de la lune au cours d'une révolution de dix-neuf ans.

17. Les chants des anges, qu'il est impossible de décrire.

1. Dans les cieux, je vis des soldats armés au service du Seigneur, ayant des tympans et des orgues, avec des voix ininterrompues, des voix agréables, des voix douces et incessantes, et des chants variés, qu'il est impossible de décrire et qui étonnent tous les esprits, tant le chant de ces anges est merveilleux et admirable, et je me suis réjoui en l'écoutant.

 

18. L'enlèvement d'Hénoch au cinquième ciel.

1. Les hommes me prirent et me firent monter au cinquième ciel, et j'y vis une armée innombrable, appelée Grigori; leur aspect était semblable à celui des hommes, et leur taille était plus grande que celle des géants.

Leurs visages étaient fanés, et leurs lèvres étaient toujours muettes. Il n'y avait pas de service dans le cinquième ciel. Je dis aux hommes qui étaient avec moi: Pourquoi ces hommes sont-ils très flétris, leurs visages mélancoliques et leurs lèvres silencieuses, et n'y a-t-il pas de service dans ce ciel?'

3. Ils me dirent: "Ce sont les Grigori qui, avec leur prince Satanail, ont rejeté le saint Seigneur. Et à cause de ces choses, ils sont maintenus dans de grandes ténèbres au second ciel, et trois d'entre eux sont allés sur la terre, partant du trône de Dieu, jusqu'à l'endroit appelé Ermon, et ils se sont engagés dans des pactes."

4. A la suite de ces événements, sur le versant du mont Ermon, ils virent les filles des hommes, qu'ils trouvèrent belles, et ils se prirent des femmes.

5. Ils rendirent la terre impure par leurs actions. Ils agirent sans loi dans tous les temps de cet âge, et ils répandirent la confusion; des géants naquirent, et des hommes étranges de haute stature, et il y eut beaucoup de méchanceté; c'est pourquoi Dieu les jugea par un jugement sévère.

6. C'est à cause de cela que Dieu les a jugés par un jugement impitoyable. Ils se lamentent sur leurs frères, mais ils seront punis au grand jour du Seigneur.

7. J'ai dit aux Grigori: "J'ai vu vos frères, leurs oeuvres et leurs grands tourments. J'ai prié pour eux, mais Dieu les a condamnés à rester sous la terre, jusqu'à ce que le ciel et la terre aient disparu à jamais. '

8. Puis j'ai ajouté: "Pourquoi attendez-vous, frères, et ne servez-vous pas devant la face du Seigneur? Et accomplissez vos devoirs devant la face du Seigneur, et cessez de courroucer votre Seigneur jusqu'à la fin.

9. Ils écoutèrent ma réprimande. Ils se postèrent dans les quatre ordres de ce ciel, et voici que, comme je me tenais avec ces hommes, quatre trompettes retentirent ensemble avec force, et les Grigori se mirent à chanter d'une seule voix, et leurs voix s'élevèrent devant le Seigneur pleine de tristesse et d'émotion.

 

19. L'enlèvement d'Hénoch au sixième ciel.

1. Ces hommes me prirent de là et me conduisirent au sixième ciel, et j'y vis sept troupes d'anges, très brillants et glorieux, dont les visages brillaient plus que les rayons du soleil. Ils sont resplendissants, et il n'y a pas de différence dans leurs apparences, ni dans leurs manières, ni dans l'aspect de leurs vêtements. 

2. Ces ordres dirigent et examinent la lune et les révolutions du soleil, et surveillent le bon ou le mauvais état du monde. Ils organisent les enseignements, les instructions, les douces paroles, les chants et toutes sortes de louanges glorieuses. Ce sont les archanges qui gouvernent les anges! Ils ont la charge de tous les êtres vivants, dans le ciel et sur la terre.

3. Il y a aussi les anges qui gouvernent les saisons et les années, les anges qui gouvernent les fleuves et la mer, les anges qui gouvernent les fruits de la terre, les anges qui gouvernent toutes les herbes, et qui procurent toute sorte de nourriture à tous les êtres vivants. Et les anges chargés de toutes les âmes des hommes, qui écrivent toutes leurs oeuvres et leur vie devant la face de l'Éternel. Et parmi eux, il y a sept phénix, sept chérubins et sept créatures à six ailes, qui parlent d'une seule voix et chantent d'une seule voix; il n'est pas possible de décrire leur chant, et ils se réjouissent en présence de l'Éternel, devant son marchepied.

20. Ils emmènent Hénoch dans le septième ciel.

1. Ces hommes me prirent de là et me conduisirent au septième ciel, où je vis une très grande lumière et toutes les armées ardentes de grands archanges et de puissances incorporelles, des dominations, des principautés, des puissances, des chérubins et des séraphins, des trônes et le spectacle d'un grand nombre d'yeux. Il y avait dix troupes, une station de clarté, j'eus très peur, et je tremblais d'une grande terreur.

  • Ézéchiel 10:5-21 "Le bruit des ailes des chérubins se fit entendre jusqu'au parvis extérieur, pareil à la voix du Dieu tout puissant lorsqu'il parle... On voyait aux chérubins une forme de main d'homme sous leurs ailes... Tout le corps des chérubins, leur dos, leurs mains, et leurs ailes, étaient remplis d'yeux ... Chacun avait quatre faces, chacun avait quatre ailes, et une forme de main d'homme était sous leurs ailes."

2. Ces hommes me saisirent, m'amenèrent au milieu d'eux et me dirent: "Prends courage, Hénoch, n'aie pas peur".

3. Et ils me montrèrent de loin le Seigneur assis sur son trône élevé. Et toutes les armées célestes, s'étant approchées, se tinrent sur les dix marches, selon leur rang, et se prosternèrent devant le Seigneur.

4. Ensuite, dans la joie et l'allégresse, et dans une lumière sans bornes, elles reprirent leur place en chantant des cantiques à voix basse et avec douceur, et en le servant glorieusement.

 

21. Les anges laissent Hénoch, à l'extrémité du septième ciel, et s'éloignent de lui.

1. Les chérubins et les séraphins qui entourent le trône, ceux qui ont six ailes et une multitude d'yeux, ne le quitte jamais; ils se tiennent devant la face du Seigneur et font sa volonté; ils entourent tout le trône et chantent d'une voix douce devant la face du Seigneur: Saint, saint, saint, Seigneur Maître du Sabaoth, les cieux et la terre sont remplis de ta gloire.

  • Esaïe 6:2-3 "Des séraphins se tenaient au-dessus de lui; ils avaient chacun six ailes; deux dont ils se couvraient la face, deux dont ils se couvraient les pieds, et deux dont ils se servaient pour voler. Ils criaient l'un à l'autre, et disaient: Saint, saint, saint est l'Éternel des armées! ​

  • Ézéchiel 10:12 "Tout le corps des chérubins, leur dos, leurs mains, et leurs ailes, étaient remplis d'yeux"

2. Lorsque je vis toutes ces choses, ces hommes me dirent: Hénoch, il nous a été ordonné de faire route avec toi jusqu'ici. Puis ces hommes s'éloignèrent de moi et je ne les vis plus.

3. Je restai seul à l'extrémité du septième ciel, je fus saisi d'une vive frayeur, je tombai sur ma face et je me dis: Malheur à moi, qu'est-ce qui m'arrive?

4. Le Seigneur envoya l'un de ses êtres glorieux, l'archange Gabriel, qui me dit: "Courage, Hénoch, ne crains pas, tiens-toi debout devant la face du Seigneur dans l'éternité, relève-toi, viens avec moi.

5. Je lui répondis: Mon Seigneur, mon âme s'est détachée de moi, à cause de la terreur et du tremblement; et en mon fort intérieur j'ai rappelé les hommes qui m’avaient conduit jusqu'à ce lieu, en qui je m'étais confié, car c'est avec eux que j'étais venu devant la face du Seigneur.

6. Mais, Gabriel me souleva, comme une feuille soulevée par le vent, et il me plaça devant la face du Seigneur.

7. Je vis le huitième ciel, Muzaloth, qui change les saisons, la sécheresse et l'humidité, et les douze constellations du cercle du firmament, qui sont au-dessus du septième ciel.

8. Puis Je vis le neuvième ciel, Kuchavim, où sont les demeures célestes des douze constellations du cercle du firmament.

22. Au dixième ciel, l'archange Michaël conduit Hénoch devant la face du Seigneur.

Dixième Ciel?

La plupart des textes mentionnent le septième ciel comme étant la demeure de Dieu, et les termes, Muzaloth, Kuchavim et Aravoth, ont les significations suivantes:

  • Muzaloth est le nom hébreu des douze signes du zodiaque.

  • Kuchavim  est l'endroit où se trouvent les demeures célestes des douze constellations, du cercle du firmament.

  • Selon Chagigah 12b, Aravoth est la  translittération du mot "ciel". C'est dans les Aravoth (cieux), que réside l'Éternel.

En outre, le Livre d'Hénoch 1 indique que le chemin des étoiles se trouve au-dessus du trône de Dieu, ce qui suggère que le dixième ciel mentionné ici pourrait en fait s'agir d'une extrapolation de la description du septième ciel.

 

1. Au dixième ciel, Aravoth, j'ai vu l'aspect de la face du Seigneur, semblable à du métal que l'on fait briller dans le feu et qui émerge, émettant des étincelles, qui brûlent.

  • Daniel 10:6 "son corps était comme un chrysolithe, et son visage comme l’aspect de l’éclair, et ses yeux comme des flammes de feu, et ses bras et ses pieds comme l’apparence de l’airain poli, et la voix de ses paroles comme la voix d’une multitude.

2. J'ai donc vu la face du Seigneur, mais la face du Seigneur est ineffable, incroyablement belle et en même temps très terrible, très menaçante et mystérieuse. Et qui suis-je pour décrire l'être inexprimable qu'est Dieu, et de sa face indescriptible?

3. Je ne saurais ni parler de la multiplicité de Ses innombrables instructions et de Ses voix diverses, car le trône du Seigneur est très vaste et n'a pas été fait de main d'homme, ni du grand nombre de ceux qui se tiennent autour de lui, des troupes de chérubins et de séraphins, ni de leur chant incessant, ni de Sa beauté immuable, et qui pourrait décrire l'ineffable grandeur de sa gloire.

  • Ézéchiel 43:2 "Et voici que la gloire du Dieu d’Israel venait par le chemin de l’orient; sa voix était comme le bruit des grandes eaux, et la terre était resplendissante de sa gloire.​"

  • Apocalypse 14:2 "J’entendis alors une voix qui venait du ciel, semblable à un bruit de grandes eaux, et au bruit d’un grand tonnerre; et cette voix que j’entendis était comme le son de plusieurs joueurs de harpe qui touchent leurs harpes."

  • Apocalypse 19:6 "Et j’entendis comme la voix d’une grande multitude et comme la voix des grandes eaux et comme la voix de forts tonnerres, qui disait: Alléluia!"

Ce passage enseigne l'importance de ne pas faire de représentation de l'Éternel, car faire une image de ELOHIM, c'est définir YAHWEH. Bien que la combinaison du noir et du blanc soient des couleurs divines symboliques à l'image d'ELOHIM, toutes ces représentations de lui en tant qu'homme blanc, ou homme noir, déforment sa véritable nature. Ce qui était peut-être destiné à montrer du respect peut se transformer en une forme de culte de la matière, qui n'est rien d'autre qu'une perception limitée et trompeuse de la réalité. Et lorsque l'image visible remplace l'incarnation véritable et authentique, cela devient une idole.

  • Exode 20:4-5 "Tu ne te feras point d’image taillée, ni aucune ressemblance des choses qui sont là-haut aux cieux, ni ici-bas sur la terre, ni dans les eaux sous la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et ne les serviras point; car je suis l’Éternel ton Dieu, le [Dieu] Fort, qui est jaloux, punissant l’iniquité des pères sur les enfants, jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent."

ImageofGod.jpg

Comment Hénoch a t'il vu la face de Elohim si la Bible déclare que nul n'a vu sa face et nul ne peut voir sa face et vivre?

  • Jean 6:46 "Ce n’est pas que personne ait vu le Père, si ce n’est celui qui vient de Dieu; celui-là a vu le Père."

  • Jean 1:18 "Personne n’a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître."

  • Exode 33:20 "Puis il dit: tu ne pourras pas voir ma face; car nul homme ne peut me voir, et vivre."

 

Hénoch a vu Sa Face dans l'éternité, ce qui pour nous se traduit dans la mort. Hénoch n'était donc pas dans notre dimension temporelle lorsqu'il a vu le visage d'ELOHIM. Très souvent, Elohim a communiqué sa volonté à l'homme, soit par des manifestations théophaniques, soit en adoptant une forme anthropomorphique. Ces apparitions visibles de Dieu sont peut-être des phénomènes par lesquel une dimension divine illimitée est mise à la disposition des sens temporels. 

En outre, la face qu'Enoch a vu ne peut être ni décrite ni définie en termes humains, car l'Éternel est indéfinissable. Dans ces versets, le mot "ἑώρακεν" qui est traduit par "vu", dans la plupart des traductions anglaises, est la troisième personne du singulier de "ὁράω" qui, selon Thayer, a trois définitions de base |The 1981 New Thayer's Greek English Lexicon, p 451|:

1. Voir avec les yeux;

2. voir, connaître et percevoir avec l'esprit;

3. Devenir familier à travers une expérience pragmatique.

Maintenant, si vous voulez esquisser un dessin ou une représentation qui se rapprocherait de la ressemblance d'ELOHIM, il vous faudra produire une image qui ressemble simultanément aux visages de tous les êtres humains de la terre.

  • "Le Seigneur a créé l'homme de ses mains, à l'image de son propre visage, petit et grand, le Seigneur l'a créé. Celui qui insulte le visage de l'homme, insulte le visage du Seigneur." |Hénoch 2, chap 44:1|

ImageofGod (1).jpg

4. Je me prosternai devant l'Éternel, et l'Éternel me dit de sa bouche:

5. Courage, Hénoch, ne crains pas, lève-toi et tiens-toi droit devant ma face dans l'éternité.

6. Le commandant Michaël me releva et me conduisit devant la face du Seigneur.

7. Et le Seigneur dit à ses serviteurs en les encourageant: Que Hénoch se tienne devant ma face dans la vie éternelle. Les êtres glorieux se prosternèrent devant le Seigneur et dirent: Que Hénoch avance selon ta parole.

8. Le Seigneur dit à Michaël: "Va retirer Hénoch de ses vêtements terrestres, et oins-le de mon doux parfum, puis revêts-le des vêtements de ma gloire.

9. Michaël fit ainsi, comme le Seigneur le lui avait ordonné. Il me oint et me vêtit, et l'aspect de cet enduit est plus éclatant que la grande lumière, et son onguent est comme une douce rosée, son odeur est suave, resplendissante comme le rayon du soleil. Je me suis regardé, et je ressemblais à l'un de ses êtres glorieux. Il n'y avait plus de différence, et la crainte et le tremblement me quittèrent.

10. Le Seigneur appela l'un de ses archanges, nommé Pravuil (aussi connu sous le nom de Vretil), dont la connaissance était plus prompte à la sagesse que celle des autres archanges, et qui écrivait toutes les actions du Seigneur. Le Seigneur dit à Pravuil: "Apporte les livres de mes entrepôts, ainsi qu'un roseau à l'écriture rapide, et donne-le à Hénoch; tu lui remettras de ta main les livres de prédilection et de consolation".

 

23. De l'écriture d'Hénoch, comment il a décrit ses merveilleux voyages et les armées célestes, et comment il a écrit lui-même 366 livres.

1. Et il me raconta toutes les oeuvres des cieux, de la terre et de la mer, tous les éléments, leurs déplacements et leurs va et vient, les éclats des tonnerres, le soleil et la lune, le passage et les changements des étoiles, les saisons, les années, les jours et les heures, le soulèvement du vent, le nombre des anges et la formation de leurs chants, toutes les choses humaines, le langage de chaque chant et de chaque vie humaine, les commandements, les instructions et la douceur des voix qui chantent, ainsi que toutes les choses qu'il est convenable d'apprendre.

2. Pravuil m'instruisit pendant trente jours et trente nuits, et ses lèvres ne cessèrent de parler; et je ne cessai, pendant trente jours et trente nuits, d'écrire toutes les observations.

3. Puis Pravuil me dit: "Tout ce que je t'ai dit, tu l'as écrit. Assieds-toi et écris tout ce qui concerne les âmes des hommes, celles qui ne sont pas nées, et les demeures. Car toute âme a été créée dans l'éternité avant la fondation du monde." J'écrivis tout sans interruption pendant trente jours et trente nuits, je transcrivis tout avec exactitude et j'écrivis 366 livres.

 

24. Des grands secrets de Dieu, qu'il révéla et raconta à Hénoch, et dont il lui parla face à face.

1. Le Seigneur m'appela et me dit : "Enoch, assieds-toi à ma gauche avec Gabriel".

2. Je me prosternai devant le Seigneur. Le Seigneur me parla ainsi: "Hénoch, tout ce que tu vois au repos et en mouvement ont été créées par moi. Je te l'annonce avant même le commencement, tout cela je l'ai créé à partir du néant, et les choses visibles à partir de l'invisible.

3. Entends, Hénoch, et reçois mes paroles, car pas même à mes anges je n'ai révélé mes secrets, je ne les ai pas informés de leur origine, et ils n'ont pas encore compris ma création infinie dont je te parle aujourd'hui.

4. Car avant que tout ce qui est visible n'existât, je marchais seul dans l'invisible, semblable au soleil d'Est en Ouest et d'Ouest en Est

5. Mais même le soleil a du repos en lui-même; tandis que moi, je ne trouvais pas de repos, parce que je créais toutes choses. Et je projetais de poser les fondements et de faire une création visible.

 

25. Dieu raconte à Hénoch comment, des profondeurs, sont sortis le visible et l'invisible.

1. Depuis les profondeurs j'ai ordonné que les choses visibles sortent de l'invisible, ainsi l’immense Adoil est sorti. Je l'ai contemplé. Et voici, sa couleur était rouge, avec une grande clarté.

2. Je lui dis: "Détache-toi, Adoil, et que ce qui sort de toi soit visible.

3. Il éclata, et il en sortit une puissante lumière. Je me tenais au sein de la puissante lumière, et comme cette lumière avait jailli au sein de La Lumière, il en sortit le grand Univers, révélant toute la création que j'avais résolu de faire.

La Théorie du Big Bang

Notez que l'hypothèse scientifique du Big Bang affirme ceci: Notre univers a été conçu lors d'une explosion massive. Avant l'explosion, la matière était comprimée dans une très petite boule d'une densité infinie et d'une chaleur intense, appelée " Singularité ". Soudain, la Singularité a commencé à s'étendre, et l'univers tel que nous le connaissons a vu le jour. En bref, toute la matière présente et antérieure de l'univers est apparue soudainement et simultanément.

 

Ainsi, dans un sens, la théorie scientifique du Big Bang corrobore ce texte apocryphe, à la seule exception qu'elle exclut ELOHIM de toute implication dans le processus de ladite "Explosion".

4. Je vis que cela était bon.

5. Alors je me suis érigé un trône, j'y ai pris place et j'ai ordonné à la lumière: "Élève-toi dans les hauteurs, établis-toi au-dessus de mon trône, et sois le fondement des choses célestes".

6. Et au-dessus de la lumière, il n'y a rien d'autre, et comme je m'inclinais, je la voyais de mon trône.

26. Dieu invoque une seconde fois les profondeurs pour qu'en sorte Archas, lourd et très rouge.

1. J'appelai une seconde fois les profondeurs, et j'ai ordonné: "Que la matière solide, visible, sorte de l'invisible"

2. Et Arkhas sortit, ferme, lourd et très rouge.

2. Et je dis: "détache-toi, 0 Arkhas, et que ce qui est produit à partir de toi soit visible". Et lorsqu'il s'est défais, la Terre apparut, très sombre et très grande, illustrant la création de toutes les choses terrestres.

3. J'ai vu que cela était bon et je l'ai ordonné: Descends et affermis-toi, et deviens un fondement de ce qui est terrestre", et il en fut ainsi. Il descendit, et s'affermit devenant le fondement des choses terrestres, et en dessous des ténèbres, il n'y a rien d'autre.

  • ​Job 26:7 "Il étend le Nord sur l'espace vide, et suspend la terre sur le néant"

 

27. Dieu fonde l'eau et l'entoure de lumière.

1. J'ai ordonné que soient prélevées la lumière et les ténèbres, et j'ordonnai: "Qu'il y ait une substance épaisse", et il en fut ainsi.

2. Je l'étendis avec la lumière, et elle devint de l'eau, et je la répandis sur les ténèbres, au-dessous de la lumière.

3. C'est ainsi que j'affermis les eaux, c'est-à-dire les abîmes, et que sur les eaux je mis la brillance, puis j'ai tracé sept cercles que j'ai façonnés comme du cristal, humide et sec, c'est-à-dire comme du verre et de la glace. Quant aux eaux, et aussi aux autres éléments, j'ai montré à chacun d'eux leur chemin, et aux sept étoiles, placées chacune dans leur ciel, comment elles devaient aller, et j'ai vu que cela était bon."

  • Psaumes 136:6 "Celui qui a étendu la terre sur les eaux, Car sa miséricorde dure à toujours!"

  • Proverbes 8:27 "Lorsqu'il traça un cercle à la surface de l'abîme"

  • Job 26:10 "Il a tracé un cercle à la surface des eaux, Comme limite entre la lumière et les ténèbres."

4. J'ai ensuite ordonné qu'une séparation se fasse dans la lumière et les ténèbres, c'est-à-dire au milieu de l'eau, et j'ordonnai à la lumière que cela soit le jour, et aux ténèbres que cela soit la nuit; et il y eut un soir et un matin: ce fut le premier jour.  

  • Genèse 1:5 "Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour"

2 Pierre 3:5-6 "Ils veulent ignorer, en effet, que des cieux existèrent autrefois par la parole de Dieu, de même qu'une terre tirée de l'eau et formée au moyen de l'eau, et que par ces choses le monde d'alors périt, submergé par l'eau."

 

28. La semaine au cours de laquelle Dieu montra à Hénoch comment il créa toutes les forces célestes et terrestres et toutes les choses mobiles jusqu'à l'homme.

1. J'affermis les cercles des cieux, et je rassemblai en un même lieu les eaux inférieures qui sont sous les cieux, afin que les flots fussent desséchés; et il en fut ainsi.

  • Genèse 1:9-10 "Dieu dit: Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi.Dieu appela le sec terre, et il appela l'amas des eaux mers."

2. Des flots j'ai produit des masses solides et de grandes roches, et des roches j'ai amoncelé la matière sèche, et j'ai appelé cette matière sèche terre.

3. Et, au sein de la terre, j'ai formé une fosse, c'est-à-dire l'abîme.

4. Puis j'ai rassemblé la mer en un seul, et je la retins par un joug. Lui ordonnant: Voici, Je te donne une portion éternelle, et tu ne bougeras pas de ta place. Alors, J'ai solidement fixé la voûte céleste, et je l'ai placée au-dessus de l'eau.

  • Psaumes 104:9 "Tu as posé une limite que les eaux ne doivent point franchir, Afin qu'elles ne reviennent plus couvrir la terre."

  • Proverbes 8:29 "Lorsqu'il donna une limite à la mer, Pour que les eaux n'en franchissent pas les bords."

4. Voilà que j'ai appelé cela le premier jour de la création. Puis ce fut le soir, et de nouveau le matin, et ce fut le deuxième jour!

  • Genèse 1:6-7 "Et Dieu dit: Qu’il y ait un firmament au milieu des eaux; et qu’il sépare les eaux d'avec les eaux. Et Dieu fit le firmament, et sépara les eaux qui étaient au-dessous du firmament, d’avec les eaux qui étaient au-dessus du firmament."

29. Le soir vint, et de nouveau le matin, et ce fut le deuxième jour [Lundi]; L'essence ardente.

1. Et pour toutes les armées célestes, je conçu une nature semblable à l'essence du feu, et mon œil a scruté la roche très ferme et très dure. Et de l'éclat de mon oeil, l'éclair a reçu sa nature merveilleuse.

2. C'est en même temps du feu dans l'eau et de l'eau dans le feu, l'un n'éteint pas l'autre, et l'un n'assèche pas l'autre. Ainsi l'éclair est plus vif que le soleil, et l'eau douce plus forte que la roche dure.

  • Job 38:25 "Qui a ouvert un passage à la pluie, Et tracé la route de l’éclair et du tonnerre,"

  • Job 36:33 "Il révèle sa présence par son tonnerre"

  • Psaumes 135:7 "Il fait monter les nuages des extrémités de la terre, Il produit les éclairs et la pluie, Il tire le vent de ses trésors."

  • Apocalypse 4:5 "Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres. Devant le trône brûlent sept lampes ardentes, qui sont les sept esprits de Dieu."

  • Jérémie 10:13-14 "Il fait monter les nuages des extrémités de la terre, Il produit les éclairs et la pluie, Il tire le vent de ses trésors. Tout homme devient stupide par sa science"

3. Du rocher, je fis jaillir un grand feu, et de ce feu j'ai façonné les ordres des êtres incorporels, dix classes d'anges; leurs armements sont de feu et leur vêtement est une flamme ardente, et j'ordonnai que chacun se tienne dans son rang.  

4. Or, l'un d'entre eux, dans la hiérarchie des Archanges, s'étant détourné avec la classe qui lui était subordonné, conçut la pensée impossible de placer son trône plus haut que les nuages, au-dessus de la terre, afin d'être à la hauteur de ma puissance.

5. Je l'ai précipité de la hauteur avec ses anges, et il plane continuellement dans les airs, au-dessus de l'abîme.

  • Esaïe 14:12-14 "Comment es-tu tombé du ciel, Ô Lucifer, fils de l’aurore ! Comment as-tu été abattu à terre, toi qui affaiblissais les nations! Car tu disais en ton cœur: Je monterai au ciel, j’élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu; je m’assiérai aussi sur le mont de la congrégation, sur les côtés du nord. Je monterai au-dessus des hauteurs des nuages, je serai semblable au Très-Haut."

 

30. l'œuvre de la Création, du troisième au sixième jour.

1. [Mardi]. Le troisième jour, j'ai ordonné à la terre de faire pousser des arbres grands et fructueux, des collines et des graines à semer. J'ai planté le Jardin d'Eden, le ceint d'une barrière, et y plaça comme gardiens armés des anges flamboyants, et J'ai ainsi créé le Renouveau.

2. Puis vint le soir, et vint le matin du quatrième jour.

3. [Mercredi]. Le quatrième jour, j'ai ordonné qu'il y ait de grandes lumières sur les cercles célestes.

4. Dans le premier cercle supérieur je mis les étoiles Kruno, dans le second Aphrodit, dans le troisième Aris, dans le cinquième Zoues, dans le sixième Ermis, dans le septième cercle inférieur la lune, et la partie aérienne inférieure, je l'ai ornée de petites étoiles.

5. Et j'ai également placé le soleil dans la partie inférieure, pour éclairer le jour, et la lune et les étoiles pour éclairer la nuit; et j'ai disposé le soleil de manière à ce qu'il aille selon chaque constellation du zodiaque, et le cours de la lune à travers les douze constellation du Zodiaque.

6. Et j'ai fixé leurs noms et leur existence, les tonnerres et les rotations des heures, comment ils se succèdent.

7. Puis vint le soir, et vint le matin du cinquième jour.

8. [Jeudi]. Le cinquième jour, j'ordonnai à la mer de produire des poissons, des oiseaux à plumes d'une grande variété, et tous les animaux rampant sur la terre, marchant sur la terre à quatre pattes, et s'élevant dans les airs, mâles et femelles, et toutes les espèces inspirant l'esprit de vie.

9. Puis vint le soir, et vint le matin du sixième jour.

10. [Vendredi]. Le sixième jour, j'ordonnai à ma sagesse de créer l'homme à partir de sept éléments:

  • de la terre sa chair,

  • de la rosée son sang,

  • du soleil ses yeux,

  • de la pierre ses os,

  • de la rapidité angélique et de la nuée son intelligence,

  • de l'herbe de la terre ses veines et sa chevelure,

  • de Mon Esprit et du vent son esprit.

11. Je lui ai donné sept natures: l'ouïe à son corps, la vue à ses yeux, l'odorat à sa perception, le toucher à ses veines, le goût à son sang, les os à son endurance, la douceur à sa pensée.

12. Mais je conçu une œuvre subtile: je fis l'homme de la nature invisible et de la nature visible. De l'une et de l'autre sont sa mort et sa vie, son aspect et son verbe était comme un acte, à la fois petit dans une grande chose et grand dans une petite chose. Je l'ai placé sur la terre, comme un second ange, honorable, grand et glorieux. Et je l’ai désigné comme gouverneur pour régner sur terre possédant ma sagesse, et parmi toutes mes créatures existantes il n'y avait personne comme lui sur la terre. 

  • 2 Corinthiens "4:16 Et lors même que notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour."

  • Galates 5:17 "Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez."

  • Romains 8:6 "Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix; parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas."

13. Je lui ai donné un nom, tiré des éléments des quatre coins, de l'orient, de l'occident, du midi et du septentrion, et il lui fut attribué quatre étoiles exceptionnelles. je l'ai appelée Adam, et lui montra les deux voies, celle de la lumière et celle des ténèbres, en lui disant: 

14. "Telle est bonne, telle autre est mauvaise”, afin que je sache s'il éprouve de l'amour ou de la haine à mon égard, afin qu'il soit claire qui, dans sa race, m'aime.

15. Car j'avais déjà vu sa nature, mais lui-même ne connaissait pas sa propre nature. C'est pourquoi son ignorance est un malheur pour lui, parce qu'il commettra des péchés encore plus grands. Et c'est à cause de son péché que j'ai institué la mort.

16. Alors, je l'ai plongé dans un sommeil, et il s'est endormi. Prenant une de ses côtes, je lui ai suscité une femme, de sorte que la mort vienne à lui par sa femme. Puis prenant sa dernière parole, elle fut appelée mère, c'est-à-dire Eva.

31. Dieu confie le Jardin d'Eden à Adam.

1. La vie d'Adam étant sur la terre, j'ai créé le jardin d'Éden, du côté de l'orient (droit), afin qu'il observe le testament (la droiture) et qu'il garde le commandement.

2. Je lui ai ouvert les cieux pour qu'il puisse voir la lumière sans obscurité ainsi que les anges chanter la louange victorieuse.

3. Et il y avait continuellement de la lumière sans aucune obscurité dans le Paradis.

Or, comme s'il désirait façonner un autre monde, le diable médita sur la terre où toutes choses étaient soumises à Adam, en vue de la gouverner et d'en avoir la domination.

4. Le diable est l'ange mauvais des lieux inférieurs; il devint Satan, après avoir été chassé des cieux. Son nom était autrefois Satanail. Et alors, bien qu'il soit devenu différent des anges par sa nature, il n'a pas perdu sa compréhension des pensées justes et des pensées pécheresses.

5. Il a comprit le jugement qui pèse sur lui et le péché antérieur qu'il avait commis. C'est pourquoi il conçut des desseins contre Adam, de telle sorte qu'il posséda Eve et la trompa. Mais il ne toucha pas Adam.

6. Je l'ai (le diable) maudit à cause de son inconscience; mais ceux que j'avais bénis auparavant, je ne les ai pas maudits; je n'ai maudit ni l'homme, ni la terre, ni aucune autre chose créée, mais le mauvais fruit de l'homme, et ensuite ses oeuvres.

Elohim a t’il maudit la Terre?

  • Genèse 3:17-19 “Il dit à l'homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l'arbre au sujet duquel je t'avais donné cet ordre: Tu n'en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi. C'est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie, il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l'herbe des champs. C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière."

La plupart des gens lisent ce passage et affirment que Elohim a maudit la Terre, puis le blâment pour la condition de déchéance de la Terre et de tout ce qui s'y trouve. Mais ce passage est souvent lu sans discernement et très mal interprété. 

En fait, Elohim n'a pas maudit son monde, mais il a maudit le sol. Les humains auraient sans doute encore travaillé à cet égard (comme lorsque Adam et Eve furent chargés d'entretenir le jardin dans lequel ils avaient été placés (Genèse 2:15), mais au lieu qu'il s'agisse d'une tâche laborieuse et ardue qui aurait fait transpirer les humains, ce travail aurait plutôt été accompli sans aucune difficulté, complication ou contrainte. Car si l'homme n'avait pas péché, chaque fois qu'il aurait planté des graines pour qu'elles germent, le sol aurait rapidement produit une végétation continue et abondante pour sa consommation, sans les divers facteurs négatifs qui contribuent aux difficultés de l'agriculture: changements climatiques, sécheresse des sols, stérilité ou terrains incultivables, érosion, mauvaises herbes, insectes et animaux nuisibles, etc

32. Après le péché d'Adam, Dieu le renvoie sur la terre d'où il l'a tiré.

1. Je lui dis: Tu es terre, et tu retourneras dans la terre d'où je t'ai pris, je ne te détruirai pas, mais je te renverrai là où je t'ai pris.

2. Ensuite, je pourrai à nouveau te recevoir lors de ma seconde venue.

3. Et je bénis toute ma Création visibles et invisibles. Adam vécut cinq heures* et demie dans le Jardin.

*Notez que les heures et les années célestes ne sont pas les même que nos heures et nos années physiques. Ainsi "cinq heures et demie" ne peut pas être interprété au sens littéral, car une année céleste équivaut à 1000 ans (Psaumes 90:4; 2 Pierre 3:8

4. Je bénis le septième jour, qui est le sabbat, car en ce jour Je me suis reposé de tout mon travail.

33. Dieu révèle à Hénoch la durée de ce monde, son existence durant 7 000 ans, et le 8 000e sera la fin, sans années, ni mois, ni semaines, ni jours.

1. J'ai également établi le huitième jour. Ainsi, le huitième jour sera le premier après mon oeuvre, et les jours se succéderont à la manière des sept mille. Il y aura, au commencement du huitième millénaire, un temps où il n'y aura ni calcul ni fin, ni années, ni mois, ni semaines, ni jours, ni heures.

2. Hénoch, ce que je t'ai dit, ce que tu as compris, ce que tu as vu dans les cieux, ce que tu as vu sur la terre et ce que tu as écrit dans les livres, c'est par ma sagesse que j'ai conçu toutes ces œuvres, et que je les ai créées, depuis les fondements les plus élevés jusqu'aux plus bas, et jusqu'à la fin. Il n'y a ni conseiller ni successeur à mes créations.

3. Je suis éternel, je suis incréé et je suis immuable.

  • Esaïe 43:10 "Avant moi il n'a point été formé de Dieu, Et après moi il n'y en aura point."

  • Psaumes 93:2 "Ton trône est établi dès les temps anciens; Tu existes de toute éternité."

4. Ma sagesse est Ma conseillère, et Ma Parole est une réalité; Mes yeux voient tout.

5. Si je regarde toutes choses, elles subsistent. Si je détourne ma face, toutes ont besoin de moi.

6. Applique-toi, Hénoch, à connaître celui qui te parle, et emporte d'ici les livres que tu as écris toi-même.

7. Je te donne Samuil et Kaguil, qui t'ont amené à moi. Retourne avec eux sur la terre, et raconte à tes fils ce que je t'ai dit et ce que tu as vu depuis les cieux les plus bas jusqu'à mon trône.

8. Car c'est moi qui ai créé toutes les forces, et il n'en est aucune qui me résiste ou qui ne me soit soumise. Car tous se soumettent à ma souveraineté et se consacrent à mon unique autorité.

9. Remets-leur les livres de l'écriture, ils les liront et sauront que je suis le créateur de toutes choses et qu'il n'y a pas d'autre Dieu que moi.

10. Qu'ils distribuent les livres de ton écriture, d'enfant à enfant, de génération en génération, de nation à nation.

11. Hénoch, je te donne le commandant Michaël, mon intercesseur, pour les écrits de tes pères Adam, Seth, Enos, Kaïnan, Mahalaleel, et Jared, ton père. Et je ne les réclamerai pas avant le dernier âge, car j'ai instruit mes deux anges, Ariukh et Pariukh, que j'ai placés sur la terre pour qu'ils soient leurs gardiens. Je leur ai donné l'ordre de les préserver dans le temps, afin que le récit de ce que je ferai dans ta famille ne se perde pas dans le déluge à venir.

 

34. Dieu condamne les idolâtres et les fornicateurs sodomites, et fait donc tomber sur eux un déluge.

1. Car Je connais la méchanceté des hommes: ils ne porteront pas le joug que Je leur ai imposé, ils ne sèmeront pas les semences que Je leur ai confiées, mais ils rejetteront Mon joug et en accepteront un autre, ils sèmeront de vaines semences, ils se prosterneront devant de vains dieux, et ils Me renieront comme étant le seul Dieu. Ils rempliront toute la terre de méchanceté et d'iniquité, d'impuretés les uns envers les autres, de sodomie et de toutes les autres pratiques impures dont il est répugnant de parler. 

2. C'est pourquoi je ferai venir un déluge sur la terre et je détruirai tout, et la terre sera dévastée par une grande corruption.

 

35. Dieu épargne un juste de la tribu d'Hénoch et toute sa maison.

1. Je laisserai un juste de ta race, avec toute sa maison, qui agira selon ma volonté. De leur descendance naîtra, après un certain temps, une génération nombreuse, mais dont beaucoup seront très insatiables.

2. Puis, à l'extinction de cette famille, je leur montrerai les livres de tes écrits et de tes pères, et les gardiens de ces livres sur la terre les montreront aux hommes qui sont véridiques et qui Me plaisent, qui ne prennent pas Mon nom en vain. 

3. Ils les raconteront à une autre génération, et celle-ci, après les avoir lus, sera enfin glorifiée plus qu'avant.

 

36. Dieu ordonne à Hénoch de vivre sur terre pendant trente jours, de donner des instructions à ses fils et aux enfants de ses fils.

1. Et maintenant, Hénoch, je te donne un délai de trente jours pour travailler dans ta maison. Dis à tes fils et à toute ta famille de se tenir devant Moi, afin qu'ils écoutent ce que tu leur diras, qu'ils lisent et sachent qu'il n'y a pas d'autre Dieu que Moi. Qu'ils gardent toujours Mes commandements, et qu'ils commencent à parcourir et à s'instruire dans les livres que tu auras rédigés. 

2. Et après trente jours, j'enverrai mes anges vers toi, et ils t'enlèveront de la terre et de tes fils, selon ma volonté.

 

37. Ici, Dieu convoque un ange.

1. Dieu appela l'un de ses plus grands anges, terrible et effrayant, et le plaça près de moi; l'aspect de cet ange était comme la neige, et ses mains étaient comme la glace; il avait un aspect très froid, et mon visage fut frappé de froid, parce que je ne pouvais pas soutenir la crainte du Seigneur; de même qu'il n'est pas possible de supporter le feu puissant et l'ardeur du soleil, ni le givre qui se dégage de l'air.

2. Le Seigneur me dit: Hénoch, si ton visage n'est pas refroidi ici, aucun homme ne pourra regarder ton visage.

38. Mathusalem continue d'espérer et d'attendre son père Hénoch dans sa maison jour et nuit.

1. Le Seigneur dit à ceux qui m'avaient fait monter les premiers: Faites redescendre Hénoch sur terre avec vous, et attendez-le jusqu'au jour fixé.

2. Et ils me déposèrent la nuit sur mon lit.

3. Mathusal, qui attendait mon retour et qui veillait jour et nuit près de mon lit, fut saisi d'effroi en entendant mon arrivée, et je lui dis: Que toute ma famille se réunisse, afin que je leur raconte tout.

39. L'avertissement émouvant d'Hénoch à ses fils, avec des pleurs et de grandes lamentations, alors qu'il s'adressait à eux.

1. Ô mes enfants, mes bien-aimés, écoutez l'avertissement de votre père, aussi longtemps que cela est conforme à la volonté de l'Éternel.

2. Car ce n'est pas de ma bouche que je vous parle aujourd'hui, mais de la bouche du Seigneur qui m'a envoyé vers vous.

3. En effet, vous entendez les paroles de mes lèvres, moi qui suis un homme mortel comme vous. J'ai vu la face du Seigneur comme un métal chauffé au feu qui, une fois sorti, jette des étincelles et brûle.

4. Maintenant, vous regardez mes yeux, ceux d'un homme qui a été fait porteur d'un témoignage pour vous, car j'ai vu les yeux du Seigneur, qui brillent comme les rayons du soleil et remplissent d'effroi les yeux de l'homme.

5. Maintenant, mes enfants, vous contemplez la main droite d'un homme fait comme vous qui est votre aide, car j'ai vu la main droite du Seigneur couvrir entièrement les cieux tandis qu'il m'assister.

6. Vous voyez l'étendue de mes actions, semblables aux vôtres, mais j'ai vu la forme harmonieuse et sans mesure du Seigneur, qui est sans limite.

7. Vous entendez les paroles de mes lèvres, mais j'ai entendu les paroles émanant du Seigneur, semblables à un grand coup de tonnerre incessant avec des nuages qui se déchaînent.

8. Et maintenant, mes enfants, écoutez les discours de votre père terrestre. Il est terrible et effroyable de se tenir devant la face d'un prince terrestre, terrible et très effroyable parce que la volonté du prince est la mort et que la volonté du prince est la vie; combien plus est-il terrible et effroyable de se tenir devant la face du Seigneur des seigneurs, de l'armée terrestre et de l'armée céleste. Qui peut supporter cette terreur infinie?

40. Hénoch avertit ses enfants de tout ce qui vient de la bouche du Seigneur.

1. Et maintenant, mes enfants, je sais tout, car cela vient des lèvres du Seigneur, et c'est ce que mes yeux ont vu, depuis le commencement jusqu'à la fin.

2. Je sais tout et j'ai tout écrit dans les livres, les cieux, leur étendue et leur plénitude, et toutes les armées celestes et leur déploiement

3. J'ai evalué et décrit les astres et leur innombrable multitude.

4. Quel homme a vu leurs alternances et leurs mouvements? Les anges eux-mêmes n'en connaissent pas le nombre, tandis que j'ai recensé tous leurs noms.

5. J'ai mesuré le cercle du soleil, j'ai mesuré ses rayons, son entrée et sa sortie, pendant tous les mois, et toutes ses courses ; j'ai écrit leurs noms. J'ai mesuré le cercle de la lune, et ses déclinaisons qui se produisent chaque jour, et les lieux secrets où elle se cache chaque jour et où elle remonte suivant les heures. J'ai défini les quatre saisons, j'ai composé quatre cercles à partir des saisons, et j'ai disposé les années dans les cercles ; j'ai réparti les mois, et j'ai fixé les jours à partir des mois, et j'ai déterminé les heures à partir des jours. J'ai inscrit toutes les choses qui se meuvent sur la terre. J'ai consigné tout ce qui est nourri, toute la semence semée et non semée qui croît sur la terre, et tout ce qui appartient au jardin, toutes les herbes et toutes les fleurs, leurs parfums et leurs noms. Et les demeures des nuages, leurs formations et leurs voiles, comment ils apportent la pluie et les gouttes de pluie, j'ai enquêté sur tout.

6. J'ai décrit la course du tonnerre et de l'éclair, et ils m'ont montré les clés, leurs gardiens et le chemin qu'ils empruntent. Ils sont amenés par des chaînes, à des degrés mesurés, et ils sont relâchés par des chaînes, de peur qu'ils ne surchargent les nuages de fureur et ne détruisent tout ce qui est sur la terre, à cause de leur lourdeur et de leur intensité.

7. J'ai décrit les réceptacles de la neige, les entrepôts de la grêle et les vents frais. J'ai vu le détenteur des clés des saisons, et comment il remplit les nuages, sans épuiser les entrepôts.

8. J'ai décrit les lieux de repos des vents, car j'ai observé et vu comment les détenteurs de leurs clés tiennent des balances et des mesures. Ils les mettent d'abord dans une balance, puis dans une autre, les pèsent et les laissent sortir par mesure modérée, sur toute la terre, de peur que leur souffle puissant ne fasse trembler la terre.

9. J'ai parcouru toute la terre, ses montagnes, ses collines, ses champs, ses arbres, ses pierres, ses fleuves, toutes les choses existantes que j'ai consignées, depuis la terre jusqu'au septième ciel, et en descendant jusqu'au plus bas de l'enfer, jusqu'au lieu du jugement, et au séjour des morts, qui est très vaste, ouvert, et où l'on pleure.

10. J'ai vu comment les captifs souffrent, dans l'attente d'un jugement sans limite.

11. Et j'ai consigné par écrit tous ceux qui sont jugés par le juge, ainsi que tous leurs jugements et sentences et toutes leurs œuvres.

41. Comment Hénoch a déploré le péché d'Adam.

1. J'ai vu tous les ancêtres de tous les temps avec Adam et Eva, et j'ai soupiré et éclaté en sanglots, et dit au sujet de la ruine de leur déshonneur:

2. "Malheur à moi pour mon infirmité et pour celle de mes ancêtres, et j'ai pensé en mon cœur en disant:

3. "Heureux l'homme qui n'est pas né ou qui étant né ne péchera pas devant la face du Seigneur, car il ne viendra pas dans ce lieu et ne subira pas le joug de cet endroit.”

42. Hénoch voit les détenteurs des clefs et les gardiens des portes de l'enfer se tenant prêts.

1. J'ai vu ceux qui tiennent les clefs et qui gardent les portes de l'enfer, debout comme de grands serpents; leurs visages étaient comme des lampes éteintes, leurs yeux étaient enflammés, et leurs dents étaient acérées. Ils étaient dénudés jusqu'à la ceinture. 

2. Je leur ai dit en face: Que je ne vous eusse jamais vus, que je n'eusse jamais entendu parler de vos actions, et que les gens de ma race ne fussent jamais venus à vous! Ils n'ont péché qu'un peu en cette vie, et ils souffriront à jamais dans la vie éternelle. 

3. Je suis allé en Orient, au paradis d'Eden, où le repos a été préparé pour les justes et où il est ouvert au troisième ciel, et fermé à ce monde.

4. Et des gardiens sont placés aux immenses portes à l'est du soleil, des anges de feu, chantant des chants de triomphe, qui ne cessent de se réjouir en présence des justes.

5. Lors du dernier avènement, ils accompagneront Adam et nos ancêtres, et les conduiront là, afin qu'ils se réjouissent, à la manière dont un homme appelle ceux qu'il aime à festoyer avec lui; et ceux-ci, étant venus avec joie, converseront devant la demeure de cet homme, attendant avec joie son festin, la félicité et les richesses incommensurables, la joie et l'allégresse dans la lumière, et la vie éternelle.

6. Alors je dis: Mes enfants, je vous le dis, heureux celui qui craint le nom du Seigneur, qui sert continuellement devant sa face, qui apporte constamment ses offrandes avec crainte en cette vie, qui vit toute sa vie dans la droiture, et qui meurt.

7. Heureux celui qui rend un jugement juste, non pour obtenir une récompense, mais pour la justice, sans rien attendre en retour: un jugement sincère lui sera rendu par la suite. 

8. Heureux celui qui revêt d'un vêtement celui qui est nu, et qui donne son pain à celui qui a faim!

9. Heureux celui qui rend un juste jugement à l'orphelin et à la veuve, et qui assiste tout malheureux.

10. Heureux celui qui se détourne de la voie tortueuse de ce monde de vanité, et qui marche dans le droit chemin qui conduit à la vie éternelle!

11. Heureux celui qui sème une semence juste,

 

43. Hénoch montre à ses enfants comment il a évalué et écrit les jugements de Dieu.

1. Moi, mes enfants, j'ai examiné et écrit toutes les œuvres, toutes les mesures et tous les jugements justes.

2. De même qu'une année est plus honorable qu'une autre, de même un homme est plus honorable qu'un autre en raison de ses nombreux biens, l'un pour la sagesse de son cœur, l'autre pour son intelligence, tel autre pour sa ruse, tel autre pour le silence de ses lèvres, tel autre pour sa pureté, tel autre pour sa force, tel autre pour sa beauté, tel autre pour sa jeunesse, tel autre pour la vivacité de son esprit, tel autre pour la finesse de son corps, tel autre pour le discernement de beaucoup de choses.

3. Que l'on sache partout qu'il n'y a pas de plus grand que celui qui craint Dieu. Il sera à jamais le plus glorieux.

 

44. Hénoch enseigne à ses fils de ne pas insulter le visage d'un homme, qu'il soit petit ou grand.

1. Le Seigneur a créé l'homme de ses mains, à l'image de son propre visage, petit et grand, le Seigneur l'a créé. Celui qui insulte le visage de l'homme, insulte le visage du Seigneur..

2. Celui qui s'irrite contre un autre sans qu'il ait subi de dommage, la grande colère du Seigneur le consumera. Si un homme crache au visage d'un autre pour l'insulter, il sera consumé par le grand jugement du Seigneur.

3. Heureux l'homme qui ne dirige pas son cœur avec malice contre autrui, qui porte secours aux blessés et aux condamnés, qui relève ceux qui sont abattus, et qui exerce la charité envers les nécessiteux, car au jour du grand jugement, chaque mesure, chaque étalon, chaque poids seront comme sur le marché, c'est-à-dire qu'ils seront suspendus à des balances et se tiendront en évidence au marché, alors chacun connaîtra sa propre mesure, et recevra sa rétribution selon sa mesure.

 

45. Dieu explique qu'il n'attend pas des hommes des sacrifices, ni des holocaustes, mais des cœurs purs et contrits

1. Celui qui se hâte d'apporter son offrande devant la face du Seigneur, le Seigneur hâtera l'accomplissement de son oeuvre et exercera sur lui un jugement équitable.

2. Celui qui accroît sa lampe devant la face du Seigneur, le Seigneur élargira grandement son trésor dans le royaume céleste.

3. Lorsque le Seigneur requiert du pain, des cierges, de la chair de bêtes ou tout autre sacrifice, tout cela n'est rien; mais Dieu s'attend à ce que les cœurs soient purs, et pour cela il éprouve seulement le cœur de l'homme.

 

46. Dieu abhorre les dons impurs, les rejette avec indignation et n'accepte pas de tels dons.

1. Écoutez, mon peuple, et retenez les paroles de mes lèvres.

2. Si quelqu'un apporte des présents à un chef terrestre, en ayant dans son cœur des pensées déloyales, et que le chef le sache, ne sera-t-il pas irrité contre lui, ne refusera-t-il pas ses présents, et ne le livrera-t-il pas au jugement?

3. Si un homme se fait passer pour bon auprès d'un autre par la duperie de la langue, mais qu'il a dans son cœur des pensées mauvaises, l'autre ayant compris la perfidie de son cœur, ne le condamnera-t-il pas lui-même, puisque sa fausseté était évidente à tous?

4. Lorsque le Seigneur enverra Sa Grande Lumière, il y aura un jugement pour les justes et les injustes, et personne n'échappera à la lumière.

47. Hénoch instruit ses fils de la bouche de Dieu et leur remet l'écriture de ce livre.

1. Et maintenant, mes enfants, méditez dans vos cœurs, retenez bien les paroles de votre père, qui vous viennent toutes de la bouche du Seigneur.

2. Prenez ces livres écrits de la main de votre père et lisez-les.

3. Car ces livres sont nombreux, et vous y apprendrez toutes les œuvres du Seigneur, tout ce qui a été depuis le commencement de la création, et tout ce qui sera jusqu'à la fin des temps.

4. Si vous observez mon écriture, vous ne pécherez pas contre le Seigneur; car il n'y a point un autre que le Seigneur, ni dans les cieux, ni sur la terre, ni dans les lieux les plus bas, ni dans l'unique édifice.

5. Le Seigneur a posé les fondements dans le néant, et il a déployé les cieux visibles et invisibles. Il a fixé la terre sur les eaux, et créé d'innombrables créatures; et qui a calculé l'eau et les fondements du néant, ou la poussière de la terre, ou le sable de la mer, ou les gouttes de la pluie, ou la rosée du matin, ou les souffles du vent? Qui a peuplé la terre et la mer, et fait l'hiver indissoluble?

  • 2 Pierre 3:5-6 "Ils veulent ignorer, en effet, que des cieux existèrent autrefois par la parole de Dieu, de même qu'une terre tirée de l'eau et formée au moyen de l'eau, et que par ces choses le monde d'alors périt, submergé par l'eau."

6. C'est moi qui ai taillé les étoiles dans le feu, qui ai orné les cieux, et qui les ai placées au milieu d`eux.

48. Du passage du soleil le long des sept sphères.

1. Le Soleil parcourt les sept sphères célestes, qui sont le point de rencontre de 182 trônes, il se couche en un jour court. Et à nouveau il parcourt 182 trônes, et se couche en un grand jour. Il a deux trônes sur lesquels il repose, et effectuant des rotations au-dessus des trônes des mois, à partir du 17e jour du mois de Tsivan il descend jusqu'au mois de Thévan, et à partir du 17e jour du mois de Thévan, il remonte.

2. Quand il s'approche de la terre, celle-ci se réjouit et fait éclore ses fruits; quand il s'en éloigne, la terre s'attriste, et les arbres et tous les fruits ne fleurissent pas.

3. Tout cela, Il l'a déterminé, en mesurant parfaitement les heures, et Il a fixé par sa sagesse la proportion des choses visibles et des choses invisibles.

4. De l'invisible, Il a fait toutes choses visibles, lui-même étant invisible.

5. C'est ainsi que je vous le fais connaître, mes enfants, et que je distribue les livres à vos enfants, pour toutes vos générations, et pour les nations qui auront le sens de la crainte de Dieu, qu'elles les reçoivent, et qu'elles en viennent à les aimer plus qu'aucune nourriture ou plaisir terrestre, qu'elles les lisent et qu'elles s'y appliquent.

6. Quant à ceux qui sont insensés, qui ne cherchent pas à connaitre le Seigneur et qui ne craignent pas Dieu, ils ne les recevront pas, mais ils s'en détourneront et s'en tiendront à l'écart, et un jugement terrible les attend.

7. Béni soit l'homme qui supportera leur fardeau et les traînera avec lui, car il sera libéré au jour du grand jugement.

49. Hénoch enseigne à ses fils de ne jurer ni par le ciel ni par la terre, et leur montre la promesse de Dieu.

1. Je vous le jure, mes enfants, mais je ne jure par aucun serment, ni par le ciel, ni par la terre, ni par aucune autre créature que Dieu a créée.

2. Le Seigneur a dit: "Il n'y a en moi ni serment, ni injustice, mais seulement la vérité.”

3. S'il n'y a pas de vérité dans les hommes, qu'ils jurent par les mots: Oui, oui, ou bien: Non, non.”

4. Je vous jure, oui, oui, qu'il n'y avait pas encore d'homme dans le sein d’une femme, mais que, déjà auparavant, il y a pour chacun un lieu préparé pour le repos de l'âme, et une mesure fixée quant à l'épreuve que l'on doit faire subir à cet homme en ce monde.

5. Ne vous y trompez pas, mes enfants, car une place a été préparée d'avance pour chaque âme d'homme.

50. Aucun homme né sur terre ne peut se cacher ni ses œuvres rester secrètes.

1. J'ai consigné par écrit les œuvres de chacun, et nul, né sur la terre, ne peut rester caché, ni ses œuvres demeurer secrètes.

2. Je vois tout.

3. Maintenant, mes enfants, usez de patience et de douceur jusqu'à la fin de vos jours, afin d'hériter de la vie éternelle.

4. Supportez, pour l'amour du Seigneur, toute blessure, toute injure, toute parole mauvaise et toute attaque.

5. Si un malheur vous arrive, ne le rendez ni au prochain ni à l'ennemi, car le Seigneur le rendra pour vous et sera votre vengeur au jour du grand jugement, afin qu'il n'y ait pas de vengeance ici parmi les hommes.

6. Si l'un de vous dépense de l'or ou de l'argent pour son frère, il recevra un grand trésor dans le monde à venir.

7. Ne maltraitez ni les veuves, ni les orphelins, ni les étrangers, de peur que la colère de Dieu ne s'abatte sur vous.

 

51. Hénoch recommande à ses fils de ne pas cacher de trésors dans la terre, mais de faire l'aumône aux pauvres.

1. Étendez vos mains aux pauvres, selon vos forces.

2. Ne cachez pas vos richesses dans la terre.

3. Aidez l'homme fidèle dans l'affliction, et l'affliction ne vous atteindra pas au temps de votre malheur.

4. Tout fardeau pénible et cruel qui vient sur vous, supportez-le pour l'amour du Seigneur, et vous recevrez ainsi votre récompense au jour du jugement.

5. Il est bon d'entrer matin, midi et soir dans la demeure du Seigneur, pour la gloire de votre Créateur.

6. Car tout ce qui respire le glorifie, et toutes les créatures visibles et invisibles le louent.

 

52. Dieu enseigne à ses fidèles comment ils doivent louer son nom.

1. Heureux l'homme qui ouvre les lèvres pour louer le Dieu de Sabaoth, et qui loue le Seigneur de tout son cœur.

2. Maudit soit l'homme qui ouvre ses lèvres pour outrager et calomnier son prochain, parce qu'il outrage Dieu.

3. Heureux celui qui ouvre les lèvres en rendant gloire à Dieu et en le célébrant!

4. Maudit devant le Seigneur, tous les jours de sa vie, celui qui ouvre les lèvres pour maudire et injurier.

5. Heureux celui qui bénit toutes les œuvres du Seigneur.

6. Maudit est celui qui méprise la création du Seigneur.

7. Heureux celui qui lève la main pour travailler! 

8. Maudit soit celui qui cherche à profiter du travail d'autrui.

9. Heureux celui qui garde solidement les fondations de ses pères, établis dès le commencement.

10. Maudit soit celui qui pervertit les décrets de ses ancêtres.

11. Heureux celui qui répand la paix et l'amour.

12. Maudit soit celui qui bouleverse ceux qui aiment leur prochain.

13. Heureux celui qui ne profère pas la paix avec sa langue, mais dont le cœur est en paix avec tous! 

14. Maudit soit celui qui parle de paix avec sa langue, alors que dans son cœur il n'y a pas de paix, mais une épée.

15. Car toutes ces choses seront mises à nu dans les balances et dans les livres, au jour du grand jugement.

 

53. Hénoch confirme la parole du Seigneur à ses enfants, à savoir qu'ils doivent obéir à la volonté du Seigneur de leur propre chef.

1. Maintenant, mes enfants, ne dites pas: Notre père se tient devant Dieu et prie pour nos péchés, car il n'y a pas de secours pour l'homme qui a péché.

2. Voyez comment j'ai écrit toutes les œuvres de chaque homme avant sa création, lesquelles sont inscrites dans le livre de tous les hommes pour l'éternité. Et nul ne peut ajouter ou retrancher ce que j'ai écrit de ma main. Car Dieu voit tout, même les pensées des méchants, qui sont dans les profondeurs du cœur.

3. A présent, mes enfants, retenez bien toutes les paroles de votre père que je vous dis, de peur que vous ne regrettiez en disant: Pourquoi notre père ne nous a-t-il rien dit? 

 

54. Hénoch donne des instructions à ses fils pour qu'ils remettent les livres à d'autres personnes.

1. En ce moment-là, vous ne comprenez pas que ces livres que je vous ai donnés constituent l'héritage de votre paix.

2. Remettez-les à tous ceux qui le désirent, et instruisez-les, afin qu'ils voient les œuvres très grandes et merveilleuses du Seigneur.

 

55. Hénoch révèle à ses fils que le moment est venu pour lui de monter dans les cieux.

1. Mes enfants, voici que le jour de mon départ et mon heure approchent.

2. Voici, les anges qui m'accompagneront se tiennent devant moi et me pressent de vous quitter; ils se tiennent ici, sur la terre, dans l'attente de ce qui leur a été annoncé.

3. Car demain, je remonterai dans les cieux, vers la plus haute Jérusalem, pour y recevoir mon héritage éternel.

4. C'est pourquoi je vous demande de faire, devant la face du Seigneur, toute sa volonté.

 

56. Mathusalem demande une bénédiction à son père.

1. Mathusalem demanda à son père Hénoch de lui accorder la bénédiction pour qu'il puisse donner à manger à Hénoch: Qu'est-ce qui est agréable à tes yeux, afin que je mette de la nourriture devant ta face et qu'ensuite, après avoir béni nos maisons, tes fils et toute ta famille, ton peuple soit glorifié par toi; et que tu puisses partir de la manière dont l'Éternel l'a ordonné?

2. Hénoch répondit à son fils Méthosalem : " Écoute, mon enfant, depuis que Dieu m'a oint de l'huile de sa gloire, je n'ai rien mangé, mon âme ne se souvient pas des plaisirs terrestres et je ne désire rien de ce qui est terrestre.

 

57. Hénoch demanda à son fils Mathusalem de convoquer tous ses frères.

1. Mon enfant, Mathusalem, convoque tous tes frères et toute ta famille, ainsi que les anciens du peuple, afin que je leur parle et que je parte, comme cela m'est destiné.

2. Mathusalem se hâta de convoquer ses frères, Begim, Biman, Uchan, Khermion, Gaidad, et tous les anciens du peuple, devant son père Hénoch; il les bénit et leur dit:

 

58. Dernières instructions d'Hénoch à ses fils.

1. Mes enfants, aujourd'hui, écoutez-moi.

2. En ce temps-là, le Seigneur vint sur la terre à cause d'Adam, et il visita toute sa création, qu'il avait faite lui-même. Le Seigneur appela tout le bétail de la terre, tous les reptiles et tous les oiseaux qui volent dans les airs, et il les amena tous devant notre père Adam.

3. Et il donna des noms à tous les êtres vivants sur la terre..

4. L'Éternel l'établit chef de tout, et lui assujettit toutes les choses qui étaient entre ses mains; il les rendit muettes et mornes, afin qu'elles fussent commandées par l'homme, et qu'elles lui fussent soumises et obéissantes.

5.  Le Seigneur créa l'homme pour le rendre maître de toutes Ses richesses.

6. Le Seigneur ne jugera pas la moindre âme animal à cause de l'homme, mais il jugera l'âme de l'homme à cause des âmes des bêtes dans le monde à venir.

7. Car, de même qu'il y a pour les hommes un lieu spécial pour toutes les âmes des hommes selon leur nombre, de même il y en a un pour les bêtes. Et pas une seule des âmes que Dieu a créées ne périra jusqu'au grand jugement. Et chaque âme de bête accusera l'homme s'il les maltraite en les nourrissant.

 

59. Hénoch enseigne à ses fils qu'ils ne doivent pas toucher de viande impure à cause de ce qui s'en dégage.

1. Celui qui souille l'âme des bêtes souille son âme.

2. Car afin de purifier son âme, l'homme amène des animaux purs en sacrifice pour le péché.

3. Si l'on apporte en sacrifice des animaux purs et des oiseaux, l'homme est guéri, il guérit son âme.

4. Tout ce qui vous est donné à manger, liez-le par les quatre pieds, afin de guérir, car cela purifie son âme.

5. Mais quiconque tue une bête qui n'a aucune blessure, tue sa propre âme et souille sa propre chair.

6. Et celui qui, en secret, fait à une bête quelque mal que ce soit, commet une mauvaise action, et se souille l'âme.

 

60. Celui qui fait souffrir l'âme d'un autre homme, fait souffrir sa propre âme.

1. Celui qui blesse l'âme de l'homme blesse sa propre âme, et il n'y a point de salut pour sa chair, ni de pardon pour l'éternité.

2. Celui qui tue l'âme d'un homme, tue sa propre âme et détruit son propre corps, et il n'y a point de salut pour lui à jamais.

3. Celui qui prépare un filet pour un autre homme y tombera lui-même, et il n'y a point de salut pour lui à jamais.

4. Celui qui prépare une arme contre un homme n'échappera jamais au grand jugement.

5. Si quelqu'un agit de façon malhonnête ou dit du mal de quelqu'un, il n'aura pas de justice pour lui, à jamais.

61. Hénoch enseigne à ses fils de se préserver de l'injustice, d'aider les autres et de partager.

1. Mes enfants, éloignez de vos cœurs toute injustice, que le Seigneur déteste. De même qu'un homme demande à Dieu quelque chose pour son âme, qu'il fasse de même pour toute âme vivante, car je sais tout, et j'ai appris que, dans le grand temps qui vient, beaucoup d'héritages ont été préparés pour les hommes, des biens pour les bons et des maux pour les méchants, sans aucune commune mesure.

2. Heureux ceux qui entrent dans les bonnes demeures, car dans les mauvaises demeures, il n'y a ni paix ni issue.

3. Écoutez, mes enfants, petits et grands! Si un homme a de bonnes intentions dans son cœur, s'il apporte des dons de son travail devant le Seigneur, mais que ses mains ne les aient pas faits, le Seigneur détournera sa face du travail de ses mains, et cet homme ne pourra pas profiter du travail de ses mains.

4. Si ses mains l'ont fait, mais que son cœur murmure, et que son cœur ne cesse de se plaindre, il n'y a pas d'avantage.

 

62. De la nécessité d'apporter ses dons avec foi, car il n'y a pas de repentir après la mort.

1. Heureux l'homme qui, avec patience, apporte ses dons devant la face du Seigneur, car il peut éviter la rétribution de son péché.

2. S'il prononce des paroles inopportunes, il n'y a pas de repentir pour lui; s'il laisse passer le temps et n'accomplit pas son devoir, il ne sera pas béni, car il n'y a pas de repentir après la mort.

3. Car tout acte mal accompli par un homme est une offense devant les hommes, et un péché devant Dieu.

63. De la nécessité de ne pas mépriser les pauvres, mais de partager équitablement avec eux.

1. Lorsqu'un homme habille celui qui est nu et nourrit celui qui a faim, il reçoit une récompense de Dieu.

2. Si son cœur murmure, il se fait un double mal; il anéantit son don, et il n'en reçoit pas de récompense.

3. Et lorsque le pauvre, dont le cœur est rassasié ou la chair vêtue, agit avec mépris, il détruit l'effet de toute son endurance à la pauvreté et n'obtient pas la bénédiction d'une récompense.

4. Car le Seigneur hait tout homme méprisant et orgueilleux, ainsi que toute parole mensongère et couverte d'iniquité. Cela est coupé avec le tranchant d'une épée mortelle, jeté dans le feu et brûlera éternellement.

 

64. Le Seigneur rappele Hénoch, et comment les gens se réunirent pour aller l'embrasser au lieu appelé Achuzan.

1. Après que Hénoch eut adressé ces paroles à ses fils, tous les peuples, de loin et de près, apprirent comment le Seigneur rappelait Hénoch. Ils tinrent conseil ensemble:

2. Laissez-nous partir et embrasser. Deux mille hommes se rassemblèrent et arrivèrent à l'endroit où se trouvaient Hénoch et ses fils, à Achuzan.

3. Les anciens du peuple, toute l'assemblée, s'approchèrent, se prosternèrent et se mirent à embrasser Hénoch, en lui disant:

4. Notre père Hénoch, que tu sois béni par le Seigneur, le Maître éternel, et que tu bénisses tes fils et tout le peuple, afin que nous soyons aujourd'hui honorés devant ta face.

5. Car tu es à jamais glorifié devant la face du Seigneur, puisque le Seigneur t'a choisi au-dessus de tous les hommes de la terre, et qu'il t'a désigné comme le rédacteur de toute sa création, visible et invisible, et que tu as été racheté des péchés de l'homme, et que tu es devenu le secours de ta maisonnée..

 

65. Les instructions d'Hénoch à ses fils.

1. Hénoch répondit à tout son peuple en disant : Écoutez, mes enfants, avant que toutes les créatures fussent créées, le Seigneur créa les choses visibles et invisibles.

2. Après toutes ces choses, il fit l'homme à son image, selon sa ressemblance, et il mit en lui des yeux pour voir, des oreilles pour entendre, un cœur pour comprendre, et une raison pour conseiller.

3. L'Éternel envisagea le monde à cause de l'homme, il fit toute la création à cause de lui, et il la divisa en temps. Des temps il fit des années, des années il fit des mois, des mois il fit des jours, et il fit sept jours.

4. Il a établi les heures et les a divisées en petites portions, afin que l'homme comprenne les saisons et calcule les années, les mois et les heures, leurs alternances, leurs débuts et leurs fins, et qu'il puisse comptabiliser sa vie depuis sa naissance jusqu'à sa mort, méditer sur ses péchés, et écrire ses bonnes et ses mauvaises actions. Car rien de ce qui est fait n'est caché devant le Seigneur. Que chacun connaisse ses actes et ne transgresse pas les commandements, et que l'on conserve précieusement mes écrits de génération en génération.

5. Quand toute la création des choses visibles et invisibles aura atteint son terme, que le Seigneur a determine, alors tout homme comparaîtra devant le grand jugement du Seigneur. Puis les temps disparaîtront, et il n'y aura plus ni année, ni mois, ni jour, ni heures, et on ne les comptera plus.

6. Il y aura une seule éternité, et tous les justes qui échapperont au grand jugement du Seigneur seront rassemblés dans la vie éternelle, pour les siècles des siècles, les justes seront réunis et ils vivront éternellement. Il n'y aura plus ni travail, ni maladie, ni chagrin, ni angoisse, ni besoin, ni nuit, ni ténèbres, mais une grande lumière.

7. Il y aura pour eux une puissante muraille inébranlable, et un paradis brillant et incorruptible sera leur protection et leur demeure éternelle. Car tout ce qui est corruptible disparaîtra, et il y aura la vie éternelle.

 

66. Hénoch enseigne à ses fils et à tous les anciens du peuple comment ils doivent marcher avec crainte et tremblement devant le Seigneur, ne servir que Lui et ne pas se prosterner devant les idoles.

1. Et maintenant, mes enfants, préservez vos âmes de toute injustice, comme celle que le Seigneur déteste.

2. Marchez devant sa face avec crainte et tremblement, et ne servez que lui.

3. Prosternez-vous devant le vrai Dieu, non devant des idoles muettes, mais devant sa face, et apportez toutes vos offrandes justes devant le Seigneur. Car le Seigneur hait l'iniquité.

4. Le Seigneur voit tout. lorsque l'homme réfléchit dans son cœur, et fait appel à son intelligence, toute pensée apparaît continuellement devant le Seigneur, qui a créé la terre et y a placé toutes les créatures.

5. Si tu lèves les yeux vers les cieux, le Seigneur est là; si tu observes les profondeurs de la mer et tout ce qui est sous la terre, le Seigneur est là.

6. Car c'est le Seigneur qui a créé toutes choses. Ne vous inclinez pas devant les choses fabriquées par l'homme, abandonnant le Seigneur de toute la création, car aucune œuvre ne peut rester cachée devant la face du Seigneur.

7. Marchez, mes enfants, dans la longanimité, la douceur, l'honnêteté, malgré les provocations, dans l'affliction, dans la foi et la vérité, en vous appuyant sur les promesses, en dépit des maladies, des mauvais traitements, des blessures, des tentations, de la nudité, des privations, en vous aimant les uns les autres, jusqu'à ce que vous sortiez de ce siècle de souffrances, pour devenir les héritiers d'un temps sans fin.

8. Heureux les justes qui échapperont au grand jugement, parce qu'ils brilleront sept fois plus que le soleil, car en ce monde la septième partie est retirée de tous, de la lumière, des ténèbres, de la nourriture, de la jouissance, de la douleur, du paradis, de la torture, du feu, de la gelée et d'autres choses. Il a tout mis par écrit, afin que vous puissiez lire et comprendre.

 

67. Le Seigneur répand des ténèbres sur la terre et elles enveloppent le peuple.

1. Après que Hénoch eut parlé au peuple, le Seigneur répandit des ténèbres sur la terre, et il y eut des ténèbres qui enveloppèrent des hommes qui se tenaient avec Hénoch, puis ils élevèrent Hénoch au plus haut des cieux, là où est le Seigneur. Il le reçut et le plaça devant sa face, alors les ténèbres se dissipèrent de la terre, et la lumière réapparut.

2. Le peuple vit mais ne comprit pas comment Hénoch avait été enlevé; ils glorifièrent Dieu et trouvèrent un rouleau sur lequel était inscrit Dieu Invisible; et tous retournèrent dans leurs demeures.

68. Conclusion

1. Hénoch naquit le 6e jour du mois de Tsivan et vécut 365 ans.

2. Il fut enlevé dans les cieux le premier jour du mois de Tsivan, et il y resta 60 jours.

3. Il écrivit tous les prodiges de la création que le Seigneur a réalisés, il rédigea 366 livres qu'il remit à ses fils. Il resta 30 jours sur terre et fut de nouveau enlevé dans les cieux le 6e jour du mois de Tsivan, le jour et à l'heure même de sa naissance.

4. Tout comme la nature de chaque homme dans cette vie est sombre, ainsi sont aussi sa conception, sa naissance et son départ de cette vie.

5. À l'heure où il a été conçue, à cette heure il est né, et à cette heure aussi il est mort.

6. Mathusalem et ses frères, avec les fils d'Hénoch, se hâtèrent d'ériger un autel à l'endroit appelé Achouzan, d'où Hénoch avait été enlevé vers les cieux.

7. Ils prirent des bœufs pour le sacrifice, convoquèrent tout le peuple, et immolèrent le sacrifice devant la face du Seigneur.

8. Tout le peuple, les anciens du peuple et toute l'assemblée vinrent au festin et apportèrent des présents aux fils d'Hénoch.

9. Ils firent un grand festin, se réjouirent et se livrèrent à des réjouissances pendant trois jours, louant Dieu qui leur avait fait connaître un tel miracle par l'intermédiaire d'Hénoch, qui avait trouvé grâce à Ses yeux, et qu'ils devraient le transmettre à leurs fils, de génération en génération, d'âge en âge.

 

Amen.

bottom of page