top of page

LE LIVRE DU JUSTE
LE LIVRE DE JASHER (YASHAR)

LVB-Jasher.jpg

 

C'est l'un des livres apocryphes de Jasher. Il existe cinq œuvres distinctes de ce titre, toutes composées beaucoup plus tard que les temps bibliques. Celui-ci est traduit fidèlement du Sepir Ha Yasher qui fut imprimé en hébreu vers l’an 1613. Sepir Ha Yasher, signifie le Livre du Juste. Ce texte couvre en grande partie le même terrain que les livres mosaïques traditionnels de la Bible, de la création du monde à la mort de Moïse. Le texte embellit les récits bibliques de manière détaillée et avec quelques variations; donnant un sens aux nombreuses histoires de La Bible qui semblent parfois avoir des parties manquantes.

Certains disent que le livre est sans importance et ils essaient d’invalider son authenticité. Mais ce livre est bel et bien mentionné dans Josué et Second Samuel comme un livre de référence. 

  • Josué 10:13 “Et le soleil s'arrêta, et la lune suspendit sa course, Jusqu'à ce que la nation eût tiré vengeance de ses ennemis. Cela n'est-il pas écrit dans le livre du Juste? Le soleil s'arrêta au milieu du ciel, Et ne se hâta point de se coucher, presque tout un jour.

  • 2 Samuel 1:18 “ et qu'il ordonna d'enseigner aux enfants de Juda. C'est le cantique de l'arc: il est écrit dans le livre du Juste.”

 

Nous le conservons ici pour sa valeur historique.

 

Traduit fidèlement (1840) de l'hébreu original en anglais. Réimpression lithographique de l'édition exacte publiée par J.H. Parry & Co., Salt Lake City: 1887]

Section Adam

CHAPITRE 1 - La Création d’Adam et Eve. La Chute. Naissance de Caïn et Abel. Le premier meurtre humain

  1. Et Elohim dit: Faisons l'homme à notre image et à notre ressemblance. Et Elohim créa l'homme à son image. 

  2. Elohim forma l'homme de la poussière de la terre, et il souffla dans ses narines l'haleine de vie, et l'homme devint un être animé doté de parole.

  3. Et Elohim dit: Il n'est pas bon que l'homme soit seul. Je vais lui faire une aide pour être sa compagne.

  4. Et Elohim fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit, et il prit une de ses côtes, la revêtit de chair, et en forma une femme qu'il amena devant l'homme. L'homme se réveilla de son sommeil, et voici qu'une femme se tenait devant lui.

  5. Il dit: Celle-ci est l'os de mes os. Elle sera appelée Isha (femme), car elle a été tirée de Isch (homme). Et l'homme la nomma Ève, parce qu'elle était la mère de tous les vivants. 

  6. Elohim les bénit et les appela Adam et Ève au jour de leur création. Et Elohim dit: Fructifiez et multipliez et remplissez la terre.

  7. Elohim prit Adam et sa femme et les plaça dans le jardin d'Éden, pour le cultiver et pour le garder. Et il leur donna ce précepte: "Vous mangerez de tous les arbres du jardin; mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, vous n'en mangerez point, car le jour où vous en mangerez vous mourrez."

  8. Et après les avoir bénis et leur avoir imposé ce précepte, il les quitta. Adam et sa femme demeurèrent dans le jardin selon le commandement de Elohim.

  9. Mais le serpent que Elohim avait créé en même temps qu'eux sur la terre, s'avança vers eux pour les séduire et leur faire transgresser le précepte que Elohim leur avait donné.

  10. Il séduisit et persuada la femme de manger de l'arbre de la connaissance. La femme lui prêta l'oreille, et elle transgressa l'ordre de Elohim. Elle cueillit du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, et en mangea. Elle en donna aussi à Adam, qui en mangea également.

  11. Elohim sut cela, et il fut irrité contre eux, et les maudit.

  12. En ce même jour Elohim les chassa du jardin d'Éden, pour aller cultiver la terre d'où ils avaient été tirés. Ils se retirèrent et demeurèrent à l'est du jardin d'Édèn. Adam connut sa femme et elle enfanta deux filles et trois fils. 

  13. Elle nomma l'aîné Caïn, disant: "J'ai acquis de Elohim un homme". Et elle nomma l'autre Abel, car elle dit: "En vanité nous sommes venus sur la terre, et en vanité nous en serons retirés."

  14. Les garçons grandirent, et leur père leur donna des possessions sur la terre. Caïn était un cultivateur du sol, et Abel gardien de moutons.

  15. Or, au bout de jours et d'années ils offrirent chacun une offrande à Elohim. Caïn offrit des fruits de la terre, et Abel offrit ses plus belles et plus grasses brebis. Elohim se tourna vers l'oblation d'Abel, et l'agréa. 

  16. Mais il ne regarda point, ni n'agréa l'oblation de Caïn: car il avait offert à Elohim du rebut des fruits de la terre. Et à cause de cela, Caïn jalousait son frère Abel, et il cherchait un prétexte pour le tuer.

  17. Après un certain temps, Caïn et Abel son frère allèrent un jour au champs pour faire leur travail. Caïn cultivait et labourait sa terre lorsque le troupeau d'Abel vint à traverser ses sillons. Cette chose fâcha violemment Caïn.

  18. Il marcha furieux vers Abel, son frère. Et lui cria: "Qu'y a-t-il de commun entre nous, pour que tu viennes demeurer où il te plaît sur ma terre, avec tes troupeaux, et les y faire paître?"

  19. Abel répondit à Caïn son frère: "Je dirai de même, qu'y a-t-il de commun entre nous, pour que tu manges la viande de mes brebis, et te revêtes de leur laine?

  20. "Maintenant enlève la laine de mes moutons dont tu es vêtu, et dédommage-moi le prix de leurs produits et de la viande que tu as mangé, et quand tu auras fait cela, je sortirai de ta terre comme tu as demandé, et je volerai dans l'espace supérieur, si je puis."

  21. Caïn dit alors à son frère Abel: "Assurément, si je te tuais aujourd'hui, qui réclamerait ton sang de ma main?"

  22. Abel répondit: "Assurément, Elohim qui nous a créés me vengera, et réclamera mon sang de ta main qui m'a tuée, car Elohim est le juge et l'arbitre, et il rend à l'homme méchant selon la méchanceté qu'il a fait sur la terre.

  23. "Or, si tu me tues ici, assurément Elohim connaîtra ton action secrète, et il te condamnera pour le mal que tu as résolu de me faire en ce jour."

  24. À ces paroles, Caïn s'enflamma de fureur contre Abel son frère.

  25. Il se leva précipitamment, saisit la partie métallique de son instrument de labour, frappa soudainement son frère, et le tua. Caïn répandit ainsi le sang de son frère Abel sur la terre devant son troupeau.

  26. Après cela Caïn se repentit d'avoir tué son frère, et en fut très affligé. Il pleura sur son corps et cela le chagrina extrêmement.

  27. Puis Caïn se leva et creusa une fosse dans le champ, y déposa le cadavre de son frère et recouvrit la fosse avec de la terre.

  28. Or Elohim sut ce que Caïn avait fait à son frère, et il lui apparut et lui dit: "Où est ton frère Abel, qui était avec toi?"

  29. Caïn mentit en répondant: "Je ne le sais. Suis-je, le gardien de mon frère?" Alors Elohim lui dit: "Qu'as-tu fait? La voix du sang de ton frère crie vers moi de la terre où tu l'as répandu.

  30. "Car tu as tué ton frère et as menti devant moi, et as imaginé dans ton cœur que je ne te verrais pas, ni ne saurais toutes tes actions. 

  31. "Mais tu as fait cette chose et tué ton frère sans motif parce qu'il n'a pas parlé justement selon toi. Par conséquent, sois maudit du sol qui a ouvert sa bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère et son corps que tu as enseveli.

  32. "Dorénavant lorsque tu cultiveras le sol il ne te donnera plus sa force productive comme au commencement, car il te produira des épines et des chardons; et tu seras errant et vagabond sur la terre jusqu'au jour de ta mort."

  33. Caïn sortit de la présence de Elohim, du lieu où il était, et alla errer et vagabonder sur la terre avec tout ce qu'il possédait, du côté Est de l'Éden.

  34. En ces jours-là Caïn connut sa femme, elle conçut et lui enfanta un fils, et il le nomma Hénoc, parce que Elohim avait commencé a lui donné du repos et de la tranquillité sur la terre, et il n'était plus errant et fugitif comme auparavant. 

  35. À la même époque, Caïn se mit à bâtir une ville à laquelle il donna le nom de son fils Hénoc.

  36. Hénoc engendra Irad, Irad engendra Mehujaël, Mehujaël engendra Metuschaël, et Metuschaël engendra Lémec.

CHAPITRE 2 - Naissance de Seth. Début de l'idolâtrie après la naissance d'Énosh. Destruction d'un tiers de la Terre. Naissance de Kénan, un roi sage et juste, prédit le déluge. Mort de Caïn. Naissance d'Hénoch

  1. Or Adam dans la 130e année de sa vie connut de nouveau Ève sa femme, et elle conçut et enfanta un fils à la ressemblance et à l'image d'Adam, et elle le nomma Seth, disant: "Elohim m'a donné un autre fils à la place d'Abel que Caïn a tué."

  2. Seth ayant vécu 105 ans engendra un fils qu'il nomma Énosh, car en ce temps-là les hommes commençaient à se multiplier sur la terre, et à pervertir leurs âmes et leurs cœurs en transgressant et en se rebellant contre Elohim

  3. C'est aux jours d'Énosh que les hommes se rebellaient et transgressaient de plus en plus contre Elohim, et ils faisaient augmenter la vive colère de Elohim contre la race d'Adam.

  4. Les hommes s'égaraient en servant des dieux étrangers, et ils oublièrent Elohim qui les avait créés. Ils se fabriquèrent des simulacres en cuivre, en fer, en bois, en pierre: chacun se faisant son dieu et ils les adoraient et les servaient..

  5. Et pendant tous les jours d'Énosh et de ses enfants les hommes abandonnaient Elohim. La colère de Elohim s'enflamma à cause de leurs œuvres et des abominations qu'ils faisaient sur la terre.

  6. Alors Elohim fit déborder vers eux les eaux du fleuve Gihôn qui en fit périr un grand nombre en dévastant un tiers de la terre. Malgré cela les hommes ne revenaient pas de leur mauvaise voie, et leur main était encore étendue pour opérer le mal qui déplaît aux yeux de Elohim.

  7. En ces jours-là la terre priva de semailles et de moissons, et les hommes ne trouvaient rien à manger. La famine était excessive.

  8. Ce que l'on jetait de semence en terre se changeait en épines, en ivraie et en chardons, car telle fut la déclaration concernant la malédiction de Elohim qui maudit la terre à cause du péché d'Adam.

  9. Plus les hommes offensaient Elohim par leurs œuvres corrompues, plus la terre empirait.

  10. Énosh ayant vécu 90 ans, engendra Kénan.

  11. Et Kénan grandit et devint âgé de 40 ans. Il était sage et intelligent, avait de la connaissance et des habiletés dans toutes les sciences. Il régnait sur tous les hommes et les gouvernait avec sagesse et connaissance. Car Kénan était un grand sage, et profond dans toutes les sciences; et par sa sagesse il maîtrisait les esprits et les démons.

  12. Or, dans sa sagesse Mahalaleel prévoyait que Elohim détruirait les fils des hommes et dans la suite des jours, Elohim ferait venir sur les hommes les eaux du déluge, afin de les exterminer à cause de leurs péchés sur la terre.

  13.  Et en ces jours, Kénan écrivit sur des tablettes de pierre cet événement futur et il les déposa dans ses archives.

  14. Kénan régnait sur toute la terre, et réussit à ramener une partie des hommes au culte de Elohim.

  15. Kénan était âgé de 70 ans, et il engendra trois fils et deux filles.

  16. Et voici les noms des enfants de Kénan: le premier-né s'appelait Mahalaleel, le deuxième Énan, et le troisième Jéred; leurs sœurs, Ada et Tsilla. 

  17. Lémec fils de Metuschaël (de la lignée de Caïn) s'allia avec Kénan en prenant pour femmes ses deux filles. Ada conçut de Lémec et lui enfanta un fils qu'elle nomma Jabal.

  18. Elle conçut de nouveau et enfanta un fils qu'elle nomma Jubal. Mais Tsilla sa sœur était alors stérile, et ne pouvait pas avoir d'enfants.

  19. Car ces jours-là les hommes commençaient à offenser Elohim en transgressant le précepte de fructifier et de multiplier, qu'il avait donné à Adam.

  20. Certains hommes faisaient boire à quelques-unes de leurs femmes un breuvage qui les rendaient stériles, afin de conserver leur beauté et que leur belle apparence ne flétrisse pas.

  21. Or Tsilla avait bu ce breuvage.

  22. Les femmes qui donnaient des enfants apparaissaient abominables aux yeux de leurs propres maris, et dans la tristesse comme des veuves pendant que leur maris vivaient. Tandis que les stériles étaient les épouses favorites.

  23. Mais après bien des jours et des années, au temps de sa vieillesse, Elohim ouvrit sa matrice.

  24. Elle conçut et enfanta un fils qu'elle nomma Tubalcaïn, disant: "Je l'ai acquis du Dieu tout-puissant, quand l'âge m'avait flétrie."

  25. Elle conçut de nouveau et enfanta une fille qu'elle nomma Naama, disant: "Après avoir vieilli  j'ai obtenu plaisir et bonheur."

  26. Or Lémec étant devenu vieux et avancé en années, ses yeux s'obscurcirent et il ne pouvait plus voir. Tubalcaïn son fils lui servait de guide. Il arriva qu'un jour Lémec alla au champs conduit par son jeune fils Tubalcaïn.

  27. Tubalcaïn dit à son père: "Tire de ton arc." Et il tira et à une longue distance, il frappa Caïn de ses flèches, car ils l'avaient confondu à une bête sauvage.

  28. Et les flèches entrèrent dans le corps de Caïn bien qu'il était éloigné d'eux, et il tomba par terre et mourut.

  29. Ainsi Elohim, selon la parole qu'il avait dite, rendit à Caïn selon sa méchanceté qu'il avait exercée sur Abel son frère. 

  30. Lémec et Tubalcaïn allèrent voir la bête qu'ils avaient tuée, et voici que leur aïeul Caïn était étendu mort à terre.

  31. Lémec en fut profondément affligé, et dans son désespoir il frappa l'une contre l'autre ses deux mains entre lesquelles se trouvait son fils qui en fut écrasé et mourut.

  32. Les femmes de Lémec apprirent ce qu'il avait fait, et elles cherchèrent à le tuer.

  33. À partir de ce jour, elles le détestèrent comme meurtrier de Caïn et de Tubalcaïn. Elles se séparèrent de lui, et ne voulurent plus l'entendre.

  34. Lémec alla trouver ses femmes et les supplia de l'écouter au sujet de l'affaire.

  35. Disant: "Ada et Tsilla, écoutez ma voix; O femmes de Lémec, prêtez l'oreille à mes paroles. Vous vous imaginez que par préméditation j'ai tué un homme, en le perçant, et un enfant innocent, en le frappant. Ne savez-vous pas que je suis dans une vieillesse avancée et que mes yeux sont appesantis par l'âge, et je n'ai pas fait cette chose sciemment."

  36. Ses femmes l'écoutèrent et exaucèrent sa prière. Elles revinrent auprès de lui, selon le conseil d'Adam leur père. Mais elles n'eurent plus d'enfants de lui sachant que l'ardeur de la colère de Elohim contre les hommes grandissait de jour en jour, et qu'il devait les exterminer par les eaux du déluge à cause de leurs mauvaises œuvres.

  37. Mahalaleel, fils de Kénan ayant vécu 65 ans, engendra Jéred. Et Jéred ayant vécu 62, engendra Hénoch.

CHAPITRE 3 - Hénoch rétablit la justice sur la terre. Hénoch est élevé dans les cieux

  1. Et Hénoch ayant vécu soixante-cinq ans, engendra Metuschélah. Après avoir engendré Metuschélah, Hénoch servait Elohim, et méprisait les voies mauvaises de l'homme.

  2. Son âme adhérait à l'enseignement de Elohim, à la connaissance et à l'intelligence. Il se retira des fils des hommes craignant dans sa sagesse de n'être pas en sûreté contre les entreprises des hommes, il se cacha d'eux pendant longtemps.

  3. Après plusieurs années, pendant qu'il adorait et priait devant Elohim dans sa chambre, un ange l'appela du haut du ciel, et Hénoch dit: "Me voici."

  4. L'ange lui dit: "Lève-toi, sors de ta maison où tu t'es caché, et va vers tous les hommes pour que tu puisses leur enseigner la voie dans laquelle ils devraient aller et les actions qu'ils doivent accomplir pour marcher dans les voies de Elohim.

  5. Hénoch se leva, selon l'ordre de Elohim, et sortit de la demeure où il s'était dissimulé. Il retourna vers les hommes. Alors les hommes se rassemblèrent et il leur fit connaître les instructions de Elohim.

  6. Il ordonna ensuite que cela soit proclamé dans tout pays habité, disant: "Que quiconque qui désire connaître les voies de Elohim, et combien elles sont bonnes, vienne vers Hénoch."

  7. Et tous accoururent auprès d'Hénoch. Tous ceux qui désiraient apprendre la parole de Elohim, s'approchaient de lui. Et Hénoch au moyen de la parole de Elohim acquit la puissance de l'autorité sur les hommes qui venaient se prosterner devant lui la face contre terre; et tous obéissaient à ses ordres.

  8. L'Esprit de Elohim reposait sur Hénoch; et il enseignait à tous les hommes la sagesse de Elohim et ses voies, et ils servaient Elohim tous les jours d'Hénoch.

  9. Tous les rois des fils des hommes, autant les grands et les petits, ensembles avec leurs princes et leurs juges, entendant parler de la sagesse d'Hénoch, venaient le trouver et se prosternaient devant lui la face contre terre. Eux aussi lui demandaient de régner sur eux, et il y consentit.

  10. Ils se réunirent ainsi au nombre de 300 rois et chefs, et ils se soumirent tous à son autorité.

  11. Hénoch les instruisait la sagesse, la connaissance, et les voies de Elohim, et il maintenait la paix entre eux. Pendant les jours d'Hénoch, la paix régna sur la terre.

  12. Il maintient la paix sur tous les hommes pendant 243 ans, et il exerçait sur eux la justice et la droiture, et les dirigeait dans les voies de Elohim.

  13. Voici les générations d'Hénoch. Trois fils: Metuschélah, Élisha et Élimélech, et leurs sœurs étaient, Melcha et Nahmah. Metuschélah ayant vécu 187 ans engendra Lémec.

  14. Or, dans la 56e année de la vie de Lémec, Adam mourut âgé de 930 ans; et ses fils, Hénoch et Metuschélah, l'enterrèrent avec grands honneurs, comme les enterrement des rois, dans la caverne que Elohim leur indiqua.

  15. En ce lieu, tous les hommes célébrèrent de grandes funérailles, et pleurèrent beaucoup à cause de la mort d'Adam. Et ceci devint une coutume parmi les fils des hommes, ce jour-là.

  16. Or Adam devait mourir, ainsi que sa postérité, selon la sentence de Elohim, parce qu'il avait mangé de l'arbre de la connaissance.

  17. L'année du décès d'Adam était la 243e année du règne universel d'Hénoch. En ce temps-là Hénoch résolut en son cœur de se retirer mais pas encore complètement et de se cacher secrètement comme au début dans le but de servir Elohim.

  18. Il se cachait loin des fils des hommes trois jours et venait à eux pendant un jour. 

  19. Et durant les trois jours qu'il était dans sa chambre, il priait et louait L'Éternel son Elohim. Et le quatrième jour il en sortait et se montrait à ses sujets, leur enseignait la voie de Elohim et répondait à toutes leurs questions.

  20. Et il fit cela pendant plusieurs années. Ensuite, il se cachait pendant six jours et se faisait voir à son peuple chaque septième jour. Après cela, une fois par mois, puis un jour par an; jusqu'à ce que tous les rois, tous les chefs et tous les hommes le recherchaient, et désiraient voir sa face et entendre ses paroles; mais il ne pouvaient pas car tous les hommes avaient grandement peur d'Hénoch. Ils n'osaient l'approcher à cause de l'éclat divin qui était établie sur sa face. Voilà pourquoi personne ne pouvait le regarder, craignant d'être punis et de mourir.

  21. Les rois et leurs chefs se concertèrent d'un commun accord pour réunir tous les hommes, et se présenter ensemble à Hénoch leur roi, pensant qu'ils allaient tous lui parler lorsqu'il allait venir parmi eux, et ils firent ainsi.

  22. Le jour où Hénoch sortit de sa retraite, tous s'étant réunis vinrent à lui, et il leur répéta toutes les paroles de Elohim, et leur enseigna la sagesse, la connaissance et la crainte de Elohim. Ils furent dans l'admiration à cause de sa grande sagesse; et se prosternant devant lui la face contre terre, ils s'écrièrent: "Vive le roi! vive le roi!"

  23. Or, longtemps après ceci, alors que tous les rois, les princes et les fils des hommes s'entretenaient avec Hénoch, qui leur enseignait les voies de Elohim, voici qu'un ange l'appela depuis le ciel, et lui annonça qu'il avait ordre de l'enlever au ciel pour l'y faire régner sur les fils de Elohim, comme il a régné sur les enfants d'Adam sur la terre. - Hébreux 11:5

  24. En ce temps-là Hénoch ayant entendu cette voix, dit aux habitants de la terre réunis pour entendre de sa bouche les enseignements de la sagesse et la doctrine de Elohim: "J'ai été demandé à monter au ciel, et j'ignore le jour de mon départ.

  25. "Maintenant avant de vous quitter, je vous enseignerai sagesse et connaissance et vous instruirai sur ce que vous devez faire pour mener sur la terre une vie sage et heureuse."

  26. Et il leur enseigna la sagesse et la connaissance, il les réprimanda sur ce qui n'était pas bien, leur prescrivit des lois et des règles à observer sur la terre, opéra la paix entre eux, leur traça le chemin de la vie éternelle, et demeura avec eux pendant quelques temps leur enseignant toutes ces choses.

  27. Il arriva que des hommes se tenant auprès d'Hénoch qui discourait avec eux, levèrent les yeux au ciel et virent quelque chose à l'image d'un grand cheval qui descendait du ciel. Le cheval franchit les airs au-dessus de la terre.

  28. Ils dirent à Hénoch ce qu'ils voyaient. Hénoch leur dit: "C'est pour moi que ce cheval descend sur terre. Le temps et le jour est arrivé où je dois m'en aller d'auprès de vous, et vous ne me verrez plus."

  29. À ce même moment, le cheval étant descendu se tint devant Hénoch. Et tous les hommes qui se trouvaient auprès d'Hénoch le virent.

  30. Hénoch ordonna que de nouveau on publia: "Que l'homme désireux de connaître les voies de L'Éternel son Elohim se rende en ce jour même auprès d'Hénoch avant qu'il ne vous soit enlevé."

  31. Tous les hommes se rassemblèrent et vinrent auprès d'Hénoch ce jour-là. Tous les rois de la terre avec leurs princes et conseillers restèrent avec lui en ce jour et ne le quittèrent pas de toute la journée. Hénoch leur départit encore de sages enseignements, leur donna des préceptes divins concernant le sacerdoce, il leur ordonna de servir Elohim et de marcher dans ses voies tous les jours de leurs vies, et assura de nouveau la paix entre eux.

  32. Après cela il se leva, monta sur le cheval et s'en alla. Tous les fils des hommes, au nombre d'environ 800,000, le suivirent pendant la marche d'une journée.

  33. Le lendemain il leur dit: "Retournez-vous-en à vos tentes; ne marchez pas davantage, pourquoi viendrez-vous? Vous mourrez probablement." Une partie s'en retourna, et ceux qui restèrent allèrent avec lui pendant la marche de six journées. Chaque jour Hénoch répétait: "Retournez à vos tentes de peur que vous ne périssiez; mais ils ne voulaient pas l'écouter."

  34. Le sixième jour, certains restèrent et s'accrochèrent à lui, et ils lui dirent: "Nous viendrons avec toi à l'endroit où tu vas; vive Elohim! Seule la mort nous séparera de toi."

  35. Comme ils s'obstinaient à marcher avec lui, il ne leur dit plus rien. Ainsi, ils le suivirent et ne voulurent pas le quitter.

  36. Lorsque les rois retournèrent, ils firent le dénombrement afin de savoir le nombre des hommes qui demeuraient et allaient avec Hénoch. Le septième jour, Hénoch monta au ciel au milieu d'un ouragan, sur un char de feu traîné par des chevaux de feu.

  37. Le huitième jour, les rois envoyèrent relever le nombre des hommes qui étaient restés avec Hénoch au lieu d'où il était monté au ciel.

  38. Ils y allèrent eux-mêmes, et ils trouvèrent toute la terre couverte de neige, et sur la neige il y avait de gros blocs de glace. Ils dirent: "Venez, brisons cette glace et regardons, peut-être que les hommes qui sont restés avec Hénoch ont péri sous la neige." Et ils firent ainsi. Et fouillant ils trouvèrent le nombre exact des hommes restés avec Hénoch, ensevelis morts sous la neige. Ils cherchèrent longtemps Hénoch; mais ils ne le trouvèrent point, car il était monté au ciel. - Genèse 5:24

CHAPITRE 4 - Le peuple de la terre redevient corrompu. Naissance de Noé

  1. Or, tous les jours qu'Hénoch avait vécu sur la terre étaient de 365 ans.

  2. Après l'ascension d'Hénoch au ciel tous les rois de la terre se levèrent et prirent Metuschélah son fils et le sacrèrent pour les gouverner à la place de son père.

  3. Metuschélah faisait ce qui est bien aux yeux de Elohim, selon ce que lui avait enseigné son père. Et lui aussi, durant tous ses jours, instruisait les hommes dans la sagesse, la science et la crainte de Elohim; et il ne se détourna pas de la bonne voie ni à droite ni à gauche.

  4. Mais à la fin des jours de Metuschélah, les hommes se détournèrent de Elohim, et pervertirent la terre. Ils se volaient et se pillaient les uns les autres, et ils se rebellèrent contre Elohim. Ils résistèrent à Metuschélah, et ne voulurent plus lui obéir. 

  5. Elohim fut très irrité contre eux à cause de leurs crimes, et frappa les fruits de la terre de sorte qu'en ces jours-là il n'y eut ni ensemencement ni récolte sur la terre.

  6. Quand on jetait quelque semence dans la terre pour obtenir de la nourriture pour survivre, voici, elle produisait toutes espèces d’épines et de chardons qu'on n'avait point semées.

  7. Malgré cela les hommes ne se détournèrent point de leur mauvaise voie, et leur main demeurait étendue pour continuer à faire ce qui est mal aux yeux de Elohim, et à l'irriter par leurs œuvres. Et Elohim, outré, se repentit d'avoir fait l'homme,

  8. Il résolut d'exterminer la race de dessus la face de la terre.

  9. En ces jours-là Seth, le fils d'Adam, vint à mourir en la 168e année de l'âge de Lémec, fils de Metuschélah.

  10. Et tous les jours de la vie de Seth furent de 912 ans.

  11. Lémec âgé de 181 ans prit pour femme Ashmua fille de son oncle Élisha, fils d'Hénoch, et elle conçut.

  12. En ce temps-là on ensemençait la terre, et très peu de nourriture était produite. Mais, les hommes ne quittaient pas leur mauvaise voie pour revenir à Elohim.

  13. Au bout d'une année la femme de Lémec enfanta un fils.

  14. Metuschélah le nomma Noé, disant: "La terre se repose de sa malédiction". Mais Lémec son père le nomma Manahem, disant: "Celui-ci nous soulagera des travaux pénibles que nous impose la malédiction dont Elohim a frappé la terre."

  15. L'enfant grandit et fut sevré; et il marchait sur les traces de Metuschélah son aïeul, étant parfait et droit avec Elohim.

  16. Mais les autres hommes, qui s'étaient multipliés en fils et en filles, s'éloignaient de Elohim, et ils apprenaient les uns aux autres leurs mauvaises pratiques, et ils continuèrent d'offenser Elohim de plus en plus.

  17. Chacun se faisait son dieu à lui. Ils se volaient et se pillaient les uns aux autres leurs biens, et la terre était pleine de violence et d'iniquité.

  18. Même leurs juges et leurs magistrats enlevaient de force toutes les femmes qui leur plaisaient, incluant celles qui appartenaient à des maris. Les hommes prenaient des animaux de la terre, des bêtes des champs et des oiseaux du ciel, et les habituaient à s'accoupler dans des relations contre nature, avec des espèces qui n'étaient pas les leurs, afin de provoquer Elohim par cette chose. Et Elohim vit que toute la terre était corrompue; car toute chair avait corrompu sa voie, tant l'homme que les animaux. - Jude 1:6-7

  19. Et Elohim dit: Je vais effacer de la face de la terre depuis l'homme jusqu'à l'oiseau du ciel, le bétail et les bêtes des champs; car je me repens de les avoir créés.

  20. Tous ceux qui étaient fidèles à Elohim mouraient en ces jours-là, afin qu'ils ne vissent pas le désastre que Elohim avait déclaré concernant la race d'Adam.

  21. Mais Noé trouva grâce aux yeux de Elohim, et il le choisit lui et ses enfants pour repeupler toute la face de la terre.

 

Section Noé

CHAPITRE 5​ - Noé et Metuschélah prêchent la repentance. Noé construit l’arche. Mort de Metuschélah

  1. En l'année 84 de la vie de Noé, Énosch, fils de Seth, mourut âgé de 905 ans.

  2. Dans le 179e année de la vie de Noé, Kénan, fils d'Énosch mourut. Tous les jours de Kénan furent de 910 ans.

  3. Dans la 234e année de la vie de Noé, Mahalaleel, fils de Kénan mourut. Tous les jours de Mahalaleel furent de 895 ans.

  4. Jéred, fils de Mahalaleel, mourut en ce temps-là, dans la 336e année de la vie de Noé. Et tous les jours de Jéred furent de 962 ans.

  5. Tous ceux qui suivaient Elohim moururent en ces jours, avant qu'ils ne vissent le désastre qu'il déclara de faire sur la terre.

  6. Il arriva après un grand nombre de jours, dans 424e année de la vie de Noé, lorsque tous ceux qui avaient été fidèles à Elohim moururent d'entre les hommes, seul Metuschélah survivait encore. Elohim dit à Noé et à Metuschélah:

  7. "Parlez à tous les hommes, et annoncez-leur ces paroles: Voici ce que dit Elohim "Détournez-vous de vos mauvaises voies, quittez vos œuvres mauvaises, et il révoquera la sentence qu'il a prononcée contre la terre, et elle ne sera pas mise à exécution.

  8. "Car ainsi dit Elohim: Je vous accorde encore 120 ans pour vous convertir. Si vous retournez à moi et abandonnez vos mauvaises voies, alors je me retournerait aussi du mal que je vous ai dit, et cela n'existera plus"

  9. Noé et Metuschélah se levaient tous les jours de grand matin pour exhorter les hommes.

  10. Mais ceux-ci ne voulurent pas les écouter, ni prêter l'oreille à leurs paroles, et demeuraient endurcis.

  11.  Et Elohim leur accorda une période de 120 ans, disant: "Si ils retournent, alors Elohim se repentira du mal, ainsi il ne détruira pas la terre."

  12. Or, Noé, fils de Lémec, s'abstenait de prendre une femme pour enfanter des enfants, car il disait: Puisque Elohim doit exterminer les hommes de la surface de la terre, que me servira t'il d'avoir des enfants?

  13. Mais Noé était parfait et juste au milieu des générations perverses de son temps, et Elohim l'avait choisi pour perpétuer par ses descendants l'espèce humaine sur toute la terre.

  14. Elohim dit donc à Noé: "Épouse une femme, et engendre des enfants, car je t'ai trouvé juste à mes yeux au milieu de cette génération.

  15.  "Et tu perpétueras la race humaine au milieu de la terre, et tes enfants avec toi." Noé alla et choisit Nahmah, fille d'Hénoch. Elle était âgée de 584 ans.

  16. Noé était âgé de 498 ans lorsqu'il épousa Nahmah.

  17. Elle conçut et enfanta un fils, et Noé le nomma Japhet, disant: "Que Dieu me répande par ma postérité sur la terre." Elle conçut de nouveau et eut un fils, et Noé le nomma Sem. disant: "Dieu m'a mis en état de conserver la vie sur la terre."

  18. Noé avait 502 ans quand Nahmah mit au monde Sem. Les garçons grandissaient, et marchaient dans les voies de Elohim, selon tout ce que leur avaient enseigné Metuschélah et Noé leur père.

  19. En ce temps-là, Lémec, père de Noé, mourut dans la 595e année de Noé. Mais il n'avait pas marché de tout son cœur sur les traces de son père.

  20. Tous les jours de Lémec furent de 777 ans.

  21. Tous les fils des hommes qui connaissaient Elohim, moururent cette année avant que Elohim amène le désastre sur eux; car Elohim le voulut ainsi, pour ne pas qu'ils soient témoin du désastre qu'il amènerai sur leurs frères et leurs proches, comme il avait déclaré de le faire.

  22. Elohim dit alors à Noé et à Metuschélah: "Levez-vous et proclamez de nouveau aux oreilles de tous les hommes les paroles que  j'ai auparavant mises dans vos bouche peut-être qu'ils retourneront de leurs mauvaises voies, et je me repentirai du désastre et ne l'amènerai pas."

  23. Noé et Metuschélah se levèrent et firent comme Elohim leur avait commandé.

  24. Mais les hommes ne voulurent pas prêter l'oreille à leurs déclarations.

  25. Ce fut après cela que Elohim dit à Noé: "La fin de toute chair est arrivée devant moi; à cause de leurs mauvaises oeuvres, et voici je détruirai la terre.

  26. "Maintenant, prends du bois de cyprès et va à l'endroit que je te dirais, et construis-toi une grande arche que tu monteras en cet endroit-là.

  27. "Tu la construiras avec une longueur de 300 coudées, une largeur de 50 coudées et une hauteur de 30 coudées.

  28. "Tu y feras une porte ouvrant sur le côté, tu la rétréciras vers le sommet jusqu'à la largeur d'une seule coudée. Tu la recouvriras de poix à l'intérieure et à l'extérieure.

  29. "Voici, j'amènerai un déluge d'eau sur la terre, et toute chair sera détruite, d'au-dessous des ciels, tout ce qui est sur la terre périra.

  30. "Toi et ta famille y réunirons deux couples de toutes choses vivantes, mâle et femelle, et tu les amèneras dans l'arche afin d'en conserver les espèces sur la terre.

  31. "Rassemble toute la nourriture qui se mange par tous les animaux, qu'il y ait assez de nourriture pour toi et pour eux.

  32. "Tu choisiras pour tes fils trois jeunes filles, parmi les filles des hommes, et elles seront les femmes de tes fils."

  33. Noé se leva et construisit l'arche conformément à tout ce que Elohim lui avait commandé.

  34. Il commença à construire l'arche dans sa 595e année, et dans sa 600e année il la termina dans tous ses détails.

  35. Puis il prit des femmes à ses fils, les trois filles d'Éliachim, fils de Metuschélah, selon ce que Elohim lui avait ordonné.

  36. En ce temps-là Metuschélah, fils d'Hénoch, mourut âgé de 969 ans.

Selon la Bible, L'arche de Noé fut construite avec des dimensions colossales, environ 155 mètres de long, 25 mètres de large et 15 mètres de haut. Il est important de noter qu'au fil des temps les conversions ont été réduites. Ainsi les dimensions réelles de l'arche sont sans doute bien plus impressionnantes que celles de nos mesures modernes.

  • Genèse 6:15-16 "Voici comment tu la feras: l'arche aura trois cents coudées de longueur, cinquante coudées de largeur et trente coudées de hauteur. Tu feras à l'arche une fenêtre, que tu réduiras à une coudée en haut; tu établiras une porte sur le côté de l'arche; et tu construiras un étage inférieur, un second et un troisième."

CHAPITRE 6 - Animaux, Bêtes, et Oiseaux Préservés dans l’Arche. Noé, ses Fils, et leurs Épouses sont Enfermés. pendant une année

  1. Après la mort de Metuschélah, Elohim dit à Noé: "Entre dans l'arche toi et ta famille. Voici que je vais assembler vers toi tous les animaux de la terre, les bêtes des champs et les oiseaux du ciel; et tous entoureront l'arche.

  2. "Alors tu sortiras et t'assoiras à la porte de l'arche, ceux d'entre les bêtes, les animaux, les oiseaux qui s'avanceront et s'accroupiront devant toi, tu les livreras entre les mains de tes fils, qui les feront entrer dans l'arche, mais tu laisseras dehors toute bête qui restera debout devant toi."

  3. Et le lendemain, Elohim amena autour de l'arche une grande multitude d'animaux, de bêtes et d'oiseaux de toutes sortes qui entourèrent l'arche.

  4. Noé, assis sous la porte de l'arche, exécuta la chose qui lui avait été prescrite. Il fit entrer dans l'arche toute chair qui s'accroupissait devant lui: deux de chaque espèce, un mâle et une femelle.

  5. Or, une lionne s'avança avec ses deux lionceaux, un mâle et une femelle, et tous trois s'accroupirent devant Noé. Soudain les deux lionceaux se relevèrent et se jetèrent sur la lionne, la frappèrent et la firent fuir de sa place, et les lionceaux revinrent et s'accroupirent devant Noé

  6. La lionne se sauva en courant, et se tint au milieu des autres lions. 

  7. Noé voyant cela fut frappé d’étonnement, il se leva, pris les deux lionceaux et les fit entrer dans l'arche.

  8. Noé fit entrer dans l'arche toutes les créatures vivantes sur terre, et personne ne fut oublié de ceux que Noé amena dans l'arche.

  9. Deux par deux ils entraient dans l'arche. Il amena sept couples d'animaux purs et des oiseaux purs comme Elohim lui avait ordonné.

  10.  Tous les animaux, les bêtes et les oiseaux, étaient là entourant l'arche en tout endroit. La pluie ne tomba pas pendant sept jours.

  11. Entre-temps, Elohim fit trembler la terre entière. Le soleil s'obscurcit, les fondations de la terre se déchaînèrent, et la terre entière bougea violemment. Les éclairs étincelèrent, le tonnerre rugit, et toutes les sources d'eau se brisèrent, tel qu'il n'en fut point connu de semblable auparavant par les habitants de la terre. Or, Elohim fit ces puissantes choses pour terrifier les fils des hommes, afin de les ramener à lui et qu'il n'y ait plus de mal sur la terre.

  12. Mais les fils des hommes ne se détournèrent pas de leurs mauvaises voies, et continuèrent à attiser la colère d'Elohim, et ils ne dirigèrent même pas leurs cœurs à tout cela.

  13. Au bout des sept jours, en la 600e année de la vie de Noé, les eaux du déluge se répandirent sur la terre,

  14. Toutes les sources de l'abîme firent irruption sur la terre en la perçant, et les écluses du ciel s'ouvrirent largement. La pluie tomba sur la terre quarante jours et quarante nuits.

  15. Noé, sa famille et toutes les créatures vivantes qui étaient avec lui, entrèrent dans l'arche pour se protéger des eaux du déluge, et Elohim ferma la porte sur eux.

  16. Tous les fils des hommes qui restèrent sur la terre furent tourmentés à cause de la pluie, car les eaux croissaient considérablement et devenaient de plus en plus violentes.

  17. Environ 700,000 hommes et femmes se rassemblèrent autour de l'arche.

  18. Ils crièrent à Noé, disant: "Ouvre-nous, afin que nous puissions entrer dans l'arche avec toi, car nous allons mourir."

  19. Noé leur répondit de l'intérieur de l'arche, d'une voix forte: "N'est-il pas vrai que vous vous êtes rebellés contre Elohim? Vous avez même dit: Il n'existe pas. C'est en punition de vos crimes qu'il vous accable de ce désastre afin de vous exterminer de la surface de la terre.

  20. "N'est-il pas vrai que je vous ai prêché cette chose pendant ces 120 ans passés, mais vous n'avez pas voulu écouter la voix de Elohim, et maintenant vous avez souci de conserver votre vie?"

  21. Tous répondirent à Noé: "Nous sommes prêts à retourner vers Elohim; de grâce, ouvre-nous, afin que nous ne périssions pas."

  22. Et Noé leur répondit, disant: "Voici, maintenant que vous êtes dans l'angoisse, vous souhaitez retourner à Elohim; pourquoi ne l'avez-vous pas fait durant ces cent vingt ans, que Elohim vous a donnés selon la période déterminée?

  23. "Mais maintenant, vous ne dites cela qu'à cause des angoisses qui vous pressent. Or, Elohim aussi ne vous écoutera pas, il détournera son oreille de vous en ce jour, ainsi vous ne réussirez pas dans vos désirs. Dorénavant, il détournera son oreille de vos cris, et vous ne parviendrez plus à le fléchir."

  24. Ne pouvant plus supporter la violence toujours croissante de la pluie, les fils des hommes se précipitèrent sur l'arche pour en briser la porte et y pénétrer.

  25. Mais Elohim, envoya contre eux les bêtes qui entouraient l'arche, elles les attaquèrent et les chassèrent de cet endroit, et les hommes s'enfuirent de tous côtés et se dispersèrent sur toute la face de la terre.

  26. La pluie continua à tomber sur terre durant quarante jours et quarante nuits. Le niveau d'eau s’élevait grandement; et toute chair qui était sur la terre périt dans les eaux, depuis l'homme jusqu'aux animaux: les quadrupèdes, les animaux rampants et les oiseaux de l'air. Seul Noé et tous ceux qui étaient avec dans l'arche survécurent.

  27. Les eaux montèrent et elles s'accrurent prodigieusement en volume et en force. Elles soulevèrent l'arche à une grande hauteur au-dessus de la terre.

  28. L'arche flottait sur les faces des eaux, ballottée par l'agitation des flots qui se battaient entre eux, et toute les créatures à l'intérieur de l'arche furent renversées comme un potage bouillant dans la marmite. 

  29. Une grande anxiété saisie toutes les créatures qui étaient dans l'arche, car elle semblait vouloir se renverser et se briser

  30. Tous furent consternés: les lions rugissaient, les bœufs beuglaient, les loups hurlaient, et chaque créatures vivantes dans l'arche parlèrent et se lamentèrent dans leur propre langage. Leurs voix confondues s'étendaient au loin. Noé aussi et ses enfants criaient et pleuraient dans leur anxiété et effroi. Ils eurent très peur qu'ils aient atteint les portes de la mort.

  31. Alors Noé éleva sa voix suppliante vers Elohim, disant: De grâce, Ô Elohim! Aide-nous, car nous n'avons pas la force de supporter ce mal qui nous enveloppe. Car, les vagues furieuses des eaux nous ont assiégés, les trappes de la mort nous sont parvenus. Exauce-nous, Ô Elohim! Réponds-nous. Délivre-nous, Ô Elohim! Tourne ta face vers nous, prends pitié de nous et sauve-nous."

  32. Elohim entendit la voix de Noé, et il se souvint de lui;

  33. Aussitôt il fit passer sur la terre un vent doux, et les eaux se calmèrent, et l'arche vogua tranquillement;

  34. En même temps, les sources de l'abîme et les écluses du ciel se fermèrent et la pluie du ciel fut retenue.

  35. En ces jours-là, les eaux diminuèrent progressivement, et l'arche s'arrêta enfin sur les montagnes d'Ararat.

  36. Alors Noé ouvrit la fenêtre de l'arche, et il invoqua de nouveau Elohim, disant: Je te prie, Ô Elohim! Toi qui a formé les cieux et la terre et tout ce qu'elle renferment, tire-nous de cette prison, délivre-nous des entraves dont tu nous a chargés, car je m'affaiblis beaucoup, et je m'épuise en gémissements.  

  37. Elohim entendit la voix de Noé, et lui dit: "Tu sortiras de l'arche dès que tu y auras complété une année entière de séjour."

  38. Et à la révolution de l'année, lorsque l'année entière de leur séjour dans l'arche fut complétée, les eaux furent asséchées de la terre, et Noé enleva le recouvrement de l'arche.

  39. L'année fut révolue le vingt-septième jour du deuxième mois. La terre était sèche, mais Noé, ses fils, et ceux qui étaient avec lui, ne sortirent pas de l'arche jusqu'à ce que Elohim le leur dise.

  40. Et le jour arriva où Elohim leur dit: "Sortez de l'arche." Et ils sortirent tous de l'arche.

  41. Alors Noé et ses enfants allèrent s'établir chacun dans le pays que Elohim leur assigna. Elohim les bénis lors de leur sortie de l'arche et ils le servaient fidèlement tous les jours de leur vie. 

  42. Et il leur dit: "Fructifiez de manière à remplir toute la terre; multipliez-vous en très grande quantité."

CHAPITRE 7 - Les Générations de Noé. Les vêtements de peau faits pour Adam sont volés par Cham et transmis à Nimrod. Naissance d’Abram

Faits intéressants concernant Noé

Voici un passage tiré du Livre d'Hénoch qui semble indiquer que Noé était différent des humains de son époque. A sa naissance ses parents furent effrayés de son apparence car il ressemblait à la progéniture des anges c'est-à-dire les géants qui naquirent suite aux relations illicites entre les femmes humaines et les anges.

Hénoch 106: 1-6

1 . Et après un temps, mon fils Mathusalem prit pour son fils Lemech une femme, et elle conçut de lui et elle enfanta un fils.

2. Sa chair était blanche comme la neige et rouge comme la fleur de la rose; et les poils de sa tête et sa chevelure étaient blancs comme de la laine; et ses yeux étaient beaux, et lorsqu'il ouvrit les yeux il éclaira toute la maison comme le soleil, et toute la maison fut très brillante.

3. Alors il leva ses mains vers la sage-femme, il ouvrit la bouche et il parla au Seigneur de justice.

4. Son père Lemech fut pris de frayeur devant lui, il s'enfuit et il se rendit auprès de son père Mathusalem.

5. Et il lui dit: "Moi, j'ai mis au monde un enfant différent (des autres); il n'est pas comme les hommes, mais il ressemble à un enfant des anges du ciel; sa nature est tout autre et il n'est pas comme nous; ses yeux sont comme les rayons du soleil, sa face est splendide.

6. Il me semble qu'il n'est pas de moi mais qu'il est des anges, et je crains qu'il ne s'accomplisse un prodige en ses jours sur la terre."

Ceci sous-entendrait que Noé était possiblement un albinos*, et parce qu'il portait un gène/allèle dominant ou récessif, son teint était différent de ses parents. Or le fait que son origine était noire, il avait le potentiel de donner naissance à toutes les autres variations de l'humanité, ainsi ses fils aurait pu venir à l'existence avec des carnations différentes les uns des autres. 

lvb-howJesus1

 

*L'albinisme est une condition causée par une mutation génétique ou un organisme qui ne peut synthétiser aucune mélanine. La présence d'un peu de pigment peut se traduire par des taches de rousseur ou des grains de beauté. Il existe 7 types d'albinisme. Les personnes atteintes d'albinisme ont généralement une peau très pâle, blanche, jaunâtre ou rougeâtre. Tous les types d'albinisme ne présentent pas de troubles oculaires, mais la couleur des yeux varie du bleu au gris en passant par le noisette. La couleur des cheveux varie également: blanc, blond pâle, doré ou roux.

  1. Et voici les noms des enfants de Noé: Japhet, Sem et Cham. Des enfants leur sont nés après le déluge, car ils avaient pris des femmes avant le déluge..

  2. Voici les noms des fils de Japhet: Gomer, Magog, Madaï, Javan, Tubal, Méschec et Tiras: sept fils.

  3. Les fils de Gomer furent: Aschkenaz, Riphat et Togarma.

  4. Les fils de Magog: Élaï, Halaph et Lobob.

  5. Les fils de Madaï: Ahvan, Zila, Honi et Lot.

  6. Les fils de Javan: Élischa, Tarsis, Kittim et Dodanim. 

  7. Les fils de Tubal: Ariphaï, Césed et Thoori.

  8. Les fils de Méschec: Dedan, Zaron et Sibsani.

  9. Les fils de Tiras: Benib, Géra, Lophrion et Gilac. Voilà les enfants de Japheth, selon leurs familles, et leur nombre en ces jours fut d'environ 470 hommes.

  10. Voici les enfants de Cham: Cusch, Mitsraïm, Puth et Canaan: quatre fils

  11. Les fils de Cusch: Saba, Havila, Sabta, Raema Sabteca. Les fils de Raema furent Séba et Dedan.

  12. Les fils de Mitsraïm: Ludim, Anamin, Lehabim, Naphtuhim, Patrusim, et Casluhim. 

  13. Les fils de Puth: Gebal, Hadan, Benah et Adan.

  14. Les fils de Canaan: Sidon, Heth, Leboussi, Emori, Guigarshi, Hivi, Harqi, Sini, Arvadi, Semari et Hamati. Voilà les fils de Cham, selon leurs familles. et leur nombre en ces jours fut d'environ 730 hommes.

  15. Voici les fils de Sem: Élam, Assur, Arpacschad, Lud et Aram: cinq fils

  16. Les fils d'Élam: Sosan, Mahol et Hermon.

  17. Les fils d'Assur: Merus et Mucil. Les fils d'Arpacschad: Schélach, Aner et Escol.

  18. Les fils de Lud: Phothor et Rizzaion. Et les fils d'Aram: Uts, Hul, Guéter et Masch. Voilà les fils de Sem, selon leurs familles, et leur nombre en ces jours était d'environ 300 hommes.

  19. Voici les générations de Sem: Sem engendra Arpacschad, et Arpacschad engendra Schélach, et Schélach engendra Héber. D'Héber naquirent deux fils; le nom de l'un était  Péleg, parce que pendant sa vie les hommes furent dispersés, et à la fin de ses jours la terre fut divisée.

  20. Et il nomma le second Jokthan, parce que dans ses jours l'espérance de vie des hommes fut diminuée et amoindrie.

  21. Voici les fils de Jokthan: Almodad, Schéleph, Hatsarmaveth, Jérach, Hadoram, Uzal, Dikla, Obal, Abimaël, Séba, Ophir, Havila et Jobab. Tous ceux-là furent les fils de Jokthan.

  22. Et Péleg engendra Rehu. Rehu engendra Serug. Serug engendra Nachor. Nachor engendra Térach. Et Térach, étant âgé de trente-huit ans, engendra Haran et Nachor.

  23. En ces jours-là Cusch, fils de Cham, fils de Noé, prit dans sa vieillesse une femme qui enfanta un fils, et on le nomma Nimrod, parce que, en ce temps-là, les hommes recommençaient à se révolter et transgresser contre Elohim. L'enfant grandit, et son père l'aimait tendrement, parce qu'il était le fils de sa vieillesse.

  24. Et Cusch lui fit présent des tuniques de peau que Elohim avait faites pour Adam et sa femme, lorsqu'ils sortirent du jardin d'Eden.

  25. Car après leur mort les tuniques furent données à Hénoch, fils de Jéred, et lorsque Hénoch fut enlevé auprès de Elohim, il les donna à Metuschélah son fils.

  26. Après la mort de Metuschélah, Noé les prit et les amena dans l'arche, et ils furent avec lui jusqu'à ce qu'il sorte de l'arche.

  27. À la sortie de l'arche, Cham les déroba et les cacha de ses frères.

  28. Lorsque Cham engendra son premier-né Cusch, il lui donna secrètement les tuniques, et ils furent avec Cusch un certain temps.

  29. Cusch les cacha aussi de ses fils et de ses frères, et lorsqu'il engendra Nimrod, il lui donna les tuniques à cause de son amour pour lui. Quand Nimrod eut atteint l'âge de vingt ans, il se revêtit des tuniques.

  30. Chaque fois que Nimrod mettait les tuniques, une force extraordinaire lui était communiquée. Elohim lui donna héroïsme et force, et il devint un chasseur puissant sur la terre. Il chassait les animaux dans les champs, et construisait des autels où il immolait en l'honneur de Elohim les bêtes qu'il attrapait.

  31. Nimrod s'affermit, et s'éleva par sa puissance au-dessus de ses frères. Il combattait avec ses frères contre tous leurs ennemis des alentours. 

  32. Elohim livrait tous les ennemis de ses frères dans ses mains, et Elohim le fit prospérer dans chacune de ses batailles, et il régna sur la terre.

  33. Voilà pourquoi c'est devenu courant en ces jours que lorsqu'un homme précédait ceux qu'il avait entraîné à la bataille, il leur disait: Comme Elohim a fait à Nimrod, qui fut un puissant chasseur sur la terre, et qui réussit dans les batailles qui prédominaient contre ses frères, qui les délivra des mains de leurs ennemis, donc puisse Elohim nous fortifier et nous délivrer en ce jour.

  34. En ce temps-là,  lorsque Nimrod eut 40 ans, une guerre éclata entre ses frères et les enfants de Japhet qui succombèrent sous la puissance de leurs ennemis. 

  35. Alors Nimrod alla et rassembla toutes les familles des enfants de Cusch, près de 460 hommes. Il prit aussi à sa solde certains de ses amis et connaissances environ 80 hommes, et il leur donna leur salaire. Avec cette armée, il combattit contre les ennemis de ses frères. Lorsqu'ils furent sur la route, Nimrod les encouragea.

  36. Il leur dit: Ne craignez point, ni ne soyez alarmés, car tous nos ennemis seront livrés entre nos mains, et vous leur ferez ce que vous voulez.

  37. Tous les hommes qui allèrent avec lui furent environ 500 hommes, Ils combattirent contre leurs ennemis, les détruisirent, et soumirent à eux. Et Nimrod établit ses gouverneurs dans leurs villes.

  38. Il prit quelques-uns de leurs enfants comme gardes, et ils furent tous des serviteurs de Nimrod et ses frères, et tous retournèrent à leur maison.

  39. Lorsque Nimrod revint de cette guerre triomphant et plein de joie, après avoir conquis ses ennemis, tous ses frères et ses amis ensemble s'assemblèrent devant-lui et le proclamèrent leur roi, et ils posèrent sur sa tête la couronne royale.

  40. Il préposa sur ses serviteurs et sur son peuple des princes, des juges et des magistrats, comme c'est la coutume parmi les rois.

  41. Il plaça Térach, le fils de Nahor, comme général de son armée, et il l'éleva en dignité au-dessus de tous ses princes.

  42.  Pendant qu'il régnait selon le désir de son cœur, après avoir conquis tous ses ennemis dans les alentours, il demanda l'avis de ses conseillers de construire une ville pour son palais, et ils firent ainsi.

  43. Ils trouvèrent une large vallée opposée à l'Est, et ils lui bâtirent une ville large et vaste. Nimrod nomma la ville qu'il avait construit  Schinear, car Elohim renversa impétueusement ses ennemis et les détruit.

  44. Nimrod demeura à Schinear, et régna en sécurité. Il combattait contre ses ennemis et il sortait toujours vainqueur, et son royaume devint très grand.

  45. Toutes les nations et langues entendirent parler de sa renommée, et ils se rallièrent à lui,  se prosternèrent devant lui, et lui apportèrent des présents. Il devint leur dieu et leur roi, et demeurèrent tous dans la ville de Schinear avec lui. Nimrod régna sur la terre sur tous les fils de Noé, et ils étaient tous sous son pouvoir et son conseil.

  46. Toute la terre parlait une seule langue, mais Nimrod n'allait plus dans les voies de Elohim, et il fut plus impie que tous les hommes qui étaient avant lui, depuis les jours du déluge jusqu'à ce jour.

  47. Il fit des dieux de bois et de pierre, se prosterna devant eux, et se rebella contre Elohim. Il enseigna à tous ses sujets et aux gens de la terre ses voies impies. Mardon son fils fut plus impie que son père.

  48. Tous ceux qui entendaient parler des actions de Mardon le fils de Nimrod disaient, le concernant: Des impies sort l'impiété, et ce fut courant dans les paroles des hommes depuis ce temps jusqu'à ce jour.

  49. Térach fils de Nahor, général des armées de Nimrod, devint en ce temps-là très puissant aux yeux du roi et ses sujets. Nimrod et ses princes l'aimaient, et l'élevèrent très haut en dignité.

  50. Térach prit une femme du nom d'Amthela, la fille de Cornebo; elle conçut et lui enfanta un fils en ces jours.

  51. Térach avait 70 ans lorsqu'il l'engendra, et il nomma son fils qui lui était né Abram, parce que le roi l'avait élevé en ces jours, et l'avait honoré au-dessus de tous les princes qui était avec lui.

L'histoire révèle que Cusch, fils de Cham, épousa la plus belle femme du monde, qui s'appelait "Sémiramis", fille de Sem. Cush et Sémiramis engendrèrent un fils, nommé Nimrod. Selon la tradition, après la mort de Cusch, Nimrod prit comme femme sa propre mère, Sémiramis. Cette alliance impie suscita la colère de Sem. En effet, en ces temps-là, il était impensable qu'un fils ait des relations de ce genre avec sa propre mère. Or, elle tomba enceinte après s'être engagée dans une liaison adultère alors qu'elle était mariée à Nimrod. À peu près à la même époque, Nimrod fut violemment et prématurément tué par Esaü, fils d'Isaac. Dans un effort pour conserver le pouvoir et cacher ses méfaits, Sémiramis fit une déclaration des plus audacieuses. Elle déclara publiquement qu’à la mort de Nimrod, il s'était réincarné sous la forme d'un conifère qui avait soi-disant émergé d'une tige morte, puis ressuscita en tant que dieu Soleil et il utilisa ses rayons solaires pour l'inséminer miraculeusement. Elle donna naissance à un fils qu'elle appela Thammuz et qui selon elle était Nimrod réincarné. 

  • Ézékiel 8:14 "Et il me conduisit à l'entrée de la porte de la maison de l'Éternel, du côté du septentrion. Et voici, il y avait là des femmes assises, qui pleuraient Thammuz."

Semiramis est également connue sous divers pseudonymes:

*Allilah 

*Astarté en hébreu

  • 2 Rois 23:13 "Le roi souilla les hauts lieux qui étaient en face de Jérusalem, sur la droite de la montagne de perdition, et que Salomon, roi d'Israël, avait bâtis à Astarté, l'abomination des Sidoniens, à Kemosch, l'abomination de Moab, et à Milcom, l'abomination des fils d'Ammon."

  • 1 Rois 11:33 "Et cela, parce qu'ils m'ont abandonné, et se sont prosternés devant Astarté, divinité des Sidoniens, devant Kemosch, dieu de Moab, et devant Milcom, dieu des fils d'Ammon, et parce qu'ils n'ont point marché dans mes voies pour faire ce qui est droit à mes yeux et pour observer mes lois et mes ordonnances, comme l'a fait David, père de Salomon."

*Cybele déesse aux 12 étoiles

*Diane

*Ishtar reine du ciel ou déesse-soleil babylonienne. Ishtar désigne le mot Anglais Easter (Pâques)

  • Jérémie 44:18 "Et depuis que nous avons cessé d'offrir de l'encens à la reine du ciel et de lui faire des libations, nous avons manqué de tout, et nous avons été consumés par l'épée et par la famine. D'ailleurs, lorsque nous offrons de l'encens à la reine du ciel et que nous lui faisons des libations, est-ce sans la volonté de nos maris que nous lui préparons des gâteaux pour l'honorer et que nous lui faisons des libations?"

*Isis déesse du soleil égyptienne

*Vénus déesse de l'amour

*Sammur-amat en sumérien

*Sin, dieu de la lune

etc ...

Nimrod.jpg

 

Section Abram et Nimrod

CHAPITRE 8 - Prédiction sur Abram, Nimrod veut le mettre à mort.  Abram est caché dans une grotte pendant dix ans

  1. Le jour où Abram naquit, tous les serviteurs de Térach, tous les sages et tous les magiciens de Nimrod se réunirent chez Térach pour se réjouir avec lui en mangeant et en buvant.

  2. Lorsque tous les hommes sages et les prestidigitateurs sortirent de la maison de Térach, ils levèrent les yeux vers le ciel, et voici qu'ils virent une très grande étoile qui accourait de l'Orient avec une extrême vitesse et elle engloutit les quatre étoiles des quatre côtés des cieux.

  3. Ils furent frappés et étonnés à cette vue, et ils comprirent la signification.

  4. Ils se dirent l'un à l'autre: "Ceci est un signe en rapport avec l'enfant qui est né cette nuit à Térach. Il deviendra grand, se multipliera infiniment et possédera toute la terre. Lui et sa postérité se rendront maîtres de la terre, après qu'ils auront tué de grands rois"

  5. Le lendemain ils se levèrent tous de bon matin et se réunirent en conseil.

  6. Et ils se dirent: Le roi ignore le signe que nous avons vu la nuit passée.

  7. Si dans la suite des temps cette chose se fait connaître au roi, il nous demandera: Pourquoi m'avez-vous caché cette chose? et nous serons tous condamnés à mort. Allons et annonçons au roi ce que nous avons vu, et nous n'allons courir aucun risque.

  8. Ils allèrent tous vers le roi et se prosternèrent la face contre terre, disant : Vive le roi!  Vive le roi!

  9. Ils lui rendirent compte du festin de Térach: "Nous avons entendu qu'un fils est né à Térach le fils de Nahor, le général de ton armée. Nous sommes allés avant-hier dans sa maison, nous avons mangé, bu et nous nous sommes réjouis avec lui en cette nuit.

  10. "Mais lorsque tes serviteurs sont sortis de la maison de Térach, pour aller à nos maisons respectives, nous avons levé les yeux vers le ciel, et nous avons vu une très grande étoile venant de l'Est à grande vitesse, avaler quatre grandes étoiles, des quatre côtés des cieux."

  11. Ils ajoutèrent: "Nous avons approfondi ce qu'annonce ce prodige, et nous avons reconnu par notre sagesse la juste interprétation: le prodige s'applique à l'enfant qui est né de Térach, il grandira et se multipliera grandement, deviendra puissant, tuera tous les rois de la terre, et héritera toutes leurs terres, lui et sa postérité à jamais.

  12. "Maintenant, notre dieu et notre roi notre seigneur, nous t'avons averti sur cet enfant.

  13. Si le roi le trouve bon, qu’il aille dire au père ce que vaut l'enfant, et nous lui ôterons la vie afin qu'il ne grandisse et ne s'accroisse dans le pays, et que par son mal nous et nos enfants ne périssions."

  14. Leur discours plut au roi qui fit appeler Térach.

  15. Et lui répéta toutes les paroles des sages et des magiciens. 

  16. Puis il ajouta: "Maintenant, donne-moi l'enfant, afin que nous le tuons avant que se développe le danger qu'il amène avec lui au monde, et pour son prix je remplirai ta maison de beaucoup d'or et d'argent."

  17. Térach répondit: "Mon dieu et mon roi, J'ai entendu tes paroles, Tout ce que mon seigneur le roi désire sera accompli par son serviteur.

  18. "Mais que mon dieu et mon roi me permette de lui raconter ce qui m'est arrivé la nuit passée, que je puisse voir quel conseil le roi donnera à son serviteur qui servira de règle à ma réponse concernant la chose qu'il exige de moi."

  19. Et Térach dit au roi: "Ayon, fils de Moreb vint hier au soir dans ma maison,

  20. "Et me dit: Cède-moi le beau et grand cheval dont le roi t'a fait présent. Je t'en pèserai en retour de l'argent et de l'or, et je remplirai ta maison de paille et de fourrage." Je lui dis: "Attends jusqu'à ce que j'ai vu le roi, et je ferai comme il me dira.

  21. "Maintenant mon dieu et roi, voici je t'ai fait connaître cette chose, et l'avis que mon roi donnera à son serviteur, je le suivrai."

  22. En entendant ces paroles de Térach, le roi se fâcha et le considéra comme un fou.

  23. Le roi lui dit: "As-tu perdu la raison pour penser à conclure un pareil marché? Et donner ton beau cheval pour de l'argent et de l'or ou même pour de la paille et de la nourriture?

  24. "Insensé, manques-tu tellement d'argent et d'or, que tu ne peux pas obtenir de la paille et de la nourriture pour nourrir ton cheval au point que tu aies besoin de te défaire du beau cheval dont je t'ai fait présent et qui n'a pas son second sur la terre?"

  25. Et Térach dit au roi: "Tel est pourtant ce que me propose le roi mon seigneur

  26. "À quoi me servira tout l'or et tout l'argent si je perds le fils qui doit en hériter? Après ma mort mes biens retourneraient au roi qui me les a donnés."

  27. Lorsque le roi entendit les paroles de Térach et son excuse, cela excita encore davantage sa colère.

  28. Térach voyant l'irritation du roi, dit: "Que l'indignation du roi mon seigneur ne s'allume pas davantage contre son serviteur. Tout ce que j'ai est sous le pouvoir du roi Qu'il dispose de tout ce que j'ai, qu'il me traite selon son bon plaisir: je lui offre mon fils gratuitement."

  29. Mais le roi dit à Térach: "Non, je veux l'acheter et payer son prix."

  30. Térach dit alors: "Je demande en grâce qu'il me soit permis d'ajouter un mot et que le roi entende la parole de son serviteur. Que mon roi m'accorde trois jours de reflection, afin que je puisse informer de cette chose ma femme et ceux de ma maison, et les y préparer."

  31. Et le roi acquiesça à la demande de Térach. Il sortit de la présence du roi, rentra chez lui et rapporta toutes les paroles du roi à sa famille. Les gens furent extrêmement effrayés.

  32. Le troisième jour s'étant levé, le roi fit dire à Térach: "Livre-moi ton fils, comme je te l'ai ordonné, de peur que je n'envoie mes gens massacrer tout ce qui se trouve dans ta maison, et l'on n'y épargnera pas même ton chien."

  33. Et Térach fit diligence, car l'ordre du roi était pressant. Il prit l'enfant qu'une de ses esclaves avait mis au monde le jour de la naissance d'Abram, il l'apporta au roi, et en reçut le prix.

  34. Le roi saisit l'enfant et le lança avec force contre terre, la tête de l'enfant se fracassa et il expira aussitôt. Le roi, ses princes, et ses serviteurs, comme aussi tous les magiciens et tous les sages, étaient certains que c'était Abram qui venait de périr. Ensuite le roi perdit la pensée de cette chose et l'oublia entièrement. C'est ainsi que Elohim protégea Térach, afin que Abram son fils fût conservé en vie.

  35. Térach prit secrètement son fils Abram, sa mère et sa nourrice et alla les cacher dans une caverne; et il leur apportait de la nourriture chaque mois.

  36. Et Elohim était avec Abram qui croissait. Abram resta dans la caverne l'espace de dix ans.

CHAPITRE 9 - Abram va vers Noé et Sem. On lui enseigne toutes les voies du Seigneur. Construction de la tour de Babel. La confusion des langues

  1. Haran, fils de Térach, frère aîné d'Abram, prit en ces jours-là, à l'âge de 39 ans, une femme

  2. Elle conçut et enfanta un fils qu'il nomma Lot. 

  3. Elle conçut de nouveau et enfanta une fille, et elle la nomma Milca; Elle conçut encore et enfanta une fille, et elle la nomma Saraï.

  4. Haran avait quarante-deux ans lors de la naissance de Saraï, et Abram avait dix ans. En ces jours-là Abram sortit de la caverne avec sa mère et sa nourrice; car le roi et ses serviteurs n'avaient plus aucun souvenir de ce qui s'était passé à son égard.

  5. Et il alla demeurer dans la maison de Noé et son fils Sem, afin d'y apprendre les instructions de Elohim et ses voies.

  6. Et nul ne sut où était Abram, qui recevait l'instruction de Noé et de Sem durant trente-neuf ans. Abram connut Elohim depuis qu'il avait trois ans, et il alla dans les voies de Elohim jusqu'au jour de sa mort, selon tout ce que Noé et son fils Sem lui avaient enseigné. Mais tous les autres habitants de la terre en ces jours transgressaient grandement contre Elohim, ils se rebellèrent contre lui, servirent d'autres elohim. Ils se façonnaient chacun son idole pour l'adorer: idoles de bois et de pierre, qui n'entendent pas, ne parlent pas, et ne peuvent pas sauver.

  7. Le roi et tous ses serviteurs, ainsi que Térach avec toute sa famille furent les premiers qui servirent des elohim de bois et de pierre.

  8. Térach avait douze grandes idoles, pour les douze mois de l'année. Il servait chacune d'elles mensuellement, en lui offrant des oblations et des libations.

  9. Et toute cette génération était pervertie aux yeux de Elohim, et ainsi chaque homme fit son elohim, mais ils abandonnèrent Elohim celui qui les a créés sur la terre.

  10. Il n'y avait alors sur toute la terre pas un seul homme qui connaissait Elohim, excepté Noé et sa maison et ceux qui étaient sous sa direction.

  11. Mais Abram qui grandissait secrètement dans la maison de Noé, avait reçu de Elohim, un cœur intelligent et prudent.

  12. Il comprenait que la génération de ses jours était adonnée à des vanités, car les idoles qu'elle adorait étaient de fausses divinités qui ne pouvaient donner aucun secours.

  13. Lorsqu'il observa pour la première fois le soleil comme il éclairait toute la terre, il pensa en lui-même: "Ce soleil est sûrement  Elohim et je l'adorerai."

  14. Et durant cette journée entière il l'honora et l'invoqua. Le soir venu, le soleil disparut comme de coutume. Alors Abram de nouveau pensa en lui-même: "Sûrement, celui-ci n'est pas Elohim."

  15. Et il se demanda: "Qui donc est celui qui a fait le ciel et la terre, et créé l'homme? Où se tient-il?"

  16. Pendant qu'il parlait ainsi en son cœur, la nuit s'obscurcissait sur lui. Et, levant les yeux vers l'Ouest, le Nord, le Sud et l'Est, il vit que le soleil avait disparu de la terre, et le jour devint obscur.

  17. Et apercevant la lune accompagnée des étoiles, il dit: "Assurément, voici le Elohim qui a créé la terre et tous les hommes. Et voici ses serviteurs qui se tiennent devant lui prêts à recevoir ses ordres." Et durant cette nuit entière il honora la lune et l'invoqua.

  18. Au retour du matin, qui ramena comme à l'ordinaire le soleil, et effaça du ciel la lune,

  19. Abram reconnut qu'aucun des astres n'est Elohim, mais qu'ils sont les serviteurs de l'Éternel, Le Elohim qui a créé toutes choses. Et Abram continuait à demeurer dans la maison de Noé, et il apprenait à connaître Elohim et ses voies. Et il lui restait fidèle tous les jours de sa vie.

  20. Le roi Nimrod était souverain maître et toute la terre était sous son contrôle. Toute la terre était d'une seule langue et avait les mêmes manières de parler.

  21. Tous les princes de Nimrod, et tous ses grands se concertèrent ensemble, Puth, Mitsraïm, Cusch et Canaan, avec leur familles, et ils se dirent l'un à l'autre: "Allons, bâtissons-nous une ville, et élevons au milieu d'elle une tour solide et fortifiée dont le sommet atteigne le ciel. Nous nous rendrons célèbres; et de cette façon nous maîtriserons le monde entier en subjuguant par la force nos ennemis avant qu'ils viennent nous attaquer pour nous disperser sur toute la face de la terre."

  22. Ils allèrent se présenter devant le roi, et lui répétèrent toutes ces paroles; et le roi approuva la chose qu'ils proposaient.

  23. Toutes les familles se réunirent, environ six cent mille individus, et se mirent à la recherche d'un lieu assez vaste pour construire la ville et la tour. Et après avoir parcouru toute la terre, ils n'en trouvèrent aucun qui fût préférable à la plaine située à l'Orient du pays de Schinear. Elle avait une étendue de deux années de marche. Tous voyagèrent là et y restèrent.

  24. Ils se mirent à faire, pour leurs constructions, de la brique qu'ils faisaient cuire au feu pour construire la ville et la tour qu'ils avaient imaginée.

  25. Or, l'entreprise de construire la tour fut pour eux l'occasion de se révolter contre L'Éternel, Elohim du ciel, et de l'irriter. Ils songeaient à le combattre de près et à s'emparer du ciel.

  26. Ils se divisèrent, selon leurs familles, en trois classes. La première disait: "Nous monterons au ciel et nous le combattrons". La deuxième disait: "Montons au ciel, et plaçons-y nos dieux pour les honorer". La troisième disait: "Montons au ciel, et frappons-le de nos arcs et de nos flèches". Mais Elohim connaissant toutes leurs œuvres et toutes leurs mauvaises pensées, vit la ville et la tour qu'ils construisaient.

  27. Ils bâtirent eux-mêmes une grande ville et une tour très haute et très résistante; et à cause de cette hauteur, ceux qui portaient le ciment et les briques aux maçons, mettaient une année entière pour arriver jusqu'à eux.

  28. Le nombre des porteurs qui sans cesse montaient et descendaient était infini. Ils parvenaient aux constructeurs et leur donnaient le mortier et la brique; ainsi ce fut fait quotidiennement. Et lorsqu'une brique s'échappait de la main de l'un d'eux, et se brisait, tous en pleuraient; mais quand un homme tombait et se tuait, nul n'y faisait attention

  29. Or, du haut de la tour qu'ils continuaient à élever, ils lançaient contre le ciel des flèches, et elles retombaient teintes de sang. Lorsqu'ils les voyaient, ils se disaient l'un à l'autre: Ah! voilà que nous tuons tout ce qui est dans le ciel!

  30. Mais Elohim voulait par là les entretenir dans leur égarement, afin de les faire disparaître de la terre.

  31. Ils continuaient ainsi à bâtir quotidiennement jusqu'à ce que plusieurs jours et plusieurs années fussent écoulés.

  32. Puis Elohim dit aux soixante-dix anges supérieurs qui se tiennent devant lui: Allons, descendons et confondons leur langage de telle sorte qu'ils ne se comprennent plus entre eux. Et il en fut ainsi.

  33. Depuis ce jour, l'un n'entendait plus l'idiome de l'autre; et lorsqu'un maçon recevait de la main de son compagnon des matériaux qu'il n'avait pas demandés, il les lui lançait à la tête et le tuait.

  34. Et un grand nombre d'eux moururent de cette manière.

  35. Elohim punit les trois classes selon leurs œuvres et leurs pensées. Ceux qui avaient dit: "Montons au ciel et plaçons-y nos dieux", devinrent semblable à des primates et des pachydermes. Ceux qui avaient dit: "Frappons le ciel de nos flèches", s'entre-tuèrent eux-mêmes. Ceux qui avaient dit: "Faisons-lui la guerre", Elohim les dispersa sur toute la terre.

  36. Les autres, comprenant le mal qu'ils s'étaient attiré, abandonnèrent leur entreprise et se dispersèrent d'eux-mêmes sur les faces de la terre entière.

  37. Ce lieu fut nommé Babel, car là Elohim a confondu le langage de la terre entière; voici c'était à l'Est de la ville de Schinear.

  38. Quant à la tour, la terre ouvrant sa bouche, en engloutit un tiers: un feu descendu du ciel en consuma un autre tiers, et le troisième tiers subsiste jusqu'à ce jour. C'est cette partie qui est en l'air, et sa circonférence est de trois jours de marche

  39. C'est ainsi que fut arrêtée la construction de la ville et de sa tour. 

CHAPITRE 10 - Les descendants de Noé sont dispersés sur toute la terre et se construisent des villes

  1. En ces jours-là Péleg, fils d'Héber, mourut âgé de 239 ans, en la 48e année de la vie d'Abram fils de Térach.

  2. Lorsque Elohim eut dispersé les hommes sur toute la face de la terre, à cause du péché de la tour, ils se rassemblèrent suivant leurs familles et leurs langues, et émigrèrent vers les quatre coins du monde.

  3. Et toutes les familles furent dispersées chacune selon son langage, sa région, ou sa ville.

  4. Les fils des hommes bâtirent des villes selon leurs familles, dans toutes les places où ils allèrent, et dans toute la terre où Elohim les avait dispersés

  5. Là, ils s'arrêtaient et bâtissaient des villes qu'ils appelaient de leurs propres noms, ou de ceux de leurs enfants, ou des événements qui leur advenaient.

  6. Les enfants de Japhet, fils de Noé allèrent et bâtirent eux-mêmes des villes aux endroits où ils furent dispersés, et ils appelèrent toutes leurs villes d'après leurs noms. Ils furent divisés sur les faces de la terre en plusieurs divisions et langages.

  7. Voici les enfants de Japhet par familles: Gomer, Magog, Madaï, Javan, Tubal, Méschec et Tiras.

  8.  Les descendants de Gomer, selon leurs villes, furent: les Francum (Francs) qui demeurent dans le pays de Franza (France), sur le fleuve de Franza (France), près de la rivière Senah (Seine).

  9. Les enfants de Riphat sont les Bartonîm (Bretons) qui demeurent dans le pays de Bartonia (Bretagne) près de la rivière Ledah (Lira ou La Loire), qui verse ses eaux dans la grande mer de Géhon, qui est l'Océan.

  10. Les enfants de Togarma formèrent dix familles; et voici leurs noms: Buzar (Khazars), Parzunac (Patzinachs ou Pechenegs), Balgar (Bulgares), Elicanum (Aliqanosz ou Alans), Ragbiga (Ragbina ou Ranbona), Tarki (Turcs), Bid (Oghuz), Zeduc (Zabuk), Ungari (Hongrois) et Tilmaz (Tauri); tous ceux-là se répandirent et demeurèrent dans le Nord et bâtirent eux-mêmes leurs villes.

  11.  Ils appelèrent leurs villes d'après leurs propres noms, ceux-ci sont ceux qui résident près de la rivière Hithlah (Héthla) et Italac (Italach ou Elatach) jusqu'à ce jour.

  12. Mais les familles Ongali (Hongrois), les Balgar (Bulgares) et les Parzunac (Patzinachs ou Pechenegs) sont établis sur le grand fleuve du Dubnee (Danube). Les noms de leurs villes sont aussi selon leurs propres noms.

  13. Les descendants de Javan furent: les Lavanîm (Grecs) qui demeurent dans le pays de Makdonia (Macédoine).  Les enfants de Madaï furent: les Orelum (Hérules) qui demeurent dans le pays de Curson (Chorasan). Les enfants de Tubal furent: ceux qui demeurent dans le pays de Tuskanah (Toscane) près de la rivière Pashiah (Pise)

  14. Les enfants de Méschec furent: les Shibashni (Sibsani). Les enfants de Tiras furent: les Rushash (Russes), les Cushni (Posnaniens) et les Ongolis (Anglais). Tous ceux-là allèrent et se bâtirent des villes qui sont situées près de la mer Jabus (Jébus) et sur  les bords de la  rivière de Cura qui se décharge dans le fleuve de Tragan (Taragan).

  15. Les enfants d'Élisha sont les Almanîm (Allemands). Ceux-ci se bâtirent aussi des villes qui sont situées entre les montagnes du Jura (Lob) et Shibathmo (la Septimanie). De celles-là étaient les gens de Lumbardi (Italie) qui demeurent à l'opposé des montagnes du Jura et Shibathmo, et ils conquirent le pays de Lumbardi (Italie) et demeurent là jusqu'à ce jour.

  16. Les enfants de Chittîm sont les Romîm (les Romains) qui demeurent dans la vallée de Canopia (Campanie), sur la mer Tibreu (Tibre ou la Méditerranée).

  17. les  enfants de Dudonîm (Dodanîm), sont ceux qui demeurent dans les villes de la mer de Guihôn (Géhon), dans le pays de Bordna (Bardena).

  18. Telles sont les familles des enfants de Japhet selon leurs villes et leurs langues, lorsqu'ils furent dispersés après la tour.

  19. Les enfants de Cham furent: Cusch, Mitsraïm, Puth et Canaan, selon leurs descendances et leurs villes.

  20. Tous ceux-là allèrent et  bâtirent eux-mêmes des villes comme ils trouvèrent des places convenables pour eux, et ils appelèrent leurs villes selon leurs noms de leurs pères: soit Cusch, soit Mitsraïm, soit Puth, soit Canaan.

  21. Les enfants de Mitsraïm furent: les Loudîm (Ludim), les Anamîm (Anamim), les Lehabîm (Lahabim), les Naphtouhîm (Nephthuim), les Patroussîm (Phétrusim), les Kaslouhîm (Chasluïm) et les Kaphtorîm (Caphthorim); sept familles. 

  22. Tous ceux-ci se sont établis  près de la rivière Shihor qui est le fleuve de l'Égypte.

  23. Les Phétrusim et les Chasluïm s'allièrent entre eux par des mariages et ils donnèrent naissance aux Pelishtîm (Philistins), aux Azathîm (Accarosiens), aux Githîm (Gazéens), aux Gerarîm (Geraréens), et aux Ekronîm (Géthéens); cinq familles. Ceux-ci se bâtirent des villes et leur imposèrent les noms de leurs pères, qu'elles portent jusqu'à ce jour.

  24. Les enfants de Canaan aussi se bâtirent des villes et les nommèrent de leurs propres noms: onze villes avec leurs innombrables villages.

  25. Or, quatre hommes de la race de Cham allèrent dans la région de la plaine. Et voici les noms de ces hommes: Sedôm (Sodome), 'Amora (Gomorrhe), Adma (Adama), et Seboïm.

  26. Ils bâtirent quatre villes et les nommèrent de leurs noms.

  27. Et eux et leurs enfants et tous ce qui leurs appartient demeurèrent dans ces villes. Ils fructifièrent et se multiplièrent grandement et demeurèrent paisiblement.

  28. Séir*, fils de Hur, fils de Hévéus, fils de Canaan, trouva une vallée vers la montagne de Pharan, et il s'y établit avec ses sept fils et tous les siens. Il donna son nom à la ville qu'il y bâtit. C'est le pays appelé Séir* jusqu'au jour présent.

  29. Voilà les familles des enfants de Cham selon leurs langues et leurs villes lorsqu'ils furent dispersés vers leurs pays après la tour.

  30. Les enfants de Sem, fils de Noé, père de tous les enfants d'Héber, s'en allèrent aussi et se bâtirent des villes dans les lieux où ils immigrèrent, et les nommèrent de leurs noms.

  31. Les enfants de Sem furent: Élam, Assur, Arpacschad, Lud et Aram

  32. Assur voyageant au loin avec ses enfants et ses domestiques s'en allèrent en ce temps-là, dans une terre lointaine et ils rencontrèrent une vallée fort spacieuse. Ils y bâtirent quatre villes qu'ils nommèrent soit de leurs noms, soit des choses survenues.

  33. Et voici les noms de ces villes: Ninevé (Ninive), Rèssèn (Résen), Kalah (Chalé) et Rehobother (Rohoboth). Et les enfants d'Assur (Assyriens) y demeurent jusqu'à ce jour.

  34. Les enfants d'Aram aussi allèrent et se bâtirent une ville à laquelle ils donnèrent le nom de leur frère aîné Uts (Us), et en firent leur demeure. C'est le pays d'Us, ainsi appelé jusqu'à ce jour.

  35. La deuxième année après l'événement de la tour, une homme sortit de Ninive, de la maison d'Assur. Son nom était Béla. Il allait cherchant où il pourrait demeurer avec les siens. Et ils arrivèrent aux environs des villes de la plaine, en face de Sodome, et ils s'y arrêtèrent.

  36. L'homme se mit à bâtir une petite ville qu'il nomma de son nom, Béla; et le territoire en est appelé So'ar (Ségor)  jusqu'à ce jour.

  37. Voilà  les noms des familles des enfants de Sem selon leurs langues et leurs villes nombreuses lorsqu'ils furent dispersés vers leurs pays après la tour.

  38. Et chaque royaume, ville, et famille parmi les familles des enfants de Noé bâtirent eux-mêmes beaucoup de villes après cela.

  39. Et ils établirent des gouvernements dans toutes leurs villes, pour être gouvernés sous leur autorité à tout jamais; ainsi firent toutes les familles des enfants de Noé pour toujours.

Le Mont Seir

Abraham est le géniteur des Israélites, des Ismaélites, des Madianites, des Édomites et d'autres Arabes. Les Édomites (Turcs) sont les descendants d'Ésaü. Dès le début, les Édomites et les Israélites ont été deux peuples différents par leurs mœurs, leurs coutumes et leur religion. Les Édomites étaient des idolâtres, et leur histoire a été marquée par des guerres avec Jacob et ses descendants dès le ventre de leur mère.

 

Notez que la postérité de Canaan, fils de Cham, reçut une malédiction suite à l'humiliation de Noé. Seir est l'arrière-arrière-petit-fils de Canaan. Le mot Seir signifie poilu et, appliqué à un pays, il peut signifier accidenté ou montagneux. La région qui a porté le nom Seir (actuelle Arabie Saoudite) est la zone montagneuse située à l'est des grandes vallées el-Ghor et Le long du centre Wadi Araba (la frontière entre les États modernes d'Israël et de Jordanie), depuis l'extrémité nord du golfe Elanitic de la mer Rouge  jusqu'à l'extrémité sud de la mer Morte.

Dans la Bible, il est mentionné que le mont Séir est étroitement lié à la terre d’Edom ou Idumée. En effet, avant que les Edomites occupent le pays, celui-ci était appelé mont Séir et était habité par les Horites. C'est dans cette région qu'Ésaü, le frère jumeau aîné de Jacob, s'est installé du vivant de son père. Là, il détruit les Horites et sa postérité a progressivement pris possession du pays. Ainsi Séir c'est Edom, le pays des Edomites les descendants d'Ésaü. 

  • Genèse 36:8 “Ésaü s'établit dans la montagne de Séir. Ésaü, c'est Édom”

  • Genèse 36:19 “Ce sont là les fils d'Ésaü, et ce sont là leurs chefs de tribus. Ésaü, c'est Édom.”

Il est écrit qu’une malédiction s’est abattue sur Séir et Edom; et ils sont voués à la destruction. Le Livre d'Abdias mentionne les principales raisons pour lesquelles Edom sera détruit.

  • Ezéchiel 35:3 “Tu lui diras: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, j'en veux à toi, montagne de Séir! J'étends ma main sur toi, Et je fais de toi une solitude et un désert.”

  • Ezéchiel 35:15 “A cause de la joie que tu as éprouvée Parce que l'héritage de la maison d'Israël était dévasté, Je te traiterai de la même manière; Tu deviendras une solitude, montagne de Séir, Toi, et Édom tout entier. Et ils sauront que je suis l'Éternel.“

Après la mort de Joseph, Tsepho petit-fils d'Esaü, qui etait le chef des armées d’Angeas roi de Dinhaba (afrique du Nord), tenta de convaincre Angeas d’aller combattre les Fils d'Israël en Egypte. Mais lorsque Angeas refusa, Tsepho se retourna contre lui et forma une alliance avec Kittim / Chittim (Rome) afin de combattre Angeas. Il délivra Kittim de l'invasion d’Angeas et réussit aussi à assujettir les fils de Tubal et les îles environnantes. Gagnant ainsi la confiance de Kittim, il fut proclamé roi de Rome et régna sur eux pendant 50 ans (Jasher 61:23-24). Après l'exode des Israélites, une guerre éclata entre Hadad roi d’Edom et Abianus roi de Kittim. Abianus tua Hadad et assujetti Edom, ainsi Edom et Rome devinrent une seule et même nation (Jasher 90:1-8). Dans le Livre de Daniel, il prophétise en grand détail sur Edom = Kittim = Rome = Le Vatican 

CHAPITRE 11 - La méchanceté de Nimrod. L’Idolâtrie de Térach. Abram détruit les idoles de son père Térach

  1. Nimrod résidait encore dans le pays de Schinear (Sennaar) dont il était roi, et il y bâti quatre villes.

  2. Et voici les noms des quatre villes qu'il bâtit, il appela leurs noms d'après ce qui leur était arrivé durant la construction de la tour.

  3. Il appela l'une Babel, parce que là Elohim a confondu le langage de toute la terre. Le nom de la seconde il l'appela Èrèkh (Arach), parce que de là Elohim les dispersa. 

  4. La troisième il l'appela  Akad (Achad), parce que là s'y était livré une grande bataille; et la quatrième il l'appela Kalné (Chalanné), parce que là furent consumés ses princes et ses hommes puissants, ils irritèrent Elohim, ils se rebellèrent et transgressèrent contre lui.

  5. Et lorsque Nimrod eut construit ces villes dans la terre de Schinear, il plaça en elles le restant de ses gens, ses princes et ses hommes puissants qui lui était demeuré fidèle.

  6. Il demeura dans Babel et là il renouvela le pacte de sa royauté avec le reste de ses sujets, et y régna en sécurité. Ses chefs et ses serviteurs lui donnèrent le nom d'Amraphel (Genèse 14:1-9), à cause de la perte d'une partie de ses gens lors de la construction de la tour.

  7. Malgré cela, Nimrod ne retourna pas à Elohim, et il continua à enseigner aux fils des hommes l'exemple de l'impiété. Son fils Mardon fut pire que son père.

  8. Il surpassait dans son impiété toutes les abominations de son père, et il induisait les hommes dans l'erreur du péché, ainsi on dit: Du méchant sort la méchanceté.

  9. Vers ce temps-là les familles de la race de Cham étaient en guerre entre elles.

  10. Et Chodorlahomor, roi d'Élam, alla contre les cinq villes de la plaine, il les combattit et les vainquit et les réduisit sous sa puissance.

  11. Elles le servirent douze ans, lui payant une taxe annuelle.

  12. En ces jours-là Nachor fils de Serug, mourut dans la 49ème année d'Abram fils de Térach.

  13. Or, dans la cinquantième année de sa vie, Abram quitta la maison de Noé, et revint dans celle de son père.

  14. Abram adorait Elohim, et il allait dans ses voies et ses instructions, et L'Éternel son Elohim était avec lui.

  15. En ces jours, Térach son père était toujours général de l'armée du roi Nimrod, et continuait à suivre le culte des dieux étrangers, qui ne sont que bois et pierre.

  16. Abram voyant chez son père douze idoles érigées dans un temple qui leur était consacré, fut enflammé de colère.

  17. Il dit: Vive Elohim! Ces simulacres ne resteront pas dans la maison de mon père. Que Elohim qui m'a créé me punisse plusieurs fois si dans trois jours je ne les ai pas tous brisés.

  18. Abram se hâta et sortit de la chambre vers la cour extérieure, et en sortant de ce lieu il trouva son père assis dans la cour, et tous ses domestiques avec lui. Abram vint et s'assit devant lui.

  19. Et Abram demanda à son père, disant: Père, dis-moi où est l'Elohim qui a créé les cieux et la terre, et tous les fils des hommes sur terre, et qui t'a créé, qui m'a créé. Térach répondit à son fils Abram et dit: Voici, ceux qui nous ont créés sont tous avec nous dans la maison.

  20. Son père le mena dans le sanctuaire où étaient rangées en ordre douze idoles grandes, et d'autres plus petits sans nombre.

  21. Térach dit à Abram son fils: Voici, ceux-ci sont tous ceux qui te font exister sur terre, et qui t'ont créé toi et moi et toute l'humanité.

  22. Et Térach, après s'être prosterné devant chacun de ses dieux, sortit du temple avec son fils.

  23. Alors Abram alla trouver sa mère et lui dit: Mon père m'a fait voir ses dieux;

  24. Maintenant, donc, hâte-toi et tue un chevreau du troupeau, et fait en un mets savoureux, que je puisse l'apporter aux dieux de mon père comme une offrande pour eux à manger; peut-être que de cette façon, je pourrais être acceptable pour eux.

  25. Et sa mère fit ainsi.  Elle tua un jeune chevreau, fit un savoureux repas, et l'apporta à Abram. Et Abram alla présenter le plat de chevreau aux dieux de son père, et il resta près d'eux pour les voir manger. Térach son père, ne le sut pas.

  26. Abram passa la journée entière à les observer, et il vit durant le jour lorsqu'il était assis parmi eux, qu'ils n'avaient pas de voix, ni d'oreille, ni mouvement, et aucun d'eux ne pouvait étendre sa main pour manger.

  27. Alors Abram  se moqua d'eux disant: Assurément le savoureux repas que j'ai préparé ne leur a pas plu, où peut-être c'était trop peu pour eux, et pour cette raison ils ne voudraient pas manger donc demain je préparerai un repas frais et savoureux, mieux et plus abondant que celui-là, pour que je puisse voir le résultat.

  28. Le lendemain il alla vers sa mère concernant le savoureux repas. Sa mère se leva et tua trois chevreaux purs du troupeau, et elle fit d'eux des mets excellents et savoureux, comme son fils aimait. Elle les donna à son fils Abram, toujours à l'insu de son père.

  29.  Et Abram prit les savoureux mets de sa mère, et les amena devant les dieux de son père dans la chambre ; et il vint près d'eux qu'ils puissent manger, et il les plaça devant eux, et Abram s'assit devant eux toute la journée, pensant peut-être qu'ils allaient manger.

  30. Abram les observa, et voici en ce lieu le même silence et la même immobilité que le jour précédent.

  31. Voici que l'esprit de Elohim s'empara de lui.

  32. Dans son indignation contre son père, il parcourut la maison en s'écriant: Malheur et malédiction sur mon père et sur toute cette mauvaise génération, dont les coeurs sont inclinés à la vanité, et rendent un culte impie à de pareilles idoles de bois et de pierre, qui ont une bouche et ne parlent point, des yeux et ne voient point, des oreilles et n'entendent point, des mains et ne touchent point, des pieds et ne marchent point. Qu'ils soient comme elles, tous ceux qui les font, et tous ceux qui s'y confient.

  33. Quand Abram vit toutes ces choses, sa colère s'enflamma contre son père, et il se hâta et prit une hache à la main, et vint dans la chambre des dieux, et il a brisé tous les dieux de son père.

  34. Mais il épargna le plus grand, lui mit la hache entre les mains, et sortit.

  35. Cependant Térach en entendant le bruit qui retentissait dans son sanctuaire se hâta d'y accourir. Et il rencontra Abram qui sortait

  36. Voici que les morceaux de ses dieux brisés jonchaient le sol, et la hache dans la main du plus gros qui n'était pas brisé, et les mets savoureux qu'Abram son fils avait fait étaient toujours là.

  37.  Il entra dans une grande colère. Il se précipita hors du temple à la recherche d'Abram, 

  38. Il le trouva assis dans la maison. Et il lui dit: Pourquoi as-tu commis ce crime envers mes dieux?

  39. Abram répondit: Non, mon seigneur, je n'ai rien fait de coupable. Lorsque je leur offris le plat de chevreau, tous y mirent la main pour en manger avant que le plus grand s'approchât.

  40. Alors celui-ci mécontent de leur précipitation, alla s'armer de la hache, et dans sa colère les mit en pièces l'un après l'autre. Et voici que la hache est toujours dans sa main comme tu l'as vu.

  41. Mais Térach s'emporta davantage contre Abram et lui dit: Quel est ce mensonge que tu me racontes?

  42. C'est toi qui as mis la hache à la main du plus grand. Comment ces dieux ont-ils pu faire ce que tu dis? N'est-il pas vrai qu'ils ne sont que du bois et de la pierre, et que c'est moi qui les ai façonnés?

  43. Alors Abram répondit à son père: et comment peux-tu alors servir ces idoles en qui il n'y a pas de pouvoir pour faire quelque chose? Ces idoles en qui tu te confies, peuvent-elles te délivrer? Peuvent-elle entendre tes prières lorsque tu les implores? Peuvent-elles te délivrer des mains de tes ennemis, ou est-ce qu'elles combattront dans tes batailles pour toi contre tes ennemis, que tu serves le bois et la pierre qui ne peuvent parler ni entendre?

  44. Toi et tous ceux qui t'imitent, vous avez tort. Es-tu si idiot, si stupide ou si innocent pour servir du bois et de la pierre, et faire ce rituel?

  45. Et oublier Elohim qui a fait les cieux et la terre, qui t'as créé. Vous attirerez sur vous de grands maux.

  46. N'est-ce pas ainsi que nos ancêtres, dans les jours du temps passé, ont par leurs iniquités irrité L’Éternel, Elohim de l'univers, qui a fait périr toute la terre dans les eaux du déluge?

  47. Et comment peux-tu continuer de faire cela et servir des dieux de bois et de pierre, qui ne peuvent entendre, ni parler, ou te délivrer de l'oppression, et de cette façon faisant tomber la colère de Elohim de l'univers sur toi?

  48. Maintenant, Ô mon seigneur et père, renonce à cette impiété et attache-toi à Elohim.

  49. Sur cela, Abram courut en présence de son père retirer la hache de la main du grand dieu, et le brisa, puis il s'enfuit.

  50. Térach désolé de l'action d'Abram son fils, alla sans retard se présenter devant le roi et se prosterna la face contre terre. Nimrod lui dit: Que veux-tu?

  51. Et il dit: Je te supplie mon adôn, de m'écouter -- Maintenant il y a cinquante ans un enfant m'est né, et ainsi en ce jour il a fait à mes dieux et ainsi il a parlé; et maintenant donc, mon adôn et roi, envoie des hommes et fais-le amener devant toi, et juge-le selon la justice, afin que nous évitions le courroux de nos dieux.

  52. Le roi envoya trois gardes qui amenèrent Abram en sa présence. Ce jour-là, Nimrod était assis sur son trône, tous les princes et officiers étaient assis devant lui, et Térach était assis en avant d'eux.

  53. Nimrod interrogea Abram sur ce qu'il avait fait à son père et à tous ses dieux. Abram répéta les paroles qu'il avait dites à son père; à savoir, que c'était le grand dieu qui avait brisé les autres dieux.

  54. Le roi lui dit: Ces dieux ont-ils la faculté de parler, de manger, de faire tout ce que tu viens de dire? Alors Abram lui répondit: Puisqu'ils ne sont capables d'aucune action, pourquoi les sers-tu? Pourquoi égares-tu les hommes après ces folies?

  55. Penses-tu qu'ils puissent te protéger, ou qu'ils fassent quelque chose de petit ou de grand? Et pourquoi ne servez-vous pas Elohim, qui t'a créé et en qui est le pouvoir de tuer et de garder en vie.

  56. Malheur à toi, Ô roi insensé, niais, idiot! malheur à toi jusque dans l'éternité!

  57. Je pensais que tu enseignerais à tes sujets la voie droite, tu n'as pas agi selon ce qui est bien, mais tu as rempli la terre entière avec tes fautes et les fautes de tes gens qui ont suivi ta voie.

  58. N'as-tu pas entendu dire qu'en punition des mêmes péchés dont se rendaient coupables nos pères dans les jours de l'antiquité, Elohim envoya les eaux du déluge qui firent périr tout être vivant, et bouleversèrent même la surface de la terre?

  59. Maintenant, renonce à tes mauvaises œuvres et sers le maître de l'univers qui tient ton âme en sa main, et ce sera bon pour toi.

  60. Mais si ton cœur mauvais ne prête pas l'oreille à mes exhortations pour te faire abandonner tes mauvaises voies perverses, tu seras à la fin de tes jours humilié jusqu'à la terre, et tu mourras couvert de honte, toi, tes gens et tous ceux qui sont liés à toi.

  61. Et lorsque Abram cessa de parler devant le roi et ses princes, Abram leva ses yeux vers les cieux, et il dit: Elohim voit tous les méchants, et il les jugera.

CHAPITRE 12 - Nimrod fait emprisonner Abram et le condamne à brûler dans un four ardent. Son frère Haran périt. Abram ressuscite.

  1. À ces paroles d'Abram le roi le fit saisir et enfermer dans une prison pendant 10 jours.

  2. Le dixième jour, le roi assembla devant lui tous ses officiers, les gouverneurs de toutes les provinces et les sages,

  3. Et le roi dit aux princes et aux sages: Avez-vous entendu ce qu'Abram, fils de Térach, a fait à son père? Ainsi il lui a fait, j'ai ordonné qu'il soit amené devant moi, et ainsi il a parlé; son coeur ne ma pas craint, il n'a pas eu pitié en ma présence, et voici maintenant il est confiné dans ma prison.

  4. Il leur demanda de porter une sentence contre le fils de Térach qui avait offensé les dieux et maudit le roi.

  5. Tous répondirent: Quiconque maudit le roi doit être suspendu à un arbre; mais ayant fait toutes les choses qu'il avoue lui-même, et ayant méprisé nos dieux, la loi ordonne qu'il soit consumé par le feu.

  6. Si le roi approuve cette sentence, qu'il ordonne à ses serviteurs d'allumer un feu pendant une nuit et un jour dans le four à briques du roi, pour qu'ensuite on y jette cet homme. Et le roi fit ainsi, il ordonna à ses serviteurs de préparer un feu pendant trois jours et trois nuits dans la fournaise du roi, c'est-à-dire à Casdim; et le roi leur ordonna de prendre Abram de prison et le faire sortir pour être brûlé.

  7. Tous les serviteurs du roi, ses princes, ses guerriers, tous les juges, ainsi que tous les habitants du pays, au nombre d'environ 900,000 hommes, se tenaient en face du four, pour y voir précipiter Abram.

  8. Toutes les femmes et les petits se sont entassés sur les toits et les tours pour voir ce qu'on allait faire à Abram, et ils se tenaient tous ensemble à distance. Il ne resta aucun homme qui ne soit pas venu ce jour-là, car tous voulaient être témoins de ce spectacle.

  9. Or, lorsqu'on amena Abram, les sages en voyant sa face s'écrièrent: Ô roi, notre maître, nous reconnaissons dans les traits de cet homme l'enfant dont lors de sa naissance, la grande étoile avala les quatre étoiles, que nous avons déclaré au roi il y a cinquante ans.

  10. Voici, son père est également coupable: il a désobéi à ton ordre et s'est joué de toi en te présentant un autre enfant, que tu as tué.

  11. Le roi fut enflammé de colère, et il ordonna de lui amener Térach,

  12. Il lui dit: As-tu entendu ce qu'ont dit les magiciens? Avoue-moi la vérité, et tu échapperas à ta peine.

  13. Térach, voyant le roi irrité, lui dit: Tu as entendu la vérité de la bouche des sages, Ô roi, mon seigneur; ce qu'ils ont dit est réellement arrivé. Le roi lui dit: Comment as-tu osé désobéir à mon ordre en me livrant un enfant qui n'était pas le tien? Et tu en as encore reçu le prix!

  14. Térach répondit: Mes entrailles en ce temps s'étaient émues sur le sort du fils qui est ma chair et mon sang et j'ai pris un fils de mon serviteur, et je l'ai amené au roi.

  15. Le roi lui dit: Qui t'a conseillé cela?  Si tu ne me caches rien, tu ne mourras pas.

  16. Et Térach, dans l'effroi que lui inspirait le roi, dit: C'est Haran, mon fils aîné, qui m'a conseillé cette chose. Or, Haran était âgé de trente-deux ans lors de la naissance d'Abram.

  17. En vérité Haran n'avait donné aucun conseil à son père. Mais Térach parlait ainsi pour échapper à la sentence qui le menaçait. Le roi lui dit: Haran ton fils, qui t'a conseillé cette chose, mérite la peine de mort. Il périra dans le feu avec Abram.

  18. Or, en ce temps-là Haran se sentait attiré vers la croyance d'Abram, mais il cachait sa pensée au fond de son cœur.

  19. Il était indécis et se disait en lui-même: Si dans cette épreuve mon frère l'emporte sur le roi, je me déclarerai hautement pour lui; et si le roi est le plus fort, les dieux du roi seront les miens.

  20. Et Haran, par ordre du roi, fut lié avec Abram,

  21. On les amena tous deux pour les livrer au feu.

  22. Les serviteurs du roi les saisirent et les déshabillèrent de tous leurs vêtements, ne leur laissant sur le corps que leurs sous-vêtements.

  23. Puis ils attachèrent ensemble leurs mains et leurs pieds avec des cordes de chanvre, les portèrent et les précipitèrent dans le four.

  24. Elohim aimait Abram. Il eut pitié de lui et le préserva de la voracité du feu,

  25. Toutes les cordes avec lesquelles ils l'avaient lié furent brûlées,  mais Abram demeurait et se promenait dans le feu.

  26. Quant à Haran, il fut subitement dévoré par l'ardeur des flammes, parce que son cœur n'était pas entièrement avec Elohim. Les douze hommes qui les avaient précipités au four périrent également car une flamme s'élança vers eux, et les brûla tous.

  27. Tandis qu'Abram se promenait librement au milieu du feu pendant trois jours et trois nuits. Les serviteurs du roi le voyant marcher dans le feu, ils allèrent en instruire le roi. disant: Voici nous avons vu Abram se promenant au milieu du feu, et même les sous-vêtements qui sont sur lui ne sont pas brûlés, mais la corde avec laquelle nous l'avons attaché est brûlée.

  28. Lorsque le roi entendit ce qu'ils lui rapportaient, son cœur fut violemment agité, et il ne voulut pas les croire. Il envoya donc d'autres serviteurs dignes de sa confiance, pour s'assurer de ce prodige, et ils revinrent lui dire ce qu'ils avaient vu. Alors le roi se leva pour aller voir lui-même, et il vit Abram marchant de long en large au milieu du feu. Il aperçut aussi le corps d'Haran réduit en charbon et en cendre. Le roi s'en étonna beaucoup.

  29. Alors le roi ordonna de retirer Abram du feu; mais lorsque ses serviteurs s'approchèrent du four, une flamme ardente s'échappa contre eux.

  30. Les serviteurs du roi s'enfuirent de là, mais le roi renouvela impérieusement son ordre, disant: Hâtez-vous de retirer Abram, de peur que je ne vous fasse mourir.

  31. Ils avancèrent de nouveau; aussitôt le feu tira contre eux une langue plus rude que celle du lion, et leur dévora le visage. Huit d'entre eux moururent.

  32. Le roi, voyant que ses serviteurs ne pouvaient approcher du feu sans être brûlés, éleva la voix et cria: Ô serviteur de Elohim qui est dans les cieux, sors du milieu du feu et viens ici devant moi. Abram entendit la voix du roi, il sortit du feu et se tint devant le roi.

  33. Lorsque Abram sortit, le roi et tous ses serviteurs virent Abram devant le roi, avec son sous-vêtement sur lui, car il ne fut pas brûlé, mais la corde avec laquelle il avait été lié fut brûlée.

  34.  Le roi dit à Abram: Comment n'as-tu pas été brûlé dans le feu?

  35. Abram dit au roi: L'Elohim des cieux et de la terre en qui je me confie et qui a tout en son pouvoir, m'a délivré du feu dans lequel tu m'as jeté.

  36. Haran le frère d'Abram fut brûlé en cendre, ils cherchèrent son corps, et le trouvèrent consumé.

  37. Haran était âgé de 82 ans lorsqu'il périt ainsi dans le feu de Casdîm (à Ur chez les Chaldéens). Le roi, ses officiers et les habitants du pays, en voyant qu'Abram avait été préservé du feu, se prosternèrent tous devant lui.

  38. Abram leur dit: Ne vous prosternez pas devant moi, mais devant Elohim, qui vous a créés, servez-le, et marchez dans ses voies. C'est lui qui m'a sauvé du feu. Il étend la protection de sa main puissante sur tous ceux qui ont confiance en lui.

  39. Cette chose sembla très merveilleuse aux yeux du roi et des princes, qu'Abram fut sauvé du feu et qu'Haran fut brûlé. Le roi fit à Abram de riches présents, et lui donna les deux principaux serviteurs de sa maison, le nom de l'un était Oni, et le nom de l'autre, Éliézer.

  40. Tous les grands officiers du roi et ses autres serviteurs firent à Abram des présents considérables en argent, en or et en pierres précieuses.

  41.  Abram sortit de la présence du roi en paix, et environ trois cents serviteurs du roi le suivirent et s'attachèrent à lui.

  42. Abram retourna dans la maison de son père, lui et les hommes qui le suivirent. Abram servit L'Éternel son Elohim tous les jours de sa vie, marcha dans ses voies et suivit ses lois.

  43. Et à partir de ce jour-là Abram inclina les coeurs des fils des hommes à servir Elohim.

  44. En ce temps-là, Nachor et Abram épousèrent deux filles d'Aran leur frère. Le nom de la femme de Nachor était Melcha, et le nom de la femme d'Abram, Saraï. Et Saraï était stérile.

  45. Deux ans après qu'Abram fut sorti du feu, il arriva que Nimrod, confirmé sur le trône royal à Babylone, s'endormit, et il rêva qu'il se tenait avec toute son armée dans la vallée qui est en face du four à briques du roi.

  46. Il leva les yeux, et voici qu'un homme à la ressemblance d'Abram sortit du four, tenant à la main une épée nue, et se précipita sur le roi pour le frapper. Le roi se mit à fuir, mais, pendant sa fuite, l'homme lui lança sur la tête un œuf qui se changea à l'instant en un grand fleuve.

  47. Le roi rêva que toutes ses troupes coulèrent dans cette rivière et moururent, et le roi prit la fuite avec trois hommes qui étaient devant lui et il s'échappa.

  48. Le roi regarda ces hommes et ils étaient vêtus de robes princières comme les vêtements des rois, et avaient l'apparence et la majesté des rois.

  49. Pendant qu'ils couraient, le fleuve se transforma de nouveau en œuf devant le roi, dont sortit un petit poussin qui se mit à voltiger autour de la tête du roi, et lui creva un œil.

  50. Cette chose effraya tellement le roi qu'il se réveilla avec de violents battements de cœur.

  51. Dès le matin, le roi se hâta de se lever de sa couche, il manda devant lui les sages et tous les magiciens, et il leur raconta le songe.

  52. Alors un sage des serviteurs du roi, nommé Anuki, s'adressant au roi, lui dit: "Ceci n'est rien d’autre chose que le danger qui menace le roi mon seigneur dans le temps à venir de la part d'Abram et sa postérité.

  53. "Et voici qu'il arrivera des jours où Abram, ses enfants et les gens de sa maison, attaqueront en armes le roi mon seigneur, et ils battront tous les corps de son armée.

  54. "Quant à ce que tu as dit au sujet de trois hommes que tu as vu comme toi-même et qui se sont échappés, cela signifie que tu t'échapperas avec trois autres rois de la terre, qui seront tes alliés au combat.

  55. "Et ce que tu as vu de la rivière qui s'est transformée en œuf comme au début, et du jeune oiseau arrachant ton œil, cela ne signifie rien d'autre que la semence d'Abram qui tuera le roi dans les derniers jours.

  56. "Le songe du roi mon seigneur est une vérité, et l'interprétation de ton serviteur est exacte.

  57. Maintenant donc mon roi, tu sais sûrement que cela fait maintenant cinquante-deux ans que tes sages ont vu cela à la naissance d'Abram, et si mon roi permet à Abram de vivre sur la terre, ce sera au tort de mon seigneur et roi. Car tous les jours où Abram vit ni toi ni ton royaume ne seront établis, car cela était connu autrefois à sa naissance. Et pourquoi mon roi ne le tuera-t-il pas, afin que tu soit gardé de son mal dans les derniers jours?

  58. Nimrod adopta l'avis d'Anuki, et il chargea secrètement quelques-uns de ses gens de s'emparer d'Abram et de le lui amener pour le mettre à mort.

  59. Or, Éliézer, le serviteur d'Abram que le roi lui avait donné, était à ce moment-là en présence du roi, et il entendit ce qu'Anuki avait conseillé au roi, et ce que le roi avait dit pour causer la mort d'Abram.

  60. Éliézer dit à Abram: Hâte-toi, lève-toi et sauve ton âme, afin que tu ne meurs pas par les mains du roi, car il a vu ainsi dans un rêve te concernant, et c'est ainsi qu'Anuki l'a interprété, et ainsi Anuki a conseillé le roi te concernant.

  61. Et Abram, écoutant le conseil d'Éliézer, s'enfuit promptement à la maison de Noé et de Sem son fils, pour se réfugier et il s'y tint caché. Les serviteurs du roi arrivèrent et le cherchèrent vainement dans sa maison et dans tout le pays, parcourant toutes les routes et cherchant dans toutes les directions. 

  62. Quand les serviteurs du roi ne purent trouver Abram, ils retournèrent vers le roi, mais la colère du roi contre Abram se calma, car ils ne le trouvèrent pas, et le roi chassa de son esprit cette affaire concernant Abram.

  63. Abram était caché dans la maison de Noé depuis un mois entier, lorsque Térach, toujours grand auprès du roi, vint le visiter secrètement.

  64. Alors Abram dit à son père: "Ne sais-tu pas que le roi, excité par ses impies conseillers, songe à m'ôter la vie, et à exterminer mon nom de dessus la terre?

  65. "Lève-toi, allons-nous-en tous ensemble au pays de Canaan, pour nous soustraire à sa tyrannie, de crainte qu'à la fin tu ne périsses également.

  66. "Car ce n'est pas par affection pour toi que Nimrod te comble d'honneurs, mais pour son propre avantage,

  67. "Et s'il te fait un bien plus grand que celui-ci, ce ne sont certainement que des vanités du monde, car la fortune et la richesse ne serviront à rien au jour de la vengeance 

  68. "Maintenant donc écoute ma voix, levons-nous et allons au pays de Canaan, hors de la portée du mal de Nimrod. Sers le Seigneur qui t'a créé sur la terre et tout ira bien pour toi; et rejette toutes les vaines choses que tu poursuis.

  69. Abram cessa de parler, Noé et son fils Sem prenant ensuite la parole, dirent à Térach: La parole qu'Abram t'a dite est vraie.

  70. Térach écouta la voix de son fils Abram, et il fit tout ce qu'Abram avait dit, car cela venait du Seigneur, afin qu'Abram ne tombât point sous le glaive du roi.

 

Section Abram et Pharaon

CHAPITRE 13 - le Seigneur apparaît à Abram. Elohim lui promet le pays de Canaan comme un héritage éternel.

  1. Térach prit Abram, son fils, et Lot, son petit-fils, fils de Haran, et Saraï, sa belle-fille, femme d’Abram, et tous les gens de sa maison, et il partit avec eux d’Ur Casdim vers le pays de Canaan. Et ils arrivèrent jusqu’au pays d’Haran, où ils demeurèrent, car c’était une très bonne terre de pâturage et d’une étendue suffisante pour ceux qui les accompagnaient.

  2. Le peuple du pays d’Haran vit qu’Abram était bon et droit avec Elohim et les hommes, et que L’Éternel son Elohim, était avec lui. Et quelques-uns du peuple du pays d’Haran vinrent et se joignirent à Abram, et il leur enseigna l’instruction de Elohim et ses voies, et ces hommes restèrent avec Abram dans sa maison et ils s’attachèrent à lui.

  3. Abram resta trois ans dans le pays, et à la fin des trois ans, Elohim apparut à Abram et lui dit: "Je suis l’Éternel qui t'a fait sortir d’Ur Casdim et qui t'a délivré de la main de tous tes ennemis.

  4. "Et maintenant, si tu écoutes ma voix et si tu observes mes commandements, mes lois et mes statuts, je ferai tomber tes ennemis devant toi, et je multiplierai ta postérité comme les étoiles du ciel, et j’enverrai ma bénédiction sur toutes les oeuvres de tes mains, et tu ne manqueras de rien.

  5. "Lève-toi, prends ta femme et tout ce qui t’appartient, va au pays de Canaan, et reste-y; je serai là pour toi comme ton Elohim, et je te bénirai". Abram se leva, prit sa femme et tous les siens, et s’en alla au pays de Canaan, comme l’Éternel le lui avait dit; et Abram était âgé de cinquante ans lorsqu’il quitta Haran.

  6. Abram vint au pays de Canaan, habita au milieu de la ville, et il y dressa sa tente parmi les fils de Canaan, habitants du pays

  7. Elohim apparut à Abram, lorsqu’il arriva au pays de Canaan, et lui dit: "C’est ici le pays que je t’ai donné, pour toujours, à toi et à ta postérité après toi, je rendrai ta postérité semblable aux étoiles du ciel; et je lui donnerai en héritage tous les pays que tu vois."

  8. Abram bâtit un autel dans le lieu où Elohim lui avait parlé, et là Abram invoqua le nom de l’Éternel.

  9. En ce temps-là, au bout de trois ans d’habitation d’Abram dans le pays de Canaan, Noé mourut cette année-là, ce qui fut la 58e année de la vie d’Abram. Tous les jours que Noé vécut furent de 950 ans, et il mourut.

  10. Abram habita dans le pays de Canaan, lui, sa femme, et tous ceux qui l’accompagnaient, ainsi que ceux du peuple du pays qui le joignaient. Mais Nachor frère d’Abram, Térach son père, Lot fils d’Haran, et tous ceux qui lui appartenaient, habitèrent à Haran.

  11. La cinquième année qu’Abram habita dans le pays de Canaan, les fils de Sodome et de Gomorrhe et toutes les villes de la plaine se révoltèrent contre Kedorlaomer, roi d’Élam, bien que tous les rois des villes de la plaine avaient servi Kedorlaomer pendant douze ans, et lui donnèrent une taxe annuelle, la treizième année en ces jours-là, ils se révoltèrent contre lui.

  12. La dixième année qu’Abram habita dans le pays de Canaan, une guerre éclata entre Nimrod, roi de Schinear, et Kedorlaomer, roi d’Élam. Nimrod vint pour combattre Kedorlaomer et l'assujettir.

  13. Car en ce temps-là Kedorlaomer était l’un des chefs des armées de Nimrod, et quand tout le peuple de la tour fut dispersé et que ceux qui restèrent furent aussi dispersés sur la face de la terre, Kedorlaomer s’en alla dans le pays d’Elam, y régna et se révolta contre son seigneur.

  14. En ces jours-là, quand Nimrod vit que les villes de la plaine s’étaient révoltées, il vint en guerre avec orgueil et colère contre Kedorlaomer. Nimrod assembla tous ses chefs et sujets, environ 700,000 hommes, et marcha contre Kedorlaomer. Kedorlaomer sortit à sa rencontre avec 5000 hommes, et ils se préparèrent au combat dans la vallée de Babel, qui est entre Élam et Schinear.

  15. Tous ces rois combattirent là, et Nimrod et son peuple furent battus devant le peuple de Kedorlaomer.  Des hommes de Nimrod, il tomba environ 600,000, et Mardon, fils du roi, tomba au milieu d’eux.

  16. Nimrod s’enfuit et retourna dans son pays dans la honte et le déshonneur; et il fut longtemps assujetti à Kedorlaomer qui retourna dans son pays et envoya des chefs de son armée vers les rois qui habitaient autour de lui: vers Arioc, roi d’Élasar, et vers Tidal, roi de Goyim. Ils firent alliance avec lui, et ils obéirent tous à ses commandements.

  17. C’était la quinzième année qu’Abram habitait dans le pays de Canaan, qui est la 70e année de la vie d’Abram, et l’Éternel apparut à Abram cette année-là et lui dit: "Je suis l’Éternel qui t’a fait sortir d’Ur Casdim pour te donner ce pays en héritage.

  18. Maintenant marche devant moi, sois parfaits, et observe mes commandements; car je te donnerai ce pays en héritage ainsi qu'à ta postérité, depuis le fleuve de Mitsraïm jusqu’au grand fleuve de l’Euphrate.

  19. Tu viendras vers tes pères en paix et en âge. La quatrième génération reviendra ici dans ce pays et la héritera pour toujours". Abram bâtit un autel, il invoqua le nom de Elohim qui lui était apparu, et il fit des sacrifices sur l’autel devant Elohim.

  20. En ce temps-là, Abram retourna à Haran pour voir son père et sa mère, et la maison de son père. Abram, sa femme, et tous ceux qui lui appartenaient, revinrent à Haran, et Abram demeura à Haran pendant cinq ans.

  21. Beaucoup de gens de Haran, environ 72 hommes, suivirent Abram. Il leur enseigna l’instruction de Elohim et ses voies, et il leur enseigna à connaître Elohim.

  22. En ces jours-là, Elohim apparut à Abram à Haran, et il lui dit: "Voici, je t’ai parlé il y a vingt ans, en disant: 

  23. "Sors de ton pays, de ta maison natale et de la maison de ton père, vers le pays que je t’ai montré pour te le donner, à toi et à tes enfants; car là-bas, je te bénirai, je te rendrai une grande nation. J'élèverai ton nom, et les familles de la terre seront bénies en toi.

  24. "Maintenant, lève-toi, sors de ce lieu, toi, ta femme, tout ce qui t’appartient, quiconque est né dans ta maison et toutes les âmes à qui tu as donné naissance à Haran, et fais-les sortir d’ici avec toi. Lève-toi pour retourner au pays de Canaan."

  25. Abram se leva, prit sa femme Saraï, tout ce qui lui appartenait, tous ceux qui lui étaient nés dans sa maison et les âmes qu’ils avaient faites à Haran, et ils sortirent pour aller au pays de Canaan.

  26. Abram retourna au pays de Canaan, selon la parole de Elohim. Lot fils de Haran, son frère, partit avec lui. Abram était âgé de 75 ans, lorsqu’il sortit de Haran pour retourner au pays de Canaan.

  27. Et il vint au pays de Canaan, selon la parole de Elohim à Abram; et il dressa sa tente, et il habita dans la plaine de Mamré; et avec lui était Lot, fils de son frère, et tout ce qui lui appartenait.

  28. Elohim apparut encore à Abram, et dit: "Je donnerai ce pays à ta postérité". Il bâtit là un autel à Elohim qui lui était apparu, et qui est encore aujourd’hui dans les plaines de Mamré.

CHAPITRE 14 - La ruse de Rikayon pour se faire de l’argent sur le dos des Egyptiens

  1. En ce temps-là, il y avait dans le pays de Schinear un homme sage du nom de Rikayon, intelligent en toute sagesse et d’une belle apparence; mais il était pauvre et indigent, et déterminé à subvenir à ses propres besoins.

  2. Il résolut d’aller en Egypte, vers Oswiris, fils d’Anom, roi d’Egypte, pour montrer au roi sa sagesse; car peut-être trouverait-il grâce à ses yeux, pour le relever et le nourrir; et Rikayon fit ainsi.

  3. Quand Rikayon arriva en Egypte, il interrogea les habitants d’Egypte au sujet du roi. Les habitants d’Egypte lui rapportèrent la coutume du roi d’Egypte, car il avait coutume de sortir de son palais royal et n'être vu au dehors qu’un seul jour de l’année, après quoi le roi retournait dans son palais pour y rester.

  4. Le jour où le roi sortit, il prononça un jugement dans le pays, et tous ceux qui avaient une requête vinrent ce jour-là devant le roi pour obtenir sa demande.

  5. Quand Rikayon apprit la coutume d'Egypte et qu’il ne pouvait pas venir en présence du roi, il pleura beaucoup et fut très attristé.

  6. Le soir, Rikayon sortit et trouva une maison en ruines, anciennement une boulangerie en Égypte, et il y demeura toute la nuit avec l’amertume dans l’âme, mais pincée de faim,  il ne pouvait pas dormir.

  7. Rikayon pensa en lui-même ce qu’il devrait faire dans la ville jusqu’à ce que le roi vienne, et comment il pourrait y survivre.

  8. Il se leva le matin, se promena, et rencontra sur sa route ceux qui vendaient des légumes et diverses sortes de semences dont ils fournissaient les habitants.

  9. Rikayon voulut faire la même chose pour pouvoir subsister dans la ville, mais il n’était pas familier avec la coutume du peuple, et il était comme un aveugle parmi eux.

  10. Il s’en alla, et se procura des légumes pour les vendre. la populace se rassembla autour de lui, et se moqua de lui; ils prirent ses légumes, et ne lui laissèrent rien.

  11. Il se partit de là l’amertume dans l’âme, et alla soupirant vers le fournil dans lequel il était resté toute la nuit précédente, et il dormit là la seconde nuit.

  12. Cette nuit-là encore, il pensa en lui-même comment il pouvait se sauver de la famine, et il inventa un plan pour agir.

  13. Il se leva le matin, et fit preuve d’ingéniosité. Il s’en alla, et prit trente hommes forts de la populace, portant leurs instruments de guerre entre leurs mains; et il les conduisit au sommet du sépulcre égyptien, et il les y plaça.

  14. Puis il leur donna cet ordre: "Ainsi parle le roi: Fortifiez-vous et soyez des hommes vaillants, et que personne ne soit enterré ici jusqu’à ce qu’on ait donné deux cents sicles d’argent, ensuite on pourra l’enterrer.” Et ces hommes firent selon l’ordre de Rikayon pour le peuple d’Égypte durant toute cette année.

  15. Et en huit mois, Rikayon et ses gens amassèrent de grandes richesses d’argent et d’or. Rikayon prit une grande quantité de chevaux et d’autres animaux, et il engagea d’autres hommes. Il leur donna des chevaux, et ils demeurèrent avec lui.

  16. Lorsque la fin de l’année arriva, le roi se rendit dans la ville, et tous les habitants de l’Égypte se rassemblèrent pour lui parler des travaux de Rikayon et de ses gens.

  17. Le roi sortit le jour fixé, et tous les Égyptiens vinrent devant lui et crièrent à lui, disant:

  18. "Que le roi vive éternellement. Qu’est-ce cette chose que tu fais dans la ville à tes serviteurs, de ne pas laisser un cadavre être enterré jusqu’à ce que tant d’argent et d’or soit donné? Y a-t-il eu sur toute la terre des choses semblables, depuis les jours des anciens rois, même depuis les jours d'Adam, jusqu’à ce jour, pour que les morts ne soient pas enterrés mais seulement à un prix fixe?

  19. "Nous savons que c’est la coutume des rois de prélever un impôt annuel sur les vivants; non seulement tu fais cela, mais c’est aussi des morts que tu exiges un impôt jour après jour.

  20. "Or, ô roi, nous ne pouvons plus supporter cela, car toute la ville est ruinée à cause de cela, et ne le sais-tu pas?"

  21. Quand le roi entendit tout ce qu’ils avaient dit, il fut très irrité, et sa colère brûla en lui à cette affaire, car il n’en savait rien.

  22. Et le roi dit: "Qui et où est celui qui ose faire cette méchante chose dans mon pays sans mon commandement? Vous me le direz certainement."

  23. On lui rapporta toutes les œuvres de Rikayon et de ses gens; et la colère du roi s’enflamma. Il ordonna que Rikayon et ses gens fussent amenés devant lui.

  24. Rikayon prit environ 1000 enfants, garçons et filles, et les revêtit de soie et de broderie. Il les plaça sur des chevaux, et les envoya au roi avec l’aide de ses hommes. Il prit aussi une grande quantité d’argent, d’or et de pierres précieuses, et un cheval fort et beau, comme présent pour le roi, avec lequel il se présenta devant le roi et se prosterna à terre devant lui. Le roi, ses serviteurs et tous les habitants d’Égypte furent dans l’admiration devant l'œuvre de Rikayon, et ils virent ses richesses et le présent qu’il avait apporté au roi.

  25. Cela plut beaucoup au roi, et il s’en étonna. Quand Rikayon s’assit devant lui, le roi l’interrogea sur toutes ses œuvres, et Rikayon prononça avec sagesse toutes ses paroles devant le roi, ses serviteurs et tous les habitants d’Egypte.

  26. Quand le roi entendit les paroles de Rikayon et sa sagesse, Rikayon trouva grâce à ses yeux, et il obtint grâce et bonté de la part de tous les serviteurs du roi et de tous les habitants d’Egypte, à cause de sa sagesse et de ses excellentes paroles, et depuis ce temps-là, ils l’aimèrent beaucoup.

  27. Le roi répondit et dit à Rikayon: "Ton nom ne sera plus Rikayon, mais Pharaon sera ton nom, puisque tu as exigé un impôt des morts." Et il appela son nom Pharaon.

  28. Le roi et ses sujets aimèrent Rikayon pour sa sagesse, et ils consultèrent tous les habitants de l'Égypte pour le faire préfet sous le roi.

  29. Tous les habitants d’Egypte et ses sages firent ainsi, et devint loi en Egypte.

  30. Et ils firent Rikayon Pharaon préfet sous Oswiris, roi d’Egypte, et Rikayon Pharaon gouverna l’Egypte, administrant quotidiennement la justice à toute la ville, mais le roi Oswiris jugeait le peuple du pays un jour dans l’année, quand il sortait pour faire son apparition.

  31. Habilement Rikayon Pharaon usurpa le gouvernement d’Egypte, et il exigea un impôt de tous les habitants d’Egypte.

  32. Tous les habitants de l’Egypte aimèrent beaucoup Rikayon Pharaon, et ils donnèrent ordre d’appeler Pharaon tout roi qui régnerait sur eux et leur postérité en Egypte.

  33. C’est pourquoi tous les rois qui régnèrent en Égypte depuis ce temps-là furent appelés Pharaon jusqu’à ce jour.

CHAPITRE 15 - Abram va en Egypte à cause de la famine. Pharaon désire prendre Sarah. Un problème surgit entre Lot et Abram. Lot Déménage à Sodome

  1. Cette année-là, il y eut une grande famine dans tout le pays de Canaan, et les habitants du pays ne purent rester à cause de la famine, car elle était très grande.

  2. Abram et tous ceux qui lui appartenaient se levèrent et descendirent en Egypte à cause de la famine; et quand ils furent aux abords du fleuve de Mitsraïm, ils y restèrent quelque temps pour se reposer de la fatigue du chemin.

  3. Abram et Saraï marchaient sur la frontière du fleuve de Mitsraïm, et Abram vit que Saraï, sa femme, était très-belle.

  4. Abram dit à Saraï, sa femme: "Puisque Elohim t’a créé avec un si beau visage, je crains que les Égyptiens ne me tuent et ne t’enlèvent, car la crainte de Elohim n’est pas en ces lieux.

  5. "Dis que tu es ma soeur à tous ceux qui te demanderont, afin que je sois heureux, que nous vivions et que nous ne soyons pas mis à mort. Tu feras donc ceci."

  6. Et Abram donna cet ordre à tous ceux qui étaient venus avec lui en Egypte à cause de la famine; et il donna aussi cet ordre à son neveu Lot: Si les Egyptiens t’interrogent sur Saraï, dit-leur qu’elle est la sœur d’Abram.

  7. Malgré tous ces ordres, Abram ne se confia pas en eux; mais il prit Saraï, la plaça dans un coffre, et la cacha parmi leurs ustensiles, car Abram était très préoccupé au sujet de Saraï à cause de la méchanceté des Egyptiens.

  8. Abram et tout ce qui lui appartenait se levèrent du fleuve de Mitsraïm et vinrent en Égypte. Ils étaient à peine entrés dans les portes de la ville, quand les gardes vinrent vers eux, disant: "Donnez la dîme au roi de ce que vous avez, et alors vous pourrez entrer dans la ville". Abram et ceux qui étaient avec lui firent ainsi.

  9. Abram et le peuple qui était avec lui arrivèrent en Egypte. Quand ils entrèrent, ils portaient le coffre dans lequel était caché Saraï, et les Egyptiens virent le coffre.

  10. Les serviteurs du roi s’approchèrent d’Abram, disant: "Qu’as-tu ici, dans ce coffre, que nous n’avons pas vu? Maintenant ouvre le coffre et donne la dîme au roi de tout ce qu’il contient."

  11. Abram dit: "Je n’ouvrirai pas ce coffre, mais je vous donnerai tout ce que vous demanderez". Les serviteurs du Pharaon répondirent à Abram: "C’est un coffre de pierres précieuses, donne-nous la dîme".

  12. Abram dit: "Je vous donnerai tout ce que vous désirez, mais n’ouvrez pas le coffre."

  13. Les officiers du roi bousculèrent Abram, et ils s'emparèrent du coffre et l’ouvrirent avec force, Et voici, ils virent qu'il y avait une belle femme dans le coffre.

  14. Quand les officiers du roi virent Saraï, ils furent frappés d’admiration par sa beauté, et tous les chefs et les serviteurs de Pharaon s’assemblèrent pour voir Saraï, car elle était très belle. Les huissiers du roi coururent rapporter à Pharaon tout ce qu’ils avaient vu, et ils louèrent Saraï au roi. Pharaon ordonna qu’on l’amenât, et la femme vint devant le roi.

  15. Pharaon vit Saraï, et elle lui plut beaucoup; et il fut frappé de sa beauté. Le roi se réjouit beaucoup à son compte, et fit des présents à ceux qui lui apportèrent les nouvelles la concernant.

  16. Et la femme fut amenée à la maison de Pharaon. Abram fut affligé à cause de sa femme, et il pria Elohim de la délivrer de la main de Pharaon.

  17. Saraï pria aussi en ce temps-là, et dit: "Elohim, tu as dit à mon Seigneur Abram de quitter son pays et la maison de son père au pays de Canaan, et tu as promis de lui faire du bien s’il exécutait tes commandements. Voici, nous avons fait ce que tu nous as ordonné, et nous avons quitté notre pays et nos familles, et nous sommes venus dans un pays étranger et vers un peuple que nous n’avons pas connu auparavant.

  18. Nous sommes venus dans ce pays pour éviter la famine, et ce malheur m’est arrivé. Maintenant, Elohim, délivre-moi et sauve-moi de la main de cet oppresseur, et fais-moi du bien à cause de ta miséricorde.

  19. Elohim écouta la voix de Saraï, et Elohim envoya un ange pour délivrer Saraï de la puissance de Pharaon.

  20. Le roi vint et s’assit devant Saraï; et voici, un ange de Elohim se tenait sur eux. Il apparut à Saraï, et lui dit: "Ne crains point, car Elohim a entendu ta prière."

  21. Le roi s’approcha de Saraï, et lui dit: "Qui est cet homme qui t’a amené ici?" Elle répondit: "C’est mon frère."

  22. Le roi dit: "Il nous revient de le rendre grand, de l’élever et de lui faire tout le bien que tu nous commanderas." En ce temps-là le roi envoya à Abram de l’argent et de l’or et des pierres précieuses en abondance, avec du bétail, des serviteurs et des servantes. Et le roi ordonna qu’on amenât Abram; et il s’assit dans la cour de la maison du roi. Le roi éleva Abram cette nuit-là.

  23. Le roi s’approcha pour parler à Saraï, et il tendit la main pour la toucher, quand l’ange le frappa lourdement, il fut terrifié et il s’abstint de l’atteindre.

  24. Le roi s’approcha de Saraï, et l’ange le frappa à terre. Il fit ainsi toute la nuit, et le roi fut épouvanté.

  25. L’ange, cette nuit-là, frappa lourdement tous les serviteurs du roi et toute sa maison, à cause de Saraï, et il y eut cette nuit-là une grande lamentation parmi le gens de la maison de Pharaon.

  26. Pharaon, voyant le mal qui lui était arrivé, dit: "Certainement, à cause de cette femme, cette chose m’est arrivée." Il s’éloigna d’elle et lui dit des paroles agréables.

  27. Le roi dit à Saraï: "Parle-moi de l’homme avec qui tu es venu ici". et Saraï dit: "Cet homme est mon mari, et je t’ai dit qu’il était mon frère, car j’avais peur que tu ne le fasses mourir par méchanceté.

  28. Le roi s’éloigna de Saraï, et les fléaux de l’ange de Elohim cessèrent sur lui et sa maison. Pharaon sut qu’il avait été frappé à cause de Saraï, et le roi en fut fort étonné.

  29. Le matin, le roi appela Abram, et lui dit: "Qu’est-ce que tu m’as fait? Pourquoi as-tu dit: C’est ma soeur, à cause de cela je l’ai prise pour femme, et cette lourde plaie est venue sur moi et sur ma maison.

  30. "Voici donc ta femme, prends-la, et va-t’en de notre pays, de peur que nous ne mourions tous à cause d’elle." Pharaon prit encore du bétail, des serviteurs et des servantes, de l’argent et de l’or, pour le donner à Abram, et il lui retourna Saraï, sa femme.

  31. Le roi prit une jeune fille qu’il avait engendrée par ses concubines, et il la donna pour servante à Saraï.

  32. Le roi dit à sa fille: "Il vaut mieux pour toi, ma fille, d’être servante dans la maison de cet homme, que d’être maîtresse dans ma maison, après que nous avons vu le mal qui nous est arrivé à cause de cette femme.

  33. Abram se leva, et lui et tous ceux qui lui appartenaient quittèrent l’Égypte. Pharaon ordonna à quelques-uns de ses hommes de les accompagner, lui et tous ceux qui étaient avec lui.

  34. Abram retourna au pays de Canaan, au lieu où il avait fait l’autel, et là où il avait d’abord dressé sa tente.

  35. Lot, fils d’Haran, frère d’Abram, avait un gros stock de bétail, de menu bétail, de boeufs et de tentes, car Elohim était généreux envers eux à cause d’Abram.

  36. Pendant qu'Abram habitait dans le pays, les bergers de Lot se querellèrent avec les bergers d’Abram, car leur propriété était trop grande pour qu’ils restassent ensemble dans le pays, et le pays ne pouvait pas les supporter à cause de leurs troupeaux.

  37. Quand les bergers d’Abram allaient paître leurs troupeaux, ils n’allaient pas dans les champs des peuples du pays, mais les troupeaux des bergers de Lot faisaient le contraire, car on endurait qu’ils paissent dans les champs des peuples du pays.

  38. Et le peuple du pays voyait cela chaque jour. Ils vinrent à Abram et se querellèrent avec lui à cause des bergers de Lot.

  39. Abram dit à Lot: "Qu'est-ce que tu me fais pour me rendre méprisable aux yeux des habitants du pays, que tu ordonnes à tes bergers de paître ton bétail dans les champs des autres gens? Ne sais-tu pas que je suis un étranger dans ce pays parmi les enfants de Canaan, et pourquoi me ferais-tu cela?"

  40. Abram se querellait chaque jour avec Lot à cause de cela, mais Lot ne voulait pas écouter Abram, et il continua à faire de même. Les habitants du pays vinrent et le rapportèrent à Abram.

  41. Abram dit à Lot: "Jusqu'à quand seras-tu pour moi une pierre d’achoppement avec les habitants du pays? Maintenant, je t'en supplie, qu'il n'y ait plus de querelles entre nous, car nous sommes parents.

  42. "Mais je te prie de te séparer de moi, va et choisis un endroit où tu pourras habiter avec ton bétail et tout ce qui t'appartient, mais tiens-toi à distance de moi, toi et ta maison.

  43. "Et ne crains pas de m’abandonner, car si quelqu’un te fait du mal, fais-le-moi savoir, et je te vengerai, mais éloigne-toi de moi."

  44. Quand Abram eut dit toutes ces paroles à Lot, alors Lot se leva et porta son regard vers la plaine du Jourdain.

  45. Il vit que tout ce lieu était bien arrosé, et bon pour l'homme en plus d'offrir des pâturages au bétail.

  46. Lot quitta Abram vers ce lieu-là. Il y dressa sa tente, et il habita à Sodome. Ainsi, ils se séparèrent l’un de l’autre.

  47. Abram habita dans la plaine de Mamré, qui est à Hébron. Il y dressa sa tente, et resta longtemps dans ce lieu.

Section Sodome et Gomorrhe

CHAPITRE 16 - Lot est fait prisonnier. Abram rencontre Adonizédek, roi de Jérusalem. Le Seigneur apparait à Abram le bénir d’une innombrable Postérité. Naissance d'Ismaël

  1. En ce temps-là, Kedorlaomer, roi d’Élam, envoya des messagers à tous les rois voisins, à Nimrod, roi de Schinear, qui était alors sous sa puissance, à Tidal, roi de Goyim, et à Arioc, roi d’Élasar, avec qui il avait fait alliance, en disant: "Montez vers moi et aidez-moi, afin que nous frappions toutes les villes de Sodome et ses habitants, car ils se sont révoltés contre moi ces treize dernières années.

  2. Ces quatre rois montèrent avec tous leurs camps, environ 800,000 hommes. Ils allèrent comme ils étaient, et frappèrent chacun des hommes qu’ils trouvèrent sur leur chemin.

  3. Les cinq rois de Sodome et de Gomorrhe: Shinab roi d’Adma, Schemeber roi de Zeboyim, Bera roi de Sodome, Bersha roi de Gomorrhe, et Béla roi de Tsoar, sortirent à leur rencontre, et ils se joignirent tous dans la vallée de Siddim.

  4. Ces neuf rois firent la guerre dans la vallée de Siddim.  Les rois de Sodome et de Gomorrhe furent battus par les rois d’Élam.

  5. La vallée de Siddim était remplie de puits de chaux. Les rois d’Élam poursuivirent les rois de Sodome, et les rois de Sodome avec leurs camps s’enfuirent et tombèrent dans les puits de chaux. Tous ceux qui restaient allèrent à la montagne pour être en sécurité. Les cinq rois d'Élam vinrent après eux et les poursuivirent jusqu'aux portes de Sodome, et ils prirent tout ce qu'il y avait à Sodome.

  6. Ils pillèrent toutes les villes de Sodome et de Gomorrhe, et ils prirent aussi Lot, fils du frère d’Abram, et ses biens. Ils s’emparèrent de tous les biens des villes de Sodome, et ils s’en allèrent. Unic, serviteur d’Abram, qui était dans la bataille, dit à Abram tout ce que les rois avaient fait aux villes de Sodome, et que Lot avait été fait prisonnier par eux.

  7. Abram entendant cela, se leva avec environ 318 hommes qui étaient avec lui, poursuivit ces rois et les frappa cette nuit-là. Ils tombèrent tous devant Abram et ses hommes. Et il ne resta plus que les quatre rois qui s'enfuirent prenant chacun leur propre route.

  8. Abram recouvra tous les biens de Sodome, libéra Lot et ses biens, ses femmes et ses petits enfants et tous ceux qui lui appartenaient, de sorte que Lot ne manqua de rien.

  9. Quand il revint de la bataille avec ces rois, lui et ses hommes passèrent la vallée de Siddim, où les rois avaient fait la guerre ensemble.

  10. Bera, roi de Sodome, et le reste de ses hommes qui étaient avec lui, sortirent des puits de chaux où ils étaient tombés, à la rencontre d’Abram et de ses hommes.

  11. Adonizédek*, roi de Jérusalem, le même que Sem*, sortit avec ses hommes à la rencontre d’Abram et de son peuple, avec du pain et du vin, et ils restèrent ensemble dans la vallée de Mélec.

  12. Adonizédek* bénit Abram, et Abram lui donna un dixième de tout ce qu’il avait rapporté du butin de ses ennemis, car Adonizédek* était sacrificateur devant Elohim. (Hébreux 7:1-2)

  13. Tous les rois de Sodome et de Gomorrhe qui étaient là, et leurs serviteurs, s’approchèrent d’Abram et le supplièrent de leur rendre leurs serviteurs qu’il avait faits prisonniers, et de prendre pour lui tous les biens.

  14. Abram répondit aux rois de Sodome: "Comme Elohim qui a créé le ciel et la terre qui a racheté mon âme de tout affliction, et qui m’a délivré aujourd’hui de mes ennemis et les a livrés entre mes mains, est vivant, je ne prendrai rien de vous, afin que vous ne vous glorifiez pas demain, en disant: "Abram s’est enrichi de nos biens qu’il a gardés."

  15. "Car L‘Éternel, mon Elohim, en qui j’ai confiance, m’a dit: "Tu ne manqueras de rien, car je te bénirai dans toutes les œuvres de tes mains."

  16. "Et maintenant, voici, tout ce qui vous appartient, prenez-le, et allez. Comme le Seigneur est vivant, je ne prendrai pas de vous ni une âme vivante, ni un lacet de chaussure ou ni un fil, excepté la dépense de la nourriture de ceux qui sont partis avec moi pour combattre, ainsi que les portions des hommes qui m'accompagnaient, Anar, Ashcol et Mamré, eux et leurs hommes, et ceux qui étaient restés pour surveiller les bagages, ils prendront leur part du butin."

  17. Les rois de Sodome donnèrent à Abram tout ce qu’il avait demandé, et ils le pressèrent de prendre de tout ce qu’il désirait, mais il ne le voulut pas.

  18. Il renvoya les rois de Sodome et le reste de leurs hommes, et il leur donna des ordres au sujet de Lot. Ils retournèrent chacun dans leurs villes respectives.

  19. Il renvoya aussi Lot, fils de son frère, avec ses biens, et il alla avec eux. Lot retourna dans sa maison, à Sodome, et Abram et son peuple retournèrent dans leur maison dans les plaines de Mamré, à Hébron.

  20. En ce temps-là, Elohim apparut encore à Abram à Hébron, et il lui dit: "Ne crains point, ta récompense est très-grande devant moi, car je ne t’abandonnerai point, jusqu'à ce que je ne t’ai multiplié, béni et rendu ta postérité comme les étoiles du ciel, qui ne peuvent être mesurés ni numérotés.

  21. "Je donnerai à ta postérité tous ces pays que tu vois de tes yeux, je les leur donnerai en héritage pour toujours, seulement sois fort et ne crains pas, marche selon ma voie et sois parfait."

  22. La 78e année de la vie d’Abram, cette année-là Réhu, fils de Péleg, mourut. Tous les jours de Réhu furent de 239 ans.

  23. Saraï, fille d’Haran, femme d’Abram, était encore stérile en ce temps-là. Elle n’enfanta ni fils ni fille à Abram.

  24. Voyant qu’elle n’avait point eu d’enfants, elle prit Agar, sa servante, que Pharaon lui avait donnée, et elle la donna pour femme à Abram, son mari.

  25. Car Hagar apprit toutes les voies de Saraï comme Saraï lui avait enseigné, elle n'était en aucun cas défaillante dans sa bonne voie.

  26. Saraï dit à Abram: Voici ma servante Agar, va vers elle, afin qu’elle enfante sur mes genoux, et que je puisse aussi obtenir des enfants par elle.

  27. Au bout de dix ans d’habitation dans le pays de Canaan, qui est la 85e année de la vie d’Abram, Saraï lui donna Agar.

  28. Abram écouta la voix de sa femme Saraï, il prit sa servante Agar vint en elle et elle conçut.

  29. Agar, voyant qu’elle avait conçu, se réjouit beaucoup, et elle méprisa sa maîtresse. Elle se dit en elle-même: "Cela peut seulement être que je suis meilleure devant Elohim que Saraï ma maîtresse, car tous les jours que ma maîtresse a été avec mon seigneur, elle n'a pas conçu, mais moi le Seigneur m'a fait concevoir par lui en si peu de temps."

  30. Quand Saraï vit qu’Agar avait conçu par Abram, Saraï fut jalouse de sa servante, et elle se dit en elle-même: "Ce n’est rien d’autre qu’elle doit être meilleure que moi."

  31. Saraï dit à Abram: "Que mon tort soit sur toi; car au temps où tu as prié devant Elohim pour des enfants, pourquoi n’as-tu pas prié pour moi, afin que Elohim me donne ta semence?

  32. "Quand je parle à Agar en ta présence, elle méprise mes paroles, parce qu’elle a conçu, et que tu ne lui dis rien. Que Elohim juge entre moi et toi pour ce que tu m’as fait."

  33. Abram dit à Saraï: "Voici, ta servante est entre tes mains, agis à son égard comme bon te semblera." Saraï l’humilia, et Agar s’enfuit loin d’elle dans le désert."

  34. Un ange de Elohim la retrouva près d'un puits, dans le lieu où elle s’était enfuie, et il lui dit: "Ne crains pas, car je multiplierai ta postérité, tu enfanteras un fils, et tu l’appelleras du nom d’Ismaël. Maintenant retourne à Saraï, ta maîtresse, et soumet toi à elle."

  35. Agar donna à ce puits situé entre Kadès et le désert de Béred, le nom de puits de Lachaï-Roï.

  36. Agar retourna en ce temps-là à la maison de son maître, et à la fin des jours elle enfanta un fils à Abram. Il l'appela Ismaël,  Abram était âgé de 86 ans lorsqu’il l'engendra.

Le nom “Melchizedek” est une combinaison de deux mots “Melech" et "Tzedek” c-a-d “Mon roi est justice”. L'historien Josèphe raconta la rencontre d'Abram et de Melchisédek et identifia Melchisédek comme le roi de Jérusalem (Josèphe, Ant. 1.180), “Salem” signifie la paix. Philon appella Melchisédek “roi de la paix”.

*Cependant Melchizedek n’est pas YESHUA. Notez que La Bible établit une corrélation entre Melchizédek et Adonizédek.

  • Genèse 14:17-20 "Après qu'Abram fut revenu vainqueur de Kedorlaomer et des rois qui étaient avec lui, le roi de Sodome sortit à sa rencontre dans la vallée de Schavé, qui est la vallée du roi. Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin: il était sacrificateur du Dieu Très Haut. Il bénit Abram, et dit: Béni soit Abram par le Dieu Très Haut, maître du ciel et de la terre! Béni soit le Dieu Très Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains! Et Abram lui donna la dîme de tout

  • Hébreux 7:1-2 "En effet, ce Melchisédek, roi de Salem, sacrificateur du Dieu Très Haut, -qui alla au-devant d'Abraham lorsqu'il revenait de la défaite des rois, qui le bénit, et à qui Abraham donna la dîme de tout, -qui est d'abord roi de justice, d'après la signification de son nom, ensuite roi de Salem, c'est-à-dire roi de paix"

 

Dans Le Livre du Combat d'Adam et Eve, il est mentionné que Melchizédek était le fils de Kaïnam et petit-fils d’Arpacschad, fils de Sem. Livre III Chapitre 3-5:15. Ceci confirme que Melchizedek était bel et bien de la descendance de Sem.

  • Luc 3:36 "fils de Kaïnam, fils d'Arphaxad, fils de Sem, fils de Noé, fils de Lamech"​

CHAPITRE 17 - Le Seigneur apparaît à Abram et établit l’Alliance de la Circoncision. Abram devient Abraham, et Saraï devient Sarah

  1. En ces jours-là, la 91e année de la vie d’Abram, les fils de Chittim firent la guerre aux fils de Tubal, car lorsque Elohim eut dispersé les fils des hommes sur la face de la terre, les fils de Chittim allèrent s’incarner dans la plaine de Canopia, Ils y bâtirent des villes et habitèrent près du fleuve Tibreu.

  2. Les fils de Tubal habitèrent à Tuscanah, et leurs limites atteignirent le fleuve Tibreu. Les fils de Tubal bâtirent une ville à Tuscanah, qu'ils appelèrent Sabina, d’après le nom de Sabina, fils de Tubal, leur père, et ils y demeurèrent jusqu’à ce jour.

  3. Ce fut en ce temps-là que les fils de Chittim firent la guerre aux fils de Tubal, et les fils de Tubal furent battus devant les fils de Chittim, et les fils de Chittim firent tomber 370 hommes d’entre les fils de Tubal.

  4. Les enfants de Tubal jurèrent aux enfants de Chittim, en disant: Vous ne vous marierez pas entre nous, et personne ne donnera sa fille à aucun des fils de Chittim.

  5. Car toutes les filles de Tubal étaient en ces jours-là belles, et il n’y avait point de femmes dans toute la terre aussi belles que les filles de Tubal.

  6. Tous ceux qui se réjouissaient de la beauté des femmes allèrent vers les filles de Tubal, et les prirent pour femmes. Les fils des hommes, des rois et des princes, qui se réjouissaient de la beauté des femmes, prirent en ces jours-là des femmes de Tubal.

  7. Au bout de trois ans après que les enfants de Tubal eurent juré aux enfants de Chittim de ne pas leur donner leurs filles pour femmes, une vingtaine d'hommes des enfants de Chittim allèrent prendre quelques-unes des filles de Tubal, mais ils n’en trouvèrent point.

  8. Car les fils de Tubal tinrent leurs serments de ne pas se marier avec eux, et ils n’ont pas voulu rompre leurs serments.

  9. Aux temps de la moisson, les fils de Tubal allèrent dans leurs champs pour moissonner. Lorsque les jeunes gens de Chittim se rassemblèrent et se rendirent dans la ville de Sabina, chacun prit une jeune femme des filles de Tubal, et ils rentrèrent dans leurs villes.

  10. Les fils de Tubal l’apprirent, et ils allèrent faire la guerre avec eux. Ils ne purent les vaincre, car la montagne était très-élevée loin d’eux. Quand ils virent qu’ils ne pouvaient pas les vaincre, ils retournèrent dans leur pays.

  11. Et à la révolution de l’année, les fils de Tubal prirent environ 10,000 hommes des villes qui les entouraient, et ils allèrent en guerre avec les fils de Chittim.

  12. Les fils de Tubal entrèrent en guerre avec les fils de Chittim, pour détruire leur pays et pour les faire périr. Les fils de Tubal l’emportèrent sur les fils de Chittim, et les fils de Chittim voyant qu'ils étaient dans une grande détresse, élevèrent les enfants qu'ils avaient eu des filles de Tubal, sur le mur qui avait été construit, pour qu'ils soient vus devant les yeux des enfants de Tubal.

  13. Les fils de Chittim leur dirent: Êtes-vous venus pour faire la guerre à vos fils et à vos filles, et n’avons-nous pas été considérés comme votre chair et vos os depuis ce temps-là jusqu’à maintenant?

  14. Les fils de Tubal, ayant appris cela, cessèrent de faire la guerre aux fils de Chittim, et s’en allèrent.

  15. Ils retournèrent dans leurs villes, et les fils de Chittim s’assemblèrent en ce temps-là et bâtirent deux villes près de la mer, qu'ils appelèrent Purtu et Ariza.

  16. Abram, fils de Térach, était alors âgé de 99 ans.

  17. En ce temps-là, Elohim lui apparut et lui dit: "Je traiterai mon alliance entre moi et toi, et je multiplierai ta postérité, et c’est l’alliance que je fais entre moi et toi, que tout mâle soit circoncis, toi et ta postérité après toi.

  18. "A l’âge de huit jours, il sera circoncis, et cette alliance sera dans votre chair comme une alliance éternelle.

  19. "Maintenant ton nom ne sera plus appelé Abram, mais Abraham, et ta femme ne sera plus appelée Saraï, mais Sarah.

  20. "Car je vous bénirai tous les deux, et je multiplierai votre postérité après vous, afin que vous deveniez une grande nation, et que des rois sortent de vous.

CHAPITRE 18 - Abraham reçoit trois anges qui mangent avec lui. La méchanceté de Sodome et Gomorrhe, et de toutes les villes de la plaine

  1. Abraham se leva, et fit tout ce que Elohim lui avait ordonné; il prit les hommes de sa maison et ceux qu’il avait achetés avec son argent, et il les circoncit, comme l’Éternel lui avait ordonné.

  2. Il ne resta personne qu’il n’eût circoncis. Abraham et Ismaël, son fils, furent circoncis dans la chair de leur prépuce. Ismaël était âgé de treize ans lorsqu’il fut circoncis dans la chair de son prépuce.

  3. Le troisième jour, dans la douleur de sa chair, Abraham sortit de sa tente et s’assit à la porte pour profiter de la chaleur du soleil.

  4. Elohim lui apparut dans la plaine de Mamré, en lui envoyant trois de ses anges pour le visiter. Il était assis à l’entrée de la tente, il leva les yeux et voici, il vit trois hommes au loin, il se leva et courut à leur rencontre. Il se prosterna devant eux, et les fit entrer dans sa maison.

  5. Il leur dit: "Si j’ai trouvé grâce à vos yeux, entrez, et mangez un morceau de pain. Il les embrassa, et ils entrèrent. Il leur donna de l'eau et ils se lavèrent les pieds, et il les plaça sous un arbre proche la porte de la tente.

  6. Abraham courut, prit un veau, tendre et bon, il se hâta de le tuer, et le donna à son serviteur Éliézer pour l'apprêter.

  7. Abraham entra dans la tente auprès de Sarah, et lui dit: "Prépare rapidement trois mesures de farine fine, pétris-la et fais des gâteaux pour couvrir la casserole contenant la viande, elle fit ainsi.

  8. Abraham se hâta de leur apporter du beurre et du lait, du bœuf et du mouton, et le leur donna à manger avant que la chair du veau fût suffisamment cuite, et ils mangèrent.

  9. Quand ils finirent de manger, l’un d’eux lui dit: "Je reviendrai vers toi selon le temps de la vie, et Sarah, ta femme, aura un fils."

  10. Ensuite, les hommes sortirent, et s’en allèrent vers les lieux où ils avaient été envoyés.

  11. En ces jours-là, tout le peuple de Sodome et Gomorrhe, et des cinq villes entières, étaient extrêmement méchants et pécheurs envers Elohim et ils provoquèrent Elohim par leurs abominations. Ils se fortifièrent en vieillissant de façon abominable et méprisante devant Elohim. Leur méchanceté et leurs crimes furent grands en ces jours-là devant Elohim.

  12. Ils y avait dans leur pays une vallée très vaste, environ une demi-journée de marche, et il y avait là des sources d’eau et une grande quantité d’herbe autour de l’eau.

  13. Tout le peuple de Sodome et de Gomorrhe s’y rendait quatre fois par an, avec leurs femmes et leurs enfants, et tout ce qui leur appartenait. Là, ils s’y réjouissaient avec des tambourins et des danses.

  14. Lors des temps de réjouissance ils se levaient tous et prenaient les épouses de leur voisin, et certains, les filles vierges de leurs voisins, et ils prenaient plaisir en elles et chaque homme voyait son épouse et sa fille dans les mains de son voisin et ne disait pas un mot.

  15. Et ils faisaient ainsi du matin au soir, et après ils retournaient à leur maison chaque homme dans la sienne et chaque femme à sa tente. Ils firent toujours ainsi quatre fois dans l'année.

  16. Également lorsqu'un étranger venait dans leurs villes et apportaient les biens qu'il avait achetés en vue de les disposer là, les gens de ces villes s'assemblaient, hommes, femmes et enfants, jeune et vieux, et allaient voir l'homme et prenaient ses biens par la force, donnant un peu à chaque homme jusqu'à ce qu'il n'y ait plus rien des biens du propriétaire qui les avait achetés dans le pays.

  17. Et si le propriétaire des biens se querellait avec eux, disant: "Quelle est cette chose que vous m'avez faite", alors ils s'approchaient de lui un par un, et chacun lui montrait le peu qu'il avait prit et se moquait de lui disant: Je n'ai seulement pris que ce petit morceau que tu m'as donné; et après avoir entendu cela d'eux tous, il se levait et les quittait en chagrin et l'amertume en son être, alors ils se levaient tous, allaient après lui, et le conduisaient hors de la ville avec grand bruit et tumulte.

  18. Il y avait un homme du pays d’Elam qui allait tranquillement sur la route, assis sur son âne. Il portait un beau manteau de diverses couleurs, et le manteau était attaché à l’âne avec une corde.

  19. L’homme passa par les rues de Sodome, le soir au coucher du soleil, et il resta là pour y passer la nuit, mais personne ne voulait lui donner l'hospitalité. En ce temps-là, il y avait à Sodome un homme méchant et malfaisant, habile à faire le mal. Son nom était Hedad.

  20. Il leva les yeux et vit le voyageur dans la rue de la ville. Il vint à lui et dit: "D’où viens-tu et où vas-tu?"

  21. L’homme lui dit: "Je voyage d’Hébron à Elam, où j’appartiens; et comme je passais le soleil s'est couché mais personne ne m'a permit d’entrer dans sa maison, bien que j'ai du pain et de l'eau et aussi de la paille et de la nourriture pour mon âne, et je ne manque de rien.

  22. Hedad répondit et lui dit: Tout ce que tu voudras te sera fourni par moi, mais tu ne resteras pas toute la nuit dans la rue.

  23. Hedad l’amena dans sa maison, il ôta le manteau de l’âne avec la corde, et les apporta dans sa maison, et il donna à l’âne de la paille et du fourrage pendant que le voyageur mangeait et buvait dans la maison d’Hedad, et il y demeura cette nuit-là.

  24. Au matin le voyageur se leva tôt pour continuer son chemin, lorsque Hedad lui dit: Attends, réconforte ton cœur avec un morceau de pain et après va, et l'homme fit ainsi. Il demeura avec lui, et ils mangèrent et burent tous deux ensembles durant la journée, alors l'homme se leva pour partir.

  25. Hedad lui dit: "Voici, maintenant le jour décline, il vaudrait mieux que tu restes toute la nuit afin que ton cœur soit réconforté, et il le pressa de rester là toute la nuit. Le deuxième jour, il se leva tôt pour partir, lorsque Hedad le pressa, disant: "Réconforte ton cœur avec un morceau de pain et après va. Il demeura et mangea avec lui le deuxième jour aussi, et ensuite l'homme se leva pour continuer son voyage.

  26. Hedad lui dit: Voici, le jour décline, reste avec moi pour consoler ton cœur; lève-toi de bon matin, et va.

  27. L’homme ne voulut pas rester. Mais il se leva et sella son âne, et pendant qu’il sellait son âne, la femme d’Hedad dit à son mari: "Voici, cet homme est resté avec nous deux jours à manger et à boire, et il ne nous a rien donné. Et maintenant, partira-t-il sans rien nous donner?" Hedad lui dit: "Tais-toi."

  28. L’homme sella son âne pour aller, et il demanda à Hedad de lui donner la corde et le manteau pour l’attacher à l’âne.

  29. Hedad lui dit: "Que dis-tu?" Et il lui dit: "Que toi, mon seigneur, me donne le cordon et le manteau de diverses couleurs, que tu as cachés chez toi dans ta maison pour en prendre soin.

  30. Hedad répondit à cet homme: Voici l’interprétation de ton songe, le cordon que tu as vu, signifie que ta vie sera prolongée comme un cordon, et le manteau coloré de toutes sortes de couleurs, signifie que tu auras une vigne dans laquelle tu planteras des arbres de tous les fruits.

  31. Le voyageur répondit, disant: Pas ainsi mon seigneur, car j’étais réveillé au moment où je t’ai donné le cordon et le manteau tissé de différentes couleurs, que tu as pris de l'âne pour les garder pour moi. Hedad répondit et dit: "Assurément je t'ai dit l'interprétation de ton rêve et c'est un bon rêve, et je te l'ai interprété."

  32. Les fils d’hommes me donnent quatre pièces d’argent, ce qui est ma charge pour interpréter les songes, et je ne demande de toi que trois pièces d’argent.

  33. Cet homme fut choqué par les paroles d’Hedad, et il pleura amèrement. Il amena Hedad à Serak, juge de Sodome.

  34. L'homme porta sa cause devant Serak, le juge. Quand Hedad répondit: Ce n'est pas ainsi, mais voici comment l'affaire se tient; le juge dit au voyageur: Cet homme, Hedad, te dit la vérité, car il est célèbre dans les villes pour l’interprétation exacte des songes.

  35. L’homme s’écria à la parole du juge, et il dit: Non, mon Seigneur, car c’est durant le jour que je lui ai donné la corde et le manteau qui étaient sur l’âne, pour les déposer dans sa maison. Et ils se disputèrent tous deux devant le juge. Ainsi en était-il, et l'autre déclarant le contraire.

  36. Hedad dit à cet homme: "Donne-moi quatre pièces d’argent que je charge pour mes interprétations des songes; et je ne ferai aucune concession; et donne-moi le coût des quatre repas que tu as mangé dans ma maison."

  37. L’homme dit à Hedad: "En vérité, je te paierai pour ce que j’ai mangé dans ta maison; donne-moi seulement la corde et le manteau que tu as cachés dans ta maison."

  38. Hedad répondit devant le juge, et dit à cet homme: "N’ai-je pas donné l’interprétation de ton songe? Le cordon signifie que tes jours seront prolongés comme un cordon, et le manteau, que tu auras une vigne dans laquelle tu planteras toutes sortes d’arbres fruitiers.

  39. "C’est là l’interprétation correcte de ton songe. maintenant donne-moi les quatre pièces que je demande en compensation, car je ne te ferai aucune réduction.

  40. L’homme cria aux paroles d’Hedad, et ils se querellèrent tous deux devant le juge; et le juge donna des ordres à ses serviteurs, qui les chassèrent précipitamment hors de la maison.

  41. Ils s'en allèrent se querellant à propos du juge, lorsque les gens de Sodome les entendirent, ils s’assemblèrent autour d’eux et ils hurlèrent contre l'étranger, et ils le chassèrent promptement hors de la ville.

  42. L’homme continua son voyage sur son âne avec l'amertume dans l’âme, se lamentant et pleurant.

  43. Pendant qu'il s'en allait, il pleurait sur ce qu'il lui était arrivé dans la ville corrompue de Sodome.

CHAPITRE 19 - Les Abominations des gens de Sodome et de Gomorrhe. Deux Anges envoyés pour sauver Lot. 

  1. Les villes de Sodome avaient quatre juges pour quatre villes, et leurs noms étaient: Serak dans la ville de Sodome, Sharkad dans Gomorrhe, Zabnac dans Adma, et Menon dans Zeboyim.

  2. Éliézer, serviteur d’Abraham, leur donna des noms différents, et il changea Serak en Shakra, Sharkad en Shakrura, Zabnac en Kezobim, et Menon en Matzlodin.

  3. Les habitants de Sodome et de Gomorrhe firent ériger des lits dans les rues des villes, et, si quelqu’un venait dans ces lieux, ils le saisissaient et l’amenaient sur l’un de leurs lits, et le forçaient à s'y coucher.

  4. Pendant qu’il était étendu, trois hommes se tenaient à sa tête et trois à ses pieds, et le mesuraient par la longueur du lit. Si l’homme était moins grand que le lit, ces six hommes l’étiraient à chaque extrémité. Lorsqu'il les suppliait, ils ne lui répondaient pas.

  5. S’il était plus long que le lit, ils réunissaient les deux côtés du lit à chaque extrémité, jusqu’à ce que l’homme atteigne les portes de la mort.

  6. Et s'il continuait à pousser des cris, ils lui répondaient en disant: "Voilà ce qui doit être fait à ceux qui viennent dans notre pays."

  7. Quand les hommes entendirent toutes ces choses que faisaient les habitants des villes de Sodome, ils s'abstinirent d’y aller.

  8. Quand un pauvre venait dans leur pays, ils lui donnaient de l’argent et de l’or, et ils publiaient dans toute la ville de ne pas lui donner un morceau de pain à manger. Si l’étranger restait là quelques jours, et mourait de faim, n’ayant pas pu obtenir un morceau de pain, alors à sa mort tous les habitants de la ville venaient et ils prenaient l’argent et l’or qu’ils lui avaient donné.

  9. Ceux qui reconnaissaient l’argent ou l’or qu’ils lui avaient donné, le reprenait. Et à sa mort, ils dépouillaient aussi le cadavre de ses vêtements, se battaient entre eux à propos de cela, et celui qui prédominait sur ses voisins les prenait.

  10. Après cela, ils le portaient et l’enterraient sous des arbustes dans les déserts. Tous les jours, ils firent ainsi à quiconque venait vers eux et mourait dans leur pays.

  11. Il advint un jour que Sarah envoya Éliézer à Sodome, pour voir Lot et s’enquérir de son bien-être.

  12. Éliézer alla à Sodome, et il rencontra un homme de Sodome qui se battait avec un étranger. L'homme de Sodome dépouilla le pauvre de tous ses vêtements et s’en alla.

  13. Le pauvre homme cria à Éliézer et demanda sa faveur à cause de ce que l’homme de Sodome lui avait fait.

  14. Éliézer lui demanda: "Pourquoi agis-tu ainsi envers ce pauvre qui est venu dans ton pays?"

  15. L’homme de Sodome répondit à Éliézer: "Cet homme est-il ton frère, ou le peuple de Sodome t’a-t-il fait juge aujourd’hui, pour que tu parles de cet homme?"

  16. Éliézer négocia avec l'homme de Sodome à cause du pauvre homme. Quand Éliézer s'approcha pour récupérer les vêtements du pauvre de l'homme de Sodome, il se hâta et avec une pierre frappa Éliézer au front.

  17. Et le sang coula abondamment du front d’Éliézer. L’homme, voyant le sang, saisit Éliézer, disant: "Donne-moi mon salaire pour t’avoir délivré de ce mauvais sang qui était sur ton front, car telle est la coutume et la loi dans notre pays."

  18. Éliézer lui dit: "Tu m’as blessé, et tu me demandes de te payer ton salaire." Éliézer ne voulut pas écouter les paroles de l’homme de Sodome.

  19. L’homme saisit Éliézer et l’amena à Shakra, juge de Sodome, pour le jugement.

  20. L’homme parla au juge, disant: "Je t’en conjure, mon seigneur, ainsi a fait cet homme, car je l’ai frappé avec une pierre afin que le sang coule de son front, et il ne veut pas me donner mon salaire."

  21. Le juge dit à Éliézer: "Cet homme te dit la vérité, donne-lui son salaire, car c’est la coutume dans notre pays. Éliézer entendant les paroles du juge, il prit une pierre et frappa le juge au front. Le sang coula abondamment du front du juge, et Éliézer dit: "Si donc c’est la coutume dans votre pays, donne à cet homme ce que j’aurais dû lui donner, car c’est là ta décision, tu l’as décrété.

  22. Et Éliézer quitta l’homme de Sodome avec le juge, et il s’en alla.

  23. Quand les rois d’Élam firent la guerre aux rois de Sodome, ils prirent tous les biens de Sodome, et ils emmenèrent Lot captif, avec ses biens. Quand on en eût parlé à Abraham, il alla faire la guerre aux rois d’Élam, et il récupéra de leurs mains tous les biens de Lot et les biens de Sodome.

  24. En ce temps-là, la femme de Lot lui enfanta une fille, et l’appela du nom de Paltith, en disant: "Parce que Elohim l’avait délivré, lui et toute sa maison, des rois d’Élam". Paltith, fille de Lot, grandit, et un des hommes de Sodome la prit pour femme.

  25. Un pauvre homme vint dans la ville pour chercher un gagne-pain, et il resta dans la ville quelques jours. Tout le peuple de Sodome fit publier sa coutume de ne pas donner à cet homme un morceau de pain à manger, jusqu’à ce qu’il meure sur la terre, et ils firent ainsi.

  26. Paltith, fille de Lot, vit cet homme affamé et couché dans les rues. Personne ne lui donnait de quoi le garder en vie; et il était sur le point de mourir.

  27. Son âme fut remplie de pitié à cause de cet homme. Elle le nourrit secrètement de pain pendant plusieurs jours, et l’âme de cet homme fut ranimée.

  28. Quand elle sortait chercher de l’eau, elle mettait le pain dans la cruche, et quand elle arrivait au lieu où était le pauvre, elle prenait le pain de la cruche et le lui donnait à manger. Et elle fit ainsi pendant plusieurs jours.

  29. Tout le peuple de Sodome et de Gomorrhe se demandait comment cet homme pouvait supporter la famine pendant tant de jours.

  30. Ils se dirent l’un à l’autre: "Ceci ne peut être seulement parce qu'il mange et boit, car aucun homme ne peut supporter la famine pendant tant de jours ou vivre comme cet homme fait, sans que sa condition ne change. Et trois homme se cachèrent dans un endroit où le pauvre homme était situé, pour savoir qui lui apportait du pain à manger.

  31. Paltith, fille de Lot, sortit ce jour-là pour aller chercher de l’eau. Elle mit du pain dans sa cruche d’eau, et elle alla puiser de l’eau près de la place du pauvre. Elle prit le pain de la cruche, et le donna au pauvre, et il le mangea.

  32. Les trois hommes virent ce que Paltith avait fait au pauvre homme, et ils lui dirent: "C’est toi qui l’as nourri, et c’est pourquoi il n’a point été affamé, ni changé d’apparence, ni n'est mort comme les autres."

  33. Les trois hommes sortirent du lieu où ils étaient cachés, et saisirent Paltith et le pain qui était dans la main du pauvre.

  34. Ils prirent Paltith et la conduisirent devant leurs juges, et ils leur dirent: "Elle a fait ainsi, et c’est elle qui a nourri le pauvre avec du pain, c’est pourquoi il n’est pas mort tout ce temps. Maintenant donc déclarez-nous le châtiment dû à cette femme pour avoir transgressé notre loi.

  35. Les gens de Sodome et de Gomorrhe se rassemblèrent et allumèrent un feu dans la rue de la ville; et ils prirent la femme et la jetèrent dans le feu, et elle fut brûlée en cendre.

  36. Dans la ville de Adma, il y eut une femme à qui ils firent pareil.

  37. Car un voyageur entra dans la ville d’Adma pour y demeurer toute la nuit, avec l’intention de rentrer chez lui le matin. Comme le soleil s'était couché lorsqu'il arriva à cet endroit, il s’assit face à la porte de la maison du père de la jeune femme qui le vit assis à la porte de la maison.

  38. Il lui demanda un verre d’eau, et elle lui dit: "Qui es-tu?" Et il lui dit: "J’étais en route ce jour-là, et je suis arrivé ici quand le soleil se couchait, donc je resterai ici toute la nuit, et le matin je me lèverai tôt et je continuerai mon voyage."

  39. La jeune femme entra dans la maison et apporta à l’homme du pain et de l’eau pour manger et boire.

  40. Cette affaire fut connue du peuple d’Adma. Ils s’assemblèrent et présentèrent la jeune femme devant les juges, afin qu’ils la jugeassent pour cet acte.

  41. Le juge dit: "Le jugement de mort doit passer sur cette femme, parce qu’elle a transgressé notre loi; et c’est donc là la décision qui la concerne."

  42. Et le peuple de ces villes s’assembla et fit sortir la jeune femme. On l’oignit de miel de la tête aux pieds, comme le juge l’avait décrété, et ils la placèrent devant un essaim d’abeilles qui étaient alors dans leurs ruches. Les abeilles volèrent sur elle, la piquèrent et son corps entier fut enflé.

  43. La jeune femme cria à cause des abeilles, mais personne n'y prêta attention, personne n'eut pitié d'elle, et ses cris montèrent au ciel.

  44. Elohim fut irrité de cela et de toutes les oeuvres des villes de Sodome, car elles avaient l'abondance de nourriture et la tranquillité parmi elles, mais elles ne voulaient pas soutenir les pauvres et les indigents, et en ces jours-là leurs mauvaises œuvres et leurs péchés devinrent grands devant Elohim. 

  45. Elohim envoya deux des anges qui étaient venus à la maison d’Abraham, pour détruire Sodome et ses villes.

  46. Les anges se levèrent de l’entrée de la tente d’Abraham, après qu’ils eurent mangé et bu, et le soir ils arrivèrent à Sodome. Lot était alors assis devant l'entrée de Sodome, et quand il les vit, il se leva à leur rencontre, et il se prosterna à terre.

  47. Il les embrassa beaucoup, et les fit entrer dans sa maison. Il leur donna des vivres qu’ils mangèrent, et ils demeurèrent toute la nuit dans sa maison.

  48. Les anges dirent à Lot: "Lève-toi, sors de ce lieu, toi et tous ceux qui t’appartiennent, de peur que tu ne périsses dans l’iniquité de cette ville, car Elohim détruira ce lieu."

  49. Les anges saisirent la main de Lot et la main de sa femme, et les mains de ses enfants, et de tous ceux qui lui appartenaient; et ils le firent sortir et le placèrent hors des villes.

  50. Ils dirent à Lot: "Sauve-toi pour ta vie". Il s’enfuit avec tout ce qui lui appartenait.

  51. Et Elohim fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe, et sur toutes ces villes du soufre et du feu.

  52. Il détruisit ces villes, toute la plaine et tous les habitants des villes, et ce qui croissait sur la terre. Ado, femme de Lot, regarda en arrière pour voir la destruction des villes, car sa compassion était émue à cause de ses filles qui étaient restées à Sodome, car elles ne vinrent pas avec elle.

  53. Et lorsqu'elle regarda en arrière, elle devint une colonne de sel, et elle est encore dans ce lieu jusqu’à ce jour.

  54. Les bœufs qui se tenaient dans ce lieu, chaque jour léchaient le sel jusqu'aux extrémités des pieds, et le matin, il jaillissait de nouveau, et ils lèchent encore le pilier jusqu'à ce jour.

  55. Lot et deux de ses filles qui restaient avec lui s’enfuirent et se refugièrent dans la caverne d’Adullam, où ils demeurèrent quelque temps.

  56. Abraham se leva de bon matin pour voir ce qui était arrivé aux villes de Sodom. Il regarda, et vit la fumée des villes monter comme la fumée d’une fournaise.

  57. Lot et ses deux filles restèrent dans la caverne. Elles firent boire du vin à leur père, et couchèrent avec lui, car elles se dirent qu'il n'y avait plus d'homme sur terre qui pourrait leur donner une semence, car elles pensaient que la terre entière était détruite.

  58. Elles couchèrent toutes deux avec leur père; et elles conçurent et enfantèrent des fils. L'ainé appela le nom de son fils Moab, disant: "C’est de mon père que je l’ai conçu", il est le père des Moabites jusqu’à ce jour.

  59. Et la plus jeune appela son fils Benami; il est le père des fils d’Ammon jusqu’à ce jour.

  60. Après que Lot et ses deux filles partirent de là, il habita de l’autre côté du Jourdain avec ses deux filles et leurs fils. Les fils de Lot grandirent, et ils allèrent se prendre des femmes du pays de Canaan. Ils engendrèrent des enfants, fructifièrent et se multiplièrent.

Section Isaac et Ismaël

 

CHAPITRE 20 - Abraham se rend au pays des Philistins. Le roi Abimélec désire prendre Sarah pour femme. 

  1. En ce temps-là, Abraham quitta la plaine de Mamré, vers le pays des Philistins, et il habita à Guérar. Ce fut dans la vingt-cinquième année de la demeure d'Abraham au pays de Canaan, et la 100e année de la vie d’Abraham, qu’il vint à Guérar, dans le pays des Philistins.

  2. Lorsqu’ils entrèrent dans le pays, il dit à Sarah, sa femme: "Dis à quiconque te demandera, que tu es ma soeur, afin que nous échappions à la méchanceté des habitants du pays.

  3. Pendant qu'Abraham habitait dans le pays des Philistins, les serviteurs d’Abimélec, roi des Philistins, virent que Sarah était extrêmement belle. Ils interrogèrent Abraham à son sujet, et il dit: "C’est ma soeur."

  4. Les serviteurs du roi allèrent vers Abimélec, disant: "Un homme du pays de Canaan est venu habiter dans le pays, et il a une sœur qui est très belle."

  5. Abimélec entendit les paroles de ses serviteurs qui louaient Sarah, il envoya ses officiers, et ils lui amenèrent Sarah.

  6. Sarah vint à la maison d’Abimélec, le roi vit qu'elle était belle, et elle lui plaisait beaucoup.

  7. Il s’approcha d’elle, et lui dit: "Qui est cet homme avec qui tu es venu dans notre pays?" Sarah répondit: "C’est mon frère, nous sommes venus du pays de Canaan pour habiter partout où nous pourrions trouver un lieu."

  8. Abimélec dit à Sarah: "Voici, mon pays est devant toi, place ton frère dans n'importe quelle partie du pays qui te plaira, et ce sera notre devoir pour l'exalter et l'élever parmi tous les gens du pays puisqu’il est ton frère."

  9. Abimélec envoya chercher Abraham, et Abraham vint à lui.

  10. Abimélec dit à Abraham: "Voici, j’ai donné l’ordre que tu sois honoré comme tu le désire à cause de ta sœur Sara."

  11. Abraham quitta le roi, et les présents du roi le suivirent

  12. Le soir, à l'heure où les hommes se couchent pour se reposer, le roi était assis sur son trône, et il tomba dans un profond sommeil. Il se coucha sur le trône et dormit jusqu’au matin.

  13. Il rêva qu’un ange de Elohim vint à lui avec une épée tendue dans sa main. L’ange se tenait au-dessus d'Abimélec, et voulait le tuer avec l’épée. Le roi fut épouvanté dans son songe, et dit à l’ange: "En quoi ai-je péché contre toi pour que tu viennes me tuer avec ton épée?"

  14. L’ange prit la parole et dit à Abimélec: "Voici, tu vas mourir à cause de la femme que tu as apportée hier soir dans ta maison, car c’est une femme mariée. Elle est la femme d’Abraham qui est venue dans ta maison. Maintenant, retourne à cet homme, sa femme, car elle est la sienne, et si tu ne la retourne pas, sache que tu mourras, toi et tous ceux qui t’appartiennent."

  15. Cette nuit-là, il y eut un grand tollé dans le pays des Philistins. Les habitants du pays virent la figure d’un homme se tenant avec une épée tendue à la main, et il frappait les habitants du pays avec l’épée, oui, il continua à les frapper.

  16. L’ange de Elohim frappa tout le pays des Philistins, et il y eut une grande confusion cette nuit-là et le lendemain matin.

  17. Et chaque matrice fut fermé, ainsi que toutes leurs issues, et la main de Elohim fut sur eux à cause de Sarah, femme d’Abraham, qu’Abimélec avait prise.

  18. Le matin, Abimélec se leva dans la terreur et la confusion et avec une grande frayeur. Il envoya appeler ses serviteurs, et leur raconta son songe, et le peuple fut très effrayé.

  19. Un homme se tenant parmi les serviteurs du roi répondit au roi, disant: "Ô roi souverain, rends cette femme à son mari, car il est son mari, et tout ce qui t'es arrivé, arriva aussi au roi d’Egypte quand cet homme est allé en Egypte.

  20. Il dit à propos de sa femme: "C’est ma soeur, car telle est sa conduite quand il vient habiter dans le pays où il est étranger."

  21. "Pharaon envoya prendre pour femme cette femme, et Elohim lui fit venir de graves fléaux jusqu’à ce qu’il rendit la femme à son mari.

  22. "Maintenant donc, Ô roi, sache ce qui est arrivé hier soir à tout le pays, car il y a eu une très grande consternation, une grande douleur et des lamentations, et nous savons que c’était à cause de la femme que tu as prise.

  23. "Rends donc cette femme à son mari, de peur que cela ne nous arrive comme à Pharaon, roi d’Égypte, et à ses sujets, et que nous ne mourions pas. Hâtivement, Abimélec fit appeler Sarah, et elle vint devant lui, et il fit appeler Abraham, et il vint devant lui.

  24. Abimélec leur dit: Quelles intentions avez-vous en disant que vous êtes frère et soeur, et que je prenne pour femme ta femme?

  25. Abraham dit: "Parce que je pensais devoir mourir à cause de ma femme". Abimélec prit des brebis et des boeufs, et des serviteurs et des servantes, et mille pièces d’argent; et il les donna à Abraham, et il lui rendit Sarah.

  26. Abimélec dit à Abraham: "Voici, mon pays est devant toi; demeure où il te plaira."

  27. Abraham et Sarah, sa femme, sortirent de la présence du roi avec honneur et respect, et ils habitèrent dans le pays, même à Guérar.

  28. Tous les habitants du pays des Philistins et les serviteurs du roi souffraient encore, à cause de la plaie que l’ange leur avait infligée toute la nuit à cause de Sarah.

  29. Abimélec fit appeler Abraham, disant: Prie maintenant L’Éternel, ton Elohim, pour tes serviteurs, afin qu’il fasse disparaître cette mortalité du milieu de nous.

  30. Abraham pria à cause d’Abimélec et de ses sujets. Elohim entendit la prière d’Abraham, et il guérit Abimélec et tous ses sujets.

LES PHILISTINS

Dans le livre des Jubilés 10:21-23, il est écrit que les enfants de Mitsraïm, les Phétrusim et les Chasluïm s'allièrent entre eux par des mariages et ils donnèrent naissance aux Pelishtîm (Philistins). Selon la tradition biblique (Jérémie 47:4), les Philistins occupaient Caphtor qui est censée avoir été une région d'Egypte, et les premières traces des Philistins sont des inscriptions et des reliefs dans le temple mortuaire de Ramsès III à Médinet Habou, où ils apparaissent sous le nom de prst, comme l'un des peuples de la mer. Vers le 12e siècle avant notre ère, les Pelishtîm s'installèrent dans la plaine côtière sud de la Palestine. Cette région contenait les cinq villes (les Pentapoles) de la confédération philistine: Gaza, Ashkelon [Ascalon], Ashdod, Gath et Ekron, et était connue sous le nom de Philistie, ou Terre des Philistins. C'est à partir de cette désignation que l'ensemble du territoire fut plus tard appelé Palestine par les Grecs.   

CHAPITRE 21 - Naissance d'Isaac. Ismaël tente de tuer Isaac

  1. C’est en ce temps-là, au bout d’un an et quatre mois de séjour d’Abraham dans le pays des Philistins à Guérar, que Elohim visita Sarah. Elohim se souvint d’elle, et elle conçut et enfanta un fils à Abraham.

  2. Abraham appela le nom du fils qui lui était né, que Sarah lui avait enfanté, Isaac.

  3. Abraham circoncit Isaac, son fils, à l’âge de huit jours, comme Elohim l’avait ordonné à sa postérité après lui. Abraham était âgé de 100 ans, et Sarah de 90 ans, quand Isaac leur fut né.

  4. L’enfant grandit et il fut sevré. Abraham fit une grande fête le jour où Isaac fut sevré.

  5. Sem, Héber, tout le peuple du pays, Abimélec, roi des Philistins, et ses serviteurs, et Phicol, chef de son armée, vinrent manger et boire, et se réjouirent de la fête qu’Abraham fit au jour du sevrage d’Isaac, son fils.

  6. Térach, père d’Abraham, et Nachor, son frère, vinrent de Charan, eux et tous ceux qui leur appartenaient, car ils se réjouissaient d’apprendre qu’un fils était né à Sarah.

  7. Ils vinrent vers Abraham, et ils mangèrent et burent à la fête qu’Abraham fit le jour du sevrage d’Isaac.

  8. Térach et Nachor se réjouirent avec Abraham, et ils demeurèrent longtemps avec lui dans le pays des Philistins.

  9. En ce temps-là, Serug, fils de Réhu, mourut la première année de la naissance d’Isaac, fils d’Abraham.

  10. Tous les jours de Serug furent de 239 ans; puis il mourut.

  11. Ismaël, fils d’Abraham, avait grandi en ce temps-là. Il était âgé de 14 ans lorsque Sarah enfanta Isaac à Abraham.

  12. Elohim fut avec Ismaël, fils d’Abraham; et il grandit. Il apprit à utiliser l’arc, et devint archer.

  13. Isaac, âgé de 5 ans, était assis avec Ismaël à l’entrée de la tente.

  14. Ismaël vint vers Isaac, et s’assit face à lui. Il prit l’arc, la tendit et l'arma d'une flèche, et voulut tuer Isaac.

  15. Sarah vit l’acte qu’Ismaël voulut faire à Isaac, son fils, et elle s’attrista beaucoup à cause de son fils. Elle envoya chercher Abraham, et lui dit: "Chasse cette servante et son fils, il ne sera pas héritier avec mon fils, car ainsi a-t-il cherché à lui faire aujourd'hui.

  16. Abraham écouta la voix de Sarah. Il se leva de bon matin, prit douze pains et une bouteille d’eau qu’il donna à Agar, et la renvoya avec son fils. Agar alla avec son fils au désert, et ils habitèrent dans le désert de Paran avec les habitants du désert. Ismaël était archer, et il demeura longtemps dans le désert.

  17. Après cela, lui et sa mère allèrent dans le pays d’Égypte, où ils habitèrent. Agar prit d’Égypte une femme pour son fils, nommée Meriba.

  18. La femme d’Ismaël conçut et enfanta quatre fils et deux filles. Ismaël et sa mère, et sa femme et ses enfants, s’en allèrent et retournèrent au désert.

  19. Ils se firent des tentes dans le désert où ils habitaient, et ils continuèrent à voyager, puis à se reposer chaque mois et chaque année.

  20. Elohim donna à Ismaël des brebis, des bœufs et des tentes à cause d’Abraham, son père, et cet homme se mit à paître.

  21. Ismaël demeura longtemps dans les déserts et dans les tentes, voyageant et se reposant, et il ne vit pas la face de son père.

  22. Quelque temps après, Abraham dit à Sara, sa femme: "J’irai voir mon fils Ismaël, je désire le voir, car je ne l’ai pas vu depuis longtemps."

  23. Abraham monta sur l’un de ses chameaux au désert pour chercher son fils Ismaël, car il apprit qu’il habitait dans une tente au désert avec tous ceux qui lui appartenaient.

  24. Abraham se rendit au désert, et il arriva à la tente d’Ismaël vers midi. Il demanda après Ismaël, et trouva la femme d’Ismaël assise dans la tente avec ses enfants. Ismaël, son mari et sa mère, n’étaient pas avec eux.

  25. Abraham interrogea la femme d’Ismaël, en disant: "Où est Ismaël?" et elle dit: "Il est allé aux champs pour chasser". Abraham était encore monté sur le chameau, car il ne voulait pas descendre à terre comme il avait juré à sa femme Sara qu’il ne descendrai pas du chameau.

  26. Abraham dit à la femme d’Ismaël: "Ma fille, donne-moi un peu d’eau à boire, car je suis fatiguée de la route."

  27. La femme d’Ismaël répondit et dit à Abraham: "Nous n’avons ni eau ni pain". Et elle demeura assise dans la tente, sans prêter attention à Abraham, ni demander qui il était

  28. Mais elle battait ses enfants dans la tente, et elle les maudissait. Elle maudissait aussi Ismaël, son mari, et l’injuriait. Abraham entendit les paroles de la femme d’Ismaël à ses enfants, et il fut très irrité et mécontent.

  29. Abraham demanda à la femme de sortir de la tente vers lui, la femme vint et se tint en face d’Abraham, car Abraham était encore monté sur le chameau.

  30. Abraham dit à la femme d’Ismaël: "Quand ton mari Ismaël rentrera chez lui, tu lui dira ces paroles,

  31. "Un très vieil homme du pays des Philistins vint ici pour te chercher, et ainsi est son apparence et sa figure. Je ne lui ai pas demandé qui il était, et, voyant que tu n'étais pas ici, il me parla et dit: "Lorsque Ismaël, ton mari, reviendra tu lui dira, cet homme a dit ainsi: Quand tu rentreras chez toi, ôte ce clou de la tente que tu as placé ici, et mets un autre clou à sa place."

  32. Abraham acheva ses instructions à la femme, et il se retourna et s’en alla à dos de chameau.

  33. Après qu’Ismaël revint de la chasse avec sa mère, ils retournèrent à la tente, et sa femme lui dit ces paroles

  34. "Un très vieil homme du pays des Philistins vint ici pour te chercher, et ainsi est son apparence et sa figure. Je ne lui ai pas demandé qui il était, et, voyant que tu n'étais pas ici, il me parla et dit: "Lorsque Ismaël, ton mari, reviendra tu lui dira, cet homme a dit ainsi: Quand tu rentreras chez toi, ôte ce clou de la tente que tu as placé ici, et mets un autre clou à sa place."

  35. Ismaël entendit les paroles de sa femme, et il sut que c’était son père, et que sa femme ne l'avait pas honoré.

  36. Ismaël comprit les paroles de son père qu’il avait dites à sa femme. Ismaël écouta la voix de son père; et Ismaël rejeta cette femme, et elle s’en alla.

  37. Ismaël s’en alla ensuite dans le pays de Canaan, il prit une autre femme et l’amena à sa tente au lieu où il habitait.

  38. Au bout de trois ans, Abraham dit: "J’irai de nouveau voir Ismaël, mon fils, car je ne l’ai pas vu depuis longtemps."

  39. Il monta sur son chameau, se rendit au désert, et arriva à la tente d’Ismaël vers midi.

  40. Il demanda après Ismaël, et sa femme sortit de la tente et dit: "Il n’est pas ici, mon seigneur, car il est allé chasser dans les champs et paître les chameaux, et la femme dit à Abraham: Retourne dans la tente, mon seigneur, et mange un morceau de pain, car ton âme doit être fatiguée à cause du voyage."

  41. Et Abraham lui dit: "Je ne m’arrêterai pas, car je suis pressé de continuer mon voyage; mais donne-moi un peu d’eau à boire, car j’ai soif." La femme se hâta et courut dans la tente, et elle apporta de l’eau et du pain à Abraham, qu’elle plaça devant lui, et elle le pressa de manger, et il mangea et but et son coeur fut consolé et il bénit son fils Ismaël.

  42. Il acheva son repas et bénit le Seigneur, et il dit à la femme d’Ismaël: "Lorsqu’Ismaël rentrera chez lui, dis-lui ces paroles:

  43. "Un homme très vieux du pays des Philistins vint ici et demanda après toi, et tu n’étais pas ici; et je lui fis sortir du pain et de l’eau, et il mangea et but, et son coeur fut consolé.

  44. "Il me dit ces paroles: Quand Ismaël, ton mari, sera rentré chez lui, dis-lui: Le clou de la tente que tu as est très bon, ne le retire pas de la tente."

  45. Abraham acheva de donner des ordres à la femme, et il partit pour sa maison, au pays des Philistins. Quand Ismaël arriva à sa tente, sa femme sortit à sa rencontre avec joie et un coeur joyeux.

  46. Elle lui dit: "Un vieillard est venu ici du pays des Philistins, et c’est ainsi qu’il avait l’air; et il t’a demandé, et tu n’étais pas ici; et j’ai apporté du pain et de l’eau, et il a mangé et bu, et son coeur a été consolé.

  47. Et il me dit ces paroles: Lorsque Ismaël, ton mari, sera rentré chez lui, dis-lui : Le clou de la tente que tu as est très bon, ne le retire pas de la tente.

  48. Ismaël sut que c’était son père, et que sa femme l’avait honoré, et Elohim bénit Ismaël.

 

Galates 4:22-31 “Car il est écrit qu'Abraham a eu deux fils, l'un de la servante, et l'autre de la femme libre. Mais celui qui était de la servante, naquit selon la chair; et celui qui était de la femme libre, naquit par la promesse. Or ces choses doivent être entendues par allégorie : car ce sont les deux alliances ; l'une du mont de Sinaï, qui ne produit que des esclaves, et c'est Agar. Car ce nom d'Agar veut dire Sinaï ; qui est une montagne en Arabie, et correspondante à la Jérusalem de maintenant, laquelle sert avec ses enfants. Mais la Jérusalem d'en haut est la femme libre, et c'est la mère de nous tous. Car il est écrit : réjouis-toi, stérile, qui n'enfantais point ; efforce-toi, et t'écrie, toi qui n'étais point en travail d'enfant ; car il y a beaucoup plus d'enfants de celle qui avait été laissée, que de celle qui avait un mari. Or pour nous, mes frères, nous sommes enfants de la promesse, ainsi qu'Isaac. Mais comme alors celui qui était né selon la chair, persécutait celui qui était né selon l'Esprit, il en est de même aussi maintenant. Mais que dit l'Ecriture ? chasse la servante et son fils : car le fils de la servante ne sera point héritier avec le fils de la femme libre. Or mes frères, nous ne sommes point enfants de la servante, mais de la femme libre.

CHAPITRE 22 - Abraham retourne à Canaan et s'installe à Beersheba. La conversation d'Isaac et Ismaël. L'offrande d'Isaac prédite. L'opinion de Satan sur le Père des fidèles

  1. Ismaël se leva, prit sa femme, ses enfants, son bétail et tout ce qui lui appartenait; il partit de là, et alla vers son père, dans le pays des Philistins.

  2. Abraham raconta à Ismaël, son fils, l'erreur qu’Ismaël avait faite avec la première femme qu’il avait prise, selon ce qu’elle avait fait.

  3. Ismaël et ses fils habitèrent longtemps avec Abraham dans ce pays, et Abraham demeura longtemps dans le pays des Philistins.

  4. Les jours se prolongèrent et atteignirent vingt-six ans. Après cela, Abraham et ses serviteurs, et tout ce qui lui appartenait, partirent loin du pays des Philistins et vinrent proche d’Hébron, et ils y demeurèrent. Les serviteurs d’Abraham creusèrent des puits d’eau, et Abraham et tous ceux qui lui appartenaient habitèrent près de l’eau. Les serviteurs d’Abimélec, roi des Philistins, apprirent que les serviteurs d’Abraham avaient creusé des puits d’eau dans les limites du pays.

  5. Ils vinrent se quereller avec les serviteurs d’Abraham, et ils s'accaparèrent du grand puits qu’ils avaient creusé.

  6. Abimélec, roi des Philistins, apprit cette affaire, et il vint vers Abraham avec Phicol, chef de son armée, et vingt de ses hommes. Abimélec parla à Abraham au sujet de ses serviteurs. Abraham menaça Abimélec au sujet du puits que ses serviteurs lui avaient dérobé.

  7. Abimélec dit à Abraham: De même que l’Éternel, qui a créé toute la terre, est vivant, je n’ai pas entendu parler de l’acte que mes serviteurs ont fait à tes serviteurs jusqu’à ce jour.

  8. Abraham prit sept brebis et les donna à Abimélec, en disant: "Prends-les, je te pris, de ma main, que se soit un témoignage pour moi que j'ai creusé ce puits."

  9. Abimélec prit les sept brebis qu’Abraham lui avait données, car il lui avait aussi donné du bétail et des troupeaux en abondance, et Abimélec jura à Abraham concernant le puits. Il appela ce puits Beer-Schéba, car là ils jurèrent tous deux à son sujet.

  10. Ils firent tous deux alliance à Beer-Schéba, et Abimélec se leva avec Phicol, chef de son armée, et tous ses hommes; et ils retournèrent au pays des Philistins. Abraham et tous ses fils habitèrent à Beer-Schéba, et il resta longtemps dans ce pays.

  11. Abraham planta un grand bosquet à Beer-Schéba. Il y fit quatre portes faisant face aux quatre côtés de la terre, et il y planta une vigne, de sorte que si un voyageur venait à Abraham, il entrait dans n'importe quelle porte qui était sur sa route, y restait et mangeait, buvait et se rassasiait lui-même puis il partait. 

  12. Car la maison d'Abraham était toujours ouverte aux fils des hommes qui passaient et repassaient, qui venaient chaque jour manger et boire dans la maison d’Abraham.

  13. Tout homme qui avait faim et qui venait dans la maison d’Abraham, il lui donnait du pain pour manger, boire et se rassasier; et tout homme qui venait nu dans sa maison, il lui donnait des vêtements selon son choix. Il lui donnait de l’argent et de l’or, et lui faisait connaître Elohim qui l’a créé sur la terre. C’est ce qu’Abraham a fait toute sa vie.

  14. Abraham et ses enfants, ainsi que tous ceux qui lui appartenaient, habitèrent à Beer-Schéba, et il dressa ses tentes jusqu'à Hébron.

  15. Nachor, frère d’Abraham, ainsi que son père, et tous ceux qui leur appartenaient, habitèrent à Haran, car ils ne vinrent pas avec Abraham au pays de Canaan.

  16. Il naquit à Nachor des enfants que lui enfanta Milca, fille d’Haran, et soeur de Sara, femme d’Abraham.

  17. Ce sont ici les noms de ceux qui lui naquirent: Uts, Buz, Kemuel, Kesed, Chazo, Pildash, Tidlaf et Bethuel; ce sont là les fils de Milca, qu’elle enfanta à Nachor, frère d’Abraham.

  18. Nachor avait une concubine, et son nom était Réumah. Elle enfanta aussi à Nachor: Zebach, Gachash, Tachasch et Maaca, qui étaient quatre fils.

  19. Les fils qui naquirent à Nachor furent douze fils, outre ses filles; et ils leur naquirent aussi des fils dans la ville d’Haran.

  20. Les fils d’Uts, premier-né de Nachor, étaient Abi, Kéréf, Gadin, Melus et Déborah, leur sœur.

  21. Les fils de Buz étaient Berachel, Naamath, Sheva et Madonu.

  22. Les fils de Kemuel étaient Aram et Récob.

  23. Les fils de Kesed étaient Anamlech, Méshaï, Benon et Yifi; et les fils de Chazo étaient Pildash, Mechi et Opher.

  24. Les fils de Pildash étaient Arud, Chamum, Mered et Moloch.

  25. Les fils de Tidlaf étaient Mushan, Cushan et Mutzi.

  26. Les fils de Bethuel étaient Sechar, Laban et leur sœur Rebecca.

  27. Ce sont là les familles des fils de Nachor, qui leur naquirent à Haran. Aram, fils de Kemuel, et Récob, son frère, s’éloignèrent de Haran, et trouvèrent une vallée dans le pays, sur le fleuve de l’Euphrate.

  28. Ils bâtirent là une ville, et ils appelèrent le nom de la ville du nom de Pethor, fils de Aram, qui est Aram Naherayim, jusqu’à ce jour.

  29. Les fils de Kesed s’en allèrent aussi s’établir là où ils purent trouver un lieu. Ils allèrent, et trouvèrent une vallée vis-à-vis du pays de Schinear, et ils y habitèrent.

  30. Et là ils se bâtirent une ville, qu'ils appelèrent Kesed, d’après le nom de leur père, qui est le pays de Kasdim jusqu’à ce jour. Les Kasdim habitèrent dans ce pays, ils furent féconds et se multiplièrent excessivement.

  31. Térach, père de Nachor et d’Abraham, prit une autre femme dans sa vieillesse. Elle s’appelait Pelila, elle conçut, et lui enfanta un fils, qu’il appela du nom de Zobah.

  32. Térach vécut vingt-cinq ans après la naissance de Zobah.

  33. Térach mourut cette année-là, la 35e année de la naissance d’Isaac, fils d’Abraham.

  34. Les jours de Térach furent 205 ans, et il fut enterré à Charan.

  35. Zobah, fils de Térach, vécut trente ans; et il engendra Aram, Aclis et Merik.

  36. Aram, fils de Zobah, fils de Térach, eut trois femmes, et il engendra douze fils et trois filles. L’Éternel donna à Aram, fils de Zobah, des richesses et des possessions, et de l’abondance de troupeaux, de brebis et de boeufs, et cet homme s’enrichit beaucoup.

  37. Aram, fils de Zobah, ainsi que son frère, et toute sa maison partirent de Haran. Ils allèrent s’établir où ils trouveraient un lieu. Ils étaient trop nombreux pour demeurer à Haran, et ils ne pouvaient pas rester à Haran avec leurs frères, les fils de Nachor.

  38. Aram, fils de Zobah, s’en alla avec ses frères, et ils trouvèrent au loin une vallée du côté de l’orient, et ils y habitèrent.

  39. Ils bâtirent là une ville, et ils l’appelèrent Aram, d’après le nom de leur frère aîné, qui est Aram Zobah jusqu’à ce jour.

  40. Isaac, fils d’Abraham, grandissait en ces jours-là; et Abraham, son père, lui enseigna la voie de Elohim pour connaître Elohim, et Elohim était avec lui.

  41. Quand Isaac fut âgé de 37 ans, Ismaël, son frère, se promenait avec lui dans la tente.

  42. Ismaël se glorifia auprès d’Isaac, en disant: "J’étais âgé de treize ans, lorsque Elohim ordonna à mon père de nous circoncire; j’ai fait ce que Elohim avait dit à mon père, et j’ai donné mon âme à Elohim, je n’ai pas transgressé la parole qu’il avait prescrite à mon père."

  43. Isaac répondit à Ismaël: "Pourquoi te glorifies-tu de cela, d’un peu de chair que tu as prise de ton corps, et que Elohim t’a prescrite?

  44. "Comme Elohim est vivant, L'Elohim de mon père Abraham, si Elohim disait à mon père: Prends ton fils Isaac, et apporte-le comme une offrande devant moi, je ne m’en retiendrai pas, mais j’y accéderai avec joie."

  45. Elohim entendit la parole qu’Isaac avait dite à Ismaël, et cela parut bon aux yeux de Elohim, et il pensa éprouver Abraham dans cette affaire.

  46. Le jour arriva où les fils de Elohim vinrent et se présentèrent devant Elohim, et Satan vint aussi avec les fils de Elohim devant Elohim.

  47. Elohim dit à Satan: "D’où viens-tu?" Et Satan répondit à Elohim, et dit: "D’aller et venir sur la terre, et d’y marcher de haut en bas."

  48. Elohim dit à Satan: "Quelle est ta parole pour moi concernant tous les enfants de la terre?" Satan répondit au Seigneur: "J'ai vu que tous les enfants de la terre te servent et se souviennent de toi lorsqu'ils ont besoin de quelque chose de toi.

  49. "Et quand tu leur donnes ce qu’ils te demandent, ils s’assoient à leur aise, et ils t’abandonnent, et ils ne se souviennent plus de toi.

  50. "As-tu vu Abraham, fils de Térach, qui au début n'avait pas d'enfants; il t’a servi et t’a élevé des autels partout où il venait, et il y faisait des offrandes, et il proclamait continuellement ton nom à tous les enfants de la terre.

  51. "Et maintenant que Isaac, son fils, lui est né, il t’a abandonné, il a fait un grand festin pour tous les habitants du pays, et il a oublié Elohim.

  52. "Car dans tout ce qu’il a fait, il ne t’a apporté aucun sacrifice, ni holocauste, ni sacrifice d’actions de grâces, ni boeuf, ni agneau, ni chèvre de tout ce qu’il a tué le jour où son fils a été sevré.

  53. "Depuis la naissance de son fils jusqu'à maintenant, soit 37 ans, il ne bâtit pas d'autel devant toi et ne t'a apporté aucune offrande, car il a vu que tu lui avais donné ce qu'il avait demandé devant toi, et il t'a donc abandonné. 

  54. Elohim dit à Satan: "As-tu ainsi considéré mon serviteur Abraham? Car il n'y a personne comme lui sur la terre, un homme parfait et droit devant moi, qui craint Elohim et évite le mal. Comme je vis, si je lui disais: Fais monter Isaac ton fils devant moi, il ne me le refuserait pas, beaucoup plus si je lui disais d’élever un holocauste de son troupeau ou de son troupeau devant moi."

  55. Satan répondit à Elohim: "Parle donc maintenant à Abraham comme tu l'as dit, et tu verras s'il ne transgressera pas aujourd'hui et ne rejettera pas tes paroles."

Le Sacrifice d'Abraham

CHAPITRE 23 - On commande à Abraham d'offrir Isaac, dans le pays Moriah. Satan, par sa tromperie et ses maux, cause la mort de Sarah

  1. En ce temps-là, la parole de Elohim fut adressée à Abraham, qui lui dit: "Abraham", et il dit: "Me voici."

  2. Et il lui dit: "Prends ton unique fils, que tu aimes, Isaac, et va au pays de Moriah, et offre-le là en holocauste sur l’une des montagnes qui te seront montrées, car là tu verras une nuée et la gloire de Elohim."

  3. Abraham dit en lui-même: "Comment séparerai-je Isaac, mon fils, de Sarah, sa mère, pour l’élever en holocauste devant Elohim?"

  4. Abraham entra dans la tente, et s’assit devant Sarah, sa femme, et lui dit:

  5. "Mon fils Isaac a grandi et il n'a pas étudié depuis un certain temps le service de son Elohim; maintenant demain j’irai, et je l’amènerai à Sem, et à Héber, son fils, et là il apprendra les voies de Elohim, car ils lui apprendront à connaître Elohim et à savoir que, lorsqu’il prie continuellement devant Elohim, il lui répondra; c’est pourquoi il connaîtra la manière de servir L’Éternel, son Elohim."

  6. Sarah dit: "Tu as bien parlé, va mon seigneur et fais-lui ce que tu as dit, mais ne l'éloigne pas loin de moi, et qu'il ne reste pas là trop longtemps, car mon âme est liée dans son âme."

  7. Abraham dit à Sarah: "Ma fille, prions L'Éternel, notre Elohim, afin qu’il nous fasse du bien.

  8. Sarah prit son fils Isaac, et il demeura toute la nuit avec elle. Puis, elle l'embrassa et le prit dans ses bras et lui donna des instructions jusqu’au matin.

  9. Elle lui dit: "Mon fils, comment mon âme peut-elle se séparer de toi?" Elle l’embrassa encore et elle donna des instructions à Abraham à son sujet.

  10. Sarah dit à Abraham: "Mon seigneur, je te prie de prendre soin de ton fils, et de garder tes yeux sur lui, car je n’ai pas d’autre fils ni fille que lui."

  11. "Ô ne l’abandonne pas. S’il a faim, donne-lui du pain, et s’il a soif, donne-lui de l’eau à boire. Ne le laisse pas marcher, et ne le laissez pas s’asseoir au soleil.

  12. Ne le laisse pas aller seul sur le chemin, et ne le force pas de tout ce qu’il voudra, mais fais lui ce qu’il te dira.

  13. Sarah pleura amèrement toute la nuit à cause d’Isaac, et elle lui donna des instructions jusqu’au matin.

  14. Le matin, Sarah choisit un très beau et magnifique vêtement parmi les vêtements qu'elle avait dans la maison, et que Abimélec lui avait donnés.

  15. Elle revêtit Isaac, son fils, et elle mit un turban sur sa tête. Elle mit une pierre précieuse au sommet du turban, et elle leur donna des provisions pour le chemin. Ils sortirent, et Isaac alla avec son père Abraham, et quelques-uns de leurs serviteurs les accompagnaient pour les voir prendre la route..

  16. Sarah sortit avec eux, et elle les accompagna sur le chemin pour les voir, et ils lui dirent: "Retourne à la tente."

  17. Sarah, ayant entendu les paroles d’Isaac, son fils, pleura amèrement. Abraham, son mari, pleura avec elle, et leur fils pleura avec eux, et ceux qui allaient avec eux pleurèrent aussi beaucoup.

  18. Sarah saisit Isaac, son fils, et le prit dans ses bras. Elle l’embrassa, et continua à pleurer avec lui, et Sarah dit: "Qui sait si, après ce jour, je te reverrai?"

  19. Ils pleurèrent encore ensemble, Abraham, Sarah et Isaac, et tous ceux qui les accompagnaient sur le chemin, pleurèrent avec eux, et Sarah se détourna ensuite de son fils, pleurant amèrement, et tous ses hommes serviteurs et servantes retournèrent avec elle à la tente.

  20. Abraham alla avec Isaac, son fils, pour l’offrir en sacrifice à Elohim, comme Il le lui avait ordonné.

  21. Abraham prit avec lui deux jeunes gens: Ismaël, fils d’Agar, et Éliézer, son serviteur; et ils allèrent avec eux. Pendant qu’ils marchaient sur le chemin, les jeunes gens se dirent ces paroles:

  22. Ismaël dit à Éliézer: "Mon père Abraham va avec Isaac, pour l’offrir en holocauste à Elohim, comme Il le lui avait ordonné.

  23. "Et quand il reviendra, il me donnera tout ce qu’il possède, pour hériter après lui, car je suis son premier-né."

  24. Éliézer répondit à Ismaël et dit: "Certes, Abraham t’avais rejeté avec ta mère, et jura que tu n’hériteras rien de tout ce qu’il possède, à qui donnera t'il tout ce qu’il a, avec tous ses trésors, si ce n’est à moi, son serviteur, qui a été fidèle dans sa maison, qui l’a servi nuit et jour, et a fait tout ce qu’il m’a demandé? À sa mort, il me léguera tout ce qu’il possède.

  25. Tandis qu’Abraham marchait avec son fils Isaac le long du chemin, Satan vint et apparut à Abraham dans la figure d’un homme très âgé, humble et d’esprit contrit. Il s’approcha d’Abraham et lui dit: "Es-tu stupide ou brutal, d'aller faire cette chose aujourd'hui à ton fils unique?"

  26. "Car Elohim t’a donné un fils dans tes derniers jours, dans ta vieillesse, aujourd'hui tu vas le tuer, alors qu’il n’a commis aucune violence, et feras-tu périr de la terre l’âme de ton fils unique?

  27. "Ne sais-tu pas et ne comprends-tu pas que cela ne peut pas venir de Elohim? car Elohim ne peut pas faire à l'homme un tel mal sur la terre pour lui dire: Va tuer ton enfant."

  28. Abraham entendit cela, et il sut que c’était la parole de Satan qui cherchait à l’éloigner de la voie de Elohim. Mais Abraham ne voulut pas écouter la voix de Satan, et Abraham le menaça et il s’en alla.

  29. Satan revint et vint vers Isaac; et il apparut à Isaac dans la figure d’un jeune homme beau et privilégié.

  30. Il s’approcha d’Isaac, et lui dit: "Ne sais-tu pas et ne comprends-tu pas que ton vieux père stupide te fait mourir aujourd’hui pour rien?"

  31. Maintenant donc, mon fils, ne l'écoute pas et ne fais pas attention à lui, car c'est un vieil homme idiot, et que ton âme précieuse et ta beauté ne se perdent pas de la terre.

  32. Isaac entendit cela, et dit à Abraham: "As-tu entendu, mon père, ce que cet homme a dit? Voici ce qu’il a dit."

  33. Abraham répondit à Isaac, son fils, et lui dit: "Prends garde à lui. N’écoute pas ses paroles, et ne t’occupe pas de lui; car c’est Satan, qui s’efforce de nous éloigner aujourd’hui des commandements de Elohim."

  34. Abraham continua de réprimander Satan, et Satan s'éloigna d'eux, et voyant qu'il ne pouvait pas les dominer, il se cacha d'eux. Il alla et passa devant eux sur la route; et il se transforma en un grand ruisseau d'eau sur la route. Abraham, Isaac et les deux autres jeunes hommes atteignirent cet endroit, et ils virent un torrent grand et puissant comme les eaux puissantes.

  35. Ils entrèrent dans le ruisseau et commencèrent à le traverser. Les eaux atteignirent d’abord leurs jambes.

  36. Ils avancèrent plus loin dans le ruisseau et les eaux atteignirent leur cou. Ils furent tous terrifiés à cause de l'eau; et pendant qu'ils traversaient le ruisseau, Abraham reconnut l'endroit, et il sut qu'il n'y avait pas d'eau auparavant.

  37. Abraham dit à son fils Isaac: "Je connais ce lieu où il n’y avait ni ruisseau ni eau; maintenant c’est donc ce Satan qui nous fait tout cela, pour nous éloigner aujourd’hui des commandements de Elohim.

  38. Abraham le menaça et lui dit: "Que le Seigneur te réprime, ô Satan, éloigne-toi  de nous, car nous marchons selon les commandements de Elohim.

  39. Satan fut épouvanté à la voix d’Abraham, et il s’éloigna d’eux, et le lieu redevint une terre sèche comme auparavant.

  40. Abraham alla avec Isaac vers le lieu que Elohim lui avait dit.

  41. Le troisième jour, Abraham leva les yeux et vit au loin ce que Elohim lui avait annoncé.

  42. Une colonne de feu qui allait de la terre au ciel et une nuée de gloire lui apparut sur la montagne, et la gloire de Elohim apparut dans la nuée.

  43. Abraham dit à Isaac: "Mon fils, vois-tu sur cette montagne que nous voyons de loin, ce que je vois sur elle?"

  44. Isaac répondit et dit à son père: "Je vois une colonne de feu et une nuée, et la gloire de Elohim est sur la nuée.

  45. Abraham sut qu’Isaac, son fils, avait été agréé devant Elohim pour l’holocauste.

  46. Abraham dit à Éliézer et à Ismaël, son fils: "Voyez-vous aussi ce que nous voyons sur la montagne au loin?"

  47. Ils répondirent: "Nous ne voyons rien de plus que les autres montagnes de la terre. Abraham sut qu’ils n’avaient pas été acceptés par Elohim pour aller avec eux, et il leur dit: Restez ici avec l’ânesse, tandis que moi et Isaac, mon fils, nous irons sur cette montagne et nous y adorerons devant Elohim, puis nous retournerons vers vous.

  48. Éliézer et Ismaël restèrent dans ce lieu, comme Abraham l’avait ordonné.

  49. Abraham prit du bois pour l'holocauste et le plaça sur son fils Isaac; il prit le feu et le couteau, et ils s’en allèrent tous deux dans ce lieu.

  50. Comme ils marchaient, Isaac dit à son père: "Voici, je vois ici le feu et le bois, et où donc est l’agneau qui sera l’holocauste devant Elohim?"

  51. Abraham répondit à son fils Isaac: "Elohim a fait de toi, mon fils, un holocauste parfait à la place de l’agneau."

  52. Isaac dit à son père: "Je ferai tout ce que Elohim t’a dit avec joie et gaieté de cœur."

  53. Abraham dit encore à Isaac, son fils: "Y a-t-il dans ton cœur une pensée ou un conseil à ce sujet qui ne soit pas approprié? dis-moi mon fils, je te prie, ô mon fils ne me le cache pas."

  54. Isaac répondit à Abraham, son père, et lui dit: "Ô mon père, comme Elohim vit et comme ton âme vit, il n’y a rien dans mon coeur qui me fasse dévier, ni à droite ni à gauche, de la parole qu’Il t’a dite."

  55. "Aucun de mes membres et aucun de mes muscle n'ont bougé ou remué à cela, et il n'y a dans mon cœur aucune pensée ou mauvais conseil à ce sujet.

  56. Mais mon cœur est joyeux et dans l'allégresse dans cette affaire, et je dis: Béni soit Elohim qui m'a choisi aujourd'hui pour être un holocauste devant lui."

  57. Abraham se réjouit beaucoup des paroles d’Isaac. Ils continuèrent et vinrent ensemble dans ce lieu dont Elohim avait parlé.

  58. En pleurant, Abraham s’approcha pour bâtir l’autel en ce lieu-là. Isaac prit des pierres et du mortier jusqu’à ce qu’on eût achevé de construire l’autel.

  59. Abraham prit le bois et le plaça en ordre sur l'autel qu'il avait construit.

  60. Il prit son fils Isaac et le lia pour le placer sur le bois qui était sur l'autel, pour le faire mourir en holocauste devant Elohim.

  61. Isaac dit à son père: "Lie-moi solidement et place-moi sur l'autel de peur que je ne me retourne, ne bouge, et ne me détache de la force du couteau sur ma chair et ne profane l'holocauste. Abraham fit ainsi."

  62. Isaac dit encore à son père: "Ô mon père, quand tu m'auras tué et brûlé en offrande, prends avec toi ce qui restera de mes cendres pour apporter à Sarah ma mère, et dis-lui: Ceci est la douce odeur d'Isaac; mais ne lui dis pas cela si elle s’asseyait près d’un puits ou sur quelque haut lieu, de peur qu’elle ne jette son âme après moi et ne meure."

  63. Abraham entendit les paroles d'Isaac, et il éleva la voix et pleura quand Isaac les prononça. Les larmes d'Abraham coulèrent sur Isaac son fils, et Isaac pleura amèrement, et il dit à son père: Hâte-toi, Ô mon père, et fais de moi la volonté de L'Éternel notre Elohim comme il te l’a ordonné."

  64. Les cœurs d’Abraham et d’Isaac se réjouissaient de ce que Elohim leur avait ordonné; mais l'œil pleurait amèrement, tandis que le cœur se réjouissait.

  65. Abraham lia son fils Isaac, et le plaça sur le bois de l’autel. Isaac étendit son cou sur l’autel devant son père, et Abraham étendit sa main pour prendre le couteau pour égorger son fils comme holocauste devant Elohim.

  66. En ce temps-là, les anges de miséricorde vinrent devant Elohim, et lui parlèrent au sujet d’Isaac, disant:

  67. Ô Elohim, tu es un roi miséricordieux et compatissant sur tout ce que tu as créé dans les cieux et sur la terre, et tu les soutiens tous. Donne donc la rançon et la rédemption à la place de ton serviteur Isaac, et aie pitié et compassion d'Abraham et d'Isaac son fils, qui accomplissent aujourd'hui tes commandements.

  68. As-tu vu, Elohim, comment Isaac, fils d’Abraham, ton serviteur, est lié à la boucherie comme une bête? Maintenant, que ta pitié soit sur eux, Ô Seigneur.

  69. À ce moment-là, Elohim apparut à Abraham, et, du ciel, il l’appela, et lui dit: "N’étends pas ta main sur l’enfant, et ne lui fais rien; car maintenant en accomplissant cet acte et en ne retenant pas ton fils, ton fils unique, de devant moi, je sais que tu crains Elohim."

  70. Abraham leva les yeux et vit, et voici, un bélier fut pris dans un fourré par ses cornes; c'était le bélier que Elohim avait créé sur la terre au jour où il fit la terre et le ciel.

  71. Car Elohim avait préparé ce bélier dès ce jour-là, pour être un holocauste à la place d’Isaac.

  72. Ce bélier s'avançait vers Abraham lorsque Satan lui opposa un buisson touffu, le saisit et emmêla ses cornes dans le buisson, afin qu'il ne puisse pas avancer vers Abraham, afin qu'Abraham puisse sacrifier son fils.

  73. Abraham, voyant que le bélier avançait vers lui et que Satan le retenait, le dégagea et le conduisit devant l’autel. Il délia son fils Isaac de sa reliure, et il mit le bélier à sa place. Abraham immola le bélier sur l’autel, et il l’éleva en offrande à la place de son fils Isaac.

  74. Abraham répandit du sang du bélier sur l’autel, il s’écria et dit: "Ceci est à la place de mon fils, et que ceci soit considéré aujourd'hui comme le sang de mon fils devant Elohim.

  75. Tout ce qu’Abraham fit en cette circonstance devant l’autel, il s'exclamait et disait: "Ceci est à la place de mon fils et que cela soit considéré aujourd‘hui comme le sang de mon fils devant Elohim.  Abraham acheva tout le service devant l’autel. Elohim  l'agréa et cela fut considéré comme si c’était Isaac. Ce jour-là, Elohim bénit Abraham et sa postérité.

  76. Pendant qu'Abraham était encore engagé dans l’holocauste devant Elohim. Satan alla vers Sarah, et il lui apparut dans la figure d’un vieillard très humble et doux.

  77. Il lui dit: "Ne sais-tu pas aujourd’hui tout le travail qu’Abraham a fait avec ton fils unique? Il prit Isaac, bâtit un autel, le tua, et le fit monter en sacrifice sur l’autel. Isaac cria et pleura devant son père, mais il ne le regarda pas, et il n’eut point de compassion pour lui."

  78. Satan répéta ces paroles, et il s’éloigna d’elle. Sarah entendant toutes les paroles de Satan, crut que c’était un vieillard parmi les fils d’hommes qui avaient été avec son fils, et qui étaient venus lui dire ces choses.

  79. Sarah éleva la voix, pleura et cria amèrement à cause de son fils. Elle se jeta à terre et jeta de la poussière sur sa tête, et elle dit: "Ô mon fils, Isaac mon fils, Ô je fusse morte aujourd'hui à ta place. Elle continua à pleurer, disant: Je suis triste pour toi, Ô mon fils, mon fils Isaac, que je sois morte aujourd’hui à ta place.

  80. Et elle continuait à pleurer,disant: "Je suis affligé pour toi, parce que je t’ai enfanté et je t’ai élevé; maintenant ma joie s’est changée en deuil, moi qui languissait pour toi, et qui ai crié et prié Elohim jusqu’à ce que je te porte à 90 ans. Et maintenant tu as servi aujourd'hui pour le couteau et le feu, pour faire une offrande.

  81. Mais je me console avec toi, mon fils, en ce qu’elle est la parole de Elohim, car tu as exécuté le commandement de ton Elohim; car qui peut transgresser la parole de notre Elohim, entre les mains de qui est l’âme de tout être vivant?

  82. Tu es juste, Ô Éternel notre Elohim, car toutes tes œuvres sont bonnes et justes; car moi aussi je me réjouis de la parole que tu m’as prescrite, et tandis que mon œil pleure amèrement, mon cœur se réjouit."

  83. Sarah posa sa tête sur la poitrine d’une de ses servantes, et elle devint aussi immobile qu’une pierre.

  84. Après cela, elle se leva et se mit à faire des recherches jusqu’à son arrivée à Hébron, sur le chemin elle interrogeait tous ceux qu’elle rencontrait, et personne ne put lui dire ce qui était arrivé à son fils.

  85. Elle arriva avec ses servantes et ses serviteurs à Kireath-Arba, qui est Hébron, et elle s'enquérit au sujet de son Fils. Elle resta là pendant qu’elle envoyait quelques-uns de ses serviteurs pour chercher où Abraham était allé avec Isaac. Ils allèrent le chercher dans la maison de Sem et d’Héber, et ils ne le trouvèrent pas, et ils cherchèrent dans tout le pays, et il n’y était pas.

  86. Voici, Satan vint vers Sarah sous la forme d’un vieillard, il se tint devant elle, et lui dit: "Je t’ai menti, car Abraham n’a pas tué son fils et il n’est pas mort. Quand elle entendit ces mots, sa joie fut si violente à cause de son fils, que son âme est sortie par la joie. Elle mourut et fut recueillie par son peuple.

  87. Quand Abraham acheva son service, il retourna avec son fils Isaac vers ses jeunes gens. Ils se levèrent et allèrent ensemble à Beer-Schéba, et ils rentrèrent à la maison.

  88. Abraham chercha Sarah, et ne la trouva point. Il se renseigna sur elle, et ils lui dirent: Elle est allée jusqu’à Hébron, pour vous chercher tous deux, là où vous étiez allés, car elle avait été informée de cela.

  89. Abraham et Isaac allèrent vers elle à Hébron; et quand ils apprirent qu’elle était morte, ils élevèrent la voix et pleurèrent amèrement sur elle. Isaac tomba sur la face de sa mère et pleura sur elle, disant: "Ô ma mère, ma mère, comment m’as-tu laissé, et où es-tu allé? Ô comment, comment m'as-tu quitté!"

  90. Abraham et Isaac pleurèrent beaucoup, et tous leurs serviteurs pleurèrent avec eux à cause de Sarah,  et ils pleurèrent sur elle un grand et lourd deuil.

CHAPITRE 24 - Abraham achète un lieu de sépulture. Isaac est envoyé chez Sem et Eber pour apprendre la voie du Seigneur. Eliezer va chercher une femme pour Isaac.

  1. La vie de Sarah fut de 127 ans et elle mourut. Abraham alla chercher un sépulcre pour enterrer sa femme Sarah. Il alla parler aux fils de Heth, les habitants du pays, disant:

  2. "Je suis un étranger et je demeure avec vous dans votre pays; donnez-moi un lieu de sépulture dans votre pays, et j’enterrerai ma femme."

  3. Les fils de Heth dirent à Abraham: "Voici, le pays est devant toi, dans le choix de nos sépulcres, enterre ta femme, car personne ne te retiendra de l'y enterrer."

  4. Abraham leur dit: "Si vous êtes d'accord, allez et intercédez pour moi auprès d’Éphron, le fils de Zochar, en lui demandant de me donner la caverne de Machpelah, qui est à l’extrémité de son champ, et je l’achèterai de lui pour tout ce qu’il en voudra.

  5. Éphron habitait parmi les fils de Heth. Ils l’appelèrent, et il vint devant Abraham. Ephron dit à Abraham: "Voici, tout ce que tu demanderas à ton serviteur, il le fera." Abraham dit: "Non, mais j’achèterai la caverne et le champ que tu as en valeur, afin que ce soit pour la possession d'un lieu de sépulture à jamais."

  6. Éphron répondit et dit: "Voici, le champ et la caverne sont devant toi, donne ce que tu voudras". Abraham dit: "Ce n'est qu'à sa pleine valeur que je l'achèterai de ta main, et des mains de ceux qui entrent à la porte de ta ville, et de la main de ta semence pour toujours."

  7. Éphron et tous ses frères entendirent cela, et Abraham pesa quatre cents sicles d'argent entre les mains d'Ephron et entre les mains de tous ses frères. Abraham écrit cette transaction devant quatre témoins.

  8. Voici les noms des témoins: Amigal fils d'Abishna le Hittite, Adichorom fils d'Ashunach le Hivite, Abdon fils d'Achiram le Gomérite, et Bakdil fils d'Abudish le Sidonite.

  9. Abraham prit le livre de l’acquisition, et le plaça dans ses trésors. Ce sont là les paroles qu’Abraham écrivit dans le livre:

  10. "La caverne et le champ qu’Abraham acheta d’Éphron, le Héthien, et de sa postérité, et de ceux qui sortiront de sa ville, et de leur postérité pour toujours, seront un achat pour Abraham, et pour sa postérité, et pour ceux qui sortiront de ses reins, pour la possession perpétuelle d’un sépulcre." Il y mit un cachet, et en témoigna devant des témoins.

  11. Le champ et la caverne qui s'y trouvait, et tout ce lieu, furent assurés à Abraham et à sa postérité après lui, de la part des fils de Heth. Voici, il est devant Mamré, à Hébron, qui est dans le pays de Canaan.

  12. Après cela, Abraham enterra là sa femme Sarah, et ce lieu et toute sa limite devinrent pour Abraham et pour sa postérité la possession d’un sépulcre.

  13. Abraham enterra Sarah avec grands honneurs, comme on l’observe à l’enterrement des rois, et elle fut enterrée dans de très beaux vêtements.

  14. Shem, ses fils Éber et Abimélec, ainsi que Anar, Ashcol et Mamré, et tous les grands du pays suivirent le cortège funéraire.

  15. Les jours de Sarah furent 127 ans; et elle mourut. Abraham fit un grand et lourd deuil, et il accomplit les rites de deuil pendant sept jours.

  16. Tous les habitants du pays vinrent consoler Abraham et Isaac, son fils, à cause de Sarah.

  17. Lorsque les jours de leur deuil furent écoulés, Abraham renvoya son fils Isaac dans la maison de Sem et d’Héber, pour apprendre les voies de Elohim et ses instructions; et Abraham resta là trois ans.

  18. En ce temps-là, Abraham se leva avec tous ses serviteurs, et ils retournèrent et restèrent à Beer-Schéba.

  19. À la fin de l’année, Abimélec, roi des Philistins, mourut. Il était âgé de 193 ans à sa mort. Abraham alla avec son peuple au pays des Philistins pour consoler toute la maison et tous ses serviteurs. Puis il retourna chez lui.

  20. C’est après la mort d’Abimélec que les gens de Guérar prirent Benmalich, son fils, qui n’avait que douze ans, et ils le firent régner à la place de son père.

  21. On lui imposa le nom Abimélec d’après le nom de son père; car c’était leur coutume à Guérar. Abimélec régna à la place d’Abimélec, son père, et il s’assit sur son trône.

  22. Lot, fils d’Haran, mourut en ces jours-là, la 39e année de la vie d’Isaac, et tous les jours que Lot vécut furent de 140 ans.

  23. Ce sont ici les fils de Lot, qui lui naquirent par ses filles: le nom du premier-né était Moab, et le nom du second était Benami.

  24. Les deux fils de Lot prirent des femmes du pays de Canaan, et ils leur enfantèrent des enfants. Les fils de Moab étaient Ed, Mayon, Tarse et Kanvil, quatre fils, ce sont les pères de la descendance de Moab jusqu’à ce jour.

  25. Les diverses familles des enfants de Lot se mirent en quête d'autres pays, car elles étaient devenues trop nombreuses pour demeurer ensemble 

  26. Elles allèrent et bâtirent des villes dans le pays où elles habitaient, et elles appelèrent les noms des villes qu’elles bâtirent d’après leurs propres noms.

  27. Nachor, fils de Térach, frère d’Abraham, mourut en ces jours-là, la 40e année de la vie d’Isaac, et tous les jours de Nachor furent de 172 ans.

  28. Abraham apprit que son frère était mort, il fut attristé et il se lamenta longtemps sur son frère.

  29. Abraham appela Éliézer, son principal serviteur, pour lui donner des ordres concernant sa maison. Il vint et se tint devant lui.

  30. Abraham lui dit: "Voici, je suis vieux, je ne connais pas le jour de ma mort; car je suis avancé dans les jours. Maintenant donc lève-toi, sors, et ne prends pas de ce lieu et de ce pays où nous habitons, des filles Cananéens comme femme pour mon fils.

  31. Mais va dans mon pays et dans mon lieu de naissance, et prends de là une femme pour mon fils. L’Éternel, Elohim des cieux et de la terre, qui m’a pris de la maison de mon père et m’a amené dans ce lieu, m’a dit: "à ta postérité, je donnerai ce pays en héritage pour toujours", il enverra son ange devant toi et fera prospérer ta voie, afin que tu obtiennes pour mon fils une femme de ma famille et de la maison de mon père."

  32. Le serviteur répondit à Abraham, son maître, et dit: "Voici, j’irai dans ton lieu de naissance et dans la maison de ton père, et je prendrai une femme pour ton fils. Mais si la femme ne veut pas me suivre dans ce pays, ramènerai-je ton fils dans le pays de ta naissance?"

  33. Abraham lui dit: "Garde-toi de ramener ici mon fils; car Elohim, devant lequel j’ai marché, enverra son ange devant toi, et fera prospérer ton chemin."

  34. Éliézer fit ce qu’Abraham lui avait ordonné, et Éliézer jura à Abraham, son maître, à ce sujet. Il se leva et prit dix chameaux, des chameaux de son maître, et dix hommes des serviteurs de son maître avec lui, et ils allèrent à Haran, la ville d’Abraham et Nachor, pour prendre une femme pour Isaac, fils d’Abraham. Lorsqu'ils partirent, Abraham envoya chercher à la maison de Sem et d'Héber son fils Isaac.

  35. Isaac retourna dans la maison de son père à Beer-Schéba. Quand Éliézer et ses gens arrivèrent à Haran, ils s’arrêtèrent dans la ville près de l’abreuvoir; et il fit mettre à genoux ses chameaux près de l’eau, et ils y demeurèrent.

  36. Éliézer, le serviteur d'Abraham, pria et dit: "Ô Elohim d'Abraham, mon maître, envoie-moi, je te prie, aujourd’hui, et montre de la bienveillance envers mon maître, afin que tu désignes aujourd’hui de sa famille une femme pour le fils de mon maître."

  37. Elohim écouta la voix d’Éliézer, à cause de son serviteur Abraham. Et il rencontra par hasard la fille de Bethuel, le fils de Milca, la femme de Nachor, frère d'Abraham, et Éliézer vint dans sa maison.

  38. Éliézer leur raconta toutes ses affaires, et qu’il était serviteur d’Abraham, et ils se réjouirent beaucoup de lui.

  39. Ils bénirent tous Elohim qui permit cela, et ils lui donnèrent Rebecca, fille de Bethuel, comme femme pour Isaac.

  40. La jeune femme était très belle, elle était vierge. Rebecca avait dix ans* en ce temps-là.

  41. Bethuel, Laban et ses fils firent un festin cette nuit-là; et Éliézer et ses gens vinrent, mangèrent et burent, et se réjouirent.

  42. Éliézer se leva le matin, lui et les hommes qui étaient avec lui, et il appela toute la maison de Bethuel, disant: "Laisse-moi aller vers mon maître". Ils se levèrent et renvoyèrent Rebecca et sa nourrice Déborah. Ils lui donnèrent de l’argent et de l’or, des serviteurs et des servantes, et ils la bénirent.

  43. Ils renvoyèrent Éliézer avec ses hommes. Les serviteurs prirent Rebecca, et il s’en alla et retourna vers son maître au pays de Canaan.

  44. Isaac prit Rebecca et elle devint sa femme, et il la fit entrer dans la tente

  45. Isaac était âgé de 40 ans lorsqu’il prit pour femme Rebecca, fille de son oncle Bethuel.

*Il est important de mentionner qu'il y des spéculations concernant l'âge de Rebecca au moment de son mariage avec Isaac. Certains livres disent qu'elle avait 10 ans et d'autres qu'elle avait plus de 16 ans

 

Voici deux aspects intéressants concernant les humains des temps bibliques:

  1. Les Écritures attestent que le mariage dans l’ancien Israël était très différent du mariage d’aujourd’hui. Remarquez qu'au chapitre 45:21, il est mentionné que Benjamin, fils de Jacob, se maria à 10 ans. Au Chapitre 29:33 on parle d’Éliphaz fils d'Esaü comme “un homme” et son père lui confie même une mission digne d’un homme mature alors qu’Éliphaz n’avait que 13 ans. Sous le judaïsme, les rabbins juifs fixaient l’âge minimum du mariage à 12 ans pour la fille et à 13 ans pour le garçon​.  Selon la tradition, une fois que l'enfant était sexuellement mûre c'est à dire capable de procréer, on pouvait le ou la marier seulement avec la permission parentale et le consentement de l'enfant. On fiançait la jeune fille mais elle devait attendre environ 1 année ou jusqu'à ce qu'elle soit physiquement mature (pleinement développée et avoir ses menstrues) et capable de porter des enfants. 

  2. Un autre aspect est que les humains du temps d’Abraham, Isaac et Jacob avaient des statures très imposantes, on parle de gigantisme. Au Chapitre 42:22, les fils de Jacob sont décrits comme des hommes robustes et puissants. Au chapitres 34, 35, 37 et 40 il est écrit qu’ils ont combattu les Amoréens, que la Bible décrit tels des géants hauts comme des cèdres (Amos 2-9). Or, un cèdre peut atteindre en moyenne entre 10-15 mètres de haut. Ils les vainquirent et réussirent à leur imposer la crainte d’eux. Ainsi, un enfant de 10 ans de cette époque n’avait pas la même stature que ceux des temps modernes. Nos prédécesseurs étaient bien plus robustes et peut-être même précoces.

 

Pour en lire plus sur le gigantisme des temps bibliques vous pouvez cliquer sur les liens ci-dessous.

CHAPITRE 25 - Abraham prend Ketura pour femme. Les générations des fils de Ketura et d’Ismaël

  1. Et en ce temps-là Abraham prit encore une femme dans sa vieillesse, son nom était Ketura, du pays de Canaan.

  2. Elle lui enfanta six fils: Zimran, Jokshan, Médan, Madian, Jischbak et Schuach. Les fils de Zimran étaient Abien, Molich et Narim.

  3. Les fils de Jokshan étaient Séba et Dedan. Les fils de Médan étaient Amida, Joab, Gochi, Elisée et Nothac. Les fils de Madian étaient Epha, Epher, Chanoch, Abida et Eldaa.

  4. Les fils de Jischbak étaient Makiro, Beyodua et Tator.

  5. Les fils de Schuach étaient Bildad, Mamdad, Munan et Meban. Ce sont toutes les familles des fils de Ketura, la Cananéenne, qu’elle enfanta à Abraham, l’Hébreu.

  6. Abraham leur fit des dons et il les envoya loin de son fils Isaac pour habiter partout où ils trouveraient un lieu.

  7. Tous ceux-ci allèrent à la montagne, du côté de l’orient, et ils bâtirent six villes dans lesquelles ils ont habité jusqu’à ce jour.

  8. Mais les fils de Séba et de Dedan, fils de Jokshan, avec leurs fils, ne demeurèrent pas avec leurs frères dans leurs villes, ils partirent et campèrent dans les pays et les contrées sauvages jusqu’à ce jour.

  9. Les fils de Madian, fils d’Abraham, s’en allèrent à l’orient du pays de Cush.  Ils trouvèrent là une grande vallée dans le pays de l’orient. Ils y demeurèrent, et bâtirent une ville, qui est le pays de Madian jusqu’à ce jour.

  10. Madian habita dans la ville qu’il bâtit, lui et ses cinq fils, et tous ceux qui lui appartenaient.

  11. Voici ici les noms des fils de Madian, selon leurs noms dans leurs villes: Epha, Epher, Chanoch, Abida et Eldaa.

  12. Les fils d’Épha étaient Methach, Meshar, Avi et Tsianua. Les fils d’Epher étaient Ephron, Tsur, Alirun et Medin. Les fils de Chanoch étaient Réuel, Rékem, Azi, Alyoshub et Alad.

  13. Les fils d’Abida étaient Chur, Melud, Kerury, Molchi. Et les fils d’Eldaa étaient Miker, et Réba, et Malkija et Gabol. Ce sont là les noms des Madianites, selon leurs familles. Ensuite les familles de Madian se répandirent dans tout le pays de Madian.

  14. Voici la postérité d’Ismaël, fils d’Abraham, qu’Agar, servante de Sara, enfanta à Abraham.

  15. Ismaël prit une femme du pays d’Egypte, son nom était Riba, c’est-à-dire Meriba.

  16. Riba enfanta à Ismaël: Nebajoth, Kédar, Adbeel, Mibsam et Bosmath, leur sœur.

  17. Et Ismaël rejeta sa femme Riba, car elle avait été très mauvaise aux yeux d’Ismaël et aux yeux d’Abraham, son père. Elle s’éloigna de lui, et retourna en Egypte dans la maison de son père.

  18. Ismaël prit par la suite une femme du pays de Canaan, son nom était Malchuth, elle lui enfanta: Mishma, Duma, Massa, Hadad, Théma, Jethur, Naphisch et Kedma.

  19. Ce sont là les fils d’Ismaël, et ce sont là leurs noms, douze princes selon leurs nations. Les familles d’Ismaël se répandirent par la suite, et Ismaël prit ses enfants et tous les biens qu’il avait gagnés, avec les âmes de sa maison et tous ceux qui lui appartenaient, et ils allèrent s’établir là où ils trouvèrent un lieu.

  20. Ils s’établirent près du désert de Paran, et leur demeure allait depuis Havila jusqu’à Shur, qui est en face de l’Égypte, quand tu viens vers l’Assyrie.

  21. Ismaël et ses fils habitèrent dans le pays, ils eurent des enfants; et ils furent féconds et devinrent de plus en plus nombreux.

  22. Voici les noms des fils de Nebajoth, premier-né d’Ismaël: Mend, Send, et Mayon. Les fils de Kédar furent Alyon, Kézem, Chamad et Éli.

  23. Les fils d’Adbeel étaient Chamad et Jabin. Les fils de Mibsam étaient Abdias, Ébed-Mélec et Yeush. Ce sont les familles des fils de Riba, femme d’Ismaël.

  24. Les fils de Mishma, fils d’Ismaël, étaient Shamua, Tsecaryon et Obed. Les fils de Duma étaient Kézed, Eli, Makmad et Amed.

  25. Les fils de Massa étaient Melon, Mula et Ebidadon. Les fils de Hadad étaient Azur, Minzar et Ebedmelech. Les fils de Théma étaient Séir, Sadon et Yakol.

  26. Les fils de Jethur étaient Merith, Yaish, Alyo et Pachoth. Les fils de Naphisch étaient Ébed-Tamed, Abiyasaph et Mir. Les fils de Kedma étaient Calip, Tachti et Omir. Ce sont là les fils de Malchuth, femme d’Ismaël, selon leurs familles.

  27. Ce sont là toutes les familles d’Ismaël, selon leurs générations, et elles habitèrent dans les pays où elles se sont bâties des villes jusqu’à ce jour.

  28. Rebecca, fille de Bethuel, femme d’Isaac, fils d’Abraham, était stérile en ces jours-là, elle n’avait pas de descendance. Isaac habita avec son père dans le pays de Canaan; et Elohim fut avec Isaac. Arpacschad, fils de Sem, fils de Noé, mourut en ces jours-là, la 48e année de la vie d’Isaac, et tous les jours de la vie d’Arpacschad furent 438 ans; puis il mourut.

Section Esaü et Jacob

  • Genèse 25:23-27 Et l'Éternel lui dit: Deux nations sont dans ton ventre, et deux peuples se sépareront au sortir de tes entrailles; un de ces peuples sera plus fort que l'autre, et le plus grand sera assujetti au plus petit. Les jours où elle devait accoucher s'accomplirent; et voici, il y avait deux jumeaux dans son ventre. Le premier sortit entièrement roux, comme un manteau de poil; et on lui donna le nom d'Ésaü. Ensuite sortit son frère, dont la main tenait le talon d'Ésaü; et on lui donna le nom de Jacob. Isaac était âgé de soixante ans, lorsqu'ils naquirent. Ces enfants grandirent. Ésaü devint un habile chasseur, un homme des champs; mais Jacob fut un homme tranquille, qui restait sous les tentes.

 

CHAPITRE 26 - Naissance de Esaü et Jacob. Mort d'Abraham

  1. La 59e année de la vie d’Isaac, fils d’Abraham, Rebecca, sa femme, était toujours stérile en ces jours-là.

  2. Rebecca dit à Isaac: "En vérité, mon seigneur, j’ai appris que ta mère Sarah fut stérile de son temps jusqu’à ce que mon Seigneur Abraham, ton père, prie pour elle et qu’elle conçoive par lui.

  3. "Lève-toi donc, prie Elohim, et il exaucera ta prière et se souviendra de nous par sa miséricorde."

  4. Isaac répondit à Rebecca, sa femme, en disant: "Abraham a déjà prié pour moi à Elohim de multiplier sa semence, maintenant donc cette stérilité doit nous venir de toi."

  5. Rebecca lui dit: "Lève-toi aussi, et prie, afin que Elohim entende ta prière et m’accorde des enfants". Isaac écouta les paroles de sa femme. Isaac et sa femme se levèrent et allèrent au pays de Morija pour y prier et consulter Elohim. Isaac se leva et pria Elohim à cause de sa femme, parce qu’elle était stérile.

  6. Isaac dit: "Éternel, Elohim des cieux et de la terre, dont la bonté et la miséricorde remplissent la terre, toi qui as pris mon père de la maison de son père et de sa maison natale, et qui l’as amené dans ce pays, et qui lui as dit: Je donnerai le pays à ta postérité, Tu lui as fait cette promesse, et tu lui as dit: Je multiplierai ta postérité comme les étoiles du ciel et comme le sable de la mer.

  7. "Car tu es L'Éternel, notre Elohim, nos yeux sont tournés vers toi pour nous donner une postérité d’hommes, comme tu nous l’as promis, car tu es L'Éternel, notre Elohim, et nos yeux sont tournés vers toi seul."

  8. Elohim entendit la prière d’Isaac, fils d’Abraham, et Elohim l’exauça, et Rebecca, sa femme, devint enceinte.

  9. Environ sept mois après, les enfants luttèrent ensemble dans son ventre, et elle eut beaucoup de douleur à cause d’eux. Elle demanda à toutes les femmes qui étaient alors dans le pays: "Vous est-il arrivé pareille chose comme ce qui m’est arrivée?" et elles lui dirent: "Non."

  10. Elle leur dit: "Pourquoi suis-je la seule en cela parmi toutes les femmes qui sont sur la terre?" Elle se rendit au pays de Moriah pour consulter Elohim à cause de cela. Elle alla vers Sem et Héber, son fils, pour s’enquérir auprès d'eux dans cette affaire, et pour qu’ils consultent Elohim à son sujet.

  11. Elle demanda aussi à Abraham de consulter et d’interroger Elohim sur tout ce qui lui était arrivé.

  12. Tous se renseignèrent auprès de Elohim à ce sujet, et ils lui rapportèrent la parole de Elohim, disant: Il y a deux enfants dans ton sein, et deux nations se lèveront d’eux. Une nation sera plus forte que l’autre, et la plus grande servira la plus jeune.

  13. Quand les jours où elle devait accoucher furent accomplis, elle se mit à genoux, et voici, il y avait des jumeaux dans son sein, comme Elohim lui avait dit.

  14. Le premier sortit entièrement roux, comme un manteau de poil et tout le peuple du pays appela son nom Esaü, disant: "Celui-ci a été rendu complet dè