top of page
canstockphoto852693.jpg

Le mot grec "apokrypha" est dérivé du verbe kryptein qui veut dire «cacher». Ce mot signifiait à l'origine «choses cachées», et s'appliquait plus précisément aux livres «cachés» ou «secrets» de par leur contenu. Pour les juifs, l'adjectif «caché» imputé aux livres saints n'était pas péjoratif. Les livres apocryphes eurent leur origine entre le 1er et le 3è siècle avant Jésus-Christ et furent ajoutés à La Septante, qui était une traduction grecque de l'Ancien Testament faite à cette époque-là. 

Ces livres apocryphes ne furent pas reçus d'un commun accord pour être lus et exposés publiquement dans l'Église. Néanmoins, en tant que livres émanant des Pères spirituels, ils furent acceptés comme devant être lus pour l'avancement et le développement de la connaissance de l'histoire et pour l'instruction de la bonne conduite et des valeurs morales.  

Les livres apocryphes se divisent en trois catégories:

  1. Les textes qui à un moment donné furent canonisés dans une version de la Bible (tel que le Livre d'Hénoch qui figure toujours dans la Bible Éthiopienne ou le Livre d'Ezra qui se trouve dans les versions bibliques actuelles mais dont plusieurs chapitres ont été retiré)

  2. Les autres textes de nature évangélique qui n'ont jamais été canonisés.

  3. Les textes d'origines douteuses

Nous allons principalement publier ceux des 2 premières catégories.

divider-boom-blasters-loud-custom-car-horns-funny-musical-car-2.png
divider-boom-blasters-loud-custom-car-horns-funny-musical-car-2.png
divider-boom-blasters-loud-custom-car-horns-funny-musical-car-2.png
divider-boom-blasters-loud-custom-car-horns-funny-musical-car-2.png
divider-boom-blasters-loud-custom-car-horns-funny-musical-car-2.png
divider-boom-blasters-loud-custom-car-horns-funny-musical-car-2.png
bottom of page